AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Happy founders day - Le bal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
avatar
● Crédits : savage.
● Face claim : Margot Robbie

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Lun 12 Juin - 3:53

Un tiraillement la saisit dans le ventre alors que Nikh lui dit qu’il se sent ici chez-lui, grâce à elle. Enfin, il ne formule pas la phrase comme telle, mais elle sait lire entre les lignes. Il évite d’ailleurs son regard en lui faisant cette déclaration, ce qui arrache un sourire à l’avocate, devinant que c’est sa timidité qui le fait agir ainsi. Ils sont interrompus par l’arrivée des sœurs Reagan, et Nikh propose d’aller chercher de la nourriture. Mais Adalyn devine que s’il part, elle risque de se faire interroger par sa meilleure amie, et elle ne pourrait pas le supporter. Pas ce soir, pas avant qu’elle ait réussi à faire le ménage dans sa tête, à vraiment définir ce qu’elle ressent pour lui. « Attend, je viens avec toi! » Elle grimace un sourire d’excuse à Radha et adresse un petit signe de la main aux sœurs, avant de rattraper Nikh et se glisser son bras sous le sien pour se diriger vers une table où se trouvent des cupcakes aux couleurs flamboyantes. « Tu ne peux pas m’abandonner avec Radha, des plans pour qu’elle ne me laisse plus être seule avec toi après… » Elle lui fait un clin d’œil et tend la main vers un cupcake au chocolat, duquel elle prend une petite bouchée. « D’ailleurs, on pourrait peut-être s’éclipser tôt, ce soir. Elijah est à l’extérieur de la ville pour quelques jours… » Elle lui lance un regard entendu et vide sa coupe de champagne, se demandant ce qui lui prend d’être si directe. Ça fait des semaines qu’elle lui impose une certaine distance, et maintenant, elle n’a qu’une seule envie : être seule avec lui. Elle est définitivement difficile à suivre, elle-même en a conscience. Mais elle essaie de ne pas se poser trop de question et de simplement y aller avec ses envies.

@Nikholas Belusov
@Radha Reagan
@Kali Reagan

_________________

A look in somebody's eyes to light up the skies, to open the world and send it reeling. A voice that says, I'll be here and you'll be alright. I don't care if I know just where I will go 'cause all that I need is this crazy feeling, a rat-tat-tat on my heart... Think I want it to stay. City of stars.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : moi
● Face claim : Stephen james

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Lun 12 Juin - 11:38

Je ne savais pas trop comment réagir, Emma avait en effet l'air bizarre. Je ne la connaissais pas assez bien en réalité pour le dire, mais je le sentais. Elle était … on aurait dit qu'elle était plus insouciante. Ça me dérangeait pas en sois, mais c'est sa proposition étrange qui m'a mis la puce à l'oreille. Jusque là elle avait toujours été plutôt timide avec moi et nous n'avions pas parlé de ces choses là. C'était peut-être l'effet du champagne qui la faisait réagir comme ça. Ce n'était pas désagréable en soit, mais je m'inquiétais tout de même. Elle me disait elle-même qu'elle se sentait bizarre. Je ne voulais pas qu'elle soit mal. Je voulais juste qu'elle aille bien. Je me suis évidement inquiété pour elle. Elle me dit qu'elle se sent étrange et je lui demande :

« Tu veux t’asseoir? On peut retourner à l'intérieur, où s’asseoir là sur le banc?»

J'ai eu un frisson quand elle a posé sa tête sur mon épaule. Il y avait très longtemps qu'on ne s'était pas appuyé sur moi comme ça. Je me sens assez tendu. Le contact humain n'est pas forcément mon fort, mais je n'ai pas envie de gâcher ce moment. Je la voix vaciller. Je m'inquiète encore plus. Elle prend ma main et la pose sur son cœur et je sens ses battements. J'acquiesce quand elle me dit que c'est bizarre. Oui, j'ai la main presque sur sa poitrine, si c'est ça qu'elle entend par c'est bizarre alors oui, c'est un peu prématurée tout ça, trop peut-être. J'ai vite retirer ma main, ne voulant pas faire mauvais genre. Les battements de son cœur étaient vraiment rapide. Ce n'était peut-être pas normal.

«Tu veux un verre d'eau? Tu as … pris quelque chose avant de venir?»

Si elle fumait ou si elle avait bu peut-être que cette réaction était logique, j'espérais juste qu'elle ne se vexe pas de cette question mais j'avais besoin de savoir. Elle m'avait dit qu'elle pensait qu'on avait mis quelque chose dans son verre, c'était possible ici et si c'était le cas il ne restait plus qu'à découvrir qui l'avait fait.

@Emma Weiss

_________________


We can be heroes
I don't remember one moment i tried to forget i lost myself yet i'm better not sad now i'm closer to the edge. it was a a thousand to one and a million to two time to go down in flames and i'm taking you closer to the edge.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : avatar ; millioneyes + signa ; bat'phanie + gif ; Nix la saltimbanque
● Face claim : Willa Holland

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Mar 13 Juin - 1:36


A peine avait-elle posé sa question à son amie que son regard se reporta sur la sale à la recherche de Marcus. Ne pas le voir l’inquiétait un peu, bien qu’elle ne devait pas le montrer, encore moins parce que Quinn se tenait devant elle et qu’elle ne saurait pas quoi donner comme explication. Elle lui adressa un petit sourire lorsqu’elle lui demanda si elle avait des vues sur quelqu’un ce soir. Il valait mieux se concentrer sur ça plutôt que sur l’inconnu qui venait de la bousculer, parce que ça n’allait sûrement pas être le dernier. Ce genre de soirée était un prétexte pour les habitants de forcer sur l’alcool sans payer ou sans qu’on ne leur dise quoi que ce soit parce qu’ils étaient en général plusieurs à finir souls. Ce n’était bien sûr pas le cas de Kaci qui avait toujours sa mère sur le dos pour lui interdire de faire ci ou ça, mais ce soir elle semblait ne pas vouloir se montrer et ça la jeune femme le savait, autrement elle aurait déjà été collé à la brunette pour lui dire d’aller parler à telle ou telle personne. Elle jeta  un coup d’œil à son téléphone qu’elle avait rangé dans son petit sac pour regarder si elle n’avait pas reçu des messages ou des appels en absence, commençant presque à s’inquiéter. Ses yeux allèrent aussitôt sur l’heure qui n’affichait pas encore l’heure qu’elle voulait, provoquant un soupir. Elle rangea son téléphone et releva la tête recommencer son analyse de la salle, toujours sans repérer la seule personne qui l’intéressait ce soir. « Il doit bien y en avoir au moins qui n’en soit pas. Je sais qu’on n’est pas gâtées dans cette ville, mais quand même. » Rétorqua la brunette avant de partir d’un petit rire et de reporter son regard sur la salle en dégustant son deuxième cupcake de la soirée.

A peine eut-elle le temps de prendre une autre bouchée de son cupcake qu’elle fut arrêtée dans son geste par quelqu’un qui s’était rapproché d’elle, pour lui donner rendez-vous dans cinq minutes. Les yeux grands ouverts, elle toussa légèrement lorsqu’il s’éloigna pour gagner un peu de contenance. Elle n’avait même pas besoin de se retourner pour voir de qui s’il s’agissait, mais là tout de suite, elle pensait à une seule chose : et si quelqu’un l’avait vu lui parler ? Elle fut tirée de ses pensées par Quinn qui l’avait vu, visiblement. « Euh… » Fut la seule chose qu’elle fut capable de sortir. Le bon côté c’était que son amie la poussait à aller le voir. Le mauvais côté était qu’elle ne voulait pas laisser Quinn seule. Enfin, est-ce que c’était vraiment un mauvais côté ça ? « Lui et moi ? Non, jamais ! Tu sais bien que nos familles ne s’entendent pas voyons. » Elle fit un petit signe de la main l’air de dire que rien que cette pensée était ridicule, alors qu’en réalité elle était totalement d’accord avec la jeune blonde. Bien sûr qu’ils iraient bien ensemble, ils vont bien ensemble d’ailleurs. Elle poussa un petit soupire en prenant une coupe de champagne lorsqu’un serveur passa à côté d’elle et en prit une gorgée. « Je reviens, je vais voir ce qu’il veut. » Elle tourna les talons pour se diriger vers le point de rendez-vous mais fit vite demi-tour pour tirer le bras de la jeune blonde. « Finalement viens avec moi j’aurais peut-être besoin de renforts sait-on jamais. » La culpabilité allait avoir un goût amer.

Elle se fraya un chemin parmi la foule avec son amie sur les talons et comme convenu, elle prit la direction de la petite salle où il devait déjà y être. « Attends moi ici, si je hurle tu entres directement. » Elle offrit un petit sourire à Quinn avant de prendre une autre gorgée de sa coupe pour se donner du courage, puis entra dans la salle. La jeune brune referma la porte derrière elle et avant même qu’il ne puisse dire quoi que ce soit, Kaci s’avança à grands pas en direction de Marcus avant de plaquer ses lèvres contre les siennes. « Je peux pas rester longtemps, Quinn est là et je ne peux pas la laisser seule. » Elle pointa la porte du doigt en faisant une petite moue, avant de pousser un soupir.   

@Marcus R. Dixen
@Quinn Carter

_________________
I found my Heaven on Earth
Darling hold me in you arms the way you did last night, and we'll die inside for a little while here. I could look into your eyes until the sun comes up, and we're wrapped in light, and life and love. Put your open lips on mine and slowly let them shut, for their design to be together. With your body next to mine our hearts will beat as one and we set alight   ▬ we're afire love
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Administrateur
● Crédits : Blueberry, it's me !
● Face claim : Chace Crawford

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Mar 13 Juin - 22:45


Installé comme prévu dans la petite salle, tu prenais appuis contre une table en attendant patiemment. Et si elle ne venait pas ? Ce qui était peu probable, tu la savais autant accro que toi tu l'étais à elle.
Tu avais un goût sucré dans la bouche et tu sentais ton corps s'échauffer à l'idée d'avoir @Kaci Douglas pour toi quelques instant dans cette salle, caché de tous. Tu avais envie de l’embrasser, envie de la câliner, envie de tout avec elle. Et l'idée d'être sur un fil dangereux par le risque d'être surpris donnait une poussée d'adrénaline à ton corps comme tu n'en avais jamais eût, perdant un peu le contrôle alors qu'il semblait s'éveiller dans un endroit bien précis. Toi qui pourtant sais maîtriser cela de ton corps en public, ce n'est absolument pas le cas, alors qu'il s'agit simplement de la penser de toi et Kaci vous embrassant et qu'elle n'était même pas encore dans la pièce.

Tu n'as pas le temps de dire quoi que ce soit lorsque la porte s'ouvre qu'une paire de lèvres se déposent sur les tiennes. Tu reconnais son parfum entêtant et son goût qui te rend accro. « Tu es là... » Tu inspires et te sens serein en sa présence, sur un petit nuage de bonheur. Tu souris en apprenant que @Quinn Carter était devant la porte. Tu ne savais pas la jeune femme au courant pour vous deux mais si Kaci a confiance en elle, alors tu ne dis rien. « Laisse-là attendre un peu, j'ai envie de profiter. » Tu l'attrapes par la taille et la soulève pour la mettre assise sur une des tables, te collant à elle comme pour fusionner.

Tu aimes être dans ses bras au point de ne vouloir jamais les quitter. Et pourtant, rare sont les fois où vous avez passez une nuit à dormir ensemble ou simplement une parti d'entre elle. Parce que maman Douglas surveillait un peu trop sa fille avec qui tu sortais et de qui tu étais tombé amoureux.

Tu laisses tes mains remonter sur ses jambes et se faufiler sous sa robe pour être en contact avec sa peau. Tu sens comme un besoin en toi, une urgence de faire plus, de vouloir lui donner plus. Tu sens pourtant que ce n'est pas tellement habituel, pas tellement normal. Parce que depuis que vous avez commencé à vous fréquenter, jamais vous n'avez passer la limite des besoins charnels. Parce que tu n'as jamais ressentit ce besoin d'aller plus loin, parce que tu préfères que votre couple aille à son rythme. Bien que tu aies envie d'elle et de lui montrer ce qu'était faire l'amour.
Tu ne sais plus trop réfléchir, ni même être cohérent. Tu veux juste l'avoir plus proche de toi, que Kaci soit totalement tienne. Et un éclair de lucidité te parvient alors qu'une de tes mains se retrouve bien trop haute sur sa jambe pour sentir un autre tissus.
Tu brises l'échange langoureux avec difficulté, ta respiration saccadée. Tu fermes les yeux, douloureux de te rendre compte de ce que tu allais faire. « Arrête-moi. » Tu chuchotes, parce que oui, cette soirée ne tournait pas normalement, pas comme prévue. Parce que vous deviez simplement passer un instant amoureux et non un moment à vous jeter dessus comme deux âmes en manque.

_________________

Toi et moi on est des âmes sœurs, c'est ce que tu dis, ce que tu m'as appris, c'est ce qui est vrai. Je t'aime à la folie, je ne peux me passer de toi... Maki

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Administratrice
● Crédits : Merenwen (avatar) & tumblr (gifs)
● Face claim : Emma Stone

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Ven 16 Juin - 1:30


J’écoutais Alexis me raconter un peu de sa vie alors que nous dansions ensemble. La danse n’avais pas été une chose que m’avais imposé ma mère. Non, c’était mon ex belle-mère qui l’avait fait à sa place, trouvant toujours à redire sur mon éducation pas assez complète, pas assez strict, jamais assez… Toujours plus … Mon regard déviait sur Jed dans le fond à présent en compagnie de Marcus. Je fronçais un peu les sourcils me demandant ce qu’ils pouvaient bien se raconter. Sourire aux lèvres je regardais à nouveau Alexis dans les yeux alors qu’il répondait à ma question. Je plisse légèrement le front lorsqu’il revient un peu sur le fait que ce ne soit pas tout à fait un ami, mon sourire venant s’agrandir alors que je secoue un peu la tête en même temps. Je tourne la tête au moment où il me fait un signe de tête tout en ajoutant que j’ai abandonné Angel pour Jed. « Rectification, c’est parce qu’il m’a abandonné que je suis allée voir Jebediah. » Mon regard se pose à nouveau sur le blond qui est à présent mon petit ami, alors que je tourne toujours dans les bras d’Alexis. « Je l’ai vu courir après Elias tout paniqué, donc je sais pas trop ce qu’il se passe encore dans sa tête… » Je hausse les épaules, cherchant Angel du regard et Elias par la même occasion. Ne trouvant ni l’un ni l’autre. J’éclate littéralement de rire lorsqu’il me cite les mots de sa mère. « Et bien écoute, pour le moment ça va, j’ai pas à me plaindre Angel est adorable avec moi. Je crois que sans lui je serais à la rue en ce moment… » Sans lui j’aurais surement aussi fait plus d’efforts pour me trouver un nouvel appartement. Mais cela voulait aussi dire gagner la solitude plus rapidement et je n’étais pas sûr d’être prête à ça. « Enfin ils sont tous adorables, moi qui suis enfant unique je suis fascinée par cette famille. J’aurais aimé avoir un frère ou une sœur… » Je me pince un peu les lèvres tout en haussant les épaules une fois encore. Si cette pensée m’aurais arraché des signes de tristesse dans d’autres circonstances, j’avais bizarrement un état de bonheur qui semblait hors normes ! Me sentant étrangement plus heureuse et euphorique que d’habitude. Est-ce le fait d’être finalement vraiment heureuse ce soir ? De retrouver tous les gens que j’aimais en un seul lieu ? En tout cas, cela avait du bon et je comptais bien en profiter. Lorsqu’Alexis nous faisait perdre le rythme soudain son attention retenue par une chose qui visiblement m’échappe. Il s’excuse, tentant de reprendre le bon rythme, seulement je vois bien qu’il est préoccupé par ce qu’il a vu. « Si tu veut aller voir ce qui te tracasse vas-y ! Ne t’en fait pas pour moi Lexis ! »Je lui souris pour lui confirmer mes mots. « Aller va donc ! Ne t’en fais pas, j’ai eu ma danse et je l’ai grandement appréciée ! » Dis-je un large sourire aux lèvres alors que je me penche pour déposer un baiser sur sa joue avant de le regarder partir. Lorsque je me retourne en prenant ma robe d’une main pour faciliter ma marche, mon regard tombe sur Mia en train de danser avec son ami Trayvon. Je m’approche d’eux, attendant qu’ils ralentissent en me voyant approcher, je pose alors mes mains sur les épaules de la jeune femme me penchant vers l’oreille de la jeune femme. « Réserve moi une danse copine ! » Avais-je murmuré à son oreille. Je déposais un baiser sur sa joue les laissant de nouveau tranquille pour aller retrouver Jed à présent seul.

Je me dirigeais vers Jed, mon sourire s’agrandissant au fur et à mesure que je m’approchais de lui. Il me tournait présentement le dos et j’en profitais pour venir coller ma poitrine contre son dos alors que je passais un bras autour de son ventre, ma main encore libre se glissant dans sa poche pour aller rejoindre la sienne et entrelacer mes doigts au siens. « Et si on ce le trouvait ce coin sombre ? » Avais-je murmuré en me tendant un peu sur mes pieds pour être suffisamment proche de son oreille, qu’il puisse entendre malgré le bruit ambiant. « J’ai envie de profiter de toi avant que quelqu’un d’autre ne m’enlève à nouveau. » Je me mords la lèvre inférieure, stoppant sitôt que je me rappelle avoir du rouge à lèvres, encore heureux qu’il est plutôt nude et pas rouge éclatant ! Mes doigts qui étaient venus chercher les siens dans sa poche n’ont pas quitté sa main et c’est ainsi qu’à présent je l’entraine avec moi à la recherche de ce fameux coin sombre, où nous pourrions avoir un peu d’intimité, loin du brouhaha du bal, loin des yeux et du monde. Je nous arrête au coin d’un couloir où il fait presque totalement noir et par miracle, qui est désert. Je regarde Jed, pupilles qui brillent d’envie, alors que mes lèvres le réclament, plus que ce baiser qu’il m’a donné un peu plus tôt. Alors que mon dos vient reposer contre le mur, ma main qui le tient encore l’attire à moi et mon bras libre vient s’enrouler autour de sa nuque. Mon pouls qui s’accélère instinctivement dès l’instant où ses lèvres touchent les miennes. C’est comme si ma pudeur s’était envolée ! Non pas que je voulais faire quoi que ce soit dans ce couloir, mais à y réfléchir, en cherchant bien, peut-être qu’il était possible de trouver une pièce vide… Un rire traversait soudain ma gorge à cette pensée. « Tu crois que l’une de ces portes est ouverte et qu’on pourrait aller y parler un peu plus en détail de ta passion pour les coins sombres ? »  Plus explicite ça aller être difficile, fallait l’avouer …

@Alexis Weiss
@Jed Fensworth
@Mia Hopper

_________________
i can't go on without you
On rencontre des milliers de gens et aucun ne nous touche, et tout à coup on rencontre une personne et notre vie est changée, pour toujours...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : tumblr + insta
● Face claim : Stav Strashko

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Ven 16 Juin - 17:32

« Oh oui, va voir le DJ. » J’avais des étoiles dans les yeux rien qu’à l’idée de danser sur du Madonna, de voir les airs un peu surpris de certaines personnes, de voir l’air choqué de ceux que je pousserais pour danser au milieu, devant tout le monde. Je pourrais même monter sur une table. Dommage qu’il n’y ait pas eu une barre de poledance à ce stade… bon, OK, quand même pas. La beuh devait me monter au cerveau. J’étais juste prêt.e à me déchainer. Et ce petit shot de tequila ne me mettait pas plus les idées en place.

Et j’appris que malheureusement pour lui, Argan était à cent pour cent pour les hommes. Ca me fit rire plus qu’autre chose. Je commandai un Sex on the beach que je sirotais (vite) en lui répondant : « Je peux comprendre, après j’ai toujours aimé les deux, les nouvelles choses, plus de corps. Je trouve que c’est bien d’expérimenter les sensations… c’est connoté, oui, je suis désolé.e, déjà que normalement – ah, je déteste ce mot – je suis bavard.e, alors là… »

Je jetai un regard ambiant à la salle… et je constatais des personnes beaucoup plus… speed ? « Je crois qu’ils sont pas tous à la beuh, non. C’aurait été cool de prendre de l’ecsta avant de venir, d’ailleurs, mais je crois pas que c’est ce qu’ils ont choisi… je parierai de la coke dans les autres. » Je remarquai le petit regard d’Argan, et je disparus une seconde pour lui ramener… un cupcake, oui. Et un autre pour moi. Ca avait été une manière aussi de vérifier la position d’Emma, dehors, la tête sur l’épaule de son amoureux… et aussi celle d’@Alexis Weiss. Ca sentait le roussi mais il était occupé, tout allait… encore.

« Je sais pas si c’est conseillé de mélanger la coke et la beuh, je t’ai ramené qu’un seul des deux, j’espère que ça ira ? Si tu veux une bouffée de chaleur j’ai des poppers. J’adore en prendre défoncé.e. » Je sortis alors le petit flacon de mon sac, pour en inhaler. Je gardais la bouffée en moi, avant de l’expirer. Je me sentais si léger.e, et je me mis à sourire, sans pouvoir y faire grand-chose. « Je sais, je sais, c’est connoté, mais que veux-tu, c’pas de ma faute si j’en ai. En plus c’est cool… mais qu’est-ce que t’as chaud quand t’en prends, c’est in-croy-able. » Nouveau verre, kir royal. « Ca me fait beaucoup boire, aussi, mais je crois que je bois toujours beaucoup donc… Eh, ce serait pas Alexis là-bas ? » Merde, merde, merde. Tant mieux que j'aimais assez Emma pour faire ça mais...

Je sautai vers Alexis pour l'attirer vers Argan et moi. « Youhou Alexis, ça va bien par ici ? Tu t'amuses bien ? » J'allai regretter ça. Je sentais le drama. C'était trop beau pour être vrai, qu'ils soient ensemble aussi longtemps sans problème. Et en plus, Argan pourrait quand même pas mentir à Alexis. Je sentais l'erreur en fait. Et la déchéance. J'arrivais plus vraiment à penser de façon logique. Arg.


@Argan Forman
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
● Crédits : ©Oxalys love
● Face claim : Boyd Holbrook

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Mer 21 Juin - 1:19

Son regard passe sur @Marcus R. Dixen, alors qu’il lui fait remarquer avoir eu un lien avec Olivia, quelques années plus tôt, ou peut être quelques mois, pour ce qu’il en sait vraiment. Sans un mot, d’un simple regard, Jed lui fait clairement comprendre que même s’il semble tenir à la jolie rousse, suffisamment pour accepter de se montrer en public avec elle, il juge quelque peu ses choix relationnels. En même temps, il fait lui-même parti des fréquentations de la jeune femme, ce qui est clairement un signe qu’elle choisi assez mal les gens qui l’entoure, ou qu’elle n’a pas froids aux yeux. « J’laisse la jalousie aux enfants gâtés dans ton genre, poussin. » Peu bavard, parce qu’il n’a pas vraiment envie de perdre sa bonne humeur factice, encore moins sont temps, avec le petit bourgeois, il se contente de rire de manière forcé quand l’autre lui parle de sa moitié. Encore un qui vit dans l’imaginaire, parce qu’à regarder autour d’eux, Jed ne voit aucune donzelle le chercher du regard, enfin surtout, il ne fait pas plus d’efforts que ça, parce que sa propre attention est portée sur la chevelure rousse qu’il observe, de loin, tournoyante.. Roux. Blond. Roux. Blond. Ça lui collerait presque le tournis, mais Jed se contente de hausser les épaules et de balayer l’air de la main pour signifier à Marcus de dégager, puisqu’il a autre chose à faire, lui aussi d’ailleurs; sa danseuse étoile à finit de scintiller et revient vers lui. Sans bouger, il baisse un peu le regard quand elle se plante devant lui, ses doigts qui se referment sur les siens quand elle glisse sa main dans sa poche. Arquant un sourcil, intrigué et même emballé, il sourit. « Si y a que ça, j’peux aussi repousser les prétendants, si tu arrives pas à les gérer. » Moqueur, il jette un dernier regard à la salle avant de la suivre, surtout parce qu’elle l’attire sans trop lui laisser le choix, quoique s’il l’avait, aucun doute qu’il resterait pas planté là au milieu de ces ploucs.

Tendant un peu le cou pour vérifier que personne ne les a suivi, il se rapproche d’elle lentement, suivant le mouvement de sa main alors qu’elle tire sur sa main pour l’attirer à elle. Aimants qui se retrouvent. Toujours dans ses poches, il serre un peu les poings, en la regardant faire, étrangement amusé par cette confiance dont elle regorge, qui transpire par les pores de sa peau. « On parle pas de cette passion-là, c’un truc qui se vit, tu vois.. » Il se marre un peu, retirant ses mains de ses poches pour caresser les bras qu’elle a glissé autour de son cou, suivant le cheminement vers ses hanches, qu’il agrippe pour la soulever un peu et la relâcher légèrement pour sentir la pointe de ses chaussures sur les siennes. Ses bras autour de sa taille, il sourit en coin avant de d’étreindre @Olivia P. Sinclair par la taille, ses lèvres qui viennent se coller aux siennes alors qu’il bouge légèrement pour s’écarter quelque peu du mur, remuant dans un rythme plus lent que le morceau de musique qui retentit dans la salle à côté. « Tu m’as pas réservé de danse, à moi ? » Reculant légèrement son visage, il la fixe, arquant un sourcil, alors qu’il sourit pour finalement la faire descendre de sur ses pieds et poser la main sur une poignée de porte, vérifiant si elle est déverrouillée.

_________________
 
When the night was full of terrors And your eyes were filled with tears When you had not touched me yet Oh, take me back to the night we met
Personnage absent de Lakeview du 14 Juin 2017 au 24 Décembre 2017
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : avatar ; millioneyes + signa ; bat'phanie + gif ; Nix la saltimbanque
● Face claim : Willa Holland

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Ven 23 Juin - 15:13


Un léger sourire fendit les lèvres de Kaci alors que ces dernières rencontrèrent enfin celles de Marcus. Elle avait attendu ce moment toute la soirée et même le fait de savoir qu’on pouvait les surprendre à tout moment ne comptait plus vraiment aux yeux de la jeune femme. Elle avait envie d’être avec lui, d’être dans ses bras et surtout, dans leur petite bulle de bonheur qu’ils arrivaient à construire à chaque fois qu’ils étaient ensemble. Elle laissa s’échapper un petit rire en sentant son corps quitter le sol brièvement pour rencontrer la table qui se trouvait derrière, s’accrochant un peu plus à Marcus comme si le simple fait de le lâcher signifiait qu’elle allait le perdre. Ses bras passés autour du cou du jeune Dixen, son visage ne décollait pas du sien et ça même lorsque de ses lèvres, un petit rire s’échappa au moment où elle sentit son corps s’élever légèrement pour aller rencontrer la table derrière elle.

Son rythme cardiaque s’accélérait au même titre que son cœur qui commençait à cogner très fort dans sa poitrine au point de lui donner l’impression qu’il allait sortir de sa cage thoracique et exploser, mais ça ne l’arrêtait pas pour autant. Le souffle saccadé et irrégulier, elle remonta ses mains le long des bras du jeune homme pour aller se loger dans ses cheveux qu’elle prit plaisir à ébouriffer à mesure que leur baiser s’approfondissait. La situation avait beau être nouvelle pour tous les deux, pour Kaci elle avait l’impression que chaque geste était naturel. Comme à chaque fois qu’elle se retrouvait avec lui, en réalité. Peu importe ce qu’il se passerait dans cette pièce les séparant du monde extérieur, elle ne ressentait aucune nervosité ou besoin de retenue. Ce qui était étrange ça, d’ailleurs. Elle qui avait toujours cette petite pointe de nervosité à chaque fois qu’ils commençaient à s’emballer un peu trop avec Marcus, n’avait pas l’impression que ce soit le cas aujourd’hui. Peut-être parce qu’elle se sentait suffisamment en confiance aujourd’hui pour passer à l’étape supérieure.

Un frisson remonta le long de son échine lorsqu’elle sentit les mains de ce dernier remonter le long de ses cuisses, tandis que ses lèvres étiraient encore un peu plus le sourire qu’elle avait de plaqué sur le visage. Malgré Marcus qui s’était ravisé en n’allant pas plus loin, le sourire qu’elle avait sur le visage ne la quittait pas, lui donnant sûrement un air débile à sourire pour rien. Elle déposa une nouvelle fois ses lèvres sur celles du jeune homme de façon furtive avant de prendre les mains de ce dernier dans les siennes pour les poser sur le haut de ses cuisses, par-dessus sa robe qu’elle avait légèrement remis en place. Les yeux fermés et les yeux collés contre celui du jeune homme, elle ne voulait toujours pas rompre ce contact entre eux et essayait également de se concentrer sur les battements de son cœur pour qu’il se calme. Et si ça signifiait qu’ils resteraient dans cette position toute la soirée, ça lui allait, tant qu’il restait près d’elle. Elle se détacha cependant rapidement de lui pour se pencher légèrement en arrière et récupérer le verre de champagne qu’elle avait en entrant dans la pièce. Elle en bu une gorgée avant de la tendre à Marcus qui en avait sûrement plus besoin qu’elle. « Bois, ça te fera du bien. » Lui donner son verre était sûrement la chose la plus normale qu’elle avait faite depuis qu’elle était entrée dans la pièce, qui l’eut cru.

La brunette fut interpellée par un bruit étrange qui provenait de la porte, la figeant presque sur place. Les yeux grands ouverts, elle lança un regard rapide à Marcus avant de le pousser doucement pour qu’elle puisse descendre de la table. A tous les coups c’était Quinn qui venait vérifier si tout allait bien parce qu’elle commençait à trouver le temps long. « Aie l’air naturel. » Chuchota Kaci qui avait fait un pas sur le côté pour ne pas qu’on pense qu’elle se trouve à côté du jeune homme.   

@Marcus R. Dixen

_________________
I found my Heaven on Earth
Darling hold me in you arms the way you did last night, and we'll die inside for a little while here. I could look into your eyes until the sun comes up, and we're wrapped in light, and life and love. Put your open lips on mine and slowly let them shut, for their design to be together. With your body next to mine our hearts will beat as one and we set alight   ▬ we're afire love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administrateur
● Crédits : Sweet disaster
● Face claim : Lucky Blue Smith

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Aujourd'hui à 12:59

Tu dansais avec @Olivia P. Sinclair, un petit moment de complicité entre vous deux comme tu les aimais bien. Il était toujours agréble de passer du temps en sa compagnie et ut en profitais à chaque fois. Mais là c'était un peu différent car vers la fin de la danse tu as vu @Emma Weiss s’éclipser de la salle avec un autre homme (@Brent Davis) et ut étais un peu inquiet.
Inquiétude que Olivia remarqua aussitôt en te proposant d'aller voir ce qui te tracassait. « Tu es sûre ? » Tu ne voulais pas non plus l'abandonner comme ça sur la piste, bien que la chanson soit en passe de se terminer et qu'elle allait sans doute rejoindre @Jed Fensworth. « Merci pour cette danse, profite du reste de ta soirée et si jamais tu veux à nouveau danser, tu sauras où me trouver. » Tu lui fais un baise-main avant de la laisser filer et d'aller toi-même dans une direction bien précise.

Tu t'approches alors de @Argan Forman qui était censé être le cavalier de Emma pour la soirée. Un peu tendu et un peu énervé qu'il ait laissé un inconnu l'emmener tu ne sais où. Inconnu plus âgé qu'elle en plus et peut-être avec de mauvaises intentions ou alors pas maitre de lui. Au vu de ce qu'il y avait dans les cupcake cela était tout à fait possible.
Une fois prêt de ta moitié, tu viens l'embrasser sur ses lèvres comme à ton habitude et tu salues @Georah E. Peters qui est aussi présent.e en lui claquant une bise sur la joue. Tu as l'habitude vu qu'iel est très proche de ta sœur. « Salut Geo. » D'ailleurs, iel ne semblait pas dans son état totalement normal. S'iel pouvait être considéré comme avoir un état normal le reste du temps. « Je m'amuserais mieux si un espèce de bad-boy ne venait pas d'emmener ma sœur. » Tu grimaces en essayant d'oublier les images de ta sœur avec lui.

Tu donnes un léger coup de coude à Argan qui est à côté de toi en fronçant les sourcils. « Elle était censée rester avec toi Love. » Mais tu ne peux lui en vouloir longtemps surtout quand il te fait des moues innocentes. « Je suppose qu'il serait mieux que je ne fasse pas de vague où elle va me tuer... » Tu soupires. Emma t'en voudrait à mort de gâcher la soirée et de faire une esclandre. Et tu ne le voulais pas. Il y avait déjà bien assez de soucis dans votre famille en ce moment.
Tu te tournes vers Georah alors que la musique changeait. « Je peux t'emprunter Argan pour une danse ? » Puis tu te tournes galamment vers Argan en t'inclinant rapidement faisant preuve de bonnes manières superflues mais juste pour amuser un peu tes amis. « Darling. » Souris-tu en tendant ton bras à ton meilleur-ami pour ensuite l'entrainer sur la piste et le faire tournoyer.

_________________

Un jeu de plus en plus excitant



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membres du mois
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy founders day - Le bal   Aujourd'hui à 15:25

bal de cérémonie
everbody


Nix ne supportait pas qu'on juge son bonheur à sa place. Et Adrian avait toujours été le roi dans ce domaine. Alexis en fuite dans les bras d'une jolie rousse, les deux anciens amis se retrouvaient de nouveau en tête à tête. Et l'envie folle qu'avait Nix ne balancer une coupe de champagne au visage sans défaut de son compagnon se remit à le démanger. Il préféra ne faire aucun remarque sur le fait d'avoir pu être un 'poids' pour lui et sa famille à l'époque où il avait choisi la fuite totale et silencieuse à une trève chez les parents de Nix. Mais la suite le remit en rogne.
« Tout ne tourne pas autour de toi, Adrian. Et t'as aucune idée de ce que j'ai vécu quand t'es parti. Alors ferme la. » Le jeune homme était rarement si violent et si froid. Mais il détestait cette façon qu'avait son aîné de se croire bon ou mauvais pour les autres.

La soirée continuait sur sa rude lancée, alors que Nix tentait - en vain, c'était pire même - de calmer ses nerfs en regardant Alexis danser. Vu ce qui s'était passé la dernière fois qu'ils s'étaient vus, il aurait du l'oublier pour de bon. Mais il était parfaitement incapable, et cette réalité le rendait encore plus rageur. Au même moment, il questionnait Adrian sur ses relations avec l'étudiant. La seconde suivante il regrettait déjà, alors que le business man tentait un explication... Nix soupira. « C'est bon, j'ai capté. »  Il préférait ne pas avoir de détails...

A la remarque de son ami d'enfance, le barman hésita. Il allait dire "Crois moi, je n'en savais rien moi-même" mais une toute autre réplique, alimentée par cette colère qu'il nourrissait encore à l'égard du grand brun, lui échappa. « C'est vrai, mon genre c'est plutôt les connards qui se barrent comme des lâches ? C'est ce que tu crois ? »  Il ne supportait pas ne ressasser ses souvenirs. Et Adrian, face à lui, était l'incarnation de tout ce que Nix avait tant sué pour parvenir à oublier.

Sa proposition ne l'en surpris qu'un peu plus, et le jeune homme resta à fixer son compagnon dévorant un cupcake tandis qu'il réfléchissait à ce qu'il voulait et que la réponse achevait de le désespérer : il avait envie de tenter. Envie de voir si ça pouvait marcher entre lui et Adrian. Et en même temps... « En effet. T'as toujours été décevant... »  Il se radoucit un peu, et se pencha pour attraper un petit four qu'il croqua sans conviction, alors que son regard bifurquait de nouveau vers Alexis, qui venait d'abandonner la jolie rousse pour ... embrasser -
il manqua de s'étouffer avec son petit-four - et valser avec un garçon que Nix ne connaissait pas (@Argan Forman). Une vague de jalousie le saisit, alors qu'il revenait vers Adrian, comme si cela pouvait arranger quoi que ce soit, tandis que sa colère s'était envolée lorsque son coeur avait bondit à la vue du comportement d'Alexis... « Je dois y songer... » Ce n'était pas un oui, ni un refus catégorique comme l'autre s'y attendait peut-être vu l'humeur de Nix depuis leurs retrouvailles. Il ajouta, après une légère hésitation ; « Et sache que j't'ai jamais cru mort. Et que j'ai jamais été vivant quand j'habitais à Chicago. » Sauf quand tu étais avec moi...

Il avala la fin de son gâteau salé et retourna se fixer sur Alexis. A ce stade, partir aurait semblé une bonne idée. Mais Nix restait, sans trop savoir pourquoi. Il soupira et interrogea de nouveau ancien ami, comme d'un ami à un ami, pour la première fois depuis le début de cette soirée. « Tu penses quoi de lui ? Puisque tu sembles le connaître plutôt profondément... » Il eut un petit sourire au sous-entendu douteux. C'était une sensation étrange. Pouvoir parler à Adrian comme s'il avait toujours été là...


@Olivia P. Sinclair
@Adrian W. Lewis
@Alexis Weiss



― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
 
Happy founders day - Le bal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Happy Founders day-