AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Keep my glass full until mornin' light || ft. Adalyn, Adibou & Nix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
● Crédits : gifs: tumblr;quote:Voltaire (le chanteur, pas le philosphe)
● Face claim : Mathias Lauridsen
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Keep my glass full until mornin' light || ft. Adalyn, Adibou & Nix   Ven 7 Juil - 22:22

Keep my glass full until mornin' light
C'est d'l'alcoolémie ou je n'm'y connais pas Radhadadadibou
Adrian savait qu’il ne ressortirait pas vivant ou indemne, dans le pire des cas, de cette séance de beuverie. Il savait très bien, d’ailleurs, que ce n’était qu’un immense complot pour tenter de l’attraper et de l’attirer pour souffrir. Le masque le brûlait tellement qu’il se demandait s’il n’y avait pas quelque chose d’allergène dedans. Il était sans doute allergique à tout produit de beauté qui coûtait moins d’une cinquantaine de dollars. Notamment le déodorant. Je ne vous raconte pas le bordel, chez lui, et le coût au niveau savons et après-rasages. Aussi, ça, ça lui faisait mal : peut-être même que le mélange qu’il ne connaissait pas allait lui donner des boutons. Et qu’il allait finir comme les autres, les humains disgracieux : avec de l’acné.
Oh mon Dieu, il devait enlever cette chose de son visage.  

« C’est normal parce que ça enlève le méchant ? Ada, j’ai juste 3 ans de moins que toi, je n’ai pas 3 ans. »
Il leva les yeux au ciel en se grattant le dessous du menton, en faisant attention à ne pas détacher le masque. Il ne voulait pas froisser Adalyn : il l’aimait beaucoup, après tout. Même s’il avait du mal à le montrer, tout comme il avait du mal à montrer à Radha, ou même à Nix ! Mais Nix, c’était une toute autre histoire qui n’avait pas sa place ici, sauf s’ils commençaient à se raconter leurs histoires à mouchoir. Et il ne parlait pas de choses sales. Enfin si, les mouchoirs, c’était sale mais…

Il secoua la tête, et un de ses cheveux vint se coller sur sa joue verte. L’horreur. Il tenta de les repousser, se salissant les doigts de la mixture. Il tira la langue dans la concentration, ne remarquant pas le départ de sa bouteille.
« Non, désolé, je ne veux pas essayer. Je suis en réalité terrorisé par le trou que vous avez entre les jambes. » dit-il sur un ton extrêmement sérieux, avant d’éclater de rire.
Il plaisantait. Bien sûr.
Ca ne l’attirait juste pas. Ses mains sales se posèrent sur la Coupe de Feu qui contenait du vin, et Adibou la regarda avec un sourcil levé avant de boire, difficilement.
Et, bien entendu, ce ne fut qu’une fois qu’il avait la bouche pleine que la blonde proposa une idée de jeu stupide. Il manqua de recracher, se mettant à tousser, après avoir avalé de travers.
« D-de quoi ? C’est quoi ça encore ? » se plaignit-il, avant de voir qu’il avait la majorité contre lui.
« Encore une fois, je suis donc la minorité. Quoi que, ça peut être drôle… Allez. » Il leva sa main.
« Majorité absolue. »

Il allait tellement le regretter, il en était certain. Après avoir posé le vase à l’écart, vers Radha – au moins si elle le cassait elle pourrait s’en prendre qu’à elle-même – il se pencha en avant, regardant l’horloge au plafond.
« Ah, ça fait presque dix minutes. » fit-il remarquer, prêt à se jeter sur une serviette le moment où le masque serait prêt à être enlevé. Peu importait. Il posa la main sur la bouteille.
« Je suis la minorité de genre et de sexualité, je peux commencer ? » demanda-t-il en faisant de grands yeux innocents, avant de faire tourner la bouteille.
« On va dire oui, de toute manière vous n'avez plus le choix. »

La bouteille tourna, joyeusement, laissant une petite goutte de vin sur le sol, et s’immobilisa avec le goulot tourné vers Adalyn. Il la considéra un moment, un instant, pas plus, avant de se pencher vers elle et de l’embrasser tout doucement sur les lèvres. Il n’allait quand même pas embrasser sa joue couverte de matière verte, quoi.

C’était différent. Pas extrêmement désagréable, mais différent : ses lèvres étaient définitivement plus charnues, et sa bouche avait une texture différente. Il n’avait pas de répulsion particulière, non. Juste, il ne rêverait pas de ce baiser pendant des années. C’était rassurant, en un sens, que ça tombe sur la blonde en qui il avait une totale confiance, et ça aurait été aussi rassurant si ç’avait été Radha. Si ça avait été une inconnue, il aurait eu plus de mal.
«C'était assez bizarre. Mais tu embrasses bien. » avoua-t-il à voix basse en se séparant de sa bouche.

_________________


I'm just like you
Better than He, to Hell with They
I'm almost me, I'm nearly human

Pity me, I'm almost a human being


Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : Hope ♥
● Face claim : Margot Robbie
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Keep my glass full until mornin' light || ft. Adalyn, Adibou & Nix   Sam 8 Juil - 4:55

Radhadadibou
“ Keep my glass full until mornin' light ”


« Je pensais que t’avais vingt-huit ans et dix-neuf mois, un truc du genre… Donc tu admets enfin que tu as vingt-neuf? » Elle envoie un clin d’œil amusé à Adrian, avant de secouer la tête. « T’auras rien, promis. Et sinon, je te paie toutes les séances chez le dermato. » Enfin, on verra. Parce qu’il serait bien capable de dénicher le dermatologue le plus réputé, et donc le plus coûtant. Adalyn a pas mal de fric, mais il ne faut pas exagérer.

Suite à son idée débile et la proposition de Radha de faire un vote à main levé, elle laisse sa meilleure amie lever un de ses bras et lève l’autre main bien haut, décidément fière que Radha la suive dans tous ses plans ce soir. Déjà, elle avait été plus ou moins surprise que sa meilleure amie accepte l’idée du masque, mais qu’elle accepte son idée de la bouteille, ça l’emplit d’une joie profonde. Mais la réelle surprise, c’est quand elle voit Adrian lever la main à son tour, déclenchant un éclat de rire chez la jolie qui hoche la tête en guise d’approbation, un regard fier se posant sur son meilleur ami. « Oui, vas-y! », l’encourage-t-elle en glissant la bouteille vers lui. Elle observe d’ailleurs le tournoiement de la bouteille de vin avec fascination, avant que celle-ci ralentisse et pointe vers… elle. Petit coup d’œil timide échangé avec Radha, puis elle lève un regard presque méfiant vers Adrian, le regardant qui s’approche d’elle. Ses lèvres se posent sur les siennes, et elle se surprend à apprécier la sensation de ses lèvres douces. Mais le baiser prend fin assez rapidement et Adalyn se redresse, sentant qu’elle rougit légèrement. Une chance qu’elle a cette bouillie verte sur le visage pour le camoufler. « Oh! T’as entendu? », demande-t-elle d’un ton surexcité à Radha, levant les bras vers le ciel comme pour remercier dieu. « Adibou pense que j’embrasse bien! Yaaasssss!! » Un large sourire illumine son visage, puis elle s’apprête à faire tourner la bouteille à son tour lorsqu’elle entend quelqu’un toquer à la porte. « Les pizzas? » Enfin, personne n’a rien commandé, mais elle espère toujours plus ou moins que de la nourriture va se présenter à eux sur un plateau d’argent. Elle se lève pour aller répondre, attrapant au passage une rondelle de courgette qu’elle engloutit d’une bouchée.

En ouvrant la porte, elle a la déception immense de ne pas voir une seule trace de nourriture. Même pas une miette de chips. Mais son chagrin s’envole très rapidement alors qu’elle voit le visage de Nix, et elle pousse un petit cri de surprise en le serrant dans ses bras. « Niiiiix! » Son ton de voix est suraigu, et elle s’en fiche complètement. « Viens, on a des masques et une bouteille! » Elle attrape la main de Nix et le tire un peu vers l’intérieur, et une fois près de ses meilleurs amis, elle fouille dans le grand bol pour récupérer ce qui reste du mélange pour en mettre un peu sur la joue de Nix. Mais son attention est aussitôt détournée par la bouteille de vin qui pointe toujours vers sa place vide, et elle abandonne le traitement esthétique de Nix pour reprendre sa place. « On a voté à majorité, alors assied toi. » À son tour de faire tourner la bouteille, qui tourne un moment avant de s’arrêter sur Radha. Adalyn lance un coup d’œil ébahi à sa meilleure amie puis pouffe d’un petit rire, avant de s’approcher d’elle. Glissant une main (la propre, faut pas déconner non plus) dans sa chevelure, elle attrape la nuque de Radha et l’attire doucement à elle, posant ses lèvres sur les siennes. Un baiser doux et tendre, qui prend trop rapidement fin. Elle ignore si c’est l’alcool qui lui fait tant apprécier le baiser, mais lorsque leurs lèvres se séparent, elle fixe celles de Radha un long moment, déglutissant avec difficulté. Woah. « À ton tour.. », dit-elle à l’Indienne avant de s’éloigner un peu, un sourire en coin.




AVENGEDINCHAINS

_________________

A look in somebody's eyes to light up the skies, to open the world and send it reeling. A voice that says, I'll be here and you'll be alright. I don't care if I know just where I will go 'cause all that I need is this crazy feeling, a rat-tat-tat on my heart... Think I want it to stay. City of stars.

Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Keep my glass full until mornin' light || ft. Adalyn, Adibou & Nix   Sam 8 Juil - 17:31

keep my glass full until mornin' light
radhadadibounix

Lorsqu'elle l'avait invité, Nix n'était pas certain de venir. Il s'était certes réconcilier avec Adrian, et passer du temps sans se poser de questions lui ferait sans doute le plus grand bien... Seulement il ne voulait pas non plus déranger par sa présence, n'ayant aucune certitude d'être de bonne compagnie ces derniers temps... Il avait donc répondu à l'avocate qu'il verrait le soir venu, tout en ne lui promettant rien. Qu'elle ne se fasse pas de faux espoirs et qu'ils ne perdent pas de temps à l'attendre si il ne s'était pas pointé à l'heure prévue...

Il était donc chez lui, seul, comme souvent. Il avait hésité à toqué chez Sasha, mais la flemme ainsi que l'incertitude d'avoir réellement envie de voir le garçon l'avait poussé à demeurer sur son canapé, à demi-nu, un pot de chips posé sur son ventre. Il grignotait distraitement, télé allumée sur un programme parfaitement inintéressant auquel il ne prêtait aucune réelle intention. En vérité il songeait à Alexis, et au fait que depuis le bal, il ne l'avait revu que pour lui rendre son appareil photo. Un face à face formel et qui n'était pas allé plus loin d'une bise amicale et polie... Puis il avait songé à son adolescence avec Adrian, à faire des listes des gens qu'ils aimeraient se faire... se disant qu'à l'heure actuelle, l'étudiant en art était tout en haut de sa liste, et que son ami d'enfance y demeurait toujours, sans qu'il ne le sache, évidemment. Puis le visage d'Adalyn lui était apparu, radieuse avec sa crinière dorée et ses yeux pétillants. Et soudain il s'était levé, avait sauté dans les premières fringues qu'il avait trouvées, à savoir un t-shirt basique et déjà usé par le temps et un jogging froissé. Il avait ensuite filé dans la nuit brûlante, tout droit vers l'adresse qu'Ada lui avait communiquée.

Arrivé au bon numéro, il sonna avec une conviction étrange. Il sut avec soulagement qu'il ne s'était pas trompé lorsque la porte s'ouvrit sur le visage familier et tout sourire d'Adalyn, qui semblait ravie de le voir et qui l'étreignit avec cette douceur dont elle avait le secret. Il sentit malgré tout les effluves de vin dans son sillon, alors qu'elle le traînait vers les deux autres personnes en présence. « J'espère que je vous dérange pas... Ada s'était permise de m'inviter mais ça ne m'étonnerait pas qu'elle ait oublié de vous en informer... » Il dit un clin d’œil à son amie, avant de sourire à celle qu'il devina comme étant Radha - la trouva d'ailleurs très belle, même si son voisin lui faisait plus d'effet -. Nix fit un second clin d’œil à Adrian et s'assit dans leur cercle, tandis qu'Adalyn lui présentait le jeu actuel sans lui laisser le choix de protester.

Le jeune homme se posa en tailleur face à son ami d'enfance, tandis que la blonde lui tartinait la joue d'une substance visqueuse qu'il préféra ne pas toucher. Il pouffa alors qu'elle se remettait à sa place et bougea la joue comme pour tâter ce qui s'y trouvait avant de revenir sur le jeu. « Je ne suis pas sûr d'être une option supplémentaire très attirante mais soit... » Il connaissait le jeu, bien évidemment, et regarda l'avocate faire tourner la bouteille, qui s'arrêta sur la seconde représente féminine de l'assemblée. Visiblement, cela ne lui posa aucun souci, puisqu'elle se pencha pour l'embrasser à pleine bouche. Nix eut l'étrange impression qu'elle y prenait du plaisir, et lorsqu'elle s'écarta finalement de Radha, il jeta un regard entendu à Adrian pour savoir s'il l'avait ressenti aussi. Ce fut alors à l'hôte de jouer, et Nix pria pour que cela ne tombe pas sur lui. Pas qu'il rechigne à embrasser une fille aussi jolie qu'elle l'était, seulement contrairement à eux, lui n'était pas encore bourré, et il ne la connaissait pas. Il savait cependant que ces jeux étaient souvent synonymes de malaises,
et puisqu'il avait finalement décidé de venir... il assumait tout ce qui se passerait ce soir. Même le pire.


― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar : Lux aeterna + signa : anaelle
● Face claim : Deepika Padukone
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Keep my glass full until mornin' light || ft. Adalyn, Adibou & Nix   Mar 11 Juil - 2:35





Des trois personnes présentes, Radha savait que celui qui allait râler pour l’idée de la bouteille, ça allait être Adrian. Déjà parce que ça impliquait qu’elles allaient pouvoir l’embrasser, mais surtout parce qu’il aimait râler. C’était la première chose que l’avocate avait remarqué chez lui, qu’il aimait bien râler et contre toute attente, elle avait apprit à apprécier ce côté-là de lui. Elle n’était pas dernière lorsqu’il s’agissait de se plaindre, surtout lorsqu’ils étaient réunis tous les trois, alors autant dire qu’ils s’étaient bien trouvés. Une main levée et l’autre qui tenait celle de la jeune blonde bien haut pour montrer qu’il était tout seul face à elles deux, il finit lui aussi par lever la main pour participer au vote. Le regard surpris, Radha lança un regard à Adalyn comme pour s’assurer que ce n’était pas l’alcool qui la faisait halluciner parce que vu le nombre de verre qu’elle avait descendu, il y avait de fortes chances pour que son cerveau fasse sa propre vie.

Le jeune homme commença en faisant tourner la bouteille, tandis que la jeune brune prenait une rondelle de courgette dans laquelle elle croquait parce qu’elle commençait sérieusement à avoir faim. Boire c’était bien mais manger c’était mieux, mais malheureusement elle allait devoir se contenter de son vase de vin le temps que l’un des trois se décide à aller chercher de quoi manger. Un sourire étira le visage de l’avocate lorsqu’elle vit la bouteille qu’avait fait tourner Adrian, pointer en direction d’Adalyn, elle répondit au clin d’œil de cette dernière en essayant d’en faire de même, mais son sens de la coordination s’était lui aussi fait la malle, elle ferma les deux yeux au lieu d’un seul. Se rendant compte de sa stupidité, elle fit une grimace en croquant une nouvelle fois dans sa courgette et regarda ses deux amis s’embrasser. « Ooooh ! » S’exclama-t-elle alors qu’il n’y avait pas lieu d’être. « Je savais qu’il avait du goût le jour où il a décidé de traîner avec nous, mais ça ne fait que confirmer. » Un doigt levé en l’air comme pour ponctuer son commentaire, il redescendit très vite en entendant quelqu’un sonner à la porte. Elle pensa d’abord qu’il s’agissait peut-être d’un voisin qui venait leur demander de faire moins de bruit, mais son petit cœur s’emplit de joie à l’idée que derrière la porte se trouvait en fait le livreur de pizzas. « Pas trop tôt. » Souffla-t-elle en reprenant le vase et de le placer à côté de l’assiette de courgette. Tout était dans la présentation. « Le livreur s’appelle Nix ? » Demanda la jeune femme, la tête tournée vers Adrian comme s’il avait la réponse à la question, alors qu’elle interceptait des bouts de conversation émanant de la porte d’entrée.

Lorsqu’elle vit Adalyn revenir avec un homme qui lui emboitait les pas les mains vides, elle comprit que la pizza ce n’était pas pour tout de suite. Bien que déçue, elle n’était pas mécontente de le voir ici, les amis de ses amis étaient ses amis. « Ne t’inquiète pas, il  y assez d’alcool et de masque pour nous quatre. » De ses mains, elle désigna son visage vert avant de partir d’un petit rire alcoolisé, et de faire glisser ses doigts dans ses cheveux pour en faire un chignon grossier qu’elle espérait, qu’il allait tenir la soirée. Le jeu repris lorsqu’Adalyn fit tourner la bouteille pour désigner la personne qu’elle allait devoir embrasser. La brunette ne quittait  pas l’objet des yeux – lui provoquant presque un mal de tête à force de le voir tourner de la sorte – et ne cala pas tout de suite qu’elle pointait dans sa direction. Un regard en direction de la jeune femme, elle avala le dernier morceau de courgette qu’elle avait dans la bouche avant d’approcher ses lèvres de celles de la jeune blonde, défaisant son chignon par la même occasion lorsque la main de cette dernière se pose sur sa nuque. Ses lèvres étaient douces et agréable, au point que Radha se surprenne elle-même à fermer les yeux pour l’apprécier. Lorsque le baiser prit fin, son visage resta un moment contre celui de la jeune blonde tandis qu’elle sentait ses joues rosir sous ce masque. Bonne idée d’ailleurs, ce masque. Elle se racla la gorge doucement avant de reprendre sa place initiale, un sourire étirant à nouveau ses lèvres.

Sans dire un mot, elle fit tourner la bouteille à son tour et lorsqu’elle pointa en direction d’Adrian, elle ne pu s’empêcher de rigoler doucement avant de s’avancer pour l’embrasser. Leur baiser dura moins longtemps que celui d’Adalyn – du moins dans sa tête – et bien que différent, ça ne la déplaisait pas. Lorsqu’elle mit fin au baiser, elle lança un petit regard en direction d’Adalyn avant de se gratter légèrement le nez pour se redonner de la contenance. « Je vais voir si on peut pas commander quelque chose à manger, fais tourner la bouteille en attendant. » Dit-elle à son ami alors qu’elle se levait pour aller récupérer le téléphone et des brochures de restaurants de la ville qui livraient. « Quelqu’un veut quelque chose en particulier ? Nix, comme t’es l’invité à toi de choisir. » Elle disposa les publicités en éventail et tendit les bras pour que le jeune homme pour les voir et en choisir une.

_________________

Love drought

Nine times out of ten I'm in my feelings. But ten times out of nine I'm only human, tell what did I do wrong ? Feel like that question has been posed, I'm moving on. I've always been committed, I been focused. I always paid attention, been devoted. Tell me what did I do wrong ? Oh I really asked that, my bad. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : gifs: tumblr;quote:Voltaire (le chanteur, pas le philosphe)
● Face claim : Mathias Lauridsen
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Keep my glass full until mornin' light || ft. Adalyn, Adibou & Nix   Mar 11 Juil - 23:48

Keep my glass full until mornin' light
C'est d'l'alcoolémie ou je n'm'y connais pas Radhadadadibou&Nix
Légèrement choqué par le baiser qui avait été, somme toute, plus agréable que ce qu’il avait prévu, Adrian était conscient de son état d’ébriété passable : il n’était pas totalement soûl, mais suffisamment pour ne pas s’insurger contre ce baiser qu’il trouvait étrange à bien des égards. Même s’il était calme, et rassurant, il n’en demeurait pas moins bien perturbant pour lui. De toute sa vie, il n’avait jamais embrassé personne d’autre que Sarah, niveau féminin. D’abord, pour la contenter, à l’époque où il ne voulait rien dire. Puis pour la rassurer, sans jamais pousser la barrière, pour lui rappeler qu’elle était belle : elle aimait ce rapprochement des lèvres, cette intimité humaine et amicale qu’elle avait avec Adrian, quand elle était encore en vie. Sarah avait été son seul contact avec la gente féminine, de ce côté-là. Un psychologue aurait pu lui sortir que sa mort l’avait plongé dans cet état, qu’il n’y avait qu’avec la manière forte qu’il pourrait se débarrasser de tout cela.
Enfin ça, ça lui vaudrait sûrement plutôt de se faire attaquer par Adrian, verbalement, et violemment. Il n’était pas du genre à se laisser aller. Mais racontez de la merde, et ça allait vous retomber dessus.

« Vous avez commandé des pizzas, au final ? » demanda-t-il, en levant un sourcil. Sans réponse, il regarda Adalyn s’éloigner, tandis qu’il recouvrait ses esprits. Il entendit Radha mentionner un Nix, et son visage s’éclaira un peu. « De quoi, Nix ? Mais la dernière fois que j’ai demandé, il n’était pas livreur de pizzas… »
Et ceci pour la bonne raison que livreur de pizzas imaginaires, les enfants, n’est pas un métier d’avenir. Des heures sup, pas de couverture sociale, un salaire au lance-pierre et même pas de véhicule de fonction.
Adrian agita la main en direction de son meilleur ami en le reconnaissant, avant de commencer à rire quand il se prit de la pâte verte sur le visage. « Ne dis pas de bêtises. Je suis prêt à donner ma parole que tu es une très bonne option attirante. » Il hocha la tête avec un air engagé. « Enfin, on n’a jamais joué à ça ensemble, mais en tant que meilleur ami, je m’engage sur cette question. »

Il lui tendit ensuite le vase/Coupe de feu/Bouteille de vin à moitié vide, pour qu’il puisse se désaltérer convenablement. Il avait sans doute soif, et puis sans alcool, il pourrait trouver les choses plus étranges. Et heureusement qu’il le posa au sol avant de le lui laisser, car le baiser que les deux s’échangèrent faillit le lui faire lâcher.
« … C’était gay. »
Il leva un doigt, en réfléchissant. « Très, très. Vous devriez coucher ensemble, juste pour savoir. »

Et lui raconter après, évidemment. Il était très intrigué de savoir comment deux femmes pouvaient s’en sortir. Comment savoir quand s’arrêter ? Et puis les seins, ça devait gêner pour s’embrasser, quand même.
Tout entier à sa réflexion, il ne sentit qu’après le baiser de Radha sur sa bouche. C’eut le mérite de le surprendre. Là aussi, juste une sensation de présence rassurante. Un arrière-goût de maquillage, peut-être, goût qu’il ne connaissait pas plus que ça.
Il la regarda partir lentement, avant de sourire à Ada et Nix, avant de poser une main sur le jouet de fortune et de la faire tourner, à toute vitesse.

Il ne s’attendait pas à ce qu’il s’arrête en face de Nix. Il aurait pu pointer sur Radha, à quelques centimètres près, mais celui-ci s’immobilisa définitivement avec le goulot sur lui. Adrian lui jeta un regard amusé, un sourire en coin sur les lèvres avant qu’il ne se penche sur lui, par-dessus la bouteille, pour rencontrer les siennes.
C’aurait été mentir de dire qu’il n’y avait rien. Il avait beau être éméché, c’était plus que tranquille. Il y avait dans ce baiser, qu’il garda léger, presque tendre, comme un « pardon » qu’il aurait voulu murmurer ; comme une innocence, lourde de sens, qui le poussa à prolonger le baiser, une main sur son épaule. C’était une découverte. Un besoin inavoué, presque un fantasme amical malsain qu’il venait de résoudre. Lorsqu’il s’éloigna, au final, se rasseyant à sa place, il lui tendit la bouteille innocemment.

« Choisis la nourriture avant ? Sinon elles vont nous manger. »
Et dans ces moments-là, il ressemblait presque à un enfant, le visage colorié au Crayola.

_________________


I'm just like you
Better than He, to Hell with They
I'm almost me, I'm nearly human

Pity me, I'm almost a human being


Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Keep my glass full until mornin' light || ft. Adalyn, Adibou & Nix   Mer 19 Juil - 0:35

keep my glass full until mornin' light
radhadadibounix

Un masque visqueux sur la face, Nix se demandait ce qui avait bien pu le faire se ramener à cette soirée... Adalyn n'avait pas précisé qu'il y avait... tout ça. Mais bizarrement, le jeune homme se sentait bien - mis à part le masque, ne l'oublions pas -. Il cherchait encore comment ses amis en étaient arrivés à faire des masques de beauté - l'alcool n'avait rien à voir là dedans, il en était intimement persuadé, cette mixture gluante qui recouvrait à présent une de ses joues avaient été réalisée en pleine possession de capacité ! Sinon, il préférait ne pas imaginer ce qu'il en aurait été... Il nota l'air éméché de son meilleur ami, et la déception visible qu'il ne soit pas livreur de pizzas. Visiblement, le type était attendu comme le messie et Nix n'était qu'un lot de consolation, qu'on recouvrait de pâte dégoulinante pour compenser un manque ou une frustration intense. « J'espère que tu es sûr de ton coup... » En réalité, Nix avait apprécié la remarque d'Adrian, mais son manque de confiance en lui, mêlé au fait qu'il ne lui avait pas totalement pardonné, le faisait réagir comme quelqu'un qui n'a pas l'intention de passer pour un imposteur.

Heureusement, alors que la bouteille se remet à tourner, c'est sur Radha que le goulot s'arrête. Adalyn hésite à peine avant d'aller l'embrasser, tandis que Nix regarde leur baiser durer, et que la remarque de son ami vient faire écho à ce qu'il pensait. Il hésite cependant à le frapper lorsqu'il suggère qu'elles couchent ensemble pour faire crever les doutes... Adrian dans toute sa splendeur, amplifié par l'alcool, mais à qui Radha vient clouer le bec. « Tu voudrais pas essayer de coucher avec une fille pour voir ce que ça fait, Adi ? Juste pour vérifier. » Il pouffe, tandis que son ami se remet de ses émotions, et que Radha s'éloigne. Nix fait un clin d’œil à son ami, saisissant la bouteille qu'il lui a tendue plus tôt, et finit d'une traite le fond de vin qui traînait. L'hôte revient avec des prospectus de nourriture de toutes sortes et propose à Nix de choisir. Ce dernier rit.  « Vous abandonnez les pizzas ? Vous voulez que j'aille voir si le voisin nous les a piquées ? » Il s'apprête à jeter un oeil sur les propositions face à lui, lorsque le bruit de verre de la bouteille attire son attention.

Il met un moment à assimiler qu'elle pointe sur lui. Et que le lanceur est Adrian. Ce dernier le regarde d'un air étrange, mais Nix n'a pas le temps de dire un mot ou de faire une objection, ni même de penser plus profondément que déjà ses lèvres répondent au baiser de son meilleur ami... C'est un échange étrange ; à la fois nouveau et familier. C'est comme embrasser son frère, un peu dérangeant et malsain, mais avec ce quelque chose d'agréable et de coupable. Le jeune homme sent poindre un désir qu'il avait depuis longtemps enfouit... Adrian et lui, ca a toujours été particulier, mais jamais ils n'ont dépassé les étreintes et les baisers sur le front...
Lorsqu'enfin le lien se rompt, Nix ressent presque un vide. Il papillonne un instant, peinant à retrouver ses esprits. C'est la voix d'Adrian par dessus le silence qui le sort de sa transe, et il retourne le nez dans les plats préparés, encore un peu perturbé par tout ce qui lui arrive ce soir...  « Je tenterais bien l'indien ! » Il montre le prospectus en question et le tend à Radha en souriant. Juste après, il s'intéresse à la bouteille devant lui, et la fait tourner d'un geste hésitant, priant à la fois pour qu'elle s'arrête sur Adrian de nouveau, et à la fois pour qu'elle ne le fasse pas... C'est finalement Adalyn qui est l'heureuse - ou malheureuse -
élue. Nix lui sourit et se penche vers elle, glissant une main dans sa nuque,
alors qu'il l'embrasse avec douceur et respect. Il aime le goût de miel et de coton qu'elle a sur les lèvres, et lorsqu'il s'éloigne, il la remercie presque du moment...

« Au fait, qui dort avec qui ? » La question sort un peu par hasard, et Nix regrette immédiatement de l'avoir posée. En réalité, à ce stade, il ne sait même pas si le trio avait prévu de dormir... et il aimerait autant, sachant que lui-même ne dormira pas, sauf si Adrian accepte de le supporter contre lui une nouvelle fois...


― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
 
Keep my glass full until mornin' light || ft. Adalyn, Adibou & Nix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Central Grove :: Lincoln Avenue-