AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 London with friend feat Winnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
● Crédits : avengedinchains
● Face claim : Bill Skarsgard
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: London with friend feat Winnie    Mer 22 Mar - 21:38



un jour tout se sait



Londres. Il faisait gris lorsqu'on est arrivée avec Winnie. J'étais ravi qu'elle soit venue, ça faisait si longtemps qu'on n'avait pas passer de temps tous les deux. Et au moins ça arrêterait de faire dire n'importe quoi à ces fichus corbeaux. Au moins ici on serait tranquille. On aurait un peu de repos. Enfin pas le soir de notre arrivée puisque j'avais eu mon concert directement mais les deux jours d'après étaient entièrement libre. J'avais besoin de respirer. J'avais pris deux suite aux Corinthia Hotel. J'aimais le luxe et je me fichais que ça soit indécent. C'était le lendemain du concert et j'attendais de savoir si elle avait apprécié. J'avais jouer surtout des reprises mais aussi quelques compositions de l'année dernière. J'avais du mal à recomposer cette année. Je ne trouvais rien de neuf, rien d'excitant à remettre en musique. Je suis descendu dans le hall où Winnie m'attendais déjà peut-être. Je lui avais promis une visite de la ville. Je ne me sentais pas très forme pourtant mais j'étais là. J'avais loué pour l'occasion la voiture de James Bond, comme on était en Angleterre je faisais honneur au constructeur de l'Aston Martin et c'était dommage que je n'avais pas pu avoir une vieille DB6, mais peu importe. J'ai vu Winnie dans le hall de l'hôtel et je me suis efforcé de sourire.

« Bien dormi princesse ? »

Je lui ai présenté mon bras pour sortir de l’hôtel comme le font les gentleman. C'était surtout avec elle que je le faisais la plupart du temps, parce qu'il n'y avait qu'avec Winnie que j'étais aussi proche, d'habitude je n'avais pas cette proximité, mais Winnie était ma meilleure amie et ce geste je ne l'avais pas fait depuis des années. Les vieilles habitudes revenaient au galop disait-on.

« Alors où veut tu aller ? La ville est à toi. »

Je connaissais un peu Londres mais pas par cœur, j'y étais surtout venus pour jouer et je n'avais pas franchement visité, mais j'étais près à le faire parce que je voulais qu'elle soit heureuse de son voyage et qu'elle ne regrette pas de m'avoir accompagné.

fiche codée par Empty Heart

_________________
Highway of fallen kings

❀ When you look at me I wonder if you see All the things you thought I could be Or all the crazy nights All the stupid fights All the tears that filled our eyes.All my life All I ever did was try and try I never meant to be your problem child
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Happy 1st Birthday to us.
MessageSujet: Re: London with friend feat Winnie    Mar 28 Mar - 22:38


❝ london with friend ❞
≈ Thomas&Fred ≈

Ca va pas hein? Aller, viens. On s'en va. On va fumer une clope. Boire des cocktails. Danser. Se faire un Marathon Harry Potter. Kebab? Non non, pas pour que tu oublies! Pour que tu te rappelles de quelque chose de putain de meilleur.
Le ciel gris de la capitale « British » donnait à la ville une allure mélancolique qui contrastait totalement avec l’enthousiasme débordant d’une jeune femme blonde, américaine, qui y mettait pour la première fois les pieds en vingt-huit ans d’existence. Telle une enfant la veille de Noël, elle avait été folle de joie tout le trajet – ou presque du moins – et, le pied enfin posé sur le sol anglais, elle avait littéralement sauté au cou de son ami qui l’accompagnait. Le pauvre, qui n’était pas très contact physique et expansion de joie, avait failli tombé à la renverse.

Et sa joie ne s’était pas atténuée à mesure qu’ils voyaient Londres se dessiner sous leurs yeux. Appuyée contre la vitre teintée de l’arrière de leur taxi – Thomas n’aimait décidemment pas faire les choses à moité – Winnifred Rockatansky scrutait le paysage qui défilait sous ses yeux, à la recherche d’un monument, d’une jolie bâtisse ou d’un couple d’amoureux british. Et à chaque fois que son regard se posait dessus, une petite exclamation – adorable sans doute mais peut être un brin exaspérante également – s’échappait d’entre ses lèvres. Tant d’excitation l’avait, sans vous étonner sans doute, fatiguée au point que, lorsque le concert incroyable de son ami s’était terminé et qu’elle était rentrée dans sa suite, elle s’était littéralement écroulée sur le king size bed qui ornait sa chambre et n’en avait plus bougé jusqu’au lendemain.

C’est au petit matin qu’elle sortit des bras de Morphée, reposée et surtout motivée plus que jamais. Après une petite halte à la salle de bain, elle s’était empressée de descendre dans le hall de l’hôtel. Un large sourire se dessina lorsqu’elle vit que son ami l’y attendait déjà. « Hello Darling ! » Elle acquiesça alors que déjà, il l’invitait à le suivre direction la sortie. « J’ai dormi comme une vraie marmotte… Et toi ? Tu as l’air fatigué .. » lâcha-t-elle en observant le visage creusé de son ami. Ils arrivèrent devant l’hôtel où – je ne vous ment pas – la voiture de James Bond attendait, moteur vrombissant. Elle écarquilla les yeux et tourna son visage marqué de surprise vers son ami en pointant le véhicule du doigt. « Je.. Wouah.. Sérieusement ? »
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

 
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avengedinchains
● Face claim : Bill Skarsgard
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: London with friend feat Winnie    Mer 29 Mar - 20:09



un jour tout se sait



C'était étrange d'être là avec Winnie. J'étais déjà venu avant mais toujours seul. J'avais mes petites habitudes, et ce dans chaque pays où j'allais. Je m'arrêtais toujours au même hôtel. J'avais un peu l'impression d'être à la maison. De savoir toujours où j'allais quand je partais. Je pourrais être chez moi n'importe où au fond. Mais ma maison était à Lakeview avec Gus. J'aimais prendre l'air parfois, aller ailleurs, voyager, mais j'étais obligé de revenir, de ne pas partir trop longtemps comme si quelque chose me manquait. Je profitais pourtant de tous les moments où je pouvais respirer et ne pas trop penser à tout le reste, quand je le pouvais. J'avais proposé ce petit voyage à Winnie sur un coup de tête et j'en étais ravi, seulement je me sentais un peu coupable. J'avais le sentiment de l'utiliser pour faire taire les corbeaux. Elle me tira de mes rêveries en me demandant si ça allait. Je n'avais pas beaucoup dormi, comme souvent lorsque j'avais mal au crâne et c'était le cas. Je ne voulais simplement pas lui montrer que ça n'allait pas, même si je devais être plus pâle que d'habitude.

« Oui ça va. T'en fais pas ce n'est rien. »

J'ai souris en voyant sa réaction face à la voiture. C'était aussi pour ça que j'appréciais sa compagnie. Tous les petites attentions que j'avais lui faisait plaisir. Elle était toujours émerveille de tout et j'aimais ce sentiment de pouvoir la faire rêver. J'ai acquiescé et j'ai répondu :

« Rien n'est trop beau pour toi et tu as de la chance, je serais ton chauffeur. »

Je l'ai conduit jusqu'à la voiture. Je lui ai ouvert la porte et je me suis installé de l'autre côté, côté conducteur. Ici en Angleterre les places changeaient, ça m'avait toujours perturbé mais je m'y étais fait. Je devais souvent me reprendre et ne pas me tromper de sens lorsque je conduisais, mais ça ne changeait pas tellement de choses au fond. J'ai mis le contact et je lui ai demandé :

« Alors où est-ce qu'on va copilote?»

Je la laissais choisir. Elle pouvait me demander d'aller n'importe où, je pouvais bien faire ça. Je n'avais pas été très présent ces derniers temps. J'avais été distant. C'était pour elle que je faisais tout ça, pour lui faire plaisir et pour que notre amitié ne se perde jamais, même si j'avais des tas de secrets, même si j'avais ma façon d'être. En quelque sorte ce voyage était une sorte de remerciement, pour tout ce qu'elle devait supporter de moi. Je me suis massé la tempe. J’espérais que ces fichues migraines ne viendraient pas tout gâcher, mais c'était sans doute déjà trop demandé.

fiche codée par Empty Heart

_________________
Highway of fallen kings

❀ When you look at me I wonder if you see All the things you thought I could be Or all the crazy nights All the stupid fights All the tears that filled our eyes.All my life All I ever did was try and try I never meant to be your problem child
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Happy 1st Birthday to us.
MessageSujet: Re: London with friend feat Winnie    Sam 1 Avr - 9:37


❝ london with friend ❞
≈ Thomas&Fred ≈

Ca va pas hein? Aller, viens. On s'en va. On va fumer une clope. Boire des cocktails. Danser. Se faire un Marathon Harry Potter. Kebab? Non non, pas pour que tu oublies! Pour que tu te rappelles de quelque chose de putain de meilleur.
Souvent, elle se posait la question de comment deux êtres si différents pouvaient se supporter et même s’apprécier. C’est vrai… Thomas était quelqu’un de réservé, plutôt froid, de manière générale, et assez calme. En comparaison, Winnifred était une véritable tornade de bonne humeur, toujours active et taquine. Il était fou, d’un point de vue extérieur, d’imaginer qu’ils pouvaient s’entendre. Et pourtant… Pourtant leur amitié tenait le cap, depuis des années maintenant. Elle se rendait compte que, dans ces gestes, dans ses actes, Thomas tentait parfois de la remercier, silencieusement, de sa présence. Et plus elle y pensait, plus elle trouvait ça absurde. À quoi bon remercier un ami démesurément alors que tout ce qu’elle faisait – de son point de vue – c’est de soutenir un proche ? Et elle, concrètement, que faisait-elle pour lui et pour le remercier ? En y songeant, elle resta perplexe quelques instants alors qu’elle observait le visage pâle et creusé de son ami… Quelque chose clochait sérieusement… Il semblait peu en forme… Trop peu en forme, à vrai dire… Mais comme il changeait de sujet, elle n’insista pas. Elle insisterait sans doute plus tard…

Après avoir observé de long en large la magnifique Aston Martin flamboyante qui se trouvait sous ses yeux, impressionnée du soucis du détail de son ami, elle daigna monter en voiture. Perturbant que tout soit à l’envers. Elle songea intérieurement qu’elle aurait bien été incapable de s’habituer à la circulation anglaise, à moins d’y être vraiment forcée. « C’est trop la classe, Thom ! Tu fais pas les choses à moitié, dis !   » Elle lui sourit avant de faire mine de réfléchir. Tout dans cette ville l’intéressait, la charmait au plus haut point. L’architecture particulière de certains bâtiments, cette façon de mélanger le vieux avec l’ultra moderne qui, étonnement, ne détonnait pas, les quartiers si différents des uns des autres… Tout lui semblait beau et magique, peut-être parce qu’elle ne connaissait pas le revers du décor… Mais peu lui importait. . « Mhhh. J’adorerai aller voir Westminster et Big Ben d’abord.. Oh et… Le Buckingham Palace, of course !   » Ce n’était pas original, mais c’était THE monuments qu’il fallait voir, non ? Et puis… Ils passeraient à quelque chose de moins conventionnel plus tard, sans doute. « Oh, tu as déjà été à Camden Town ? Il parait que c’est hyper cool ! Et il y a le Camden Market qui vaut vraiment le détour, je crois ! On ira aussi, dans l’après-midi ? » Une vraie gamine, sérieusement. Elle revint à se poser la question de « comment faisait-il pour la supporter ? »
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avengedinchains
● Face claim : Bill Skarsgard
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: London with friend feat Winnie    Sam 1 Avr - 20:58



un jour tout se sait



J'ai souris ravi qu'elle apprécie toute cette mise en scène, tout cet étalage. D'autres n'auraient peut-être pas apprécié mais je n'avais pas à me cacher. Je me fichais qu'on trouve que se soit de trop, je n'avais pas de raisons de le cacher. Je ne savais pas vraiment si j'étais d'attaque pour aller faire du tourisme. Ma tête me faisait tellement mal. J'étais à peine assis dans la voiture que j'avais déjà envie d'aller me recoucher. J'ai à peine entendu ce qu'elle m'a dit. La luminosité était bien trop forte. Je me suis masser la tempe. Ça ne servait à rien que je tente le diable.

« Excuse-moi … je ne suis pas certain de pouvoir t'accompagner … »

Je détestais quand ça arrivait et ces derniers temps ça arrivait souvent. Il suffisait que Gus me fasse une crise, que je me sente énervé ou en colère et ça commençait. J'avais l'impression d'avoir un marteau piqueur dans ma tête. C'était insupportable. Je n'avais pas prévu nos deux jours ici de cette façon et ça m'embêtait de devoir la laisser mais je ne pouvais pas rester là. Pour qu'elle ne se fasse pas trop de souci je lui ai dis :

« Migraine … je vais aller dormir. Tu n'auras qu'à me rejoindre en rentrant. Je peux demander à ce qu'un guide t'accompagne si tu ne veux pas être seul. »


Je me doutais qu'elle serait sans doute déçu, mais vu la tête que je devais tirer elle comprendrait j'en étais certain. Je n'avais pas envie qu'elle gâche sa journée pour moi. Elle pouvait profiter de tout. Je lui ai tendu ma carte bleue.

« Fais-toi plaisir je ne veux pas te gâcher ta journée.»

Je me sentais coupable de la laisser toute seule mais je n'avais pas vraiment le choix. J'avais besoin d'aller me recoucher et peut-être que ça passerait. Peut-être que demain je pourrais profiter un peu plus.

fiche codée par Empty Heart

_________________
Highway of fallen kings

❀ When you look at me I wonder if you see All the things you thought I could be Or all the crazy nights All the stupid fights All the tears that filled our eyes.All my life All I ever did was try and try I never meant to be your problem child
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Happy 1st Birthday to us.
MessageSujet: Re: London with friend feat Winnie    Dim 16 Avr - 10:41


❝ london with friend ❞
≈ Thomas&Fred ≈

Ca va pas hein? Aller, viens. On s'en va. On va fumer une clope. Boire des cocktails. Danser. Se faire un Marathon Harry Potter. Kebab? Non non, pas pour que tu oublies! Pour que tu te rappelles de quelque chose de putain de meilleur.
Son large sourire et ses yeux pétillants s’atténuèrent à mesure qu’elle remarquait que Thomas n’était vraiment pas au mieux de sa forme. Le jeune homme n’écoutait pas. La tête baissée, les yeux clos, il se massait les tempes d’un air las en poussant des petits soupirs. Il finit par lâcher qu’il ne viendrait pas avec elle, finalement. Qu’il lui laissait cartes de crédits et chauffeur pour qu’elle puisse profiter de la journée… Ce qui indigna la jeune femme au plus haut point. Elle entrouvrit la bouche pour protester. Elle n’était ni déçue de son ami, ni fâchée qu’il ne l’accompagne pas… Après tout, les traits tirés de son visage, les cernes sous ses yeux clairs et sa peau plus pâle qu’à l’ordinaire prouvait bien qu’il n’allait pas bien… Et s’il se sentait mal, il avait effectivement meilleur temps de se reposer un peu mais… Ce qui énerva la jeune femme, ce fut ce geste. Cette carte de crédit tendue en sa direction. Elle poussa la main de son ami du revers de la sienne. « Il est hors de question que je prenne ça… »

Elle baissa son regard clair, qui ne pétillait plus de joie du tout. Elle n’était pas triste. Elle n’était pas remontée. Elle était juste inquiète. « Je vais te raccompagner à ta chambre, Thom. »  dit-elle en relevant son visage vers lui. « Tu es très pâle… Je ne veux pas qu’il t’arrive quelque chose. »  Elle sortit de la voiture et, après avoir fait le tour de celle-ci, ouvrit la portière à son ami en lui tendant la main. « Promis, après j’irai faire la touriste, quand tu seras installé et que tu te reposeras. »  Elle voyait dans les yeux de son ami qu’il culpabilisait et qu’il voulait refuser son aide. « Aller… Viens. »  Il attrapa sa main, hésitant, avant de se relever.

Ils avancèrent l’un contre l’autre dans le hall du grand hôtel que l’ainé Morgenstein avait choisi. L’odeur du « English breakfast » se dégageait de la salle de déjeuner qui se trouvait à proximité, alors qu’ils attendaient l’ascenseur patiemment. « Ce n’est pas la première fois que tu as de telles migraines, je me trompe ? »  La petite clochette retentit, indiquant que l’engin était arrivé à leur étage. Ils montèrent dedans, silencieux, alors que la porte coulissait et que l’appareil commençait son ascension.  « Est-ce que je peux faire quelque chose ? Tu as besoin de médicaments ? »  Elle ne voulait pas le mitrailler de questions, mais sa voix trahissait son inquiétude. Ses yeux scrutaient le visage de son ami, à la recherche d’indices, peut-être... À la recherche d’une expression rassurante…. Mais il n’en était rien… Et cela doubla son anxiété.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avengedinchains
● Face claim : Bill Skarsgard
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: London with friend feat Winnie    Lun 24 Avr - 14:16



un jour tout se sait



Winnie n'avait pas l'air ravie que je lui donne ma carte de crédit, pourtant elle pourrait faire pleins de chose si elle en avait envie. Je l'invitais et elle n'en voulait pas. Je ne comprendrais jamais les femmes. J'ai levé les yeux au ciel et j'ai demandé :

« Pourquoi ? Je n'ai pas envie que tu paie quoi que se soit. Tu es mon invitée. Je ne le proposerais pas à n'importe qui. Tu me dois rien en retour si c'est ça qui t'inquiète. »

Je crois que je m'enfonce, mais je ne suis pas tellement en état pour chercher quelque chose de plus intelligent à raconter. Je vois son air inquiet et c'était exactement ce que j'aurais aimé éviter. Je détestais quand mes crises survenaient en présence d'autres personnes. Je n'aimais pas me plaindre. Je n'avais pas envie non plus qu'on me prenne en pitié. Elle voulait me raccompagner à ma chambre. Je n'étais pas certains que ça soit une bonne idée. Je savais que c'était inutile de l'en dissuader, quand elle a une idée en tête elle ne la lâche pas et c'était ça que j'aimais chez elle. J'ai soupiré quand elle est venu m'aider et je lui ai dis :

« Je peux me débrouiller tout seul. Je ne suis pas infirme. J'ai juste mal au crâne. »


J'étais grincheux et ça arrivait souvent. Elle me connaissait, ce n'était pas la première fois qu'elle était confronté à mon caractère de cochon. On est sorti de la voiture puis on a pris l’ascenseur. Le tintement de ce dernier à retentit en échos dans ma tête. J'ai grimacé et je suis entré. Je me suis plaqué la tête contre le miroir parce que c'était frais et que ça me faisait du bien alors que je l'entendais me dire que ce n'était pas la première fois que j'avais ce genre de symptômes. J'ai fais non de la tête mais je n'ai rien dis. Je n'ai pas envie qu'elle se pose trop de questions, mais il est sans doute déjà trop tard. On est arrivé à notre étage et je suis sorti rapidement, sachant qu'elle me suivait. J'ai acquiescé quand elle m'a demandé si j'avais besoin de quelque chose. J'ai ouvert la porte de ma chambre une fois arrivée devant celle-ci et je suis entré. J'ai fouillé dans ma valise mais je savais que je n'avais plus mon traitement anti-migraineux et ce n'était d'ailleurs pas qu'un simple traitement pour les migraines.

« Je pensais les avoirs pris avec, mais j'ai du oublier. Ne me pose pas de questions maintenant. Je t'expliquerais plus tard.»

Je serais forcé de lui dire la vérité.

fiche codée par Empty Heart

_________________
Highway of fallen kings

❀ When you look at me I wonder if you see All the things you thought I could be Or all the crazy nights All the stupid fights All the tears that filled our eyes.All my life All I ever did was try and try I never meant to be your problem child
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Happy 1st Birthday to us.
MessageSujet: Re: London with friend feat Winnie    Mer 26 Avr - 10:08


❝ london with friend ❞
≈ Thomas&Fred ≈

Ca va pas hein? Aller, viens. On s'en va. On va fumer une clope. Boire des cocktails. Danser. Se faire un Marathon Harry Potter. Kebab? Non non, pas pour que tu oublies! Pour que tu te rappelles de quelque chose de putain de meilleur.
Son ami ne sembla pas comprendre pourquoi elle refusait sa carte de crédit. Après tout, d’après lui, elle était son invitée et il ne souhaitait pas gâcher son séjour dans la capitale British. Typique de Thomas… Pouvait-il au moins comprendre que ce séjour sans lui n’avait plus aucun sens pour la blondinette et que, bien que la ville l’intéressait au plus haut point, c’était surtout pour passer du temps avec lui loin de Lakeview qu’elle avait accepté ? Elle n’essaya même pas de contrattaquer avec ce genre d’argument. Elle savait que, malgré ses efforts, il ne saisirait pas cette sorte de signification sentimentale. Et puis… qui dit mal de tête, dit mauvaise humeur. Et Thomas ne tarda pas à le démontrer en lui rappelant qu’il n’était pas handicapé et qu’il était capable de se débrouiller seul. Si cela n’avait pas été lui, sur le moment, Winnifred aurait répliqué froidement et l’aurait planté là. Mais c’était son ami depuis tant d’années maintenant que ses sautes d’humeurs et ses piques ne l’atteignait désormais plus. Du moins, plus comme au début. Elle savait que derrière cette parade de mec indépendant se cachait un jeune homme blessé qui méritait amplement son attention. Il prenait soin de sa famille depuis tant d’années maintenant, mais qui prenait vraiment soin de lui, finalement ?

Le trajet en ascenseur sembla interminable, mais ils finirent par arriver devant la chambre du jeune homme. Elle rentra avec lui à l’intérieur sans même en demander l’autorisation, alors qu’il se ruait sur sa valise à la recherche évidente de quelque chose pour le soulager. Comme il ne trouvait visiblement pas, il poussa un profond soupir avant de lui demander de ne poser aucune question. Chose à ne pas dire à Winnifred Rockatansky, en temps normal. Elle dut se mordre la lèvre inférieure pour – justement – ne pas en poser. Elle se contenta simplement de s’appuyer contre le coin d’un meuble avant de lâcher :  « Il y a une pharmacie pas loin, il me semble. Tu veux que j’aille te chercher quelque chose ? »   Elle tourna son visage vers lui.

Ses yeux clairs trahissait l’inquiétude qu’elle ressentait et elle le savait.  « Promis, je poserai pas de questions si tu ne veux pas en parler – et Dieu sait combien c’est dur pour moi – mais laisse-moi au moins t’aider… » Son regard océan implorait silencieusement son ami.  « Et si vraiment tu veux que je te laisse tranquille après ça… Je le promets aussi… »   ça lui faisait presque mal de devoir promettre un truc pareil alors qu’elle voulait simplement aider son ami. « … j’irai seule à Westminster et je te ferai pleeeein de photos. »  
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.


Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avengedinchains
● Face claim : Bill Skarsgard
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: London with friend feat Winnie    Mer 26 Avr - 11:53



un jour tout se sait



Ça m'agaçait de ne pas pouvoir passer la journée avec Winnie. On était à Londres et on aurait du profiter du temps qu'on avait ensemble, on était loin de tout, loin des corbeaux qui ne se seraient sûrement pas amusés à venir jusqu'ici et je ne pouvais pas totalement en profiter. On rentrait demain. J'avais promis à Gus de ne pas être long et je tiendrais ma promesse. J'ai cherché mes médicaments dans ma valise sans les trouver avant de finir par devoir me résoudre à devoir lui donner mon ordonnance. J'ai hésité avant de le faire et lui ai demandé de ne pas me poser de questions tout de suite. Elle m'a assuré qu'elle ne le ferait pas. Je lui ai donc tendu le papier.

« Ça devrait être passé d'ici ce soir, j'espère … tu pourras venir me chercher pour le dîner, je me rattraperais. »

J'avais juste besoin de dormir un peu, d'être au calme. Ça ne durait jamais longtemps heureusement, mais je savais que c'était le signal pour autre chose et c'était plutôt ça qui m'inquiétait aujourd'hui. Je sentais déjà que mon humeur avait changé et j'ai parfois l'impression d'être une espèce de loup-garou quand ça arrive. Je déteste cette partie de moi. J'ai eu envie de lui dire que je connaissais déjà Westminster, mais je me suis retenu, ne voulant pas la vexée. Je l'ai laissé partir me chercher ma boîte de cachet et je me suis allongé sur le lit. J'ai fermé les rideaux et la lumière avant.

fiche codée par Empty Heart

_________________
Highway of fallen kings

❀ When you look at me I wonder if you see All the things you thought I could be Or all the crazy nights All the stupid fights All the tears that filled our eyes.All my life All I ever did was try and try I never meant to be your problem child
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Happy 1st Birthday to us.
MessageSujet: Re: London with friend feat Winnie    Jeu 27 Avr - 9:09


❝ london with friend ❞
≈ Thomas&Fred ≈

Ca va pas hein? Aller, viens. On s'en va. On va fumer une clope. Boire des cocktails. Danser. Se faire un Marathon Harry Potter. Kebab? Non non, pas pour que tu oublies! Pour que tu te rappelles de quelque chose de putain de meilleur.
Winnifred avait saisi le petit bout de papier que Thomas lui avait tendu sans le déplier. Elle avait promis de ne pas poser de question pour l’instant, et malgré la difficulté, elle tiendrait parole. Inquiète au possible, elle se pencha vers lui pour déposer un petit baiser sur son front brûlant. Thomas n’était ni du genre tactile, ni du genre démonstratif. Il n’apprécierait surement pas le geste mais… Winnifred était ainsi faite. Toujours à vouloir prendre soin de ceux qu’elle aimait plus que tout et, aussi fou que cela puisse paraitre, Thom faisait partie de ce cercle. Elle quitta la pièce sans plus tarder et, enfin dehors de l’hôtel, parti à la recherche de la pharmacie la plus proche.

Le commerce similaire le plus proche était à un pâté de maison. Et dans une ville comme Londres et bien… Un pâté de maison peut être bien grand. Elle rentra en trombe et se planta devant le guichet, anxieuse. La pharmacienne, quant à elle, n’avait pas l’air de vouloir se presser. Installée dans l’arrière-boutique, ses jambes endolories posées sur un petit tabouret, elle lisait son journal en mâchant frénétiquement un chewing-gum. La blondinette s’éclaircit la gorge, afin de signaler sa présence. Rien. Pas même un mouvement de tête. Un soupire d’exaspération filtra entre les lèvres de la jeune femme. L’inquiétude qu’elle ressentait – comme un mauvais pré-sentiment qui ne vous lâche pas – pour son ami s’accentuait au fur et à mesure que les secondes passèrent. « S’il vous plait ? . » Ah tiens… une réaction. La vendeuse releva la tête d’un air penaud en mâchant son bout de gomme d’un air las. Elle arqua un sourcil avant de décider de se lever et d’avancer jusqu’au comptoir. – petite parenthèse culturelle (ou pas) : si vous avez déjà vu Zootopia, il faut vous imaginer un de ces foutus paresseux, mais en pire… - Lorsqu’enfin la femme atteignit le comptoir, Winnifred trépignait d’impatience. « Je viens chercher une ordonnance. Un ami est souffrant. »  Regard insistant qui signifie, en langage poli, bouge tes grosses fesses. « C’est une ordonnance américaine. » Perspicace. Winnifred acquiesça et se retint de faire un commentaire. Mais la brunette qui lui faisait face ne semblait pas décidée à bouger. Malheur.« Effectivement. Nous sommes en séjour ici mais il a dû oublier son traitement… Il souffre beaucoup. J’aimerai bien aller le soulager au plus vite. »  Nouvel arquage de sourcil de la part de la pharmacienne, ce qui provoqua une montée nerveuse chez notre Rockatansky nationale. Sérieusement, elle devait se concentrer au maximum pour ne pas étrangler son interlocutrice.


 
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
 
London with friend feat Winnie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Big Blue World :: Le reste du monde-