AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Heureusement qu’on n'a aucune dignité… Sinon on serait bien dans la merde. [Sasha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Membres du mois
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Heureusement qu’on n'a aucune dignité… Sinon on serait bien dans la merde. [Sasha]   Sam 4 Mar - 0:26

fuck this mess
sasha & nix



Il détestait faire du shopping. Plus encore que les macaronis au fromage et les musées aux thèmes étranges. Il y avait cependant été forcé. Une bonne partie de ses vêtements avaient subit sa distraction et Nix les avait sortis rèches et rétrécis de la machine à laver. Dieu qu'il n'avait pas maudit la technologie et songé à aller laver son linge au lac comme à l'ancienne... Il n'avait pas tellement les moyens de se refaire une garde robe, mais il n'avait, déjà à la base, pas énormément de tenues différentes, et la moitié était fichue à présent.

Il avait attendu le dernier moment et pesé le pour et le contre dix fois avant de finalement se décider. Lorsqu'il avait passé les portes du centre commercial, il s'était sentit mal à l'aise. Il détestait ces endroits bondés, bien qu'il n'ait aucun souci avec les gens... ceux qui parcouraient les allées de ces lieux détestables l'étaient tout autant, à ses yeux. Il n'aimait pas leur façon d'ignorer tout autour d'eux. Leurs airs de bourgeois venus faire leurs emplettes de la semaine, lorsque lui-même se rhabillait moins d'une fois par an, à de rares occasions. Ou comme cette fois, par besoin accidentel.

Il poussa un long soupir et serra les poings, prenant sur lui en se dirigeant vers le magasin de prêt-à-porter masculin qui jouxtait celui de la lingerie féminine - un emplacement mûrement réfléchi -. Il s'y faufila et commença à parcourir les allées, lassé d'avance. Rien ne lui plaisait. Il était plutôt ringard, et ici, tout était déjà bien trop à la mode pour lui... Il du faire un effort pour parvenir à trouver quelque chose de potable. Ses tenues sur les bras, il se dépêcha de s'enfermer dans une cabine pour essayer. Il avait hésité à acheter directement, mais il préférait éviter d'avoir à revenir si rien n'allait, et il ne pouvait décemment pas se permettre de gâcher de l'argent en achetant la mauvaise taille par flemme.

Ses vêtements retirés, il enfila un premier pantalon assez ample, et confortable, ainsi qu'un t-shirt clair au col fendu, dans lequel il se sentait à l'aise aussi. Il avait pris soin de ne sélectionner que des couleurs neutres - le plus neutre qu'il avait pu trouver, diront-nous - et c'était plutôt convaincant.
Il retira le premier ensemble et s'apprêtait à en enfiler un autre lorsqu'il alarme retentit à en percer les tympas du jeune homme.
Nix eut un sursaut et sentit son coeur bondir, alors que son cerveau avait cessé de réfléchir. Il saisit ses affaires dans la panique, recula, attrapa le reste. C'était sans compter sur le rideau dans lequel il se coinça et s'enroula en voulant s'en défaire.
La chute était sans doute mémorable vue de l'extérieur, mais Nix était presque sûr que le type sur lequel il venait de se vautrer comme un gros tas n'était pas de cet avis.
Alarme bourdonnante, à moitié à poils au milieu d'un magasin en panique et écrasant un pauvre inconnu, Nix avait l'impression d'être victime d'une énorme blague. Sa vie partait en sucette depuis quelques temps, mais là, c'était le summum. La cerise sur le gâteau. Bon, sans doute pas pire qu'à la fête de Saint-Valentin, c'était difficilement possible, mais pas loin, quand même...

« Euh... j'suis désolé. » Il fit la grimace au jeune homme sur lequel il était tombé malencontreusement dans la folie de l'instant. Il crut mourir en voyant qu'il était blond. Encore un. Décidément... Nix retint un soupir alors qu'il se relevait et cherchait à tendre une main à l'inconnu pour l'aider à son tour. Il se rendit alors compte qu'elles étaient toutes prises par ses vêtements et grommela. « Ouais bon... » Apparemment le type n'avait pas l'air d'avoir besoin d'aide... et ne paraissait pas tellement ravi non plus. Nix fit la moue, sachant d'avance qu'il allait - encore - s'en prendre plein la tronche. Il finissait par être habitué... « Mec, j'peux pas abuser mais avant que tu dises quoi que ce soit... tu crois que j'peux enfiler un truc ou... ? » OK, là, il était foutu.


― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : Bazzart
● Face claim : Dominic Sherwood

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Heureusement qu’on n'a aucune dignité… Sinon on serait bien dans la merde. [Sasha]   Mar 7 Mar - 22:57


You suck.
Nix & Sasha



S’il y avait une chose que Sasha n’aimait pas, c’était les gens qui marchaient bien trop lentement entre les boutiques d’un centre commercial. Pas qu’il était pressé, mais pour lui, le shopping c’était un peu comme les sourires niais des blondes amoureuses. Il n’aimait vraiment pas ça.
Malheureusement, il avait fait beaucoup de tri dans ses affaires lorsqu’il avait quitté New York. Sa voiture n’était vraiment  pas assez grande, et il n’avait aucune envie de louer un camion de déménagement. Forcément, la majorité de ses habits servaient donc à présent aux sans abris et autres personnes dans le besoin. Ils en avaient bien plus besoin que lui.

Du coup, il se retrouvait au centre commercial de sa nouvelle ville, sans aucune envie d’y passer plus qu’une heure. Ce serait largement suffisant pour trouver cinq t-shirts, trois jeans, dix caleçons et dix paires de chaussettes.

Après s’être perdu, avoir grogné et maudit toutes ses personnes qui avaient, elles, l’air ravi de regarder des vitrines sans aucun foutu intérêt, Sasha s’était enfin retrouvé face à un magasin qui ferait l’affaire.
Ne perdant pas de vue son objectif d’aller le plus vite possible, Sasha se dirigea tout de suite vers les rayons qui l’intéressaient. Soudain, il se demanda s’il faisait toujours la même taille. Ses jeans lui paraissaient un peu grands ses derniers temps. Il avait fait pas mal de sport et avait arrêté les excès. Il avait donc perdu un peu de poids.
A ce moment là, il ne put que se rendre à l’évidence. Il allait devoir essayer. Et essayer, ça voulait dire passer plus de temps dans ce fichu magasin bondé de monde.

Il sélectionna des hauts simples, dans les tons bleus marine ou noirs, puis trois jeans, dans les mêmes tons et qui avaient l’air assez près du corps –il fallait quand même que le sport serve à quelque chose- et se dirigea vers les cabines.
Une fois à l’intérieur, Sasha regarda la glace et vit avec plaisir que ses cernes bleus n’avaient toujours pas disparu. Ces dernières années, les insomnies avaient été ses meilleures amies, et ça se voyait.
Sasha se déshabilla, enfila les habits les uns après les autres, puis se rhabilla tout aussi rapidement. Tout lui allait plus ou moins bien, ça ferait l’affaire. Maintenant qu’il était sûr de sa taille, il pourrait commander sans problème sur internet.

A peine sorti de la cabine, un alarme lui déchira les tympans, et quelques secondes plus tars, Sasha se retrouva face au sol, ses habits ayant volé dans la chute.

« Mais qui est le con qui… »

Avant même qu’il ait fini sa phrase, l’imbécile commença à bafouiller et à essayer de se rattraper. Assez pathétiquement. Sasha récupéra ses affaires, puis regarda la main que l’autre lui tendait, puis se leva sans même la prendre. C’est seulement après qu’il remarqua qu’il était presque à poil. Même avec une alarme il aurait pu se rhabiller, tout le monde ne tenait pas à le voir dans cette tenue !

Alors qu’il allait partir sans même se soucier de l’engueuler, Sasha l’entendit lui demander s’il pouvait s’habiller. Il le prenait pour sa mère, à priori. Ce n’était pas comme si le blond comptait le prendre sous son aile et l’aider à sortir de là dans une tenue descente. Son avenir, pour tout dire, il n’en avait pas grand-chose à faire, et s’il y avait le feu dans le centre commercial, sa tenue lui permettrait de ne pas sentir ses fringues cramer avant lui, et finalement c’était un mal pour un bien. Sortant de ses pensées, Sasha le regarda avec un sourire ironique.

« Franchement, tu veux que j’appelle ta maman ? Elle pourra certainement te dire si tu dois éviter de sortir en caleçon ou pas. T’as pas l’air d’être un enfant, tu dois bien pouvoir te débrouiller sans moi pour prendre tes décisions. »

Il se retourna pour regarder vers les caisses. Personne. Sasha n’avait jamais eu de chance pour rien, et il n’était pas du tout du genre voleur, et ses fringues n’allaient pas se payer toutes seules. Alors soit il les laissait là, soit il trouvait une solution pour les payer.
Sans plus de cérémonie, il laissa Caleçon tout seul et se dirigea vers les caisses. Par chance, la vendeuse n’avait pas pensé à se déconnecter avant de partir. Sasha passa ses articles tranquillement les uns après les autres en scannant les codes barre et attrapa un sac pour les ranger. Après ça, il sortit son porte feuilles de la poche de sa veste et en tira sa carte de crédit. Il pensait être tranquille, mais c’était sans compter sur son nouvel ami.
AVENGEDINCHAINS

_________________
- Alors, tu es tombé amoureux ?
- Malheureusement, je reste moi-même mon seul véritable amour.
- Au moins, tu ne risques pas d'être éconduit.
- Pas forcément. Je m'envoie balader de temps en temps, histoire d'entretenir la flamme. ©Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membres du mois
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Heureusement qu’on n'a aucune dignité… Sinon on serait bien dans la merde. [Sasha]   Ven 17 Mar - 21:39

fuck this mess
sasha & nix



Généralement, quand la journée commençait comme ça, ça n'augurait rien de bon pour la suite. Nix sentait que les choses n'allaient pas s'arranger... L'idée même de se retrouver dans un centre commercial lui semblait complètement dingue, alors forcément, cela ne pouvait pas bien se passer. C'aurait été bien trop beau. Voire louche.
De ce point de vue, se retrouver vautré en caleçon sur un inconnu n'avait finalement rien d'anormal. C'était même plutôt rassurant, en suivant le raisonnement. Nix avait ainsi décidé de prendre les choses d'un air blasé et neutre, plutôt que s'énerver, ce qui, en soi, n'aurait pas tellement servi à grand chose.

C'était sans compter sur le type qu'il avait entraîné dans sa chute. Lui visiblement, était loin d'être ravi de la tournure des événements, et à en juger par son air sombre, sa rencontre avec Nix était loin de l'enchanter. Il savait qu'il allait s'en prendre plein la tronche, mais il avait demandé à s'habiller avant la rafale. Il s'était attendu à de la colère, mais la réaction du type le surprit. Il était gratuitement violent, et sur le coup, le jeune homme s'interrogea. Il avait tant foiré que ça ? Il était tellement sous le choc qu'il ne sut rien répondre sur l'instant, et regarda le mec s'éloigner, ses fringues en main, jusqu'aux caisses, vides de leurs vendeurs.

Nix était figé, à l'observer. Un instant, il réagit, fonça dans la cabine et sauta dans son jean avant de s'approcher du blond, tout en terminant d'enfiler un t-shirt. « Heu, tu veux pas attendre qu'ils reviennent ? » Décidément, ce type était vraiment bizarre... Dur et d'une franchise plutôt cassante, aux prises d'initiative particulières... Nix le jaugea, comme s'il tentait de comprendre l'énigme qu'il constituait. « T'as un problème avec moi ? J'ai dit que j'étais désolé. Tu veux pas que je te baise les pieds non plus ? » Il était resté calme jusqu'à maintenant, mais l'incompréhension faisait naître en lui une colère qu'il était parvenu à enfouir jusqu'à maintenant. Nix attrapa le col de la veste du blond et le força à lui face. « Hey. J'voulais être poli, OK ? Laisse ma mère en dehors de ça. » S'il y avait bien un sujet sur lequel il était sensible, c'était celui de sa famille... Il serra les dents et ne lâcha pas l'autre, le regardant droit dans les yeux, pour bien montrer qu'il ne flancherait pas.


― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : Bazzart
● Face claim : Dominic Sherwood

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Heureusement qu’on n'a aucune dignité… Sinon on serait bien dans la merde. [Sasha]   Ven 24 Mar - 13:06


You suck.
Nix & Sasha



Après avoir réglé ses achats sans avoir demandé l'avis des vendeuses, Sasha pensait qu'il pourrait tranquillement rentrer chez lui. Mais ses espoirs semblaient vains, surtout lorsque Caleçon se pointa face à lui, habillé cette fois.

« La première forme de politesse, c'est d'éviter de s'étaler sur les gens en petite tenue. Enfin j'dis ça, j'dis rien. »

Sasha savait qu'il était de mauvaise foi. il était clair que ce type n'avait pas fait exprès de lui tomber dessus. Mais il était comme ça, il ne pouvait pas s'empêcher d'enfoncer les gens quand l'occasion se présentait. Froid, sans coeur... Oui, il était comme ça.
Mais quand Caleçon l'attrapa pour le forcer à lui faire face, Sasha se dit que, peut-être, il pourrait être un peu plus sympa avec lui. Ce n'était pas vraiment dans ses habitudes, mais le voir froncer les sourcils, presque blessés par ses paroles, n'avait rien d'agréable finalement.

Sasha se dégagea de Caleçon - il avait beau être plus sympa, ce surnom resterait - et lui offrit un semblant de sourire en coin.

« Ok, pas de maman, désolé. »

Les airs de gros dur ne faisaient pas peur à Sasha, il en avait vu d'autres. Il espérait juste que son "nouvel ami" se déride un peu, pour une fois qu'il faisait des efforts.
Le blond baissa les yeux vers les fringues que l'autre tenait toujours, sans avoir payé. Il n'était pas du genre patient et il se doutait que le brun n'allait pas rester là pendant encore mille ans.

« Et sinon, tu veux payer tes fringues ou on reste plantés là comme des piquets ? » Sasha se tourna une fois de plus vers les caisses, avant d'attraper ses articles pour les lui faire payer. Il ne le regardait pas, mais le blond était presque sur qu'il avait un air ahuri sur le visage. Et c'est avec un petit sourire qu'il tendit la main vers lui. « Tu me donnes ta carte, Caleçon ? Je vais pas payer pour toi non plus ! » Il ne restait plus qu'a voir si ce petit surnom lui plaisait.
AVENGEDINCHAINS

_________________
- Alors, tu es tombé amoureux ?
- Malheureusement, je reste moi-même mon seul véritable amour.
- Au moins, tu ne risques pas d'être éconduit.
- Pas forcément. Je m'envoie balader de temps en temps, histoire d'entretenir la flamme. ©Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
#teamcorbeau
● Face claim : croa !

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Heureusement qu’on n'a aucune dignité… Sinon on serait bien dans la merde. [Sasha]   Sam 1 Avr - 22:38

Je flânais au café dans le centre commercial de Danbury Mall. J'avais reçu une enveloppe en papier kraft ce matin à mon réveil et l'ordre de me tenir ici avec le téléphone fourni et d'attendre la suite des instructions. Un tour rapidement dans le téléphone pour y voir deux numéros d'enregistrés. Je jouais avec ma cuillère, remuant mon café que ledit téléphone se mit à sonner. J'ouvris le sms pour y voir une photo de deux hommes dans une position compromettante j'ai tout de suite compris que je devais la leur envoyer.

Une fois mon méfait accompli, j'ai intentionnellement vidé mon café sur le téléphone avant de le jeter dans une des poubelles les plus proches sans plus m'en occuper.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membres du mois
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Heureusement qu’on n'a aucune dignité… Sinon on serait bien dans la merde. [Sasha]   Dim 2 Avr - 23:32

fuck this mess
sasha & nix



Apparemment le type sur lequel il venait de se vautrer était loin d’avoir de l’humour. Bon en vérité, à l’heure actuelle, lui n’en avait plus tellement non plus… Il n’aimait pas se faire agresser pour rien et l’autre semblait le tenir pour responsable de sa chute. C’était de sa faute peut-être si l’alarme incendie s’était mise à sonner comme une folle ? Il n’était pas habitué à ces bruits stridents et si soudains. Ca lui rappelait sa vie en ville, lorsqu’il avait du quitter sa nature sauvage pour s’encastrer entre deux buildings et prier le ciel pour ne pas mourir écrasé avant de traverser la route… Pire, ça faisait remonter en lui de sales souvenirs, qu’il préférait garder enterrés.

Il n’avait eut qu’une réaction de surprise normale – peut-être un peu excessive, bon – et il s’en prenait plein la tête… Il se souvenait à présent, pourquoi il détestait tant les centres commerciaux. Et cette journée…
Le type l’avait cependant vite oublié pour aller régler ses achats lui-même. Une idée étrange, que Nix ne comprenait pas tellement… Lui aussi était honnête, mais à ce point ?

Il s’était rhabillé en soupirant un peu avant de rejoindre le blond – encore un, à croire qu’il était abonné – près des caisses et lui dire sa façon de penser. Il n’appréciait que moyennement son comportement et ne manqua pas de lui en faire la remarque.

A sa plus grande surprise, l’autre s’excusa pour la référence à sa mère. Cela eut pour effet immédiat de calmer Nix, qui resta figé un instant, ne sachant plus trop comment réagir face au jeune homme. Un coup il l’insultait presque, la minute d’après il semblait sincèrement désolé… Un autre lunatique.

La minute suivante, il râlait de nouveau et volait les affaires des mains du barman, qui le fixait d’un air complètement largué. D’où il sortait lui ? Il allait répliquer lorsque le type l’interpella pour avoir sa carte. Attendez… il l’avait appelé comment là ? Caleçon ? Genre comme des… « Nan mais… » Il était juste… choqué. Sérieusement, il cherchait à faire quoi là ? Se débarrasser de lui ? « T’es vraiment bizarre toi comme mec… » Pire que ça même.

Il allait sortir sa carte, par dépit, lorsque son téléphone vibra dans la poche de sa veste. Il soupira, priant pour qu’il ne s’agisse pas de Winnie qui râlait ou d’une urgence au boulot… En vérité, il aurait peut-être mieux valut.

Nix ouvrit l’écran sur une photo particulière… la situation avait été immortalisé pile au bon – ou plutôt au mauvais  - moment et mettait en scène son nouveau meilleur ami et lui-même, juste quelques instants plus tôt, l’un sur l’autre. Un SMS salé accompagnait l’œuvre. Il resta bouche bée sur le message, hésitant entre le fou rire et le coup de folie. Il eut un hoquet avant de secouer la tête désespérément et de verrouiller le téléphone pour le ranger. « Foutu piaf. » Il avait marmonné entre ses dents, mais en relevant la tête sur son compagnon, il le vit lui aussi les yeux rivés sur son écran, et à peu de choses près, une expression similaire à la sienne lorsqu’il avait capté de quoi on l’accusait. Il s’approcha et tira le poignet du type pour voir. Eh ben.

Apparemment certains s’amusaient bien dans le coin ! « T’inquiète. Ils parlent beaucoup mais agissent rarement. » C’était un peu faux… ayant été lui-même cible des corbeaux quelques semaines plus tôt, il savait que leurs menaces pouvaient être réelles. Mais pour le coup… « On a rien à se reprocher. Quoi qu’ils disent, personne les croira. » Il se racla gorge, pas totalement convaincu, en réalité. Il avait en tête quelqu’un qui pourrait bien croire ces conneries…

Nix lâcha un soupir bruyant avant de reprendre ses vêtements des mains du jeune homme. « BON. T’as vraiment envie de payer ça ? Y’a personne dans le coin… qui saura qu’on n’a pas payé… » Il se souvint de la photo, et du corbeau qui ne devait pas être bien loin… préférait-il se faire traiter de voleur que de ce qu’on l’avait accusé ? Sans doute… « Ouais bon, t’as peut-être raison en fait… » Il avait quand même bien envie de tenter un coup de poker. Juste histoire de rigoler un peu, de faire un bon gros fuck à ces corbacs de malheur. Pour dérider le blond aussi. Parce que bon dieu, il avait quand même l’air d’avoir un sacré balais dans le cul !
Nix imaginait déjà la scène. Il mourrait d’envie de tout raconter à Naina. Un petit sourire fleurit sur ses lèvres.



― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : Bazzart
● Face claim : Dominic Sherwood

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Heureusement qu’on n'a aucune dignité… Sinon on serait bien dans la merde. [Sasha]   Jeu 27 Avr - 19:33


You suck.
Nix & Sasha



La réflexion du type le fit sourire. Oui, il était bizarre. En soi, il l'avait toujours été. Alors un peu plus ou un peu moins... Ca ne changeait plus grand chose. Alors Sasha se contenta d'afficher un léger sourire en coin. Ca valait mieux que n'importe quelle réponse.

Puis leurs deux téléphones sonnèrent, et l'autre type - il ne connaissait toujours pas son prénom au final - le regarda en premier. Et vu la type qu'il fit, Sasha se dépêcha de sortir le sien de sa poche pour voir une photo d'eux deux dans une position plus que douteuse, au milieu des cabines d'essayages.
Au fond, ce n'était pas si grave. Sauf que le blond n'avait aucune idée de qui avait bien pu envoyer ça. Quand son nouveau pote lui parla de piaf, Sasha comprit rapidement de quoi il s'agissait. Ce devait être des gens qui s'ennuyaient bien profondément et qui s'amusaient à emmerder les autres. A la genre de Gossip Girl ou un truc comme ça.

« Ben, au fond, c'est pas moi en caleçon sur la photo. » Sasha riait tout seul, puis il vit le regard que le brun lui lançait. « Bon sans rire, on s'en fout qu'une bande de débiles se sentent tellement inintéressant qu'ils se sentent mieux en faisant chier les autres. »

Plus le temps passait, plus Sasha se déridait. Il n'allait pas changer du tout au tout, mais au moins, il n'avait plus envie de tuer l'autre type... Sauf quand il lui demanda s'il avait vraiment envie de payer. Déjà, Sasha venait de ranger sa carte dans son porte feuilles. Et en plus de ça, ils venaient de recevoir une photo prise à leur insu. Cela ne lui suffisait pas ? Il le regarda d'un air blasé.

« Personnellement, une photo ça me suffit. Je sais que je suis beau mais faut pas pousser. Alors paye, qu'on puisse bouger. S'il te plait. »

Vraiment, il devenait beaucoup trop sympa avec ce type. Mais quitte à l'être, autant le faire correctement. Il attendit qu'il se décide, puis lui tendit la main.

« Sasha. Je dirais pas que je suis ravi de faire ta connaissance, mais t'as compris. »

Finalement, peut-être que cette ville allait changer son train train quotidien d'une meilleure façon que ce qu'il pensait.
AVENGEDINCHAINS

_________________
- Alors, tu es tombé amoureux ?
- Malheureusement, je reste moi-même mon seul véritable amour.
- Au moins, tu ne risques pas d'être éconduit.
- Pas forcément. Je m'envoie balader de temps en temps, histoire d'entretenir la flamme. ©Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membres du mois
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Heureusement qu’on n'a aucune dignité… Sinon on serait bien dans la merde. [Sasha]   Lun 8 Mai - 22:29

fuck this mess
sasha & nix



Il était con ou il était con ? Ou sourd, peut-être. « C’est exactement ce que je viens de dire, on s’en branle. Ils me font pas peur… » Du moins pas pour cette histoire de photo compromettante. Nix se moquait éperdument de ce ‘scoop’ qui pouvait finir en rumeur débile si le petit malin qui l’avait prise s’amusait à l’envoyer à un certains magazine… Il poussa un soupir. « Et je suis peut-être en caleçon mais c’est pas moi qui tire une gueule de soubrette choquée ! » Nix plaisantait à demi, en vérité. Il détestait qu’on le prenne de haut et encore plus qu’on se paye sa tête, surtout dans cette situation. Mais il devait reconnaître que son nouvel ami n’avait pas totalement tort.
Il préférait cependant ne pas trop lui montrer qu’il aurait pu l’apprécier, dans d’autres circonstances. Nix avait toujours eut un faible pour les blonds. Cette idée lui mit Alexis en tête et il grimaça alors que l’autre type s’auto-complimentait… Pas croyable. Il ouvrit la bouche, choqué, et pouffant sans retenue. « Ça ira les chevilles, Narcissa ? » Même si je n’oserai jamais aller à l’encontre de ce jugement…

Il trouvait cela amusant d’avoir détourné le nom du plus connu des égocentriques du monde au féminin. Cela vengeait un peu le surnom qui lui avait été donné un peu plus tôt ! Le garçon insistait pour qu’il paye et qu’ils s’en aillent et Nix était à deux doigts de céder. Il poussa un soupir. L’autre en profita pour se présenter. Nix ne put retenir un rire nerveux alors qu’il venait serrer la main de Sasha. « T’as abandonné Pikachu sur une aire d’autoroute parce qu’il faisait de l’ombre à ta célébrité ? » Il savait combien c’était pathétique, mais lui ça le faisait rire. Il avait toujours beaucoup aimé le concept des animaux tirés de la réalité, avec leur évolution et leurs super pouvoirs. Enfant, il passait de longues heures assit à côté des chrysalides de papillons en attendant qu’elles se métamorphosent, et priait pour qu’un Papillusion en sorte. Il avait même fabriqué des Pokéballs avec des morceaux de plastiques pour pouvoir l’attraper.

Il se mordit la lèvre et lâcha la main de Sasha avant de s’appuyer sur le meuble de caisse et de sauter de l’autre côté. L’ordinateur était encore allumé et il se mit à bidouiller pour ne pas avoir à payer et rembourser. Une fois l’opération achevée, il offrit son plus beau sourire à son compagnon. « Nix. Ne me remercie pas, c’était un plaisir. » Il repassa de l’autre côté par la petite porte battante prévue à cet effet et récupéra son tas de vêtements avant de soupirer. « Eh bien, j’imagine que c’est ici que nos chemins se séparent… La prochaine fois, tu n’échapperas pas à un duel. Et gare à toi, j’ai de quoi t’achever en stock ! Même si je dois encore enlever mes vêtements pour ça ! » Il rit. C’était tellement bon, et tellement naturel… Ce mec avait une tête à avoir envie de se la payer – ou de l’embrasser.

Nix se dirigea vers la sortie et fit signe au blondinet avant de tirer sur la porte vitrée. Il fit la grimace en sentant le douleur irradier dans son bras et son épaule. La porte refusait de s’ouvrir. Il essaya à nouveau, pour une troisième fois, avant de finir par lâcher les vêtements et s’acharner à deux mains sur la poignée. Il finit par abandonner, non sans avoir juré tout son soule et s’être fait encore plus mal en shootant dans la vitre de colère. Il se retourna et s’appuya contre la porte avant de faire la moue en direction de Sasha. « Bon bah j’crois qu’on a plus qu’à se supporter enc-…. » Il fut stoppé net par le déclenchement de l’alarme incendie – oui, encore – qui manqua de lui avoir une crise cardiaque. Tandis qu’il se redressait, la sécurité incendie s’activait : jets de plafond automatiques, la cerise sur le gâteau.


― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : Bazzart
● Face claim : Dominic Sherwood

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Heureusement qu’on n'a aucune dignité… Sinon on serait bien dans la merde. [Sasha]   Mer 10 Mai - 13:26


You suck.
Nix & Sasha



Ok, ce mec était vraiment, vraiment très énervant. « Je fais pas une tête de soubrette choquée, j’essaye seulement de survivre au poids de ton gros cul qui s’est écrasé sur moi ! »
C’était petit. Surtout que ce mec n’était pas vraiment gros. Pas du tout, en fait. Mais quitte à jouer à ce jeu là, autant le faire de la même façon que lui.
Il ne releva même pas le Narcissa, et pour toute réponse, regarda ses chevilles en haussant les épaules, un léger sourire en coin sur les lèvres. Par contre, sa remarque sur son prénom le fit presque rire, et il dû se retenir. Ça faisait un moment qu’on ne lui avait pas fait de blague par rapport à Pokémon.
« Pokémon, vraiment ? T’es pas le premier à me la faire, cherche quelque chose d’original, histoire qu’on rigole au moins un peu. »

Au fond, Sasha était de mauvaise foi. La compagnie du brun ne le dérangeait plus tant que ça. Il répondait à ses attaques, sans jamais être réellement méchant, et c’était presque agréable.
« A ce que je vois, tes parents ne se sont pas vraiment foulés pour ton prénom. Mais au moins t’as pas dû avoir de souci pour apprendre à l’écrire en maternelle. » Sasha souriait. Sa blague était presque aussi nulle que celle de Nix, mais au moins, il la trouvait drôle.

Pendant ce temps là, l brun avait bidouillé sur l’ordinateur du magasin, et tendait quelque billets à Sasha qui comprit que c’était le remboursement de ses achats. Ce n’était pas très honnête, mais après tout, personne ne le saurait.
Il l’écouta se payer sa tête une fois de plus, et haussa un sourcil en souriant. « Une fois sans vêtements ça me suffit, je vais déjà faire des cauchemars pendant des semaines ! »
Sans même y penser, Sasha riait. Cela faisait longtemps que ça ne lui était pas arrivé, et qu’est-ce que ça lui faisait du bien !

Quand Nix tira sur la porte en s’arrachant l’épaule, Sasha rit au départ, avant de comprendre qu’ils étaient enfermés dans ce magasin. « T’es sûr que ça veut pas s’ouvrir ? » Mais Nix lui répondit que non. Puis l’alarme incendie se déclencha, les arrosant tous les deux d’une eau glaciale.

Sasha tourna sur lui-même, cherchant un endroit où s’abriter. Puis il trouva une table où étaient posés divers –shirt et pulls. Il attrapa la main de Nix, puis le tira vers ladite table avant de se glisser en dessous et de s’assoir. Ils étaient trempés, mais au moins ils ne se prenaient plus les jets glacés sur la tête.

Sasha baissa la tête, et se rendit compte que son t-shirt blanc était trempé et lui collait à la peau. Sasha commençait à avoir froid sous ses vêtements trempés. Alors même si l’endroit n’était vraiment pas pratique, il regarda Nix avant de s’excuser. « Désolé d’avance. Tu peux fermer les yeux si jamais t’as peur de pas résister. » Il lui fit un léger clin d’œil avant d’enlever sa veste, puis son t-shirt.
AVENGEDINCHAINS

_________________
- Alors, tu es tombé amoureux ?
- Malheureusement, je reste moi-même mon seul véritable amour.
- Au moins, tu ne risques pas d'être éconduit.
- Pas forcément. Je m'envoie balader de temps en temps, histoire d'entretenir la flamme. ©Pando
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membres du mois
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Heureusement qu’on n'a aucune dignité… Sinon on serait bien dans la merde. [Sasha]   Ven 19 Mai - 23:55

fuck this mess
sasha & nix



Apparemment, Sasha avait décidé que répondre à des insultes par d'autres était mâture, et intelligent. Nix hésitait entre rire et pleurer lorsqu'il l'entendit insinuer qu'il avait un gros arrière-train. « Gros et apprécié, sache le. Il n'y a que toi qui y soit si récalcitrant... » Il lui aurait bien dit d'aller se faire foutre mais l'enchaînement sur le sujet du prénom avait faire naître en lui un besoin étrange de se moquer de ce dernier.

Visiblement cela ne plut pas à Sasha. Réctification : ce n'était pas un balais que ce mec avait dans le cul, c'était carrément une poutre. Nix aurait apprécié qu'il fasse des efforts. Certes, il n'avait pas un humour de dingue, mais tout de même ! Cette énième réaction désolante du blond en plus de la remarque qu'il fit par la suite en évoquant les parents de Nix termina d'énerver le jeune homme. Il détestait qu'on parle de ses parents, et de manière générale qu'on ressasse le passé. Lui même évitait par tous les moyens d'y penser, même si la plupart du temps vouloir ne pas y penser engendrait justement des pensées sur le sujet...  « Laisse mes vieux en dehors de ça tu veux ? J'ai pas été emmerder les tiens. » Il avait ensuite fait volte face pour et salué son compagnon d'un air désinvolte et provocateur.

Seulement le destin avait encore fourré son nez dans de sales affaires : ils étaient coincés dans le magasin. Deux pauvres types se supportant à peine et obligés de le faire pour un temps indéterminé. Cela ressemblait vaguement à remake de mauvais goût d'une scène de retrouvailles 'obligées' dans un ascenseur en pannes d'un couple d'une série pour ados... Sauf que Nix ne ressentait à l'égard de Sasha qu'une vague attirance physique, annihilée par son caractère pourri et ses manières de petit prince hautain.

Nix eut à peine le temps d'y penser que les jets d'eau glacée de la sécurité incendie les noyait de la tête aux pieds. Il resta figé sur place, désespéré et soupirant, avant de se faire embarquer par une main puissante. Il chercha d'abord à protester et s'en défaire puis laissa tomber, s'installant à côté de Sasha - non sans éviter de le toucher - sous une table. Ils étaient déjà trempés et Nix n'y voyait là que peu d'intérêt.
Il s'apprêtait à ressortir au moment où le blond commença à enlever son haut, non sans l'avoir préalablement mit en garde. Non mais il était sérieux ? Bon... d'accord... Nix ne pouvait pas nier son attirance, ni que son partenaire était plus que bien fait... Mais il était aussi insupportablement chiant et dénué d'humour. Un vrai calvaire. Narcissique avec ça.

La situation était tellement pathétique que Nix ne put retenir un rire nerveux. Les genoux remontés contre sa poitrine et entourés de ses bras, il fixait le vide droit devant, et cette fichue porte verrouillée qui le condamnait là avec un apollon fou.  « T'es pas croyable toi... » Il n'en revenait toujours pas. Osant regarder son compagnon d'infortune, il ne manqua pas de faire exprès de le reluquer proprement.  « Je vois pas pourquoi t'en fais tout un foin. J'm'en suis tapé des bien mieux que toi. » C'était en partie vrai et en partie faux. Sasha faisait - même sans avoir eut le droit à un moment intime avec lui - partie de son top 5 des mecs les plus canons qu'il avait jamais croisés.

Il continua à le regarder pendant quelques secondes avant de se pincer les lèvres, s'interrogeant. Il hésitait un peu... mais après tout. Quitte à décoincer le type tout en lui donnant une bonne leçon, il était prêt à faire n'importe quoi. Il attrapa Sasha par la nuque et l'attira vers lui tout en se penchant pour l'embrasser à pleine bouche et sans aucune tendresse. Lorsqu'il le relâcha, un sourire radieux illuminait ses traits, et il ressentait une fierté sans bornes.
Il passa ostensiblement sa langue sur ses lèvres et se cala sous la table.  « Mmm désolé, j'ai cru défaillir t'avais raison, il me fallait du bouche à bouche... Heureusement une bonne âme s'est dévouée. Très efficace. » Il adorait ce jeu. Il adorait voir la tête de Sasha qui le fixait, tiraillé entre mille réactions différentes...

Il pouffa une nouvelle fois et secoua son t-shirt pour le faire sécher, avant de céder de le retirer à son tour.  « Pardon pour cette vue horrifique. Si tu t'évanouis, promis j'te rend la pareille ; les massages cardiaques ça me connait... »


― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
 
Heureusement qu’on n'a aucune dignité… Sinon on serait bien dans la merde. [Sasha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Central Grove :: Danbury Mall-