AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 last friday night feat Alexis [hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
● Crédits : tag
● Face claim : sebastian stan

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: last friday night feat Alexis [hot]   Sam 18 Mar - 20:30


_________________

In the end, you will always kneel
You must be truly desperate to come to me for help. What makes you think you can trust me?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
● Crédits : Sweet disaster
● Face claim : Lucky Blue Smith

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: last friday night feat Alexis [hot]   Lun 20 Mar - 14:26

 
Sam & Alexis

Ta peau est devenue hyper sensible et son touché sur ton torse est frais. Il te fait frissonner des pieds à la tête et tu aimes cette sensation. Tu rigoles doucement quand il dit que tu as assuré. Si seulement il savait. Il n’y avait pas que toi. Lui aussi à été parfait ; Mais ce n’est pas la première fois de la soirée que tu notes que Sam se fait souvent passer au second plan en parlant de vouloir ou aimer faire les choses. Surement parce qu’il n’affirme pas son côté à préférences masculines. Tu ne sais pas. « Il n’y a pas que moi. » Il faut être deux pour coucher et faire l’amour. Et Sam a plus que remplit sa part avec tout ce qu’il t’a fait. Tu n’as pas souvent vu d’hommes aussi expérimenté que ça. Surtout chez les hommes qui ne l’affichent pas ouvertement.
Ton corps brûle de se souvenir de ses mains sur ta peau et de lui en toi. « Tu as le mérite de m’avoir fait monter au septième ciel trois fois de suite. » Tu te redresses sur un coude et tu le regardes dans les yeux. Tu ne sais pas s’il est câlin ou non. Toi tu l’es quand tu es vraiment bien. Tu te penches pour venir l’embrasser chastement.

Tu te redresses en venant chassé une mèche de son visage humide de sueur et viens t’installer contre lui. « Laisse-toi aller. » Tu as l’impression d’entendre on cerveau tourner à mille à l’heure pour savoir quoi faire. « Je sens que tu es tendu et hésitant sur ce que tu dois faire. » Tu poses ton coude sur l’oreiller et ta tête dans ta main pour le regarder. Il est mignon comme ça. Tu passes un doigt en appuyant légèrement sur son torse pour le forcer à se détendre et à agir de façon naturelle. « Agis comme tu le veux et comme tu en as envie, tu es redevable en rien. » Tu tapotes sur son nez pour finir et tu étires ton corps qui commence à s’engourdir. Tes muscles te tirent un peu au vu de la soirée sportive mais tu te sens sur un petit nuage.

Avec souplesse tu viens te lever de ton lit et ouvrir un peu la fenêtre histoire d’aérer la chambre et que cela fasse partir l’air étouffant. Tu es aussi nu que le jour de ta naissance mais tu ne ressens pas de gêne à te promener comme ça sous son regard. Tu te retournes et lui rends son regard avec délectation. Dire que c’était toi qui avais un tel homme dans ton lit pour ce soir. Allongé sur tes draps froissés et maculés. Son corps épuisé de vos activités. Il avait un certain charisme ainsi, une certaine attirance. Il baignait de luxure.
Le silence est tell autour de vous que tu pourrais te croire dans un autre univers en cet instant. « Tu veux rester pour la nuit ? » C‘est une simple proposition. Pas une obligation. Jusque qu’il ne se sente pas obliger de devoir mettre les voiles maintenant que vous avez couché ensemble. Tu ne le proposais pas à tous, pour un peu que cela se passe chez toi. Mais quand tu le faisais, c’était toujours parce que tu te sentais bien avec la personne.
Tu viens grimper à nouveau sur le lit, à quatre pattes au-dessus de Sam, tu viens l’embrasser à nouveau avec un peu plus de vigueur cette fois. Puis en rompant le baiser, tu reviens t’installer contre lui, ton corps frissonnant déjà du mince filet d’air frais nocturne qui arrivait à vous.

copyright acidbrain

_________________

Un jeu de plus en plus excitant



Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : tag
● Face claim : sebastian stan

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: last friday night feat Alexis [hot]   Lun 27 Mar - 17:02

J'ai eu un petit sourire quand il m'a fait comprendre qu'il n'était pas le seul à avoir été génial. C'était plaisant de l'entendre. Il trouverait peut-être ça bizarre, mais il ne pouvait pas vraiment comprendre. C'était une des rares fois où je le faisais sans me dire que c'était mal, sans me dire que je serais payé après, sans me rabaisser systématiquement. C'était nouveau. Je sens ses doigts sur ma peau et je le laisse faire. Généralement ce n'est pas vraiment ce genre de comportement auquel j'ai droit enfin tout dépend de la personne. Je n'ai pas pu m'empêcher de rire quand il m'a dit que j'avais le mérite de l'avoir fait monter au septième ciel. J'étais flatter.

« Je vais avoir la grosse tête si tu continue à me flatter, mais tant mieux si tu as aimé. »

C'était le principal. Il m'a regardé et il m'a embrassé. C'était assez bizarre de me retrouver dans cette situation. Et il l'a vite deviné. J'ai eu un sourire un peu plus crispé. Il avait les bons gestes et les bons mots mais c'était tellement étrange pour moi de me retrouver là.

« Désolé. Je ne suis pas tellement habitué.»

Il me disait que je pouvais agir comme bon me semblait, mais c'était faux. Je ne pouvais pas dire à tout le monde ce que j'étais. Je savais que ma famille le prendrait mal, même s'ils étaient à des dizaines de kilomètres de moi. Je ne pouvais pas leur faire ça, surtout pas à ma mère. Je savais qu'elle voulait être grand-mère. Il y avait mon petit frère au pire, mais j'étais le plus âgé et je sais qu'elle tenait beaucoup aux traditions alors si je lui disais elle romprait définitivement les liens avec moi, même si c'était déjà à moitié à cause de mon addiction aux jeux.Je l'ai regarder se lever et j'ai observer son corps. Il est allé ouvrir une fenêtre et m' demandé si je voulais rester dormir. C'était la nuit des premières dis donc. J'ai réfléchis et il est venu s'installer de nouveau à mes côtés m'embrassant au passage. Ses baisers étaient tellement agréable, je ne pouvais rien lui refuser.

« D'accord. Je reste.»

Je ne savais pas si c'était une bonne idée ou pas, mais je sentais qu'il le proposait aussi simplement que s'il m'avait demandé ce que je voulais manger. Ça n'avait rien de sous entendu, c'était spontané et c'était aussi ce que j'aimais chez lui. Je me demande ce qu'il peut bien me trouver à vouloir que je reste. Après tout j'ai quand même presque onze ans de plus que lui. Ce n'est pas rien mais je préférais autant ne pas poser de questions car l'inverse était peut-être vrai.

_________________

In the end, you will always kneel
You must be truly desperate to come to me for help. What makes you think you can trust me?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
● Crédits : Sweet disaster
● Face claim : Lucky Blue Smith

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: last friday night feat Alexis [hot]   Mer 29 Mar - 15:55

 
Sam & Alexis

Il est mignon de pas savoir où se mettre comme ça. C’est presque trop chou pour un mec qui est plus âgé que toi et qui semble lui aussi avoir de l’expérience dans ce domaine. A moins qu’il soit naturellement doué. Ou les deux. Ce qui dans un sens t’arrange totalement. « Ça ce voit. » Tu ris doucement pour ne pas le vexer non plus.  « Laisse toi aller, tu vas voir, c’est  mieux quand on se laisser porter. » Tu viens glisser tes mains sur ses épaules pour les masser un peu et le dénouer, lui faire comprendre qu’il peut se détendre et que tu ne le dévoreras pas.

Une fois qu’il accepte ta proposition tu as un grand sourire heureux de gamin le matin de Noël. « Parfait, ne bouge pas, je vais chercher de l’eau. » Plus d’alcool pour toi ce soir. Et puis l’eau serait bien plus rafraîchissante à cette heure-ci. Tu sors de ta chambre toujours dans le plus simple appareil, de toute façon aucun de tes frères n’est là ce soir alors tu t’en fou. Tu prends une bouteille d’eau et retournes à la chambre pour la poser sur la table de nuit.
Tu reprends place dans ton lit, matant très largement le corps de Sam au passage. Il n’avait qu’à pas être si bien foutu. Tu laisses ta main glisser sur son bras, pas tellement un geste sensuel ou pour lui donner des envies, juste pour qu’il se sente bien. « Et puis, on est ok, non ? Je veux dire, on fait ça que pour coucher alors il n’y a pas de gênes à avoir. » Tu viens embrasser son épaule et garde ta tête appuyée dans son cou. C’est tellement agréable d’être là avec lui. Et même si vous devenez amis, tu ne trouves absolument pas cela gênant.

Alors tu te demandes un peu ce à quoi lui n’est pas habitué. Les câlins ou autre chose. « A moins… » Tu fronces les sourcils, n’ayant pas pensé à cela plus tôt. Pourtant cela pouvait être une explication logique au fait qu’il ne soit pas habitué. « C’est le fait de faire ça avec un homme qui te pose problème ? » Potentiel premier problème alors qu’un autre scénario éclos dans ta tête, une autre possibilité qui toi ne te dérange pas mais qui pourrait être le cas de Sam. « Ou l’âge ? » Parce que tu es quand même plus jeune que lui d’une dizaine d’années. Ta curiosité est maintenant piquée à vif et tu vas tout faire pour essayer de comprendre pourquoi Sam n’est pas totalement à l’aise. Après il s’agit peut-être simplement du fait qu’il ne soit pas habitué aux câlins post-sexe. Tu ne sais pas, mais tu as envie de savoir. Et de toute façon vous avez une bonne partie de la nuit pour pouvoir discuter et peut-être remettre ça. A moins que tu gardes le prochain round pour le réveil. Pour le moment tu voulais juste parler un peu avec lui.

copyright acidbrain

_________________

Un jeu de plus en plus excitant



Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : tag
● Face claim : sebastian stan

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: last friday night feat Alexis [hot]   Lun 3 Avr - 18:53

Il doit trouver ça bizarre que je me sente aussi mal à l'aise après avoir fait l'amour. Habituellement, je ne reste pas, je suis payé et je pars, du moins c'est souvent comme ça que ça se passe. Je suis pas habitué à rester auprès de quelqu'un, encore moins d'un homme. Ce n'est pas la première fois que je couche avec un homme, non, mais toutes les fois d'avant n'avaient pas étés les même, je n'étais pas si proche. Et puis je me disais que d'un côté c'était mal. Je n'étais pas du tout serein avec mon homosexualité. Je lui ai souris quand il m'a dit que je devais me laisser aller. J'essayais, mais ce n'était pas simple. Il est parti chercher de l'eau. Je n'ai pas bougé et je l'ai regardé s'installer à mes côtés. Je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir un petit sourire quand il m'a dit qu'on ne faisait que coucher que je ne devais pas être gêné.

« Je sais, t'en fais pas, ce n'est pas toi le problème. »

Il y avait bien un problème. Quelque part j'avais honte. J'ai baissé les yeux quand il m'a demandé si c'était le fait de le faire avec un homme qui me dérangeait où l'âge. L'âge n'avait aucune espèce d'importance à mes yeux tant que les deux partis étaient consentant. Je lui ai donc répondu après avoir soupiré:

« Je me fous pas mal de l'âge. C'est juste que je n'ai jamais vraiment discuter de tout ça. Généralement je ne reste pas, on ne me demande pas de rester. Je ne veux pas m'attacher. C'est trop compliqué quand on s'attache et puis tu l'auras remarqué mais je ne suis pas vraiment à l'aise avec … avec ça. »

Je n'arrivais même pas à dire le mot. Je me souvenais une fois avoir entendu mes parents parler de ça et je me souviens que j'avais décidé de ne pas leur dire que j'étais de ce genre là. Ils auraient fait une crise cardiaque. J'ai toujours entendu dire autour de moi que c'était mal alors j'ai fini par le croire et je ne peux pas m'empêcher de penser que je ne suis pas vraiment normal.

_________________

In the end, you will always kneel
You must be truly desperate to come to me for help. What makes you think you can trust me?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
● Crédits : Sweet disaster
● Face claim : Lucky Blue Smith

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: last friday night feat Alexis [hot]   Mar 18 Avr - 14:19

 
Sam & Alexis

Tu choisis de ne pas pousser les choses, de ne pas le forcer à parler mais tu ne peux pas t’empêcher de poser quelques questions par curiosité. Après c’est à lui de voir s’il souhaite te répondre ou non. « C’est pas parce que tu restes une nuit ou quelques de plus que tu vas forcément t’attacher tu sais. » Tu sais un peu comment ça fonctionne de ce côté-là. L’attachement, ne pas vouloir connaitre l’autre. Il suffisait de connaitre ses limites, certes pas toujours très claires mais de les reconnaître et les apprendre. Ensuite tout était plus simple. « Ils ont été bien stupides de te faire partir, je suis sûr que tu es une personne avec qui il est intéressant de passer du temps. » Que ce soit dans un lit, après l’acte, dans une journée en tant qu’amis. Sinon tu ne serais pas là avec lui. Ou alors tu te serais arrangé pour que cela se passe tout simplement ailleurs que dans ton lit. Seul quelques personnes peuvent y entrer, en général ce sont ceux avec qui tu t’entends le mieux entre deux draps. Ceux avec qui tu as déjà été plusieurs fois.

Dans un sens, Sam te rappelle-toi, au début. Tu n’étais pas trop sûr de ce que tu étais. Tu avais déjà été avec des filles, embrassé aussi des garçons mais tu n’arrivais pas à faire un choix entre les deux. Tu voulais comprendre mais tu n’avais personne qui pouvait t’expliquer. Bien que ta meilleure-amie t’ait soutenu pendant cette période. « Je suis passé par là y a quelques années. Assumer d’être attiré par les hommes. » Tu remontes un peu dans tes souvenirs et dans ton expérience pour rechercher ce qui t’a fait changer, ce qui t’a fait t’accepter tel que tu étais et que tu es aujourd’hui. « C’est mon premier petit-ami qui m’a appris à vivre avec ça et à ne pas avoir peur de le montrer, à me rendre à l’aise. » Et pourtant c’était une relation cachée, dont personne n’avait eût connaissance. Même le nom ne filtrait pas dans tes conversions actuelles lorsque tu étais amené à parler de lui. Mais c’est bel et bien avec cette personne du même sexe que toi que tu as commencé à t’ouvrir sur qui tu étais réellement. « C’est pas évident pour tout le monde mais… Il faut se dire qu’on le fait pour soi et pas pour les autres. Nous sommes qui nous sommes. On a pas de compte à rendre. » C’était un peu devenu un point important de ta vie. D’être toi-même de vivre ta vie comme tu l’entends et de te moquer de l’avis des autres du moment que tu es heureux et que tu as ton cercle de famille et d’amis qui sont là pour toi.

Tu te redresses pour t’appuyer sur un coude et te surélever un peu pour pouvoir le regarder. « Ce que l’on est, ce n’est pas mal. Regarde. » Tu te penches vers lui pour venir l’embrasser chastement. Pour lui montrer et lui rappeler ce que vous veniez de faire ce soir à plusieurs reprises. « Tu as aimé ce soir, que l’on couche ensemble, non ? » C’est un peu la question test. Et tu doutes que Sam te mente sur ce point. Bien qu’un homme perdu qui se pose des questions peut totalement mentir pour continuer à vivre dans le déni mais au fond, tu sens qu’il ne veut pas vivre en se mentant à lui-même. Il est un homme sensible. Tu le ressens comme un homme sensible.

copyright acidbrain

_________________

Un jeu de plus en plus excitant



Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : tag
● Face claim : sebastian stan

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: last friday night feat Alexis [hot]   Mer 3 Mai - 17:59

Il était mignon à essayer de me persuader que j'étais quelqu'un de bien. Je savais au fond de moi que ce n'était pas le cas. J'étais un prostitué. Je ne pouvais pas être quelqu'un de bien. J'avais fais sans doute plus de choses qu'il ne se l'imagine et pas des choses toujours charmante. Il ne pouvait pas affirmer ça sans me connaître. Je lui ai donc répondu :

« Non, je suis pas sur d'être quelqu'un de bien. Peut-être même que tu ne devrais pas traîner avec moi. Tu es jeune. Je suis plus âgé. Il s'est passé des choses dans ma vie dont tu n'as même pas idée. »

C'était rare que je me confie, mais puisqu'on en était là autant être honnête avec lui. Je savais qu'il n'aurait pas peur. Il n'avait pas l'air d'être le genre de personne qui prend peur facilement. C'était aussi pour ça que c'était agréable d'être avec lui. Il me faisait voir les choses différemment. Ça me changeait. Il me faisait comprendre je n'avais pas de honte à avoir. J'ai tellement eu l'habitude de me cacher et de garder ça pour moi que je me demande comme il fait lui pour s'assumer. Encore une fois il est jeune et les gens de son âge son parfois encore plus cruel, quoi que … ça dépend. Au final l'âge n'est pas important, les gens sont cruels tout le temps. Je ne pouvais juste pas assumer ce que j'étais parce que ma famille ne le supporterais pas. Je ne voulais pas les décevoir. Je ne voulais pas qu'on me montre du doigt. Tout ça devait rester caché. Il m'a embrassé de nouveau me demandant si j'avais aimé ce qu'on avait fait ce soir. J'ai acquiescé et j'ai répondu :

« Oui évidement. Mais tu as de la chance de pouvoir t'assumer. Je ne peux pas me le permettre. Ma famille est … disons que s'ils le savent, il y a de forte chance pour que nos liens se rompent définitivement. Je les vois déjà peu, je n'ai pas envie de totalement les perdre.»

Au fond c'est surtout la peur que mon image en pâtisse qui me fait garder ça secret. On m'a souvent fait des tas d'éloges, je vois déjà la réaction des uns et des autres s'ils apprenaient que j'étais gay. Je n'avais pas envie de faire la une du Veritas ça serait une catastrophe.

_________________

In the end, you will always kneel
You must be truly desperate to come to me for help. What makes you think you can trust me?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
● Crédits : Sweet disaster
● Face claim : Lucky Blue Smith

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: last friday night feat Alexis [hot]   Sam 13 Mai - 21:50

 
Sam & Alexis

Tu hausses les épaules, tu n'es pas vraiment du même avis que Sam. Pour toi il était une bonne personne. Il ne voulait pas le mal d'autrui, il était lui même, une personne gentille et avec qui tu étais certain de très bien t'entendre. Et puis, il y a ce truc dans son regard, comme s'il cherchait à se protéger continuellement, à vouloir être discret et rester simple. « Je trouve que tu es quelqu'un de bien. » Tu te tournes vers lui avec un petit sourire. « Et ? Moi aussi j'ai vécu des choses que je ne souhaite à personne. Et j'ai pourtant que vingt-et-un ans. » Tu ricanes. Tu en as vue des choses. Pas tout mais bien assez pour savoir que la vie est pas tendre avec tout le monde. Et puis, chacun avait ses secrets, simplement, toi, ton placard débordait de squelettes. Alors non, l'âge n'est pas un facteur assez important selon toi. « L'âge c'est juste un truc stupide pour catégoriser les gens. On s'en fou de l'âge, on est majeur et consentant, c'est l'essentiel non ? » C'était juste une chose qui s'était créé avec les mœurs. Comme quoi un homme doit être avec une femme. Qu'il ne faut pas une trop grande différence d'âge. Tout ce blabla inutile. Le principal, c'est que les deux personnes soient consentantes, amoureuses dans le cas d'un couple et basta. « Et puis ce n'est que du sexe. » Et les poules seront bien gardées. En plus cela n'était de l'affaire de personne ce qu'il se passait dans une chambre tant que cela était sain et voulu.

Tu t'appuies sur un coude et tourné vers Sam, tu laisses un doigts jouer et faire des arabesques sur sa peau. Tu peux comprendre ce qu'il ressent. « La famille est un obstacle pour beaucoup. Je sais que j'ai de la chance d'avoir une famille si ouverte. » Tu as connu des personnes pour qui cela n'était pas le cas et pour qui cela se passait très mal. Toi-même tu as mis du temps avant de l'annoncer à ta famille. Bien que ta sœur aînée soit bisexuelle aussi et acceptée par tes parents. Tu as attendu plusieurs années avant de leurs dire. En fait, tu ne leur as pas vraiment dit. Ils l'ont juste découvert alors que tu rentrais d'une de tes escapades avec tes amis et que le garçon qui t'accompagnait t'avais embrassé comme jamais sur le palier de la maison familiale.
Tu sors de tes souvenirs alors que ton doigts s'arrête et viens se poser sur ses lèvres. « Mais de tout garder pour soit, c'est pas toujours bon non plus. » Tu es le plus sérieux du monde en disant cela. Parce qu'emmagasiner des choses ce n'est pas bon, car le jour où il y en a de trop et que cela explose. Les dégâts sont immenses et parfois irréversibles.

Tu te laisses retomber allonger, tendant une main vers le plafond comme si tu avais l’essor de le toucher. « Et puis, ils ne sont pas obligés de savoir, tu peux t'assumer sans leur dire, sans même le montrer à tout bout de champs. » Ce n'est pas parce que toi tu le faisais que tout le monde le faisait. Tu peux même lui présenter des personnes que personnes ne penseraient homo. Juste qu'ils ne le crient pas sur tout les toits mais qu'ils s'acceptent tels qu'ils sont. « Je suis comme ça parce que c'est mon caractère mais j'ai des amis homo qui ne le montrent pas spécialement juste... » Tu cherches les bons mots pour ne pas déraper et dire le contraire de ce que tu veux. Tu cherches aussi comment lui faire comprendre la nuance dans les mots. Parce que s'accepter et se montrer sont bel et bien deux choses différentes. « Ils s'acceptent et se disent à haute voix que oui, ils aiment les hommes. Rien que ça, et tu verras la différence, crois moi. » Tu l'as bien vue aussi cette différence. Déjà dans tes humeurs de tout les jours, mais aussi dans ton relationnel avec les autres. Tu avais moins peur par la suite de déraper sans le vouloir de faire des gestes mal interprétés. « Je suis aussi passé par là. » Tu as chuchoté les derniers mots. Parce que oui tu t'assumes aujourd'hui mais cela n'a pas toujours été le cas. Tu as eût du mal à montrer que tu avais aussi un penchant pour les hommes et c'est ton petit-ami de l'époque qui a dû t'aider à cela. Bien que tu ne le montrais pas à tous dans un premier temps, l'acceptation de soi, c'est la majeur partie à faire.
Et tu serais prêt à aider Sam à le faire.

copyright acidbrain

_________________

Un jeu de plus en plus excitant



Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : tag
● Face claim : sebastian stan

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: last friday night feat Alexis [hot]   Lun 29 Mai - 16:15

Alexis était jeune, en effet. Il ne comprenait pas pourquoi je gardais tout ça pour moi. Il n'avait pas eu la même vie de famille que la mienne. Je ne pouvais pas tout simplement avouer ma condition aux mieux. Je ne pouvais pas l'envisager, ni même mon travail. Je ne pouvais rien dire sans me demander ce qu'on pourrait penser de moi. L'image était importante, pour tout le monde, je ne pensais pas que se soit différent pour lui même s'il disait le contraire.

« Oui ce n'est que du sexe et c'est très bien comme ça. Je veux pas de plus que ça de toute manière, toi non plus je suppose. »

Je ne voulais pas tomber amoureux, je ne voulais pas parce que quelque part je l'étais déjà et je le savais au fond de moi. Coucher avec d'autres personnes me dé-frustrerait et me permettait de satisfaire mes envies, de passer de bons moments avec un compagnon comme lui, mais c'était tout. Je ne voulais pas de plus. Il me parla un peu de lui et de sa famille. Il avait eu de la chance de pouvoir en parler et de ne pas avoir de soucis avec ça, de s'assumer tout de suite, mais nous sommes différents et les choses les sont aussi. Je n'avais pas eu cette chance là. J'ai haussé les épaules. Nos points de vues étaient différents.

« J'accepte d'être ce que je suis. Je ne veux juste pas que tout le monde le sache. C'est tout. Je ne serais pas là avec toi si je ne l'acceptais pas. »

Je lui ai fait un clin d’œil et je l'ai embrassé de nouveau. Je ne savais pas tellement qu'elle heure il était mais il devait être tôt ou tard. J'étais bien là dans ses bras, le réveil allait être dur demain.

_________________

In the end, you will always kneel
You must be truly desperate to come to me for help. What makes you think you can trust me?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
● Crédits : Sweet disaster
● Face claim : Lucky Blue Smith

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: last friday night feat Alexis [hot]   Mer 14 Juin - 20:11

 
Sam & Alexis

Tu n'as jamais eût de problème avec l'image que tu donnes, tu t'en fous des critiques sur toi. Tu t'en fous de ce que tu représentes pour les autres. Mais tu peux comprendre que certaines personnes y attachent de l'importance dans l'idée de ne pas être mal vu concernant leurs vies.
C'est semble-t-il le cas de Sam et tu ne diras rien la-dessus, chacun ses choix, chacun sa vie mais tu trouves un peu dommage qu'il se restreigne pour ça.
Vient la remarque sur le fait qu'aucun de vous ne veuille plus que du sexe. « Clairement pas non ! » Tu ricanes. Comme si tu étais près à te passer la corde au cou. Tu ne comptais pas te poser avec quelqu'un, homme ou femme. Ce n'était pas toi. Parce que tu aimes ta liberté, le fait de n'avoir de comptes à rendre à personne. « Je suis célibataire depuis trois ou quatre ans maintenant et bien content d'y être. » Ton dernier et seul petit-ami avait été ton grand amour de l'époque. Un amour de lycéen mais un amour très fort et à son départ, tu ne te voyais pas le remplacer bien qu'aujourd'hui tu aies appris à faire la part des choses et ne ressentir pour lui qu'une forte amitié.

Tu fais la moue. Tu comprends bien que son cas et le tiens sont deux choses différentes. Tu as la chance d'avoir un entourage ouvert et lui non. « Ça doit être dur à vivre tout de même, de ne pouvoir rien dire. » Tu comprends son envie de le cacher et tu te demandes si ce n'est as une chose difficile à vivre au quotidien. De devoir mentir sur sa véritable personne. « Tu n'es pas obligé que tout le monde le sache. Tu peux sélectionner les personnes. » Et en l’occurrence tu as la chance d'en faire partit. Tu te demandes à qui Sam aurait pu le dire et si tu dois te sentir comme un privilégié ou non.
« Et je suis bien content que tu sois là car tu as rendu la soirée à croquer. » Tu te laisses embrasser avec un sourire, venant ensuite te caler dans les oreillers et contre Sam. Une de tes mains partie faire des arabesques sur son ventre alors que tu soupirais d'aise. Certes, tu aimais la liberté d'être seul mais parfois, comme ce soir, tu aimais t'endormir dans des bras chaleureux.
« Si jamais je m'endors ou que tu souhaites te lever avant moi, mes frères rentreront pas maintenant et tu as peut de chance de les croiser au matin. » Tu préfères le rassurer la-dessus car s'il ne veut pas que tout s'ébruite, il valait mieux qu'il ne s'inquiète pas de qui pourrait le voir ou non ici.
Et de toute façon, tes frangins n'étaient pas du genre à parler à tout va de qui passait ici et si tu leurs demandaient de se taire, tu savais qu'ils le feraient.

Tu continues tes dessins en sentant ta respiration se calmer. Tu étais bien là, dans le creux de ses bras, ne voulant alors pas bouger tout de suite. Tu te demandais un peu comment votre relation allait évoluer, si vous allez devenir amis ou si Sam allait préférer faire une croix dessus à cause du fait d'avoir couché ensemble.
Mais tu décidais de ne pas te prendre la tête ce soir et que tu verrais les choses en temps et en heures.

copyright acidbrain

_________________

Un jeu de plus en plus excitant



Revenir en haut Aller en bas
 
last friday night feat Alexis [hot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Chestnut Heights :: the Lion Club-