AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Julian] Sam the fireman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Administrateur
● Crédits : ©Oxalys love
● Face claim : Boyd Holbrook

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Julian] Sam the fireman   Dim 4 Juin - 21:34

Sam the fireman
Julian & Jed

« Arrête. » Son pouce frotte la molette, le cliquetis du briquet qui se fait entendre, bruit qui retentit, interminable, répétitif et agaçant parce que s’il émet le bruit distinctif, y a toujours aucune flamme qui s’en échappe pour allumer la clope qui pend, lamentablement, entre ses lèvres. « Arrête, j’te dis. » Les yeux rivés sur le bout de sa cancérette, la silhouette à ses côtés qui se démène à l’air de ne pas vraiment saisir s’il s’adresse à elle ou s’il essaie de convaincre l’objet de fonctionner; dans le doute, elle décide de continuer, se contorsionnant pour faire il ne sait quoi. Tout ce que Jed retient c’est qu’elle gesticule beaucoup trop à son goût et que ça lui tape sur les nerfs, alors d’une main brusque il lui attrape le poignet, sans un regard, avant de serrer les dents. « Arrête, où j’te jure que je te menotte au coffre et que je fais crisser les pneus. » Comme si c’est pas suffisant de le renvoyer à la patrouille de rue, avec l’uniforme qui avait fini par prendre la poussière quelque part dans un des cartons du sous-sol au commissariat, faut qu’en plus on lui foute une débutante dans les pattes. Sans parler du fait qu’elle l’a fais poireauter pendant trois heures au poste, pour faire le tour des collègues et leur offrir des cupcakes, elle a pas arrêté de fouiller la boite à gants de la bagnole de fonction et voilà maintenant un quart d’heure qu’elle se trémousse dans son uniforme en se regardant dans le reflet de la vitre. « P’tain mais t’as pas bientôt fini de te secouer comme une abrutie ? Ils recrutent vraiment n’importe qui dans la police.. » « Visiblement.. » Le ton est cinglant, le sourire sur son visage satisfait, mais ça a le mérite de le tirer de son acharnement contre son briquet pour la regarder, alors qu’elle le toise de haut en bas, pour bien appuyer ses mots. « Tiens, tu m’fais pitié. Je te l’offre. » Jed a même pas le courage de répliquer, le regard qui glisse sur la boite d’allumettes qu’elle lui dépose dans la main, avec énergie, avant de recommencer son délire. Au moins, cette fois, il s’occupe plus d’elle, appréciant la sensation du tabac qui vient lui pourrir un peu plus les organes.

Malheureusement leur pause est de courte durée; l’ancien lieutenant n’a pas le temps de savoir plus de trois bouffées qu’une explosion se fait entendre. Par réflexe, il attrape sa collègue par le bras pour la tirer derrière le véhicule avant de regarder en l’air; un nuage de fumée se dégage dans le ciel, provenant d’un des bâtiments plus loin, au niveau des entrepôts. « C’pas toi quand même.. » Jed arque un sourcil, s’apprête à lui envoyer une réplique à la con avant de faire le lien entre ce qu’elle dit et le fait qu’il ait jeté - à peine quelques secondes avant l’explosion - son allumette au loin. « Si c’est moi, autant que je me reconvertisse en lanceur de javelots et que je tente les J.O. » Il s’étale pas plus, l’appel radio qui leur rappelle leurs obligations et si la nouvelle recrue tente de prendre les clefs des mains de Jed, il esquive son geste en s’installant à la place du conducteur, le pied au plancher pour rejoindre le lieu de l’incendie. Y a une voiture qui arrive en même temps qu’eux et les deux binômes de flics se divisent pour installer le périmètre en attendant les secours. « J’espère qu’y a personne à l’intérieur. » Les trois autres tournent la tête, en même temps, vers le petit rouquin qui vient de balancer l’information, visiblement menaçants. « Si tu veux éviter que je t’envoie là-dedans à coup de pieds au cul, garde ce genre de truc pour toi. » Une nouvelle vitre explose et les quatre policiers s’éloignant un peu avant d’entendre, enfin, les sirènes des pompiers; pas besoin de dire que les héros du feu vont entendre parler, pendant longtemps, de leur temps de réactions..  

Made by Neon Demon

_________________
 
When the night was full of terrors And your eyes were filled with tears When you had not touched me yet Oh, take me back to the night we met
Personnage absent de Lakeview du 14 Juin 2017 au 24 Décembre 2017
Revenir en haut Aller en bas
 
[Julian] Sam the fireman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Westberry :: Entrepôts et industries-