AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Happy founders day - Le bal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
avatar
● Crédits : moi
● Face claim : Stephen james

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Mer 7 Juin - 20:48

Je me suis rapidement rattrapé. Je n'aimais vraiment pas devoir mentir, ça n'a jamais été mon genre de dire des mensonges et je crois que ça se voit. Heureusement elle ne me pose pas beaucoup d'autres questions et me dit juste qu'elle aimerait voir Londres. J'aurais tellement aimé pouvoir y retourner. Je sais pourtant que c'est impossible pour moi. Je ne pourrais jamais retourner là-bas. Ce serait bien trop risqué.

« Ce n'est pas encore trop tard pour le faire. Qu'est-ce qui te retiens?»

Elle était jeune, elle pouvait tout à fait faire le tour de monde si elle le voulait. L'idée était d'ailleurs tentante, un tour du monde en moto. Le rêve absolu. Nous avons discuté de son ami, pendant qu'on dansait. C'était agréable d'avoir Emma si près de moi. Je pouvais sentir son parfum. Je pouvais presque sentir son souffle sur ma peau. Je lui souris quand elle me dit qu'elle est heureuse que j'ai accepté de danser avec elle. Je me débrouille bien selon elle, mais ce n'est pas l'impression que j'ai. J'ai plutôt l'impression d'être une patate qui essaie de bouger. C'est finalement elle qui m'a marché sur le pied. Je n'ai pas pu m'empêcher de sourire. C'était amusant que pour une fois les rôles s'inversaient. Je me suis senti presque rougir quand elle m'a dit que je n'avais pas besoin d'excuses pour passer plus de temps avec elle. J'étais gêné par tant de proximité, ça ne faisait pas longtemps qu'on se connaissait, mais pourtant je me sentais bien avec elle, mais ça ne m'empêchais pas de me sentir tout de même mal à l'aise.

« Je ne suis pas très doué pour les relations sociales. »

En tout cas je ne l'étais plus autant qu'avant, à force d'avoir passer des mois seuls, j'avais du mal à me réadapter et à aller vers les autres, surtout parce que je gardais mon petit secret et que je ne voulais pas commettre d'impairs, moins je voyais de monde, mieux c'était, mais c'était compliqué, surtout dans des petites villes comme Lakeview. Elle me demanda si je voulais aller dehors. J'ai acquiescé.

« Oui allons-y. On va éviter de se marcher dessus comme ça. »

J'ai souris et puis j'ai ajouté :

« Et puis … pendant que j'y repense … je t'ai dit l'autre jour que je ne voulais pas faire de séance photo, mais je viens de changer d'avis … On n'est pas obligé de faire ça là, tu n'as sans doute pas ton matériel avec toi, mais comme ça on pourra se revoir … »

Je trouvais des excuses pour la revoir. Je voulais lui faire plaisir, je ne savais pas si j'allais être très à l'aise avec les photos mais j'avais envie de le faire pour elle, puisqu'elle avait eu l'air si enjouée quand elle me l'avait proposé, je pouvais bien lui faire ça.

_________________


We can be heroes
I don't remember one moment i tried to forget i lost myself yet i'm better not sad now i'm closer to the edge. it was a a thousand to one and a million to two time to go down in flames and i'm taking you closer to the edge.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : bazzard
● Face claim : Cole Sprouse

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Mer 7 Juin - 21:56


Dire qu'Argan était perturbé était finalement faible. Mais Georah semblait ravi.e de sa prestation, alors il se contenta de rire, et de continuer à danser.  « Je me contenterai de princesse. Tant que je sais comment t'appeler, ça me va. » Il n'avait jamais été du genre à se prendre la tête pour des détails. Il ne connaissait pas son genre ? Soit, il s'en contenterait. Après tout, ce n'était pas primordial dans une relation amicale.

Imaginer Georah effectuer un grand écart parfait au milieu de la salle le fit rire. Rien que pour voir ça, Argan pourrait aller prendre les commandes des platines.  « Je peux régler le problème si tu veux, j'aime bien aller emmerder les DJ's dans des soirées comme celle-ci. » A vrai dire, il n'était pas un habitué de ce genre de bal, mais il ne serait pas contre un peu plus d'ambiance. Les slows, c'était sympa, mais pas plus de cinq minutes.

Georah parut lire dans ses pensées, et il le.a suivit sans hésiter quand iel se dirigea vers le bar en le traînant par le bras.
Les paroles qui suivirent arrachèrent un semblant de grimace à Argan. Il n'avait jamais été avec une fille, et même si parfois il s'était posé des questions, il avait toujours fini par retourner vers les hommes. Les courbes des femmes lui semblaient bien fades. « Je crois malheureusement que ma notion d'esthétisme n'est pas la même que la tienne. » Bien sûr, il savait voir si une femme était belle ou non. Emma était belle, elle l'avait toujours été. Mais il se demandait s'il pourrait un jour voir une femme comme autre chose qu'une amie.

Sans attendre, il prit le second shooter que Georah avait commandé, avant de faire tinter le petit verre au sien. Il but sans attendre. Il espérait que son état ne se dégraderait pas trop vite. Les mélanges, ce n'était jamais de bonne augure. « Toi aussi t'es tombé.e sur des cupcakes à la beuh ? Tu crois qu'ils ont tous la même composition ? » D'ailleurs, il aurait bien voulu en prendre un autre, histoire d'accompagner la tequila.

― made by hope ―


@Georah E. Peters

_________________

Nothing's perfect

Il ne faut surtout pas te laisser aller. C'est dix fois plus long de se reconstruire que de s'écrouler. © by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : Millioneyes ♥
● Face claim : Lili Reinhart

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Jeu 8 Juin - 4:45

Lorsque Brent lui demande ce qui l’empêche d’effectivement voyager davantage, Emma hausse les épaules. L’argent, surtout, mais aussi la peur de l’inconnu. Elle ne se verrait pas partir seule à l’aventure, elle aimerait beaucoup mieux partager cette expérience avec un autre. Et puis, même si elle n’a pas vraiment envie de le lui dire, ses parents la surprotègent trop, ils ne la laisseraient jamais partir ainsi armée de son sac à dos et de son passeport. « J’aimerais bien le faire, une fois que mes études seront terminées. Sans doute commencer par un tour des États-Unis, peut-être l’Europe après.. » À dire vrai, elle ne sait pas réellement ce qui la pousse à dire ça, elle n’y a jamais vraiment réfléchi. Mais maintenant qu’elle émet l’idée à voix haute, elle se sent soudainement très enthousiaste à l’idée et se promet d’y réfléchir davantage.

Ils continuent à danser tout doucement, et Brent lui confie ne pas être doué en relations sociales, ce qui provoque un haussement de sourcils chez la jeune femme, avant qu’elle lui adresse un sourire. « Moi non plus, en fait. » Elle est trop timide, et a une fâcheuse tendance à se mettre les pieds dans les plats. Mais avec lui, ça lui semble plutôt facile, enfin si elle se base sur le moment qu’ils ont passé ensemble la dernière fois. Et ce soir. Lorsqu’il lui dit qu’il accepte de se faire photographier par elle, son regard se fait soudainement plus brillant et son sourire s’élargit, et elle ne peut s’empêcher de le serrer dans ses bras, déposant un baiser sur sa joue. « Tu ne le regretteras pas. », lui souffle-t-elle à l’oreille, avant de se séparer de son étreinte avec regret. Elle glisse une main dans la sienne pour éviter qu’ils se perdent dans la foule et commence à se frayer un chemin, souriant face au contact de sa paume chaude contre la sienne.

Une fois à l’extérieur, Emma fait quelques pas pour qu’ils s’éloignent d’un petit groupe de gens qui fument des cigarettes ou qui profitent simplement de quelques minutes d’air frais. Et une fois qu’ils sont à l’écart, elle se tourne vers lui pour lui faire face de nouveau, laissant sa main dans la sienne. « Tu as ta moto? On devrait aller faire un tour… Je pourrais commencer comme ça mon voyage autour du pays. » Elle parle à toute vitesse, une expression enthousiaste animant son visage. « Je suis sérieuse, on pourrait arrêter rapidement chez moi, je prépare un sac, et on s’en va. Sans le dire à personne. T’imagine la tête que feraient mes parents? » Elle s’étrangle presque de rire en imaginant surtout la réaction d’Alexis, et tire un peu sur la main de Brent en lui lançant un regard insistant. « C’est un bon plan, non? » …Non. Son large sourire disparait soudainement alors qu’elle fronce les sourcils, réalisant toutes les conneries qu’elle raconte. D’ailleurs, elle se sent un peu étrange, maintenant qu’elle y pense bien. Elle pose sa main libre sur sa poitrine, constatant par le fait même que son cœur bat à une vitesse folle. « Désolée, je dis n’importe quoi… Je pense que quelqu’un a mis un truc dans mon verre.. » Parce qu’elle sait que ce n’est pas seulement le champagne qui la met dans cet état.

@Brent Davis

_________________
Hope when the moment comes you'll say I did it all. I owned every second that this world could give, I saw so many places, the things that I did. Yeah, with every broken bone I swear I lived.
© anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : moi
● Face claim : Stephen james

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Jeu 8 Juin - 19:29


Faire le tour du monde était un beau projet, ça me plairait de le faire, surtout à moto. C'était encore mieux. C'était un joli projet et j'espérais qu'elle allait pouvoir le faire, mais je comprenais qu'elle ne pouvait pas le faire tout de suite. Elle se consacrait à ses études, c'était louable. Je n'avais pas beaucoup aimé l'école pour ma part. C'est étrange de voir à quel point une danse peu rapprocher les gens. On apprend à se connaître et ce que j'apprends d'elle me plaît. Elle me confie qu'elle aussi n'est pas douée en relation sociale, pourtant je l'ai vu avec ses amis, elle s'en sortait plutôt bien alors ça m'intrigue. Je lui réponds donc :

« Ah bon ? Pourtant avec tes amis tu t'en sors bien. Tu es appréciée on dirait. »

Je ne pouvais pas en dire autant. Je n'ai jamais vraiment eu beaucoup d'amis, à part Jack. J'ai toujours du faire attention parce que j'étais connu, parce qu'on cherchait surtout à tirer des avantages et ça n'a jamais été simple et pourtant j'ai toujours tendance à aider les gens à leur vouloir du bien alors je suis tombé dans des traquenard et je me suis fait avoir plus d'une fois. Je lui ai avoué que j'étais prêt à faire cette séance photo elle a eu l'air ravie et ça me faisait plaisir de la voir si joyeuse, d'ailleurs depuis quelques minutes elle avait l'air plus détendue. Elle me glisse que je ne le regretterais pas et alors qu'on s'est éloigné elle me prend la main, ce qui me fait une drôle de sensation, comme lorsque Karen m'avait emmenée manger des cookies. J'ai une sorte de frisson qui me parcours les bras. On se retrouve dehors et puis elle me parle de voyage. Je la regarde sans vraiment savoir quoi lui répondre pas que je suis contre, bien au contraire, ça pourrait être sympa de partir avec elle sur les routes, mais je ne suis pas certain que partir comme ça sans rien prévoir serait la meilleure des solutions. Pour l'avoir déjà fait une fois ce n'est pas simple à gérer. Je sens qu'il y a quelque chose de bizarre chez elle. Je n'arrive pas à savoir quoi. Je lui réponds :

« J'avoue que ça pourrait être chouette de partir, mais pour avoir déjà tenté l'expérience de partir sur un coup de tête ce n'était pas vraiment évident à gérer et puis … c'est un peu précipité. Je veux dire … je t'apprécie énormément et ça me plairait de passer du temps avec toi, de te connaître plus … »

Elle s'excuse et me dit qu'on a peut-être mis quelque chose dans son verre. Je n'ai toujours pas lâché sa main et en vérité je ne m'en rend même pas compte. Je lui dis :

« Quoi?Pourquoi tu penses ça ?  Mais ça va? Tu veux t’asseoir un peu ? »

Je ne peux pas m'empêcher de m'inquiéter. Je ne voudrais pas qu'elle fasse un malaise si on lui a mis quelque chose dans son verre.

@Emma Weiss

_________________


We can be heroes
I don't remember one moment i tried to forget i lost myself yet i'm better not sad now i'm closer to the edge. it was a a thousand to one and a million to two time to go down in flames and i'm taking you closer to the edge.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
● Crédits : Sweet disaster
● Face claim : Lucky Blue Smith

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Sam 10 Juin - 21:45

Danser en compagnie de @Olivia P. Sinclair avait été quelque peu prévu, lui en ayant déjà parlé au travail que tu comptais lui offrir une danse ce soir là. Tu souriais en la voyant suivre tes pas avec plus ou moins de facilité. Elle ne semblait pas très bonne danseuse mais t'importait peu du moment qu'elle ne t'écrasait pas les pieds comme certaines personnes pouvaient le faire. « Ma mère, elle voulait que notre culture générale puisse nous permettre de nous épanouir alors elle nous emmenait un peu partout et nous apprenait tout un tas de choses. » Un bon souvenir que tu avais et des leçons qui te servaient aujourd'hui. Tu te souviens qu'elle disait que de savoir faire danser une belle jeune femme ou un beau jeune homme t'apporterait des points auprès d'elle ou de lui. « Cela allait de savoir cuisiner un cake de dernière minute à faire la sieste pendant un des match de base-ball tant aimé de mon père. » C'était des petites choses de complicité qui faisait de vous une famille unie et qui s'aimait. Tu ne changerait cela pour rien au monde.

Le cavalier. Le fameux cavalier qui t'avait accompagné ce soir. « Oui, avec un ami. » Enfin... Oui. Tu le présenterais comme un ami ce soir, bien que @Argan Forman soit au courant de la vérité. Et maintenant @Nix Castle puisque en quittant les garçons, @Adrian W. Lewis a dit au barman que vous aviez couchés ensemble. Ce qui allait sans doute te causer des problèmes ce soir. « Enfin si on peut appeler cela ainsi. » Tu sais qu'Olivia pourrait comprendre ce qu'il y a derrière, tu ne caches à personne que tu aimes être un peu volage et libertin. Juste que tu ne précise surtout pas les conditions de votre rencontre et de votre amitié. Cela était un détail qui ne siérait pas à Olivia de le savoir.
Tu préfères alors changer de sujet et montrer @Angel Black d'un signe de tête qui était avec @Elias Black et @Pandora Campbell. « J'ai vu que tu avais abandonné le tiens pour aller voir @Jed Fensworth. » Tu savais ce qu'il se passait entre eux. Après tout, tu avais surpris le flic sortir de sa chambre à Tucson alors bon... Ce qui avait été un moment assez intéressant il fallait dire, et les rougeurs de ta maître de stage tout le reste de la journée t'avaient fait rire.
« Comment se passe ta cohabitation avec les Black ? Ma mère m'a dit qu'elle avait vu la – et je cite – jolie demoiselle avec qui je travaille mettre un peu de féminité dans cette fratrie presque exclusivement masculine. » Tu en entendais beaucoup parler et en bien. Et cela ne faisait pas de mal aux Black d'avoir une personne aussi exceptionnelle que Olivia chez eux. Elle n'apporterait que du positif dans leurs vies.

Tu allais ajouter quelques choses que tu vois un éclair blond (@Emma Weiss) tirer un grand brun (@Brent Davis) par la main et l'éloigner dans la foule tout en se rapprochant de lui. « Qu'est-ce que... » Tu regardais Emma danser avec se garçon bien trop vieux pour elle et surtout bien trop tatoué. D'où il sortait ce bad-boy à vouloir approcher ta sœur ? Tu sens tes muscles se tendre alors que tu cherches Argan des yeux. Il t'avait promis de veiller sur Emma tout à l'heure et il ne le faisait clairement pas. Encore ire en les voyant sortir de la salle.
Te rendant comptes que ta recherches faisait ralentir vos pas, tu te retournes vers Olivia et lui sourit, un peu tendu. « Excuse-moi, j'ai perdu le rythme. » Tu reprends le tempo rapidement et soupire. Un problème que tu allais devoir gérer ce soir. Et pas seul, il y avait intérêt que Argan se joigne à toi pour séparer ce mec de ta princesse. Bien que tu le vois occupé avec @Georah E. Peters. Tu souris en te demandant comment il allait se dépêtré du/de la meilleur/e ami/e de Emma qu'il ne connaissait pas encore. Toi même tu as été un peu étonné aux premiers abords par cette personne différente mais géniale. Il en serait clairement de même pour ton meilleur-ami.

_________________

Un jeu de plus en plus excitant



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Administrateur
● Crédits : Blueberry, it's me !
● Face claim : Chace Crawford

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Sam 10 Juin - 21:48

Tu souris en coin, au moins cet interlude en compagnie de ce flic de pacotille te feras passer un agréable moment malgré le fait que tu ne puisses approcher ta femme. « Pas de chance pour toi, j'en fais partit. Enfin, peut-être pas actuellement mais nous avons déjà été très proche tout les deux. » Une histoire du passé, une erreur de ta part et voilà où tu en étais avec @Olivia P. Sinclair. Bien évidemment, cela ne t'empêche pas de suivre sa vie de loin, de voir son travail porter ses fruits, d'entendre parler d'elle à droite et à gauche. Pour toi Olivia resterait ton amie bien qu'elle ne t'adresse plus la parole et te haïsse un peu.
Mais tout cela, tu ne sais pas si @Jed Fensworth le sait et tu ne comptes pas le lui dire. Au moins, ça le ferait rager un petit peu. Et cela t'amuserait. « A un point qui rendrait jaloux ton petit égo de loveurs des années soixante. » Même toi à l'époque, tu ne t'étais as tellement rendu compte de votre proximité. Alors que tu montais par sa fenêtre le soir, que vos jouiez un peu à ce jeu de chat et souris en vous amusant à faire une drague futile, à rire et passer du temps ensemble, à vous confiez des choses aussi.

Tu sors de tes souvenirs qui n'ont rien à faire ici ce soir pour hausser un sourcil. Pour quoi cette petite fliquette se prenait-elle ? « Tu sauras que le blaireau est un animal très noble, pas comme le piaf de basse-cour qui est tout juste bon a se faire plumer. » Tu ris à sa remarque. Et puis quoi encore ? Tu n'étais pas corruptible et tu n'aimais pas les hommes. Bien que sa proposition ne soit qu'une blague. « Encore heureux ! J'aurais peur de voir ma moitié venir te couper les couilles si elle te voyait m'approcher de trop prêt. » Justement, tu cherches ta moitié du regard sans totalement arrêter ton regard sur elle pour ne pas vendre la mèche. C'était la dernière chose dont tu avais besoin ce soir. Tu regardes @Kaci Douglas en compagnie d'une jeune femme que tu te doutes être sa meilleure amie. Tu en as entendue parler bien que les présentations n'aient pu être faite au vu de votre condition particulière de couple. « Maintenant tu permets, j'ai d'autres chats à fouetter que l'avorton de la portée. » Tu hoches la tête dans sa direction et tu files un peu plus loin. Te faufilant dans la foule et attrapant un délicieux cupcake que tu savoures en allant discrètement voir ta dulcinée.

Tu arrives discrètement derrière Kaci et te penches à son oreille. Tu n'en pouvais plus d'attendre et finalement c'est toi qui rompt l'accord d'attendre une heure. Ta petite-amie semblait chercher quelqu'un. Tu ne savais qui mais tu espérais secrètement qu'il s'agisse de toi. « La petite salle dans le couloir attenant. Dans cinq minutes. » Tu lui déposer un baiser léger comme une plume dans le creux juste sous son oreille et tu files rejoindre des personnes que tu connaissais de part les relations de ta famille, serrant la main des hommes et faisant la bise aux femmes. Ta présence dans son dos avait été éphémère et rapide pour ne pas vous porter préjudices.

_________________

Toi et moi on est des âmes sœurs, c'est ce que tu dis, ce que tu m'as appris, c'est ce qui est vrai. Je t'aime à la folie, je ne peux me passer de toi... Maki

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
● Crédits : Blueberry, it's me !
● Face claim : Jamie Campbell Bower

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Sam 10 Juin - 21:51


Tu t'étais figé en sentant les bras de @Winnifred Rockatansky se refermer autour de toi. Tu commençais même à sentir ton souffle se saccader. Tu savais que cela avait été une extrême mauvaise idée de venir. Elle plus que quiconque savait qu'il ne fallait pas te toucher, encore moins lorsque tu n'initiais pas toi-même le geste. Cela te rendait malade et pouvait te donner des crises de paniques monstrueuses.
Délicatement, tu t'étais dégagé de son étreinte en gardant ses poignets dans tes mains pour ne pas qu'elle t'attrapes à nouveau de cette façon. Tu devais être fort et prendre sur toi. Tu le savais en venant ici. Alors tu lui offres un sourire crispé et tendu mais sourire tout de même.

Les cupcakes. Tu as grimacé à sa question. Bien sûr que non tu n'allais pas manger ces gâteaux. Tu sais très bien ce qui est entré dans leurs compositions puisque c'est toi qui a fourni les ingrédients. Tu pointes le seul cupcake qui est innocent et ne donnera aucun soucis à ton organisme. « Je me contenterais de celui au chocolat. » Bien que techniquement, tu n'aies pas besoin de ça, vu ce que tu ingurgites par jour, ils ne pourraient rien te faire mais bon. Tu ne raffolais pas de la consommation de produits illicites sous forme de gourmandises. Cela faisait trop effet de mode.
Tu en montres un que tu avais pris entre tes doigts et que tu commençais à manger. Tu savais d'avance que tu ne craignais rien avec ceux au chocolat. En plus ils étaient très bon et très bien réussi. « Tu devrais y aller mollo avec les autres. » Parce que tu connais les effets de la drogue. Et encore plus lorsque cela redescend. Alors moins Winnie en mangeait, mieux ce serait.

Tu sembles voir qu'elle ne comprend pas tellement de quoi tu parles. Alors tu retapes que quelques mots avant de lui tendre ton téléphone en détournant le regard, avouant ainsi que tu as participé à cette cuisine du diable. Bien que tu n'aies été que le fournisseur et que tu as arraché la promesse à @Emilio C. Blasco que cela ne te retomberait pas dessus. « Cocaïne ou cannabis. » Tu sens sa bouche s'ouvrir mais tu poses ta main dessus avant de rapidement l'enlever. « Pose pas de questions. » Tu en as déjà marre de cette soirée alors non, tu ne veux pas de question. D'ailleurs, tu soupires en regardant la porte. Tu es juste venu faire acte de présence et potentiellement partir après avoir salué la blonde. Mais au vu de son état, tu te sens le besoin de rester et de veiller sur elle. Et surtout, l'empêcher de manger ces foutus gâteaux qui ont été fait par le groupe de pâtisseries (@Emilio C. Blasco, @Radha Reagan et @Angel Black).

_________________

My fucking pain it's easy to see
That it is my cross to bear
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : gifs: tumblr;quote: Axxis;
● Face claim : Jussie Smollett

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Sam 10 Juin - 23:19

Trayvon commençait doucement à s’amuser. C’était vrai, quoi, malgré le fait qu’il n’appréciât pas particulièrement de se retrouver, là où tout le monde semblait malheureusement le reconnaître et vouloir le saluer. Il préférait l’anonymat des foules manifestantes, des salles de concerts ou des bals où personne ne voulait à tout prix voir l’enfant des péquenots qui avaient fondés la ville. Autant aller à Gravity Falls, à ce niveau là. Pacifica Northwest avait sans doute plus d’intérêt que le jeune psychologue aux lèvres recouvertes de glaçage rose, au grand désespoir de son amie … Et, en plus, pour couronner le tout, Pacifica n’était qu’un dessin animé. Elle pouvait donc invoquer le pouvoir magique de l’ellipse, tandis que Trayvon était condamné à vivre la soirée, les corps s’échauffant et suant dans leurs chemises à $500. Les instants filant, doucement, éphémères. Il eut le temps d’attraper un autre cupcake pour le savourer comme il se devait : en en enfournant la moitié dans sa bouche dans un geste qui se voulait discret.

Et, bien sûr, juste avant que Mia ne le tire sur la piste de danse. C’était donc un Trayvon passablement sur le point de s’étouffer avec du glaçage plein la bouche, de la pâte aussi, et le goût si particulier de la friandise. C’était pas sa faute, vu cocomment ils étaient bons, il pouvait pas s’en empêcher. Vite, avant de poser ses mains sur la taille de sa partenaire, il enfila le reste dans sa bouche et lui fit un sourire digne de Hamtaro, avalant doucement.
« Mphphphhphhh. »

Ce qui voulait dire « je ne sais pas danser, je te prie de m’excuser, Mia. »
Il se mit à esquisser deux-trois pas, l’énergie se répendant dans son corps, et très vite il commença à gesticuler un peu plus sans forcément contrôler ses gestes, au son de la musique. Il mettait un peu des baffes aux gens autour, mais ils n’avaient qu’à se pousser, hein. Il fit virevolter Mia autour de lui dans une figure erratique, en lui souriant, la bouche libérée de la gange de chocolat et autres ingrédients.
 « Tu ressembles à une fleur. »


@Mia Hopper

_________________
Y a un gif ici

Plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : balaclava avatar signature heaven
● Face claim : nicola peltz

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Dim 11 Juin - 11:49


J'ai souris évidement que j'avais raison. J'ai toujours raison. J'ai souris à ma meilleure amie et je l'ai entraîné hors des toilettes.

« Bien sur que j'ai raison. Tu verras on va s'amuser. »

Je lui ai fait un grand sourire convaincue qu'on pouvait toute les deux s'amuser et toute les deux oublier nos problèmes. C'était le but quand je passais du temps avec elle. Elle me redonnait le sourire, sans le savoir peut-être, mais ça me faisait du bien. J'oubliais la mort de mes parents, j'oubliais James et je redevenais la fille joyeuse que j'avais toujours été. On marchait  vers la salle de balle quand quelqu'un m'a carrément rentrée dedans. J'ai vacillé et je me suis retenue à Kaci on n'oubliant pas de balancer un « Hey ! » de mécontentement. Ce type ne m'avait même pas dit pardon. J'ai vu rouge et comme je n'ai pas ma langue dans ma poche j'ai lancé :

« On dit pardon en général ! »

Mais le gars était déjà parti. Je ne sais même pas s'il avait entendu ce que j'étais. Je me suis remise bien droite et j'ai épousseter ma jupe. J'ai acquiescé à la question de Kaci et je lui ai répondu :

« Oui je crois. Je ne sais pas qui c'est mais si je le revois celui là il va m'entendre. »

Je montais trop vite sur mes grand cheveux. C'était un de mes défauts principale, mais je m'étais sentie attaquée. C'était ridicule, pourtant j'avais tellement eu l'habitude qu'on me bouscule où qu'on m'insulte quand j'étais à l'école que ça me rappelait ces mauvais souvenirs. J'ai croisé les bras me rappelant à quel point je détestais ce genre de personnes et à quel point la plupart des gens étaient des crétins. Je me sentais très mal tout à coup. Cette petite bousculade n'était rien du tout mais elle me rappelait de mauvaises choses et tout à coup j'avais envie de pleurer, mais je ne le ferais jamais devant tout le monde. J'ai regardé mon amie et j'ai souris comme si de rien était. Elle me demandait si j'avais quelqu'un en vue :

« Non pas vraiment. On dirait qu'il n'y a que de la mauvaise graine par ici. »

J'ai lancé un regard vers Alexis et j'ai vu Nix. J'ai été surprise de les voir. Je ne savais pas qu'ils se connaissaient. Puis un garçon s'est glissé derrière Kaci. Je n'ai pas entendu ce qui lui a dit, je ne sais même pas s'il a eu le temps de lui dire quelque chose. J'avais déjà vu sa tête quelque part.

« Oh ben mince alors, ce n'est pas un Dixen ça? Il est plutôt craquant. Tu devrais tenter le coup. Vous iriez bien ensemble. »

J'ai souris. J'espérais que mon amie aussi trouver son âme sœur, je l'espérais même plus que moi. Je n'étais pas sure de vouloir retenter l'expérience de tomber amoureuse.

@Kaci Douglas
@Elias Black
@Alexis Weiss
@Nix Castle
@Marcus R. Dixen

_________________
See You In The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : Millioneyes ♥
● Face claim : Lili Reinhart

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Dim 11 Juin - 21:10

C’est une chance que Brent refuse son idée soudaine, ça prouve au moins qu’il est plus sain d’esprit qu’elle lorsqu’elle est sous effet de narcotiques. Mais quand même, ses paroles lui font plaisir, parce qu’elle aussi a envie d’en découvrir davantage sur lui. À dire vrai, depuis leur tour de moto, elle ne cesse de penser à lui, d’espérer qu’ils se croiseront pour passer un peu de temps ensemble. Lorsqu’il propose d’aller s’assoir un peu, Emma hoche la tête et fait quelques pas avec lui vers un banc isolé, où ils s’assoient ensemble, sa main toujours dans la sienne. Maintenant qu’elle a réalisé qu’elle n’est pas dans son état normal, elle sent une petite bouffée de panique l’envahir, mais la présence de Brent la rassure.

« Je me sens vraiment étrange.. », lui souffle-t-elle, alors que ses jambes se mettent à tressaillir d’elles-mêmes. Elle se concentre pour stopper le mouvement, observe ses jambes immobiles pendant quelques secondes, et en profite pour appuyer doucement sa tête sur l’épaule de Brent, en recherche de réconfort. Mais aussitôt qu’elle cesse de se concentrer, ses jambes reprennent leur mouvement incontrôlable, et elle soupire. Ce surplus d’énergie la rend dingue, surtout qu’elle entend les battements rapides de son cœur résonner dans ses oreilles. Elle tire un peu la main de Brent pour la déposer sur son cœur, tout en le couvant de son regard. « C’est bizarre, non? »

@Brent Davis

_________________
Hope when the moment comes you'll say I did it all. I owned every second that this world could give, I saw so many places, the things that I did. Yeah, with every broken bone I swear I lived.
© anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Happy founders day - Le bal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Happy Founders day-