AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Mia] Nous ne divulguerons pas vos informations personnelles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
● Crédits : gifs: tumblr;quote: Dianna Wynne Jones;
● Face claim : Jussie Smollett
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mia] Nous ne divulguerons pas vos informations personnelles.   Jeu 29 Juin - 15:55



Nous ne divulguerons pas vos informations personnelles.

Au final, Tray ne savait pas vraiment sur quel pied danser. Que dire à Mia. Continuer à mentir ? Il se surprenait lui-même à ne pas savoir ce qu’il faisait. Il avait été un piètre menteur pendant des années de sa vie : auprès de ses sœurs, de son frère, de sa mère. La seule chose qu’il avait réussi un jour à leur dissimuler, c’est son 3 en maths. Et encore, ça avait duré jusqu’à l’arrivée d’un courrier contenant un duplicata de la copie, non-signée et à renvoyer paraphée. Une école de psychopathes, ce qui avait résulté en une sorte de punition qui ne l’avait même pas marqué. Enfin, tout ça pour dire que Trayvon ne comprenait pas comment Mia faisait pour ne pas se rendre compte de son double jeu. Peut-être s’était-il curieusement amélioré, depuis le temps ?

Enfin, au moins réussissait-il à la faire rire, en lui racontant la pseudo agression subie par sa mère. C’était pas grand-chose, mais faire rire une personne à qui l’on mentait, c’était toujours plus simple.  C’était bien plus qu’un simple rire, là, par ailleurs, c’était presque un fou rire. Et bon dieu, qu’il aimait qu’elle éclate de rire comme ça ! Sans vouloir paraître malaisant, il était bien plus à l’aise et heureux de la voir sourire qu’autre chose. Ca lui rappelait ses propres moments où, dégoûté de la vie ou d’une autre manifestation ayant mal tourné, il allait la voir pour tenter de se sentir mieux. Ca lui semblait si loin…
Il était à moitié concentré sur son sms, hésitant à en evoyer un nouveau, quand elle le sortit promptement de son hésitation. Il jeta presque le portable sur le canapé, avant de sourire nerveusement. Il était sans doute très discret et très crédible, pas de souci de ce côté-là !

« Ce qu’elle voulait ? Oh, rien de bien particulier… Faire la causette, comme d’habitude… » La causette et pas Cosette, quelle magnifique blague se perdant dans la traduction anglaise.
Et dire que Tray pensait s’en tirer à si bon compte, avec une histoire de parlotte et de petits sourires en coin envoyés ça et là. Non.
Une sueur froide sembla lui couler dans le dos, alors que Mia parlait d’espionnage. Ce fut à ce moment précis qu’il sut qu’il était grillé. Totalement grillé. Ses sourires se firent encore plus nerveux, et il jeta un coup d’œil à son téléphone. L’heure de se remettre à mentir était arrivée.

« Non, bien sûr que non… Pour qui tu me prends, voyons ? » dit-il avec un sourire autrement plus forcé.   « Puis je sais pas mentir, tu devrais le savoir, depuis le temps… Ah, regarde, j’ai passé beaucoup de temps sur youtube et je me suis entraîné au Bottle Flip Challenge. »
Il attrapa la bouteille et commença un long moment de solitude, pour attirer l’attention de Mia sur autre chose que le téléphone à son côté. Et puis, c’était vrai, il s’était entraîné à faire tournicoter la bouteille ! Juste, il n’y arrivait pas le moins du monde.

_________________
Y a un gif ici

Take it from me,
Fate doesn't care most of the time.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar : savage + signature : endlesslove
● Face claim : mila kunis
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mia] Nous ne divulguerons pas vos informations personnelles.   Dim 9 Juil - 15:20


Pour garder la face, la jeune brune s’était mise à rigoler. En réalité, à l’intérieur son cerveau commençait à carburer en se posant toutes sortes de question. Mia adorait Trayvon, et elle ne se doutait pas de sa sincérité dans sa démarche de venir jusque chez elle pour prendre des nouvelles, mais le fait que sa mère lui ai parlé un peu plus tôt, ne la rassurait pas… Elle connaissait son ami, mais elle connaissait encore mieux sa mère  et elle savait que lorsque cette dernière avait quelque chose dans la tête, elle ne l’avait pas dans le pied et par conséquent, si elle était décidée à faire parler Mia, elle n’hésiterait pas user de moyens même les plus inattendus. Donc si elle apprenait qu’elle avait missionné le jeune homme pour venir l’espionner, elle ne serait même pas étonnée. Un peu en colère au début de savoir qu’il avait accepté, mais pas étonnée et serait même surprise de voir qu’elle ne l’avait pas fait plus tôt.

« Comme d’habitude… » Dit-elle en arquant un sourcil, intrigué. Quelle habitude ? Depuis quand est-ce qu’ils se parlaient tous les deux ? Elle posa la question qui lui brûlait les lèvres depuis tout à l’heure en partant d’un petit rire qui finit par s’évanouir lorsqu’elle remarqua l’expression du visage de Trayvon. Il mentait. Elle le voyait bien, il n’avait même pas besoin de le dire qu’elle le voyait bien qu’il mentait. Sa mère avait définitivement envoyé le jeune homme s’assurer qu’elle aille bien et même si c’était attentionnée de sa part, elle trouvait ça bas d’envoyer des gens comme ça. « Hum. » Elle s’arrêta même de sourire et s’assit en croisant ses jambes en regardant le Reagan s’enfoncer dans son mensonge. Même si en réalité, il avait préféré changer de sujet pour ne pas s’attarder sur le sujet actuel. Encore une preuve de sa culpabilité. L’air sérieux, elle avait à présent les mains croisées qu’elle avait posées sur ses genoux, le regard toujours fixé sur son ami. Ami qu’elle devait peut-être qualifiée de traître vu qu’il sympathisait avec sa mère dans son dos pour l’espionner. Elle prit sa bouteille et la lui tendit pour l’encourager à faire une démonstration. « Vas-y, montre moi. » Elle appuya son dos contre le dossier de son fauteuil, une main sous son menton comme si elle s’apprêtait à juger et avant même qu’il ne se lance, elle reprit la parole. « Quand tu auras fini tu pourras envoyer un autre message à ma mère pour lui dire que je vais bien et qu’elle devrait arrêter d’envoyer mes « amis » m’espionner. » Avec ses doigts, elle fit le signe des guillemets pour bien montrer qu’elle ne savait pas si elle devait encore considérer Trayvon comme tel. Au moment où elle finit de parler, elle vit le téléphone du jeune homme s’allumer une nouvelle fois, et cette fois il était hors de question qu’elle le laisse répondre à sa « sœur » parce qu’elle se doutait bien que c’était encore sa mère. D’un geste rapide et vif, elle se rua sur le téléphone et le récupérer avant de reprendre sa place initiale en montrant bien au psychologue que ça ne servait à rien de lui mentir, maintenant qu’elle avait les preuves de sa trahison entre les mains. « Allons voir ce que ma mère dit. » Dit-elle d’un ton solennel avant de cliquer sur son téléphone pour démasquer le traitre. « Elle dit, je cite. » La tête levée vers le jeune homme, elle le rebaissa sur l’écran pour lire. « Ma mère dit que… » Elle s’arrêta de lire en voyant que celle qu’elle avait prit pour sa mère, était bien en réalité la sœur de Trayvon qui lui avait envoyé un message. « C’est ta sœur qui te demande si tu seras encore en retard dimanche. » Le bras tendu sans pour autant lâcher son téléphone, elle lui faisait lire l’écran tandis qu’elle fixait le vide d’un air agacé. « C’est pas parce que je me suis trompée là que j’ai tort sur toute la ligne hein. Je sais que ma mère t’a envoyé pour m’espionner. »

_________________

Scared of lonely
I'm in this fight, and I'm swinging and my arms are getting tired. I'm trying to beat this emptiness but I'm running out of time. I'm sinking in the sand, and I can barely stand. I'm lost in this dream and I need you to hold me. I'm scare of lonely and I'm scared of being the only shadow I see on the wall. And I'm scared the only heartbeart I hear is my own, and I'm scared of being alone. ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : gifs: tumblr;quote: Dianna Wynne Jones;
● Face claim : Jussie Smollett
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mia] Nous ne divulguerons pas vos informations personnelles.   Lun 31 Juil - 23:03




Nous ne divulguerons pas vos informations personnelles.

Ne disait-on pas que mentir était un péché ? Eh bien, Trayvon, dans son cas, était entrain d’en commettre un. Et pas des moindres. Et puis surtout, il s’y prenait comme un pied. Le pied était d’ailleurs la zone de son corps qu’il appréciait le moins, il ne trouvait pas cette partie de son anatomie belle ou engageante. Non, à bien y réfléchir, autant il adorait ses yeux, ses cheveux, voire ses doigts, autant ses pieds le dégoûtaient presque. Et pourtant, il était loin de sentir. Mais je m’égare.
Tray était donc entrain de très mal mentir… Et Mia avait dû le sentir. Oui, pas de doute, en croisant le regard de la jeune femme, le brun avait compris qu’il était foutu. Surement parce qu’elle avait tiqué sur ses mots sur sa mère, ou peut-être parce qu’il était simplement pas discret ? Ou peut-être que désormais, Mia savait lire dans ses pensées. Mais oui, bien sûr ! Ou pas. Il se reconcentra sur son Bottle Flip, réussissant à lancer sa bouteille, lui faire effectuer un double salto avant d’atterrir droite sur la table. Ah, il n’avait pas menti, au moins sur ce point ! En même temps …. Il aurait eu l’air sacrément ridicule.

« De quoi, ta maman ? Non mais je n’envoie pas de message à ta maman. » se défendit-il, alors qu’il se préparait à relancer la bouteille avec toute la concentration dont il avait besoin. Il ne regardait plus vraiment Mia : s’il posait ses yeux sur elle, il allait craquer… Eh, mais c’était son téléphone, ça ! Il lâcha sa bouteille et se redressa, tentant de le récupérer. « Mia, arrête… » lui demanda-t-il, avec un air presque suppliant.
Il se rendit bien vite compte, pourtant, que le message ne venait pas de sa génitrice mais bien de sa propre sœur qui, exaspérée par ses retards, lui promettait de le tuer s’il n’était pas là à l’heure. Et elle aurait raison, car Monsieur n’était pas fichu de venir quand il le fallait.
Ou de mentir quand il le fallait. Il s’enfonça un peu dans le canapé, contrit et ne sachant pas comment réagir.

Voilà pourquoi il n’aimait pas mentir. Voilà pourquoi il ne serait jamais qu’un mauvais agent secret, un zéro-zéro-fail plus qu’autre chose.Voilà pourquoi il avait tenté de dissuader madame Hopper – en vain.
« Elle s’inquiète pour toi, et moi aussi. On était morts d’inquiétude, j’ai même cru que tu avais terminé en morceaux dans une poubelle à Westberry. Et quand tu es revenue… » Il la regarda, toute sa peine et son angoisse dansant dans ses yeux.
« Mia, tu peux prétendre, et tu prétends mieux que moi, peut-être que c’est ta manière de t’en sortir. Mais tu souffres, au moins un peu. Et ça, c’est pire pour ta mère que ta disparition. Et c’est pire pour moi. »
Il n’avait pas l’habitude de mettre des mots sur ce qu’il ressentait, d’en faire des phrases pour les autres. Pour lui, qui se parlait avec des sensations ,c’était plus aisé de décrire de le moment par celles-ci. Par le pincement au cœur qu’il ressentait. Par l’angoisse qu’elle, elle ne s’en sorte jamais.

_________________
Y a un gif ici

Take it from me,
Fate doesn't care most of the time.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar : savage + signature : endlesslove
● Face claim : mila kunis
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mia] Nous ne divulguerons pas vos informations personnelles.   Dim 6 Aoû - 17:32


Elle lui rendit son téléphone avec la même détermination qu’elle avait de ne rien lâcher. Mia n’avait pas vraiment de preuve pour accuser sa mère, parce qu’elle la connaissait et c’était déjà suffisant pour l’accuser. Elle savait que lorsqu’elle avait le dos tourné, elle se tournait vers ses amis pour faire ce qu’elle, ne peut pas faire : essayer de faire parler sa fille. Ce qu’elle ne semblait pas comprendre, c’était que plus on la poussait à le faire et moins ça lui en donnerait l’envie de le faire, malheureusement pour sa curiosité qu’elle ne satisferait pas. Son plan venait d’échouer et même si la jeune brune se sentait un peu stupide d’avoir prit le téléphone de son ami, elle estimait avoir ses raisons donc techniquement, Trayvon ne pouvait pas lui en tenir rigueur de ça. Les bras à présent ramenés sous sa poitrine, elle regardait son ami qui affichait l’expression de quelqu’un qui était pris la main dans le sac, s’il voulait continuer de nier l’évidence, il s’y prenait comme un pied. Il devrait vraiment demander à Mia de lui apprendre comment mentir parce que ce n’était pas avec cette attitude qu’il irait loin dans son nouveau rôle d’espion de maman Hopper.

Lorsqu’il prit la parole, ce fut l’expression du visage de la jeune femme qui changea, et même si elle ne pouvait pas se voir, elle se doutait bien que c’était le cas. Elle était passée de sourcils froncés et regard sérieux, à petite mine et regard triste. Très vite, elle détourna le regard tandis que ses bras se relâcher pour que ses mains se rejoignent sur ses genoux, son regard fixant le sol. « Tray s’il te plait, arrête… » D’une voix tremblante, elle essaya de dissuader son ami de poursuivre sa phrase, sachant très bien que ça ne marcherait pas. Mia ne voulait pas entendre ces choses. Elle ne voulait pas entendre dire que sa mère était inquiète pour elle, elle ne voulait pas entendre ni même savoir que le jeune homme ici présent s’inquiéter aussi pour elle, et surtout, elle n’avait aucune envie d’entendre dire qu’elle souffrait. Parce que tout ça, elle le savait. Elle avait conscience que son comportement blessait sa mère qui avait l’impression qu’elle la rejetait complètement de sa vie pour une raison qui lui était inconnue. Et elle savait également qu’elle souffrait parce que le cœur brisé avec lequel elle devait vivre, et qui se brisait un peu plus chaque jour, se servait de lui rappeler que ce qu’elle avait vécu et vivait, n’était pas dans sa tête. La douleur était bien réelle au point qu’elle en soit parfois physique.

Le regard toujours dans le vide, elle ne savait pas quoi répondre à Trayvon qui ne devait même pas attendre de réponse de sa part. Devait-elle s’excuser de vouloir garder sa vie privée, privée ? Ou de ne pas avoir la force de parler de certaines choses, parce qu’elle savait que dés le moment où elle ouvrirait la bouche pour finalement expliquer ce qu’il y avait, à la place de mots ce seraient les larmes qui auraient raison d’elle ? Est-ce qu’elle devait faire une promesse en l’air, lui jurant dans les yeux qu’elle ferait des efforts alors qu’elle savait autant que lui que ça n’allait pas être le cas ? « Personne ne comprendrait. » Fut les seuls mots qu’elle sortit, toujours en prenant soin d’éviter son regard alors qu’elle sentait ses yeux s’embuer de larmes. Un silence plana pendant quelques secondes alors que ses mains avaient commencé à s’agiter pour cacher son malaise ainsi que son anxiété. « Je suis désolée que tu te sois inquiété pour moi, c’était bien la dernière chose que je voulais. » Elle leva doucement la tête en passant une main sur sa joue lorsqu’elle sentit une larme rouler le long de son visage. « Je pense que… tu devrais partir maintenant. » Ou comment éviter une conversation qu’elle n’avait pas envie d’avoir. Encore une fois, elle repoussait quelqu’un qui essayait juste de l’aider mais comme elle venait de le dire, il ne comprendrait pas. Elle pourrait essayer bien sûr, mais elle se doutait bien de l’issue de la conversation. Du point de vue de Mia, personne n’était en mesure de l’aider et essayer ne ferait que leur faire perdre du temps. Alors oui, peut-être qu’elle blessait Trayvon en lui demandant de partir – se blessant elle-même au passage parce que faire du mal à quelqu’un qu’elle aime, c’est comme se faire du mal à elle-même – mais c’était peut-être mieux ainsi.  

_________________

Scared of lonely
I'm in this fight, and I'm swinging and my arms are getting tired. I'm trying to beat this emptiness but I'm running out of time. I'm sinking in the sand, and I can barely stand. I'm lost in this dream and I need you to hold me. I'm scare of lonely and I'm scared of being the only shadow I see on the wall. And I'm scared the only heartbeart I hear is my own, and I'm scared of being alone. ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : gifs: tumblr;quote: Dianna Wynne Jones;
● Face claim : Jussie Smollett
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mia] Nous ne divulguerons pas vos informations personnelles.   Mar 12 Sep - 19:14


Nous ne divulguerons pas vos informations personnelles.

Enfin il arrivait à quelque chose. Enfin la jeune femme voulait dire, penser, exister en dehors du mensonge qu'elle s'évertuait à présenter à Trayvon. Il croisa son regard lorsqu'il reprit son téléphone, à peine un instant, et là, il comprit son erreur : Il n'avait jamais eu besoin de forcer ainsi. Bravo le psy, dix/dix. Tu t'en occupes aussi bien, de tes patients ? - Le futur nous prouverait qu'il prenait soin de ses patients d'une autre manière, sujet qui est à aborder dans le prochain rp qui arrivera bientôt -.  
Trayvon n'avait fait que la forcer à ramener à la surface des choses qui, il le comprenait maintenant, auraient mieux fait de rester enfermées au fond d'elle. Cette idée fut confortée par la réaction, les mots qu'elle eut. Bravo, Trayvon, vraiment, bravo. On se demande vraiment comment tu fais pour avoir des amis, si t'es même pas foutu, avec ton beau diplôme brillant au mur, de les sortir de ce genre de merde ! Ah, tu as encore tout fait foirer : bien, bien.
Mia c'était ton amie, quand même. Maintenant, qui sait ?
Il vit la larme rouler sur sa joue, qu'elle essuya. Il aurait voulu lui rétorquer que non, personne n'avait à être seul, qu'il pouvait comprendre si seulement il avait une attache, un début de phrase, de réponse, quelque chose ! Qu'il était là.

Mais ça, apparemment, elle s'en foutait.
Elle voulait juste le voir parti. Parti loin. Peut-être pour longtemps, peut-être pour toujours, qui savait ? Elle le voulait parti. Ca le brisait au fond, de la laisser dans cet état. Il se releva, laissant sa bouteille sur la table basse, s'asseyant sur celle-ci délicatement pour lui prendre les mains, jouant avec ses doigts doucement.
"Hey. Mia. Je te promets que je vais partir, si c'est ce que tu veux. " Il était simple. Il était calme.
Blessé, au fond de lui, dans cet orgueil professionnel qu'il n'aurait jamais voulu déployer avec elle.
" Mais je veux que tu m'appelles, si tu en as besoin. Même si c'est pour me dire à quel point tu détestes quand tes cheveux tombent dans ta nourriture, ou que tu sens que tu vas pleurer si tu n'entends personne. Si c'est pour raconter je ne sais quoi, je suis là. Même débattre de la couleur du ciel, si tu en as besoin." Il faisait courir ses doigts sur les siens, purement amicalement, voulant garder d'elle l'empreinte de son être juste un petit instant, le consigner au fond de sa mémoire, se souvenir d'aujourd'hui par la sensation de sa main dans la sienne. "Je vais partir, mais je serai là si tu as besoin. Je te demande pas de me raconter, ça, j'ai bien compris que tu ne le ferais pas. Je ne suis pas là non plus pour te prendre en pitié. Parce que tu es forte, Mia. Je suis juste là pour toi, parce que je tiens à toi."

Il finit par relâcher ses mains, pour se redresser et déposer un léger baiser sur le haut de sa tête, comme il avait pris l'habitude de le faire avec sa petite soeur, plus jeune.
"Prends soin de toi. Tu es la seule qui sache ce qu'il te faut vraiment pour t'épanouir."
Il s'éloigna d'elle, après lui avoir fait un petit signe de la main, pour disparaître derrière la porte, accueillant l'air frais avec respect. Il ne voulait pas la laisser là, mais il avait confiance en elle. Elle surmonterait cet obstacle, quel qu'il soit. Ca lui prendrait du temps, mais elle avait en elle cette volonté qu'il n'avait jamais rencontré nulle part ailleurs.

_________________
Y a un gif ici

Take it from me,
Fate doesn't care most of the time.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Mia] Nous ne divulguerons pas vos informations personnelles.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Myrtle Creek :: Magnolia Lane-