AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Happy founders day - Le bal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
avatar
● Crédits : avatar : sparkle + signa : bat'phanie
● Face claim : anushka sharma

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Ven 19 Mai - 5:07


Depuis le temps qu’on connait Naina, penser qu’elle n’allait pas se rendre au bal de la ville serait mal la connaître. Surtout qu’elle avait même participé au comité de décoration pour rendre la salle un peu plus belle. Selon elle : elle avait fait de son mieux avec ce qu’elle avait. Elle était l’experte des pompons et ne manquerait pas de faire remarquer à tout le monde qu’elle était à l’origine de tant de beauté. Ca avait l’air de pas grand-chose parmi les décorations, mais l’Indienne avait apporté sa contribution et il était temps que le monde reconnaisse son talent.

La première étape pour qu’elle puisse montrer au monde entier que les pompons étaient son œuvre, c’était déjà d’arriver à la réception. Ce qui n’était pas gagnée. Naina avait décidé de s’y rendre avec Emilio et elle ne savait pas pourquoi elle avait pensé que c’était une bonne idée que de lui demander de l’aide pour sa tenue. La brunette n’eut aucun souci lorsqu’elle enfila le corsage et la jupe, mais lorsqu’elle dû draper le tout… Elle avait demandé à son cher colocataire de venir lui filer un coup de main, mais elle avait l’impression que c’était encore plus pire. En temps normal, c’était la grand-mère de l’Indienne qui s’occupait de faire le drapage pour la jeune femme et visiblement, elle avait sous-estimé la patience de cette dernière lorsqu’elle se retrouva confrontée face aux six mètres de tissus qu’elle allait devoir plier. « Ne marche dessus, fais attention ! » « Tu serres trop ! » « C’est trop lâche ! » « Je ressemble à une momie, t’es nul ! » C’est là un aperçu des quelques commentaires qu’elle avait pu faire lorsqu’elle était en train de s’habiller. Et bien sûr, moi, la narratrice, vous épargne les passages vulgaires. Qui aurait cru que Naina connaissait autant de gros mots en hindi, anglais et grâce à Emilio, même en espagnol. Shook.  « Puta madre » revenait souvent.

Une fois prêts, ils prirent la route pour la salle de balle et ne mirent pas longtemps à arriver. Dés que la jeune femme sortit de la voiture, elle agrippa le bras d’Emilio sentant qu’elle perdait un peu l’équilibre à cause de son talon qui s’était pris dans son saree. Bien. La soirée commençait bien. « Attends. » Avait-elle soufflé entre les dents, se servant de son colocataire comme appuie le temps de tout bien remettre en place. « C’est bon, on peut y aller. » Elle s’arrêta de nouveau, obligeant le brun à s’arrêter aussi. Elle fronça légèrement les sourcils et enleva quelques particules de poussière qu’elle avait cru voir sur Emilio. Enfin, ou bien c’était de la saleté, ou bien c’était des pellicules. Elle n’en était pas sûre mais si c’est la deuxième option, elle ne pourrait pas dire qu’elle soit vraiment surprise. Une fois qu’elle eut fini, elle pinça légèrement la joue du vendeur de fajitas comme un parent qui pince la grosse joue de son enfant, et s’avança vers l’entrée où elle vit l’un de ses chefs d’œuvre. « Regarde ! » Dit-elle en donnant une tape à l’espagnol. « C’est moi qui ait fait ça ! »

@Emilio C. Blasco

_________________
Cause in a sky full of stars
These four lonely walls have changed the way I feel. The way I feel, I'm standing still. And nothing else matters now, you're not here. Where are you ? I've been calling you ? Where else can I go ? Memories turn to dust, please don't burry us. I got you. ▬ If I lose myself I lose it all.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : savage.
● Face claim : Margot Robbie

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Ven 19 Mai - 16:31


Environ deux semaines avant le bal, une collègue d’Adalyn faisant partie du comité d’organisation lui avait refilé de force plusieurs flyers de l’événement, lui demandant de bien vouloir les distribuer à ses connaissances. L’avocate avait souri et promis qu’elle le ferait, mais s’était évidemment contentée de fourrer le tout dans son porte document en cuir pour les oublier aussitôt. De toute façon, toute la ville ne parlait plus que de ça, la publicité supplémentaire était parfaitement inutile. Puis, un soir, alors qu’elle travaillait installée à la table de la cuisine, Nikh était venu la rejoindre, et avait souri en voyant les flyers. Il lui avait demandé si elle accepterait de l’accompagner s’il le lui demandait, et Adalyn s’était contentée de lui sourire en lui disant que la seule manière de le savoir, c’était de l’inviter. Il l’avait fait, et elle avait évidemment accepté.

Alors qu’elle finit de se préparer, elle l’entend qui l’appelle doucement du rez-de-chaussée, et elle se lance un dernier regard dans le miroir avant de se déclarer satisfaite de son apparence. Et elle descend lentement les marches, perchée sur ses talons de cinq pouces de haut, vêtue d’une robe dénichée à New-York quelques années plus tôt. Lorsqu’elle le voit, un sourire apparaît sur ses lèvres et elle s’avance vers lui, le regard brillant, et dépose un baiser sur sa joue. « Prêt? » Ils attrapent le taxi que Nikh a appelé et une fois arrivés sur place, elle glisse son bras autour du sien alors qu’ils entrent dans la salle. « C’est magnifique.. », murmure-t-elle avant de lever le regard vers lui en lui souriant. Puis un serveur leur présente un plateau avec des coupes de champagne, et Adalyn en saisit une avant d’échanger un regard complice avec Nikh. La dernière fois qu’ils ont bu de l’alcool ensemble, la soirée s’est terminée de manière très agréable, et elle ne peut s’empêcher de se demander s’ils répèteront l’expérience…

@Nikholas Belusov

_________________

A look in somebody's eyes to light up the skies, to open the world and send it reeling. A voice that says, I'll be here and you'll be alright. I don't care if I know just where I will go 'cause all that I need is this crazy feeling, a rat-tat-tat on my heart... Think I want it to stay. City of stars.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : Vava : Millioneyes ; gifs: tumblr;quote:Voltaire (le chanteur, pas le philosphe)
● Face claim : Mathias Lauridsen

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Ven 19 Mai - 20:52

Un bal. Y avait bien que les gens de Lakeview pour faire paraître ça intéressant, aux yeux d’Adrian. Il était plus du genre à attendre que les choses se passent, récupérant ses amis à la sortie pour les tirer dans des endroits où toute danse ne requiert pas forcément un partenaire mais peut grandement vous aider à en trouver un. Bien sûr, des bals, ils en avait vu passer. Sous d’autres noms, sous couvert d’aider la veuve et l’orphelin, de sortir un pourri de sa prison -- qui était-il pour juger ? Il aurait bien aimé qu’on danse en son honneur, si il avait été emprisonné pour ses conneries…
Quoi qu’il en soit, Adrian avait donc décidé de tenter l’expérience. La plupart de ses amis ne s’y rendraient pas, il le savait. Et c’était toujours un moyen d’agrandir son cercle de connaissances, déjà d’un diamètre plus que respectable. Plus on avait d’amis, mieux c’était. Il avait, pour l’occasion, sorti de son placard un costume spécial. Différent de ceux qu’il portait la plupart du temps pour aller au travail, l’étoffe sur mesure ne pouvait que le mettre en valeur.
On passerait sur le fait que ce genre de pantalons ne flattait pas du tout son postérieur, ça aurait fait du mal à son égo.

Une question demeurait, cependant: le quasi trentenaire à un an près - bien qu’il doive déjà passer le cap de 29 ans dans sa tête, toute une étape - ne pouvait décemment pas s’y rendre seul. La question l’avait frappé à trois heures du matin, seul dans son lit. Ses yeux s’étaient tournés vers l’homme qui partageait son matelas. Quelqu’un dont le nom disparaîtrait dès le matin. Il n’avait pas eu le courage de le mettre dehors, avec la pluie battante de ses derniers jours. On pouvait traiter les autres comme s’ils étaient jetables et pourtant toujours avoir un coeur, non mais.
Décidément, alors qu’il passait en revue toutes les personnes qu’il connaissait, il n’arrivait pas à se décider. Accompagner Radha ou Adalyn serait une sorte de mensonge à son propre égard : bien qu’il apprécie grandement la compagnie des jeunes femmes, il n’était pas du genre à paraître à leur bras. Et puis, il n’était pas sûr de vouloir y aller avec elles : elles seraient capables de l’empêcher de s’amuser. Ou de rendre la soirée encore plus amusante, c’était selon.
La question subsistait. Et, enfin, une illumination. Alexis, bien sûr. Le blondinet un poil trop sûr de sûr de lui, qu’il avait rencontré à Lakeview quand la ville n’était encore qu’un point de passage. L’ami qu’il gardait, sans doute le plus ancien auprès de lui, sorti d’une soirée qui avait dérivé en concours de qui en avait la plus grosse et pouvait se faire le plus de personnes en soixante-douze heures.
Quels gamins.

“Paré pour le ‘bal’, princesse ? “ fit-il en arrivant aux portes avec son cavalier, qu’il avait eu la décence d’aller chercher. Quelle gentillesse. il ne subsistait entre eux rien de plus qu’une amitié semée de piques, mais ça restait tout de même une amitié. Assez pour se pointer l’un avec l’autre devant des portes qui s’ouvraient sur la magnificence d’une salle richement décorée.
“Ils ont dû passer des heures, ici, pour la décoration.” fut sa première remarque, la seconde, alors que ses yeux accrochaient les visages des gens autour : “mazette.”
Oui.
Adrian disait mazette.


@Alexis Weiss

_________________

Pity me, I'm almost a human being.


Tant que ça tousse, y a de l'espoir. - Emma
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
● Crédits : Blueberry, it's me !
● Face claim : Chace Crawford

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Ven 19 Mai - 22:47

Tu vois plusieurs têtes connues arriver dans la salle, tu lèves même ton verre en direction de Black avec un petit sourire en coin. Tu as hâte de le recroiser à la salle pour lui foutre à nouveau sur la tronche et te défouler. Tu comptes un peu les minutes te séparant de ta belle, vérifiant mille fois que ta chemise soit bien mise, te demandant si elle allait aimer ou non ton costume de ce soir. Te demandant même ce qu'elle pourrait bien porter. De toute façon tout devrait lui aller, elle n’avait pas besoin d'être sur son trente-et-un pour être la plus belle femme du monde. Pour toi, c'était elle qui embellissait les vêtements et non le contraire.
Tu n'as pas longtemps à regarder Kaci arriver, subjugué par sa robe qui met son corps en valeur, lui donnant une taille de guêpes qu'elle arborait déjà et là faisant paraitre tellement grande et élancée. Tu allais devoir garder encore plus un œil sur elle ce soir. Elle prend ta main sans prendre la peine de vérifier si vous pouviez être vu et t'entraine sans plus de discussion à l'écart, se jetant sur toi pour toute salutation.

Tu te laisses embrasser, lui répondant avec passion. Comme si vous ne vous étiez pas vu depuis des lustres alors que cela doit faire deux jours. Tu étais tellement accro. Et puis la proximité du danger rendait se baiser encore plus intense en adrénaline.
Finalement tu romps l'étreinte pour reprendre ta respiration, collant ton front au siens, entremêlant vos doigts. Tu la regardes dans les yeux avant de déposer plusieurs baisers papillons sur ses lèvres. « Bonsoir Mademoiselle. » Juste un chuchotis mais qui parait tellement fort. C'est un début de création de votre petite bulle de bonheur. Petite bulle qui fait son apparition à chaque fois que vous étiez ensemble. Tu souris en passant tes doigts délicatement sur sa joue pour en apprécier la douceur, prenant mille précautions comme si elle était faite de verre. « Dites, vous n'auriez pas vu ma petite-amie ? Je devais la retrouver ici ce soir. » Tu joues un peu. Tu poses tes mains sur ses hanches pour l'éloigner et la regarder vraiment cette fois, laissant ton regard courir sur son corps et ses courbes parfaites. Tu prends même une de ses mains dans la tienne afin de lui faire, faire un tour sur elle-même. « Tu es magnifique Kaci, j'ai tellement de chance de t'avoir dans ma vie. » Tu la ramènes contre toi et l'embrasses plus délicatement, profitant du goût de ses lèvres et de son parfum qui enivre tes sens.

@Kaci Douglas

_________________

Toi et moi on est des âmes sœurs, c'est ce que tu dis, ce que tu m'as appris, c'est ce qui est vrai. Je t'aime à la folie, je ne peux me passer de toi... Maki

Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : Stardust
● Face claim : Alexander hot Skarsgard

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Ven 19 Mai - 23:58


    Le temps. Le temps peut être long. Voire même trop long. On peut voir passer les secondes, les minutes, les heures sans que rien ne se passe. Sans que rien ne bouge. Tout reste figé et on est là, à attendre. Attendre que quelque chose se produise, A attendre que l’autre fasse aussi un pas dans notre direction. Mais on ne dit rien, on reste où l’on est, on attend, on apprivoise. Et parfois … parfois le temps file à toute allure sans même qu’on le voit passer, les secondes nous glissent entre les doigts, les événements s’enchainent et on ne contrôle plus rien. C’est un peu ce qu’il s’est passé pour moi. Cette nuit avec Elle, mon départ précipité pour la base, l’absence de nouvelles de ma part, les blessures, la douleur, et … les sentiments. Je lui ai avoué, il y a de ça quelques semaines, tout ce que j’avais sur le coeur. J’ai franchi le pas, gravi la montagne, rendu friable le mur qui emprisonne mon coeur. J’ai osé. J’ai sauté à pieds joints dans le vide, sans crier, sans fermer les yeux. J’y suis allé. Tête la première même. Et je me suis senti vivant. Comme jamais depuis des années. Mais je la connais aujourd’hui. Et je sais que toutes ces paroles, tous ces mots que je lui ai dit… rien n’a été oublié. Je ne l’ai pas forcée à éprouver les mêmes genres de sentiments pour moi, je n’attends rien en retour évidemment. Et je ne m’attendais clairement à rien en lui proposant de venir avec moi à ce bal. Ma demande n’était pas provocatrice ou tentatrice. Je m’étais simplement dit que ça pourrait lui faire plaisir, et à moi aussi par la même occasion. Non pas que j’adore danser, ou me mêler à la population, mais je savais que pour apprendre à la connaitre, nous devions passer plus de temps ensemble.

    Ce soir là, j’avais commandé un taxi. Il venait d’arriver. J’appelais Adalyn et retenais mon souffle en la voyant descendre les escaliers. Somptueuse. Comme a son habitude bien sur. Mais Adalyn avait le chic pour me donner des sueurs froides et me rendre fébrile. Ce qui n’était pas dans mes habitudes. « Prêt? » m’avait-elle demandé en déposant un baiser sur ma joue.

    Le trajet jusqu’à la soirée est court. L’endroit est somptueux et visiblement nous ne serons pas seuls à cette soirée. La musique résonne depuis l’extérieur. Nous sortons du véhicule pour entrer dans la cage aux lions et ma cavalière en profite pour glisser son bras au creux du mien. J’en profite pour resserrer ma prise sur elle. « C’est magnifique.. », je souris en retour et me retiens de lui dire « Pas autant que toi ! ». Quelle phrase de lover, mon meilleur ami et feu coéquipier se serait bien foutu de ma gueule en m’entendant. Personne ne connait cette partie, une peu tendre et romantique, de moi. Et moi même je ne la connais pas - [/i]plus.[/i]. Un serveur passe près de nous et Adalyn attrape une coupe de champagne. J’imite son geste. Après tout, je ne conduis pas ce soir. J’intercepte l’étrange regard que me porte Adalyn et souris avant de lever ma coupe entre nous :  « A la notre ! » dis-je avant de porter le verre à ma bouche pour en boire une longue gorgée.  « Ils ne se foutent pas de nous ici. Les lieux sont justes … dingues ! » je m’exclame en levant la tête pour regarder où nous nous trouvons.

    @Adalyn Swan
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : bazzard
● Face claim : Cole Sprouse

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Sam 20 Mai - 9:39

Emma était ravissante, dans sa belle robe blanche. A côté, Argan aurait vraiment fait tache s'il n'avait pas pris sur lui pour porter ce costume. Au final, il était même content de son choix.

Habitué de leurs moqueries respectives, Argan se contenta de lui sourire. « Tu es très jolie, comme ça. Tu vas faire tourner les tête ce soir. » Il lui fit un clin d'oeil. Elle savait depuis longtemps qu'il aimait les hommes, et il n'avait pas peur que ses paroles puissent être mal perçues. Après tout,
elle était la soeur de son meilleur ami.

Ils arrivèrent à la salle de bal assez rapidement, et quand ils entrèrent, Argan se dit que du bout travail avec été fait là. La salle était très joliment décorée, et bien que ce genre de soirée ne soit pas vraiment son truc, il ne pouvait qu'apprécier la décoration.

La remarque d'Emma le fit grimacer. Alexis était bien trop protecteur avec sa petite soeur, c'en était presque maladif, et il ne savait pas comment il pourrait prendre le fait qu'il l'emmène à un bal. « Je crois que j'ai oublié de mentionner ce détail. Mais t'en fais pas, il aura bien d'autres choses à s'occuper. » Enfin, il l'espérait, sinon cette soirée risquait de tourner au vinaigre.

Il attrapa une coupe de champagne en même temps que sa cavalière, et trinqua avec elle. « Santé, ma belle. » Il n'était pas rare qu'il lui donne des surnoms, et Emma n'avait jamais eu l'air d'en être mécontente.

Il n'était pas très tard, et des personnes arrivaient encore. Histoire de faire passer le temps avant de la faire danser, Argan sortit son téléphone de sa poche avant de sourire à Emma. « Je sais que ce n'est pas ton appareil photo, mais je pensais qu'on pourrait immortaliser cette soirée. » Il lui tendit son portable qui était déjà  prêt à photographier.

_________________

Nothing's perfect

Il ne faut surtout pas te laisser aller. C'est dix fois plus long de se reconstruire que de s'écrouler. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membres du mois
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Sam 20 Mai - 16:00

bal de cérémonie
everbody


Il aurait pu ne pas venir. Rester chez lui à bouffer du pop corn devant une série niaise. Mais il était là, et il se demandait bien encore pourquoi.
Son costume à carreaux faisait un peu tâche à côté des tenues soignées des autres. Et il n'avait pas la cravate ou le nœud papillon qui allait bien et qui transformait un type comme lui en prince charmant. Avait-il envie d'en être un de toute façon ? La réponse était d'une évidence telle que Nix soupira de sa propre bêtise.

Cette soirée ne signifiait rien d'autre qu'un pas de plus vers la sociabilisation. Il n'avait jamais eut tellement de mal avec les gens, et il habitait la ville depuis plusieurs mois maintenant, ce qui laissait supposer qu'il y avait trouvé sa place. En vérité, Nix ne serait jamais réellement à sa place nulle part. Encore moins au milieu d'une foule mondaine. Surtout en sachant que la moitié des personnes présentent ce soir n'avaient fait cet effort que pour profiter des petits fours et de l'alcool gratuit.

Malgré tout, lui-même avait fait quelques efforts - comparé à la dernière fois où il s'était pointé en bucheron de base à la soirée de Saint-Valentin... Il craignait d'ailleurs un peu celle-ci et s'était fait promettre de ne pas trop boire, d'éviter la fumette et surtout, d'éviter Alexis. Coûte que coûte. Même si à bien des égards, il était là pour lui - mais ça bien sûr, était un mensonge éhonté. Ironie.

Le jeune homme s'était faufilé entre les corps jusqu'au buffet. Il avait toujours un peu faim lorsqu'il était stressé et mal à l'aise. Heureusement tout avait été prévu pour que personne ne puisse mourir affamé. Nix avait déjà repéré des canapés appétissants et il en chipa plusieurs avant d'en avaler deux presque deux d'un coup.

Il se tourna vers le type qui venait d'arriver à côté de lui (@Trayvon Reagan), et lui sourit gentiment avant de dire, la bouche pleine : «  Fous defriez effayer, f'est fuper bon ! » Il termina d'avaler avant d'attraper une coupe de champagne sur le plateau d'un serveur qui passait par là et d'en prendre une gorgée pour finir de faire descendre. Il sourit de nouveau à l'inconnu et se rendit compte qu'il avait du passer pour un gros beauf à lui postillonner dessus à moitié. « Je suis désolé, j'en oublie les politesses de base : Nix Castle, ravi... Et je réitère, goûtez ces trucs, ça fait passer l'impression de solitude. » Il ne pouvait pas jurer que le jeune homme était venu seul ; une impression sans doute... ou la manière qu'il avait de jauger la salle d'un air ailleurs. « Vous cherchez quelqu'un ? Je peux vous... » Il marqua une pause nette. Choc.

Et là. Là il aurait du se barrer. Rentrer. Se blottir sous un plaid ou bien se jeter dans le lac pour noyer ses pensées. Mais non. Il restait figé là, son regard fixé sur les deux visages qu'il venait de reconnaître... @Alexis Weiss et son éternel sourire, mit en valeur par un costume de princesse... et au bras d'un roi d'un autre temps. Que Nix connaissait aussi. Oui.

Autant avait-il prié fort pour ne pas croiser Alexis et du moins l'éviter. Autant il n'aurait jamais imaginé le voir avoir le culot d'arriver au bras de quelqu'un. Ou bien si... mais pas au sien. BORDEL, il foutait quoi au bal de Lakeview lui ?
Nix ferma les yeuxun instant avant de les rouvrir, comme pour vérifier qu'il n'avait pas tout imaginé. Non. Dommage... Il descendit d'une traite le reste de verre de champagne et le posa violemment sur la table à côté du jeune homme, qui devait le prendre pour un fou. « Vas te faire foutre Adrian Lewis. » Il n'avait pas cessé de regarder le couple au loin, et il espérait bien qu'ils allaient finir par le voir, eux aussi. Lui surtout (@Adrian W. Lewis)


― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : tumblr
● Face claim : Simon Nessman

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Dim 21 Mai - 5:37

Inspiration, expiration. J’enfilais mon costume, la boule au ventre. Combien de personnes seraient présentes ? Allais-je réussir à éviter chaque contact, en slalomant entre eux, ou serais-je contraint à les effleurer ? Il fallait que je voie ça comme un moyen de me détendre et de m’intégrer à la communauté de Lakeview. Je n’allais pas juste être le boulanger et pâtissier des habitants, j’allais exister en dehors de mon travail. Peut-être. Ma cravate était aussi nouée que mon ventre, et mon visage aussi rigide que mon col amidonné. Il fallait que je me calme, ou ce verbe allait définitivement disparaitre de mon vocabulaire. Un costume classique pour ne pas spécialement me faire remarquer. Me fondre dans la masse parmi tous les autres hommes serait aisé.

J’avais réussi à trouver une place où garer ma voiture pas trop loin de la salle, heureusement. J’entrais en évitant les autres, entrainé par le temps à ne toucher personne. Mes yeux se perdaient sur le petit monde présent, hésitant. Je me rapprochais instinctivement de ce que je connaissais : les pâtisseries. Je pris un cupcake sans trop d’entrain, pas parce qu’il n’avait pas l’air bon, mais plutôt car je me demandais déjà quand j’allais rentrer chez moi. La salle était magnifique, la musique pas trop envahissante et…
Un visage familier que j’aperçois en coup de vent dans la salle, je m’approche en douceur vers la silhouette encore ancrée dans ma mémoire.


« Bonsoir, Pandora. Pas encore accompagnée ? Je viens créer l’ombre de ta lumière, peut-être, haha. Tu es resplendissante. »

Un sourire timide et poli s’affichait déjà sur mes lèvres, et je croquais dans mon cupcake enfin, remarquant qu’elle en avait un différent du mien.

« Ce parfum et cette couleur… de la rose pour le tien ? Désolé, réflexes de pâtissier. »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
● Crédits : avatar ; millioneyes + signa ; bat'phanie + gif ; Nix la saltimbanque
● Face claim : Willa Holland

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Dim 21 Mai - 6:00


Dans ce petit coin de la pièce, à l’abri des regards, le monde de Kaci se réduisait à Marcus. Ce baiser au gout d’interdit qu’ils échangeaient, sachant qu’ils pouvaient se faire surprendre à tout moment ne manquait pas à rajouter quelque à cet échange. Comme à chaque fois qu’elle se retrouvait avec le jeune homme, elle avait l’impression que le temps s’arrêtait pour leur offrir tout le temps qui pouvait exister pour qu’ils apprécient chaque secondes qu’ils passaient ensemble. Son cœur, comme à son habitude, s’emballait à mesure que défilait les secondes comme s’il allait bondi de sa poitrine tellement il tambourinait.

Lorsque Marcus mit fin au baiser, un sourire fendit le visage de la brunette qui garda son visage collé contre celui de son petit-ami, ne voulant pas rompre le contact. « Bonsoir. » Son sourire s’agrandit un peu plus – à supposer que ce soit possible – alors qu’elle gardait ses yeux toujours fermés pour savourer chaque instant que pouvait lui offrir ce moment. Un frisson parcourut tout le corps de la brunette lorsqu’elle sentit les doigts du jeune homme caresser sa joue, la forçant ainsi à ouvrir les yeux pour les plonger dans les siens. « Non, mais elle a bien de la chance de passer la soirée à vos côtés. » Tout en entrant dans son jeu, elle fit une petite moue pour accentuer ce qu’elle venait de dire avant de caresser doucement les lèvres de Marcus, du pouce de sa main libre. Elle avait envie de les embrasser une fois de plus, sentant bien ses lèvres réclamer les siennes, mais elle devait se montrer raisonnable. A la place, elle le laissa la regarde dans son ensemble, réalisant qu’elle ne lui avait même pas laissé le temps d’apprécier sa tenue de ce soir. Elle fit un tour sur elle-même, comme les princesses avant de partir d’un petit rire lorsqu’elle croisa le regard de ce dernier. Un soupir traversa les lèvres de la brunette, qui était plus un soulagement qu’autre chose, lorsqu’il lui dit qu’elle la trouvait belle. Honnêtement, son avis était le seul qui lui importait ce soir, et même si elle se doutait qu’il dirait ça, l’entendre lui faisait plaisir. Elle sentit ses joues rosir doucement mais heureusement, le baiser de Marcus arriva juste à temps pour cacher son visage. Elle passa ses bras autour du cou du jeune homme tandis qu’elle collait un peu plus son corps contre le sien. Se retenant de ne pas passer ses mains dans ses cheveux pour ne pas le décoiffer, elle les garda au niveau de sa nuque. Elle mit fin au baiser à contre cœur, mais resta collé au jeune homme en enfouissant son visage dans son cou. « J’ai pas envie de retourner parmi ces gens. » Avait-elle soufflé doucement en commençant à jouer avec la cravate de Marcus,  réalisant que ça n’allait pas être possible. Il faisait partie d’une famille fondatrice et s’il fallait traduire, la fête organisée était limite en son honneur. Ce qui voulait dire que pendant qu’il irait serrer des mains et poser pour les photographes du journal local, Kaci allait devoir se divertir comme elle pouvait, avec sûrement sa mère sur le dos. « Je suppose qu’on va devoir y aller et passer la soirée séparément ? » S’enquit la Douglas en se décollant doucement de lui, connaissant déjà la réponse à sa question. « Tu devrais partir avant pour pas qu’on nous pense ensemble. »

@Marcus R. Dixen

_________________
I found my Heaven on Earth
Darling hold me in you arms the way you did last night, and we'll die inside for a little while here. I could look into your eyes until the sun comes up, and we're wrapped in light, and life and love. Put your open lips on mine and slowly let them shut, for their design to be together. With your body next to mine our hearts will beat as one and we set alight   ▬ we're afire love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
● Crédits : Sweet disaster
● Face claim : Lucky Blue Smith

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Dim 21 Mai - 8:49


Le bal de la fête des fondateurs. Une soirée très importante en ville que tu ne loupais jamais. Tu avais même choisis cette tenue pour y aller. Le truc, c'est que tu ne savais pas avec qui y aller, parce qu'il était exclus que tu y arrives seul. Surtout pou un bal, surtout pour une soirée si importante en ville. Déjà, ce ne serait pas avec tes sœurs, Eileen n'y allait pas, et cela t'évitait de lui demander pour faire plaisir à tes parents, Emma avait déjà son cavalier que tu allais inspecter en arrivant. Argan t'a dit qu'il était déjà accompagné et Nix... Non, tu ne pouvais pas y aller avec lui. Cela donnerait encore plein de sous-entendus entre vous et il ne veut pas de cela, tu essaies vraiment de respecter ses choix.

C'est @Adrian W. Lewis qui est venu t'apporter la solution. Il t'a demandé de l'accompagner en tant qu'ami. Ce qui au fond  ne serait que cela. Certes tu as déjà couché avec lui, de toute façon avec qui tu n'avais pas couché en ville ? Et vous aviez aussi fait le concours de celui qui a la plus grosse. Au final vous étiez resté amis.
Il te demande si tu es prêt et toi, entrant dans le jeu, tu papillonnes des yeux et croise les mains devant toi. « Oui mon doux prince, et vous ? » Tu rigoles alors en entrant dans la salle, ton bras étant au sien, comme si vous étiez ensemble alors que c'est simplement pour se foutre de la gueule des gens. Parce que vous ne seriez jamais de ce genre là, bien trop amoureux de la liberté tout les deux. « Merci, j'ai aussi évité un tour à l’hôpital. Bien que ma victime aussi. » Cela avait été rude avec Naina Patel dans l'équipe mais tu t'en étais plutôt bien sortit pour une fois.

Tu regardes un peu les visages autours de toi, reconnaissant la plus part. De loin tu vois @Nix Castle, ignorant alors qu'il venait. Pas comme si vos parliez chiffon tout les deux. Tu pensais aller au moins le saluer bien que son visage soit bizarrement fermé. Et tu allais faire un commentaire quand ton regard se pose sur un drôle de duo. « Oh j'y crois pas ! Ils sont venus ensemble sans me le dire ! » Tu fais la moue, ils ne t'ont même pas mit au courant de ça. Ok, tu es protecteur avec @Emma Weiss, d'accord, tu aurais sûrement agressé son pauvre cavalier. Mais de savoir que c'était @Argan Forman, cela te soulageait parce que tu savais qu'il allait prendre soin d'elle et faire attention à ses fréquentations.
Tu conduis Adrian dans la direction du duo et prend un air sévère en les regardant. « He bien. Quelle surprise. » Mais tu ne peux le garder longtemps et retrouves rapidement ton sourire. « Moi qui me disait que tu allais venir accompagné d'un beau jeune homme. » Tu fais la moue alors que tu viens l'embrasser sur le coin des lèvres avant d'embrasser la joue de Emma, voyant sa tenue qu'elle t'avait cachée pendant ces dernières semaines. « Tu es très jolie princesse. » Remarquant alors qu'ils regardaient ton cavalier avec attention, tu pris soin de les présenter, évitant le regard de 'qu'est-ce que tu fous' que Argan porte sur toi. « Hum. Je vous présente Adrian, un ami. Je t'ai déjà parlé de lui Arg'. Ad', je te présente Emma, ma petite sœur et Argan, mon meilleur-ami. » Et tu fias un sourire innocent alors que ledit meilleur-ami doit vouloir te baffer intérieurement d'être venu avec lui pour avoir entendu parler de cette foutue histoire de défis et de coucherie. Tu te tournes ver ton cavalier. « Tu veux boire quelque chose ? »

_________________

Un jeu de plus en plus excitant



Revenir en haut Aller en bas
 
Happy founders day - Le bal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Happy Founders day-