AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ce qui se passe au 113 reste au 113 feat gus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
● Crédits : mcfly
● Face claim : Bill Skarsgard
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: ce qui se passe au 113 reste au 113 feat gus    Dim 12 Mar - 21:56

que désirs deviennent souvenirs.

Il était tôt dans l'après midi quand je suis enfin sorti de mon lit. La soirée avait été pénible et longue. Je n'avais pas réussis à composer, j'avais bu et j'avais fini par en être malade au point de vomir mes tripes dans les toilettes. Heureusement que Gus n'avait pas vu ça. J'ai passé une bonne demi-heure dans ma douche avant de descendre dans le salon. Gus était parti à l'école depuis longtemps et il ne devrait pas revenir avant le milieu d'après-midi. J'étais seul … enfin sauf si on oubli les domestiques et ma mère. J'étais donc presque seul. Je suis allé dans la cuisine me préparer un truc à manger, du moins j'ai essayé mais j'ai déhanché l'alarme à incendie. C'était bien pour ça que je ne cuisinais pas. Je n'avais pas de don pour la cuisine. Une des bonnes est venue voir ce qui se passait. Elle est monté sur une chaise pour éteindre l'alarme. Elle portait une jupe courte et un t-shirt noir. J'étais accoudé au plan de travail et je la reluquais, clairement, il n'y avait pas d'autres mot. Je l'observais avec un petit sourire un coin. Ce n'était pas la première fois que ça arrivait. Elle était tout à fait on type et par moment elle me glissait des piques ou des remarques qui me laissait penser que j'avais une chance avec elle. Elle était un peu plus jeune que moi, mais je l'avais engagé parce qu'elle avait montré une certaine motivation à trouver du travail et que ses essais avaient étés concluant. Elle travaillait bien, je devais le reconnaître. Je ne pourrais même pas faire tout ce qu'elle faisait dans cette maison. Elle est descendue de sa chaise et j'ai détourné mon regard pensant qu'elle ne me verrait pas, mais c'était raté. Je me suis pincé la lèvre avant de sourire. Elle s'est approchée de moi et une chose en entraînant une autre, nous nous sommes retrouvé dans le canapé du salon, l'un sur l'autre et nu. Je me prenais un de ces pieds. Ça faisait du bien et tout se passait pour le mieux jusqu'à ce que la porte d'entrée claque …  
roller coaster

_________________
Highway of fallen kings

❀ When you look at me I wonder if you see All the things you thought I could be Or all the crazy nights All the stupid fights All the tears that filled our eyes.All my life All I ever did was try and try I never meant to be your problem child
Revenir en haut Aller en bas
● Face claim : Dylan Sprayberry
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ce qui se passe au 113 reste au 113 feat gus    Dim 12 Mar - 22:16

Gus fut raccompagné de l'école plus tôt que prévu. Au lieu d'attendre sagement son frère dans le hall pendant près de deux heures, un autre parent d'élève proposa de le déposer en voiture. Et ainsi fut fait. Certes, les professeurs n'auraient peut-être pas dû laisser faire ainsi, mais, en théorie, Gus n'avait pas de sorties interdites sans personne majeure pour l'accompagner. C'était une signature manquante de son frère dans le dossier car l'administration ne lui avait jamais fait parvenir ce document pourtant essentiel.

L'adolescent était hyper ravi en descendant de la voiture. Il remercia mille fois les personnes qui avaient accepté de le ramener et se hâta d'aller ouvrir la porte. Il avait toujours une clef sur lui, au cas où. Oh la la, comment Thomas serait fier de lui. Il avait pris la voiture avec une autre famille et n'avait pas eu besoin de le déranger. En vérité, il ne se doutait pas qu'il le dérangerait bien plus à présent qu'il ne l'aurait fait en appelant son frère pour le ramener à leur demeure.

Lorsqu'il ouvrit la porte, il se faufila à l'intérieur, jeta son sac à dos sur un côté et courut dans la salle de séjour. "Thomaaaaaaaaaaaaas!" s'exclama-t-l. "C'est moi!" Mais lorsqu'il entra enfin dans le salon, il s'immobilisa. Son frère était nu, sur une femme. Dans une femme à vrai dire. Et elle était en train de crier. Il prit peur. Son cervea fit le lien avec bien d'autres choses. Il resta un instant sans bouger, avant de reprendre la parole. "Qu'est-ce que tu fais?" demanda-t-il. Il s'approcha ensuite pour tirer son frère. "Pourquoi tu lui fais du mal?!" demanda-t-il en criant et en se mettant à pleurer parce qu'il ne comprenait pas la situation. Pourquoi son frère faisait du mal à cette jeune femme qu'il reconnaissait être une des domestiques de la famille Morgenstein.
Il n'était pas gêné par la nudité de Thomas, mais c'était l'acte. Il se demandait bien ce qui se passait. C'était assez... beurk.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : mcfly
● Face claim : Bill Skarsgard
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ce qui se passe au 113 reste au 113 feat gus    Lun 13 Mar - 20:20

que désirs deviennent souvenirs.

J'ai fermé les yeux quand j'ai entendu la voix de mon frère. Et merde. Qu'est-ce qu'il fichait là ? Il était sensé finir plus tard. Qui l'avait ramené, comment avait-il pu encore quitter l'école sans autorisation ? Et après on allait dire que j'étais irresponsable, fait chier ! Lara m'a regardé sans comprendre. J'ai soupiré et j'ai vu mon frère débarquer et je n'ai pas compris pourquoi il se mettait dans un état pareil. Je n'avais jamais pris soin de lui expliquer certaines choses parce que j'avais toujours évité la question. Je ne voulais pas qu'il me pose ces questions. C'était bien trop gênant et d'ailleurs quand il m'a tiré, Lara en a profité pour poser le plaid qui était sur le canapé pour se couvrir et j'ai pris un oreiller pour le mettre devant mon pénis. Je n'étais pas pudique, mais c'était mon frère et il y a des choses gênante qu'on n'a pas forcément envie de montrer.

« Mais non, je ne lui fais pas mal Gus. Si elle crie c'est de plaisir … Tu vois c'est … attends deux minutes tu veux ? »

Je ne pouvais pas lui expliquer ça à poil. Je n'arriverais jamais à lui faire comprendre qu'on avait juste passer un bon moment. C'était trop gênant. Lara en a profité pour se lever et pour récupérer ses habits avant de filer. Je suis allé récupéré mes habits dans la cuisine et je me suis rhabillé. J'ai insipiré et expiré plusieurs fois me demandant comment j'allais expliquer ça à Angus. Je n'étais même pas sur qu'il comprenne et je ne comprenais pas pourquoi il était dans un état pareil. J'ai fini par revenir dans le salon, je me sentais beaucoup mieux habillé. J'ai fini par lui dire :

« Assied-toi et calme toi d'abord. Tu veux boire quelque chose ? »

Je voulais qu'il se calme avant de lui parler. Je ne savais pas par quoi je devais commencer et j'ai fini par lui dire :




« Je t'assure Gus que je ne lui faisait pas mal, même si ça peut te sembler bizarre. Ce qu'on a fait elle et moi, c'est ce que font deux personnes qui … qui ont envie l'une de l'autre ...»

Je n'étais pas doué pour expliquer les choses et surtout pas ça. Je me souvenais qu'à son âge maman m'avait fait un topo, mais je savais déjà comment les choses se passait. Elle m'avait juste fait les mises en garde habituelles, mais elle ne pouvait pas le faire avec Gus. J'étais le seul à pouvoir lui expliquer les choses, moi où Kali … mais j'espérais qu'elle n'apprendrait jamais ça. Sinon c'était sur que j'allais avoir des ennuis. Pour le coup je me sentais complètement démuni.
roller coaster

_________________
Highway of fallen kings

❀ When you look at me I wonder if you see All the things you thought I could be Or all the crazy nights All the stupid fights All the tears that filled our eyes.All my life All I ever did was try and try I never meant to be your problem child
Revenir en haut Aller en bas
● Face claim : Dylan Sprayberry
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ce qui se passe au 113 reste au 113 feat gus    Lun 13 Mar - 21:15

La scène sur laquelle il venait de tomber l'avait laissé sans voix. Il s'était approché de son grand-frère pour le tirer en arrière, afin que Thomas ne laisse tranquille la jeune femme sur laquelle il se trouvait. Finalement, ce fut son frère qui se leva seul, ainsi que la demoiselle. L'air étonné, elle n'attendit pas longtemps pour se rhabiller et prendre la poudre d'escampette. Thomas tenta de rassurer Gus, mais celui-ci ne l'était pas le moins du monde.

Angus pleurait toujours autant, et sa réaction était plutôt violente. Son interlocuteur lui demanda s'il voulait boire quelque chose, ce à quoi le jeune garçon se contenta de hocher la tête de façon négative. Il n'était pas bien, il se sentait vraiment mal. Bref, il était terrorisé par ce qu'il venait de découvrir. Il resta quelques instants complètement muet, jusqu'à ce que la voix de Thomas ne résonne de nouveau dans la pièce. Gus ne comprit absolument pas où son frérot voulait en venir. A vrai dire, il avait commencé à trembler comme une feuille et lorsque l'autre s'approcha de lui, il se leva très brutalement.

"T'es qu'un sale menteur! Tu mens, tu mens, tu mens! Je sais très bien que ça fait mal. T'es qu'un menteur! T'es méchant!" commença-t-il à crier. Beaucoup de choses terribles lui venaient et lui revenaient à l'esprit. Il était rouge de colère et surtout de déception. "T'as pas le droit de mentir comme ça." ajouta-t-il par la suite.
Il ne se contrôlait plus, il laissa même tomber Lapinou par terre, tant il était éprouvé.
"Je veux plus jamais que tu viennes me chercher à l'école. Et tu t'approches plus." conclut-il ensuite en pleurant, avant de ramasser son précieux lapin en peluche er de simplement se mettre à courir pour monter les marches le menant vers sa chambre, à la quatrième vitesse.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : mcfly
● Face claim : Bill Skarsgard
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ce qui se passe au 113 reste au 113 feat gus    Lun 13 Mar - 21:41

que désirs deviennent souvenirs.

J'essayais de calmer mon frère mais rien à faire. Il refusait et avait l'air remonté contre moi et je n'avais aucune idée de la raison pour-laquelle il se mettait dans cet état. Il m'avait déjà fait des crises monstrueuses, mais ce n'était pas des grosse colère et là je sentais que c'était différent. Il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond. Je l'ai regardé sans comprendre quand il m'a dit que je mentais et surtout quand il a dit qu'il savait ce que ça faisait. Non il ne savait pas. Il ne pouvait pas savoir. Comment le pourrait-il ? Et puis il me demanda de ne plus venir le chercher. Je ne comprenais pas ce qui lui passait par la tête. Je ne pensais pas que ça le mettrait dans cet état là. J'ai courru après lui et me suis retrouvé devant la porte close de sa chambre. Je ne voulais pas entre sans y être invité. J'ai tapé à la porte et je lui ai dit :

«Gus ! Ecoute moi Gus. Je te jure que je ne te mens pas. Ça n'a rien d'horrible tu sais … ce sont des choses naturelle … tu te souviens tu m'a demandé ce que c'était l'autre jour que de faire l'amour … et je ne t'ai pas répondu. Je regrette Gus. J'aurais du te répondre, mais tu as la réponse maintenant … »

Je me sentais de plus en plus ridicule. J'ai glissé le long de la porte et me suis adossé à celle-ci. Je ne l'avais vraiment jamais vu dans cet état là et ça m'inquiétait.

« Gus … s'il te plaît crois moi. Je ne te mens pas. Je te promets … »

J'étais là à le supplier et je me trouvais tellement naze en cet instant précis que je me demandais si le veritas n'avait pas raison quelque part. J'étais peut-être bien irresponsable, incapable d'éduquer mon frère.

roller coaster

_________________
Highway of fallen kings

❀ When you look at me I wonder if you see All the things you thought I could be Or all the crazy nights All the stupid fights All the tears that filled our eyes.All my life All I ever did was try and try I never meant to be your problem child
Revenir en haut Aller en bas
● Face claim : Dylan Sprayberry
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ce qui se passe au 113 reste au 113 feat gus    Lun 13 Mar - 21:51

Gus monta les escaliers à une vitesse extrême avant de s'enfermer dans sa chambre. Et il fallait le dire: Angus ne fermait jamais sa porte, même la nuit. Surtout la nuit. C'était l'une des rares fois où il se calfeutrait en pleurant dans sa chambre. Il entendit les pas de Thomas, puis sa voix, à travers la porte. Il resta silencieux. Alors c'était ça, faire l'amour? Bah c'était pas bien. Et notre adolescent se promit qu'il ne le ferait jamais. Dans sa tête, c'était clair et net, et non ouvert à discussion: c'était douloureux. Thomas avait beau lui promettre de dire la vérité, il ne le croyait pas.

Puis, le garçon poussa un soupire, essuya ses larmes. Il posa Lapinou bien droit sur son lit et s'approcha de la porte qu'il entrouvrit pour regarder son frère. "On m'a dit que faire l'amour, c'est quand on aime quelqu'un. Alors pourquoi tu fais l'amour à Lara, si tu l'aimes pas?" demanda-t-il ensuite simplement. Il savait pertinemment que Lara n'était qu'une domestique de plus dans la maison et Thomas n'avait jamais rien partagé avec elle. Il avait toujours été distant, voire froid avec elle. Et ce n'était pas comme cela que l'on traitait les gens que l'on aimait. Surtout pour Gus, qui lui était un livre ouvert. "Faire l'amour, c'est faire mal, alors?" demanda-t-il ensuite tout doucement, resté sur son idée.
"Papa a fait mal à maman pour que je naisse?" Cette idée le rendait dingue et il se remit à pleurer de nouveau. Il n'était pas si ignorant que cela. C'était juste qu'il imaginait les choses différemment.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : mcfly
● Face claim : Bill Skarsgard
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ce qui se passe au 113 reste au 113 feat gus    Lun 13 Mar - 22:05

que désirs deviennent souvenirs.

Je commençais sérieusement à désespéré et je me demandais si je ne devais pas appeler Winnie pour qu'elle puisse expliquer les choses à Gus parce que je n'étais clairement pas doué pour ça. J'ai haussé un sourcil quand il m'a dit que quelqu'un lui avait dit qu'on faisait l'amour quand on aimait l'autre. Aie je me demandais qui lui avais mis ça dans la tête, ça allait être encore compliqué à expliquer cette histoire. J'ai soupiré et j'ai répondu :

« Parce que parfois il n'y a pas besoin d'amour. Parfois on a juste envie de le faire, pour se faire plaisir et à partir du moment où l'autre personne est d'accord alors il n'y a pas de soucis et Lara était d'accord. Tu pourras aller vérifié si tu ne me crois pas. »

Dur d'expliquer ça à son frère. J'allais passer pour un obsédé, mais heureusement je n'étais pas sur qu'il sache ce que ça veut dire. Je ne pensais pas qu'un jour je serais forcé de lui expliquer tout ça et encore moins qu'il m'aurait vu entrain de le faire. C'était gênant. J'ai levé la tête et j'ai haussé les sourcils. Si faire l'amour c'était faire mal … drôle de question, mais je devais être franc sinon il m'accuserait encore de mentir alors j'ai dit :

« Ben … ce n'est pas forcément agréable au début mais une fois qu'on est … que … enfin après ce n'est plus douloureux et c'est même très agréable. »

Je devrais prendre des cours d'éducation sexuelle, sérieusement j'étais entrain de m'enfoncer et c'était horrible. J'ai eu une expression de surprise quand il m'a posé la question qui tue. Je ne savais pas trop quoi répondre encore une fois alors j'ai dis :

« Non, il ne lui a pas fait mal mais il n'y a pas d'autre façon pour faire les bébés tu sais, on ne serait pas là, s'ils ne l'avaient pas fait ... »

J'aurais préféré ne pas penser à nos parents, j'avais des images en tête maintenant. J'ai secoué la tête pour les effacer préférant ne pas penser à eux. Je voulais comprendre ce qui se passait pour qu'il se mette dans cet état là.

« Gus … je te jure qu'il y a pas de mal, ce que tu as vu n'étais pas une mauvaise chose, beaucoup de monde le fait. C'est naturel. »

Je ne savais plus comment faire pour le convaincre. Je me sentais vraiment con pour le coup.
roller coaster

_________________
Highway of fallen kings

❀ When you look at me I wonder if you see All the things you thought I could be Or all the crazy nights All the stupid fights All the tears that filled our eyes.All my life All I ever did was try and try I never meant to be your problem child
Revenir en haut Aller en bas
● Face claim : Dylan Sprayberry
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ce qui se passe au 113 reste au 113 feat gus    Lun 13 Mar - 22:15

Gus avait finalement entrouvert la porte, regardant son frère répondre à ses questions. Il était gêné et cela, même l'adolescent pouvait s'en rendre compte. S'il n'y avait rien de mal alors pourquoi cette gène? Thomas lui expliqua que, des fois, on avait pas besoin d'amour pour le faire, qu'il suffisait que les deux personnes étaient d'accords pour que cela arrive. Il fronça les sourcils.

"Pourquoi tu es tellement gêné pour en parler si c'est rien de mauvais?" demanda-t-il ensuite. Oui, ce garçon n'était pas aussi idiot qu'il en avait l'air. Bien au contraire, il était perspicace et sur le moment présent, c'était un véritable problème pour son frère, qui serait bientôt à court de réponses cohérentes. Il était encore très inquiet et n'arrivait pas à assimiler que non, cela ne faisait pas mal. Pas toujours en tous cas.

Il commença à se ronger les ongles, nerveux, essuyant ses larmes. Cela faisait un bout de temps qu'il n'avait pas fait de si grande crise. S'il avait su, il aurait sagement attendu dans le hall de son école au lieu de rentrer plus vite. D'autant qu'il se doutait bien que son frère ne passait pas sa journée à l'attendre avec impatience. "Tu es sûre que ça fait plaisir?" demanda-t-il ensuite timidement. Il s'écarta et alla s'asseoir dans son lit. Il regarda Thomas, espérant qu'il vienne l'y rejoindre. Son grand-frère entrait vraiment très rarement dans sa chambre.

Puis, il repensa à cette idée de consentement que Thomas lui avait expliqué. Quelque chose ne collait pas là-dedans. "Tu disais qu'il fallait que les deux personnes soient d'accord. Et il se passe quoi si une des deux ne l'est pas vraiment? Ou qu'elle comprends pas trop?" demanda-t-il ensuite, en attrapant son Lapinou et le serrant contre lui. Il pencha la tête et observa les expressions de son frère. Il aimait tellement Thomas et il espérait sincèrement que son frère avait raison... Sinon, il allait le perdre bientôt.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : mcfly
● Face claim : Bill Skarsgard
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ce qui se passe au 113 reste au 113 feat gus    Ven 17 Mar - 21:25

que désirs deviennent souvenirs.

Gus avait ouvert entrouvert la porte et j'ai levé la tête pour le regarder. Il avait l'air encore très éprouvé et je me suis relevé. Il me posait des questions qui n'étaient pas si bête, des questions qui le rendait tout à coup un peu plus mature que d'habitude. J'avais toujours dis qu'il avait une forme d'intelligence. J'allais devoir lui expliquer des choses que je n'avais pas forcément envie d'expliquer. J'aurais aimé que Kali soit là, qu'elle le fasse à ma place, mais j'étais seul, comme souvent au final. Je devais me démerder comme je l'avais toujours fait, alors j'ai soupiré et j'ai répondu :

« Parce que se sont des choses intime qu'on ne pratique qu'à deux … enfin en principe, mais je ne rentrerais pas dans les détails, ça risque de te choquer encore plus et je suis certain que tu n'as pas envie de tout savoir. »

Je ne voulais pas lui dire qu'on pouvait faire ça à plusieurs, qu'il y avait parfois des gens que ça ne dérangeait pas d'être observé, qu'il y avait toute sorte de personnes et de pratiques sexuelles. Je n'avais pas envie qu'il en sache trop non plus et qu'il fasse des drôles de rêves ensuite, pas si c'était pour me réveiller en pleine nuit. Ça risquait de le perturber.

J'ai haussé un sourcil quand il m'a demandé si j'étais sur que ça faisait plaisir. Comment je pouvais lui expliquer que parfois il fallait passer par des passages moins agréable pour qu'au final on soit au septième ciel ? Je ne savais pas m'y prendre, je n'étais pas fait pour expliquer ce genre de choses, pas à mon frère, ni à personne d'autres. Je n'avais pas demander comment il fallait faire quand j'étais ado. Je l'avais fait et découvert par moi-même, mais je préférais autant que Gus ne le découvre pas par lui-même, parce qu'il n'était clairement pas prêt.

« Oui, j'en suis sur. Il y a un certains nombres de facteurs en prendre en compte mais oui faire l'amour c'est agréable. »

Je ne voyais pas comment je pouvais lui expliquer autrement. Il me posa alors une question à laquelle je ne m'attendais pas. J'ai haussé les sourcils et je l'ai regardé avant de lui répondre :

« Eh bien dans ce cas c'est ce qu'on appel un viol et ça devient une mauvaise chose parce qu'on force quelqu'un qui n'a pas envie à faire la chose et c'est très mal. »

Je me demandais pourquoi il me posait cette question, ça m'intriguais alors je lui ai demandé :

« Pourquoi tu me demandes ça?»

Ce n'était parfois pas facile d'être grand-frère. Je me serais bien passé de tout ça.
roller coaster

_________________
Highway of fallen kings

❀ When you look at me I wonder if you see All the things you thought I could be Or all the crazy nights All the stupid fights All the tears that filled our eyes.All my life All I ever did was try and try I never meant to be your problem child
Revenir en haut Aller en bas
● Face claim : Dylan Sprayberry
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ce qui se passe au 113 reste au 113 feat gus    Ven 24 Mar - 23:12

Angus écoutait son grand-frère en silence, affichant une moue inquiète. Il n'arrivait pas à accepter les dires de Thomas. C'était difficile pour lui d'imaginer que l'on pouvait se faire plaisir de cette façon. Pour lui, se faire plaisir résidait dans le fait de manger des gâteaux ou de s'amuser à éclabousser des copains à la piscine. Pas à utiliser son zizi comme ça. Un zizi, c'était pour faire pipi, pas pour autre chose. Les explications qu'on lui donnait ne lui suffisaient pas, elles étaient si floues et il n'avait que la parole de Thomas pour en saisir le sens. Mais après ce qu'il venait de voir, de le surprendre dans cette position fâcheuse, pouvait-il encore lui faire confiance. Un point en particulier avait attiré l'attention du jeune garçon. Il fallait que les deux personnes soient d'accord, mais pas forcément qu'elles s'aiment d'amour. C'était dommage. C'était bizarre surtout. Il fallait quand même être proche pour se toucher comme cela, non?

Gus fit une moue triste, avant de se rouler en boule sur le lit, face à la question de son grand-frère. Pourquoi lui demandait-il cela? Parce que c'était absolument incompréhensible dans sa petite tête, tout cela.


_________________




Revenir en haut Aller en bas
 
ce qui se passe au 113 reste au 113 feat gus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Central Grove :: Lincoln Avenue-