AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 bad dream ► [sam & lexis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: bad dream ► [sam & lexis]   Jeu 29 Juin - 0:11

bad dream
alexis & sam & nix





Il ragea tandis que la porte claquait dans son dos. La journée promettait d’être longue. Quand ça commençait comme ça, généralement… Nix avait connaissance de ces poisses aléatoires, et il savait deviner quand il allait passer un mauvais jour. Et ce lundi en était une. Il aurait du ne pas travailler, mais la préparation du camping le stressait, et il suivait les préparatifs avec une attention toute particulière. Sauf qu’aujourd’hui, il pleuvait des cordes et que si habituellement c’était égal au garde-forestier, ce n’était pas la bonne période pour ce genre de météo capricieuse… Il avait poussé un soupir las alors qu’après des efforts inlassables il était ENFIN parvenu à fermer sa porte d’entrée. Une fois l’opération achevée, il s’était dirigée vers les bois. La pluie avait humidifié le sol et la zone originairement prévue pour les campeurs était devenue un vrai marécage… Il songea à une autre placette mais manqua de se chasser une jambe en allant voir si elle conviendrait… Un arbre était tombé dans la tempête et coupait un sentier. Il aurait pu le couper le jour-même, mais c’était tenter le diable…

Au final, il était rentré trempé, et avait à peine eut le temps de prendre une douche chaude avant de filer au Red Doors. Sa moto refusa de démarrer, et il dut se résigner à y aller à pieds, ce qui creusa encore plus le retard qu’il avait déjà accumulé. Il s’excusa auprès de sa cheffe en promettant que cela ne se reproduirait plus. Heureusement il était encore tôt et les foules ne se presseraient que dans une heure ou deux. En attendant il devait préparer la vaisselle dont ils auraient besoin, faire l’inventaire des boissons avant le second bilan en fin de soirée. Le bar attendait une livraison dans les minutes à venir, et tandis que Nix patientait en comptant les bouteilles, il reçu un coup de téléphone lui indiquant que le camion de livraison était bloqué sur la route à l’entrée de la ville, accident de voiture et rivière en débordement. Eh bien, ça continuait à être une merveilleuse journée… Il ne manquait plus que le bar soir vide pour couronner le tout.

Le jeune homme décida de ne pas se laisser abattre. Winnie et lui se taquinèrent un peu en attendant, ce qui apaisa le barman. Depuis le speed-dating quelques mois plus tôt, ses relations avec sa collègue s’étaient énormément améliorées et il appréciait sa présence. Elle était efficace, drôle, et compétente, ce qui n’était pas le cas de tous ses autres collègues. Et au point où il en était, elle était le rayon de soleil de sa journée ! Un sourire sur les lèvres tandis qu’il lavait les verres, il releva la tête au moment où les premiers clients entraient.

Visiblement, la pluie n’avait pas freiné les foules, bien au contraire ; il semblait que les habitants de Lakeview aient besoin d’un verre pour réconforter leurs cœurs humides et refroidis par la pluie. Nix servit en silence, offrant des sourires. Jusqu’alors, aucun nouveau drame n’était survenu, et il en était presque venu à penser qu’il en avait finit de ce jour maudit lorsqu’il vit son ami Sam entrer. Il sourit et allait lui faire signe de la main lorsqu’il reconnu celui qui l’accompagnait… Un frisson parcourut son échine lorsqu’il vit Alexis rire à l’unisson du brun. Que faisaient-ils ensemble tous les deux ? Nix se souvenait vaguement qu’ils se connaissaient, mais il ne pensait pas… aussi bien. La façon qu’avait Alexis de se tenir à Sam avait quelque chose de dérangeant, et Nix avala la boule qui venait de se former dans sa gorge.

Un client le sortit de sa rêverie en râlant pour sa boisson, et Nix était si choqué qu’il n’eut même pas la force de le remettre à sa place et lui tendit simplement son verre sans quitter le duo des yeux… Il indiqua à Winnie qu’il allait prendre les commandes en tables, et saisit un carnet avant de se diriger droit sur les nouveaux venus. « Eh bien, je vous écoute. Qu’est ce que vous aimeriez boire messieurs ? » Sa demande était volontairement impersonnelle, son ton dur et sec, tandis qu’il attendait en les fixant, visage fermé, calepin en main, prêt à écrire et retourner derrière son bar. Ouais finalement la journée n’avait pas cessé de le mettre à l’épreuve…


― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : Sweet disaster
● Face claim : Lucky Blue Smith
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: bad dream ► [sam & lexis]   Jeu 29 Juin - 11:56

Bad dream

― Nix & Sam & Alexis ―

Le Red Door. Ton bar préféré en ville. Celui où tu sors très régulièrement au point de connaitre les serveur et barmans qui travaillaient ici.
Ce soir, il était convenu que tu retrouves Sam pour aller boire un verre avec lui. Ton ami voulait apparemment parler de choses et d’autres qui se sont passées ces dernières semaines et derniers mois qui auraient pu causer des problèmes. Tu te souviens très clairement de la soirée de Saint-Valentin avec cette foutue histoire entre toi et Nix qui a viré au vinaigre incluant alors Elias, Sam et Averell dans vos ennuis. Si Elias t’a facilement pardonné par la suite, ce ne fut pas la même chose pour Averell qui a eût du mal à avaler la pilule et qu’il a mis du temps à totalement te pardonner. Bien qu’en réalité c’est Nix qui a été le coupable sur ce coup.
Et ce soir c’était Sam qui voulait mettre pas mal de choses au clair alors tu avais accepté de venir boire un verre en sa compagnie. De toute façon, hormis vos petites coucheries d’avant, il n’y a rien eût d’autre que de l’amitié entre vous deux.

Tu regardes le brun s’approcher avec ses béquilles. Tu te souviens qu’il en a encore pour un moment bien que l’accident de voiture ne soit pas d’hier. Un pauvre sourire sur tes lèvres alors que tu te souviens qu’il aurait pu y rester. Et que tu ne l’as appris que bien plus tard, quand Averell s’était décidé à te reparler normalement d’ailleurs. « Salut beau gosse. » Tu viens lui faire la bise sans aucune gêne, de toute façon tu n’en a jamais aucune. Les habitués du secteur le savent très bien et ne s’étonnent pus de te voir si familier avec les autres, encore plus quand ce sont de ton entourage. « Un peu plus et j’allais t’attendre. On y va ? » Tu lui montre l’entrée du bar avec un sourire. Attrapant alors son bras en riant, tu l’entraînes à ta suite à l’intérieur pour vous dégoter une petite place assise pour qu’il soit bien installé e pas trop gêné.
Dans le bar tu fais un signe à Winnie qui est de service. La blonde est une fille super cool que tu apprécies très franchement. Mais pour le moment tu t’installes à une table avec Sam en attendant de vous faire servir.

Ce qui ne tarde pas d’ailleurs sauf qu’au lieu de voir la blondinette, il s’agit de ton grand ami de toujours et pseudo proies d’un soir avant de finir par une tension et presque amant. « Nix. » Tu n’es pas tellement étonné que ce soit lui bien que tu pensais qu’il avait une préférence pour rester derrière le bar.
Son accueil un peu froid te fait l’effet d’une douche froide et d’un petit pincement au cœur. Bon certes, votre dernière vrai rencontre à un peu tourné au vinaigre vu qu’il ta chassé de chez lui et qu’il était énervé contre toi. Mais après le bal, bien que vous vous soyez quitté sur un sentiment neutre, tu ne pensais pas qu’il serait distant ce soir. Cela devrait plutôt être toi ! « Je prendrais un Blue lagon s’il te plait. » Tu essaies alors d’ignorer sa façon de faire et passe ta commande avant de poser ta main sur l’avant-bras de Sam en souriant. Au moins, ton ami était là donc tu n’aurais pas le temps d’avoir de sombres pensées envers le barman. « Et toi Sam ? » Au moins lui avait la gentillesse de ne pas retourner sa veste comme Castle.

Bien que la pointe douloureuse dans ta poitrine soit toujours là. Tu ne sais pas comment cette soirée va se passer mais si cela commence comme ça…

― made by hope ―

_________________

La fin du jeu est proche,
Deux perdants au lieu d'un seul.



Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : tag
● Face claim : sebastian stan
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: bad dream ► [sam & lexis]   Jeu 29 Juin - 18:08

Les journées étaient longue, trop longue, mon frère était revenu mais il n'était jamais là. Il travaillait. C'était son excuse … je ne savais même pas comment il avait fait pour avoir un poste à Lakeview, ni pourquoi il était là, en tout cas il était revenu et je ne savais pas si c'était une bonne nouvelle puisqu'il m'en voulait alors je ne comprenais pas ce qu'il était venu faire ici, mais il m'aidait et je ne pouvais pas lui en vouloir. J'en avais marre de rester allongé dans mon lit, ou de mes séances chez le kiné. J'avais besoin de bouger, de voir du monde et de passer du temps avec Averell, mais ça aussi c'était compromis puisqu'il travaillait et que sa femme était une vraie sangsue. J'ai donc décidé que ce soir j'allais sortir et c'est à Alexis que j'ai envoyé un message. On s'était parfois revus depuis notre nuit d'amour, mais depuis que j'étais avec Averell je me permettais moins de coucher avec d'autres personnes, mais je lui ai envoyé un message parce que je voulais savoir ce qui s'était passé lors du bal de la saint valentin, avec mon accident je n'avais pas pu lui reparler de tout ça et je ne savais même pas s'il s'était rappelé de ce qu'avait dit une de mes clientes. Je lui ai donné rendez-vous au red door, c'était mon lieu de prédilections et ça faisait un moment que je n'étais pas revenu, il faut dire qu'avec mes béquilles ce n'était pas évident de me déplacer et que je n'avais plus de voiture puisqu'elle avait du aller à la casse. C'est à mon grand étonnement mon frère qui m'a déposé. Il m'a posé un tas de questions sur ce que je comptais faire et je lui ai fait comprendre que ce n'était pas vraiment ses affaires. Alexis était déjà là. Son commentaire m'a fait presque oublié pourquoi je voulais le voir et puis ça me faisait tellement de bien de voir du monde et de sortir.

« Salut Sweety. Je ne suis pas le genre à faire attendre, tu le sais.»

Je lui ai souris. Il m'a pris par le bras et pour une fois je n'ai rien dis. C'était mignon tout plein. Je n'ai pas été surpris de voir Nix venir vers nous, mais j'étais toujours un peu fâché contre lui parce qu'il avait embrassé mon amoureux devant mes yeux. Évidement il ne savait pas que c'était mon amant, mais je n'arrivais pas à ne plus lui en vouloir. Il y avait quelque chose entre eux, c'était évident et je voulais mettre les choses au clair par rapport à cette soirée. Lex le demandait ce que je prenais. Je ne pouvais pas boire d'alcool avec mes anti-douleurs alors j'ai dis :

« Un cocktail sans alcool, n'importe lequel. Et puisque vous êtes là tout les deux … Je voudrais qu'on reparle d'une chose … »


J'ai regardé Nix et j'ai attendu qu'il revienne pendant qu'on s'installait à une table. Je pense qu'il devait deviner de quoi je voulais parler. Lorsqu'il est revenu j'ai fini par dire :

« Je ne sais pas ce qu'il y a entre vous deux et clairement ça ne me regarde pas, mais j'aimerais que vous m'expliquiez ce qui s'est passé à la saint-valentin … Et notamment toi Nix. Je t'avais dis avant le bal que j'aimais quelqu'un … et tu l'embrasse … Je dois t'avoue que ça m'a déçu. Je sais que tu ne savais pas que c'était lui, mais on embrasse pas les gens comme ça, juste parce qu'on est bourré.»

Je venais de leur avouer à tous les deux pour avi et moi et il faudrait que je mette les choses aussi à notre sujet, mais pour le moment je voulais juste savoir ce qui leur était passé par la tête.

_________________

In the end, you will always kneel
You must be truly desperate to come to me for help. What makes you think you can trust me?

Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: bad dream ► [sam & lexis]   Sam 1 Juil - 20:55

bad dream
alexis & sam & nix





Il était énervé. Tendu. Et terriblement sur les nerfs. La moindre petite chose le piquait au vif, et lorsqu'il vit entrer Alexis avec Sam à son bras, il ne sut réagir autrement que par jalousie. Tellement qu'il eut à peine pitié pour son ami en le voyant fendre la foule avec ses béquilles. Il avait eut connaissance de son accident et regrettait de n'avoir pu se rendre à l'hôpital ou chez lui le voir... Tant de choses lui avaient occupées l'esprit... Il songea à s'en excuser auprès de lui, mais pas de suite.. Pour l'heure, il tentait de calmer les ardeurs de son palpitant, tandis que ses yeux se fixaient presque inconsciemment sur Alexis.

Il ne voulait pas leur parler, pas les affronter. Mais c'était plus fort que lui... Il avait besoin de cette proximité avec l'étudiant, aussi lointaine et douloureuse pouvait-elle être. Aussi insupportable pouvait être sa présence ici aux côtés d'un autre... qui plus était d'un ami de Nix.
Il s'était ainsi avancé prendre leur commandes, ton dur et cassant, évitant le regard de chacun d'eux. Lorsqu'Alexis commanda un Blue Lagon, Nix se rendit compte qu'il l'avait déjà écrit sur son calepin. Il bloqua un instant, sans pouvoir rien dire, tandis qu'il comprenait jusqu'où allait son obsession pour le blond. Sa voix rompit le fil de ses pensées, tandis qu'il demandait à Sam ce qu'il voulait et que ce dernier choisissait un cocktail sans alcool au choix. Il dit vouloir parler et Nix s'éclipsa sans un mot pour préparer les commandes au bar. Il choisit un cocktail plutôt léger à base d'orange, de grenadine, de limonade et d'un zeste de citron pour Sam, tandis qu'il versait le contenu de son shaker dans un autre verre pour Alexis. Plateau en main, il retourna auprès du 'couple' et glissa leur commande devant chacun d'eux, en évitant de les regarder.

Il allait leur faire payer la note et s'enfuir de nouveau mais Sam semblait décidé à mener à bout sa discussion à coeur ouvert. Nix l'écouta, fixant un point dans le vide, bras croisés, tandis qu'il débitait sa déception à son égard, et le fait clair qu'il aimait un type qu Nix avait embrassé à la Saint-Valentin.
Dans d'autres circonstances, le barman se serait sûrement excusé. "Pardon Sam, tu as raison j'ai agis comme un abruti... j'espère que tu sauras me pardonner." Sauf que non. Là de suite, à entendre son ami parler de décence, de chose qui se font et d'autres pas, il n'était pas loin de la crise. Il avait aperçu les gestes tendres d'Alexis à son égard, et son cerveau fonctionnait à l'envers.

Il jaugea les deux hommes et se mordit les lèvres, alors qu'il acquiesçait aux propos de Sam, comme s'il les approuvait. « Tu sais quoi Sam ? C'est exactement ce qu'on fait, embrasser les gens parce qu'on est bourrés. On les embrasse aussi pour plein d'autres raisons ; parce qu'on les trouve à notre goût, parce qu'on a envie de les sauter, parce qu'on les aime...  » Son regard bifurqua presque inconsciemment sur Alexis, avant de revenir sur Sam et de continuer son monologue. « Je suis navré que tu m'en veuilles encore pour ce soir là, parce que comme tu dis, je ne pouvais pas deviner que le type dont tu m'avais parlé c'était lui... Je me souviens à peine l'avoir embrassé et je me suis, il me semble, excusé auprès de lui. » Il ne se rappelait pas tout de ce soir animé, mais il était sûr d'avoir terriblement regretté son geste inconsidéré et en avoir fait part à l'intéressé. « Moi ce que j'aimerais savoir, c'est pourquoi toi, qui savait également bien des choses, ne m'avait pas dit que tu le connaissais...  » Il n'avait pas besoin de pointer Alexis pour que les deux jeunes gens comprennent son allusion. Le ton de Nix était plein de reproches, de colère, et terriblement triste... Oui il avait merdé. Mais Sam ne faisait-il pas de même à l'heure actuelle, en se pavanant au bras d'Alexis alors qu'il aimait de toute évidence quelqu'un d'autre ?

« Tu sais quoi ? T'as raison, j'suis qu'un pauvre type qui embrasse des inconnus quand il est bourré. Mais moi au moins j'ai la décence de l'assumer, et surtout de ne pas coucher avec tout ce qui me passe sous la main. » C'était une accusation violente, qui s'adressait presque plus à Alexis qu'à Sam en réalité... surtout que Nix ne songeait même pas sérieusement que Sam et Alexis aient pu avoir une aventure de ce genre... Mais il était un autre, et il était ailleurs. Sa colère grandissait au fur et à mesure qu'il regardait les deux hommes assis l'un à côté de l'autre. Les accusations de Sam n'avaient été que le déclencheur d'une explosion qu'il aurait de toute façon eut du mal à retenir.

Autour d'eux, la foule ignorait qu'une scène meurtrière se jouait à quelques centimètres. Nix fixait à présent Alexis, attendant que lui aussi s'en prenne à lui. Il avait toutes les raisons de lui en vouloir... et Nix le savait pertinemment. Mais une nouvelle fois, il comptait résister.


― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : Sweet disaster
● Face claim : Lucky Blue Smith
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: bad dream ► [sam & lexis]   Dim 2 Juil - 16:54

Bad dream

― Nix & Sam & Alexis ―

Le blue lagon déposé devant toi, tu sais à l'avance qu'il sera à ton goût. Parce que Nix savait le faire parfaitement ce cocktail. Et tu sentais déjà le goût exquis de la boisson sur la pointe de ta langue. Tu n'y touches pas encore, tout simplement parce que Sam a lancé la discussion et que tu veux entendre ce qu'il a à dire.
Tu ris aux remarques cinglantes de ton ami envers le barman. Tu savais que ce moment allait arriver un jour ou l'autre. Parce que tu t'étais déjà excusé en votre nom à vous deux auprès de tes amis. « Monsieur Castle dans toute sa splendeur le soir-là... » Vous aviez totalement dérapé entre l'alcool et la beuh. Sauf que toi tu avais encore de la tenue et que tu n'as pas été te mêler d'histoire dont tu ne savais rien. Bien que tu ignorais encore qu'un truc se passait entre Sam et Averell.
« Hey, m'inclue pas la-dedans, je savais pas que Sam et toi vous vous connaissiez. J'ai aussi le droit d'avoir des amis. » Tu lèves les mains en signe de défense. Tu ne savais pas que Nix et Sam se connaissaient jusque ce soir. En fait, c'était une complète surprise. Mais le plus surprenant était que Nix ait parlé de toi. C'était inattendu et vraiment intriguant. Tu voulais savoir ce qu'il avait dit sur toi, du bien, du mal, autre chose.

Tu le regardes en ouvrant grand les yeux alors qu'il te fixait en disant ces mots. Tu n'en revenais pas de ce qu'il osait dire. « Tu assumes ? » Nan mais c'était quoi ça ? Genre, il assumait embrasser des personnes ? Mais il se foutait royalement de ta gueule là. « Tu assumes vraiment ? » Parce que dans tes souvenirs, c'est lui qui te repoussait à chacune de vos rencontres. Lui qui t'en foutait plein la gueule. « Aux dernières nouvelles, c'est toi qui m'a foutu à la porte ! » Et oui, cela était resté. Tu avais du mal à digérer ce qu'il s'était passé et le peu de fois où tu l'as recroisé, tu ne prenais pas vraiment le temps de passer du temps en sa compagnie. Du moins, pas avant d'avoir entendu ses excuses ou explication pour t'avoir foutu dehors comme un malpropre.
Tu te lèves et pointes un doigt sur ta poitrine alors que les mots sortent tout seul, que tu sens ses accusations portées sur toi. « J'assume totalement ! » Ta main vient claquer fortement la table et faire trembler les verres dont tu n'as plus aucun intérêt maintenant. Parce que Nix se mêle d'histoires qui ne le regarde pas. Il se mêle de ta vie privée et il n'en a aucun droit.
Ses remarques sur ta vie sexuelle te font bouillir. Il ne savait rien de toi, rien de ta vie. Il ne sait pas ce que tu es. Il ignore tout de tes choix. « Ma vie sexuelle ne te regarde pas, j'ai le droit de coucher avec qui je l'entend et oui, j'assume coucher avec des hommes ou des femmes dont je n'aurais plus aucune nouvelles après avoir baiser. » Oui, tu l'avoues d'être ainsi. Tu avoues que tu ne sais pas être en couple, que tu ne sais pas ce que c'est d'aimer. Tu avoues totalement à Nix que tu aimes coucher avec des personnes et que tu ne t'en prives pas.
« Je ne t'ai rien promis, on est pas en couple que je sache. » Tu appuies de ton doigt sur sa poitrine sans douceur. Alors que les souvenirs de vos baisers après le lac t'envahissent. Tu te souviens d'avoir posé ta main sur lui, d'avoir touché son corps et sa peau. Tu te souviens de ses baisers brûlants.
Tu chuchotes alors en baissant les yeux un instant avant de le regarder à nouveau. Tu lui en veux tellement en cet instant. « Je ne te dois rien Nix. » Tu appuies du plat de ta main pour le pousser en arrière et essayer de te calmer mais dans le même mouvement ta main sans cette petite bosse sous le tissus. Un frisson te parcours. La chaine. La plaque militaire.
Tu ne comprends pas tout mais tu es certain que son attitude de la dernière fois était de ta faute. Sauf que tu ne sais pas pourquoi et vu comment les choses se passent, tu doutes de le savoir un jour.

Tu le regardes toujours dans les yeux alors que cette fois-ci tu t'adresses à ton ami, toujours assis sur sa chaise. « Sam... Désolé pour le soir du bal, je ne savais pas qu'il irait embrasser Averell. » Tu n'avais pas du tout pensé qu'il irait se venger de toi de cette façon. Parce que tu sais qu'il l'a fait uniquement parce que tu as embrassé Elias. Et ce con, au vu du niveau d'alcool dans ses veines, à embrasser le premier mec qui passait sans se douter des dégâts qu'il allait causer.
Bien sûr tout le monde en avait fait les frais, de votre petit jeu de chat et souris. Petit jeu que vous aviez continué par la suite en imposant implicitement des règles. Ou du moins, des limites...

Tu te rassieds alors correctement sur ta chaise et pose ta main sur celle de Sam tout en te concentrant sur lui. Et aussi pour lui montrer que tu ne lui en veux pas d'avoir lancé la discussion qui fâchait. « Et pour répondre à ta demande, il ne se passe rien entre nous. Il n'y aura jamais rien. » A ton plus grand regret. Parce que tu te souviens encore des lèvres bouillantes sur les tiennes et du froid après qu'il t'ai repoussé et mis à la porte. « Malheureusement... » Tu ajoutes ce mot dans un chuchotement à peine inaudible et porte ton verre à tes lèvres. Cette soirée s'annonce terrible et tu comprends pourquoi Sam a voulu sortir boire un verre pour parler de tout ça.

― made by hope ―

_________________

La fin du jeu est proche,
Deux perdants au lieu d'un seul.



Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : tag
● Face claim : sebastian stan
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: bad dream ► [sam & lexis]   Dim 2 Juil - 18:11

J'avais besoin de mettre les choses au clair avec eux. Ce qui s'était passé à la saint valentin remontais de plusieurs mois, mais nous n'avions pas vraiment eu l'occasion de se revoir, j'avais eu mon accident et je n'étais pas beaucoup sorti depuis. Mais je commençais à comprendre beaucoup de choses. J'ai fais non de la tête, on n'embrassais pas des gens comme ça et j'ai changé de couleurs quand il a dit que c'était aussi parce qu'on avait envie de coucher avec eux. J'espérais qu'il n'avait pas cet avis là avec Avi et qu'il le disait juste parce qu'il était énervé. Il s'est excusé mais je n'arrivais pas à ne pas être en colère, alors qu'au fond il ne pouvait pas savoir que c'était d'Averell que je lui avais parlé. Et je me rendais compte lorsqu'il me demanda comment je connaissais Alexis. Il ne m'avait pas dit non plus son nom. Juste qu'il était amoureux. On était au final dans la même situation. J'ai soupiré. Alexis aussi s'énervait et lui disait qu'il pouvait. C'était de lui don Nix était amoureux. Et sa crevait les yeux. Il n'y avait qu'eux pour ne pas se rendre compte qu'ils s'aimaient. J'ai fini par dire lorsqu' Alexis eu fini :

« Je ne savais pas que c'était de lui dont tu me parlais Nix. On se connaissait avant que tu m'en parles … je ne pouvais pas savoir … comme toi pour Avi au final ...»

Au moins ça faisait un point partout et je me rendais compte que je ne pouvais pas lui en vouloir. J'ai soupiré de nouveau et j'ai dit :

« C'est rien, de toute manière vous n'étiez pas vraiment vous même, mais si je peux vous donner un conseil à tous les deux … arrêtez de faire comme si vous ne voyez rien … ça crève les yeux … »

J'ignorais pourquoi ils se faisaient du mal comme ça, mais j'espérais qu'ils trouveraient un terrain d'entente et qu'ils finiraient ensemble. J'espérais qu'ils ne diraient rien pour Averell et moi mais je leur faisait confiance à tous les deux. Alexis disait qu'il ne se passait rien entre eux, mais j'étais sur du contraire. Ils ne s’engueuleraient pas comme si s'il n'étaient pas jaloux, et la jalousie est souvent du à l'amour. Je les ai regardé tous les deux et puis me souvenait d'un détails, j'ai regardé Alexis et j'ai demandé :

« Rassure moi, tu ne te souviens pas de ce qu'a dit cette fille à cette soirée?»

Une de mes clientes était présente, comme la dernière fois avec Averell, et elle m'avait en quelque sorte balancé. J'espérais qu'il ne se rappelait pas que j'étais prostitué, du moins, que l'avais été parce que depuis quatre mois, je ne faisais plus rien. Je vivais uniquement sur l'aide de mon frère et sur ce que j'avais pu mettre de côté et ça devenait d'ailleurs compliqué alors cette petite soirée était sensé me remonter le moral et ce n'était pas encore gagné.

_________________

In the end, you will always kneel
You must be truly desperate to come to me for help. What makes you think you can trust me?

Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: bad dream ► [sam & lexis]   Dim 2 Juil - 21:24

bad dream
alexis & sam & nix





Cette entrevue, ce n'était pas une bonne idée. C'en était même sans doute une très mauvaise...  Nix aurait voulut dire à son ami de se taire, et qu'il valait mieux remettre la discussion à plus tard... Lui travaillait, et eux étaient venus pour se détendre, aucun n'était dans de bonnes conditions pour parler à coeur ouvert. Le barman savait parfaitement qu'il aurait du se taire, ou bien apaiser la situation, faire en sorte que la conversation tourne court, et sereine. Mais la présence d'Alexis, et ses nerfs à vif vinrent saccager les bonnes résolutions de sa raison. Il balança ce qu'il avait sur le coeur, sans filtre, tandis que transparaissait toute sa colère, sa tristesse et son désespoir à travers les mots cinglants qu'il lâcha à Sam et son compagnon...

Il était évident que ce dernier n'allait pas rester de marbre, et Nix attendait presque qu'il réagisse pour pouvoir en remettre une couche. Il ne supportait pas de le voir en présence d'un autre, un ami qui plus était, comme il lui avait déjà été difficile de supporter de le voir arriver au bras d'Adrian au bal des fondateurs, avant d'embrasser cet autre mec, qu'on lui avait présenté comme son meilleur ami. Seulement, aussi loin qu'il s'en souvenait, Nix n'avait jamais bécoter Adrian pendant leur adolescence, et cela n'avait rien à voir avec l'un d'eux, son ami d'enfance étant parfaitement du genre à baiser lorsqu'il en avait envie. Nix aimait à penser que s'ils n'avaient jamais rien fait ensemble, c'était par respect pour l'amitié qu'ils se portaient, et pas parce qu'il n'avait jamais intéressé Adrian...

Et Alexis... Alexis agissait exactement comme lui. A coucher avec des inconnus, à ne même pas le regretter... il l'avoua d'ailleurs, son doigt appuyé sur le torse de Nix, tandis que ce dernier encaissait ses mots, poings serrés. Il savait que l'étudiant assumait ce statut, et il venait de le lui prouver. Mais ce dont il l'accusait, c'était d'avoir agit avec lui comme avec tous les autres... Seulement... Nix ne l'avait pas jeté dehors pour ça ce jour là... Repenser à ce souvenir lui donna le tournis, tandis que le blond trouvait à nouveau la chaîne cachée sous son t-shirt, comme un coup du destin... Nix recula vivement et repoussa la main d'Alexis, sourcils froncés. Comment lui expliquer que ce qui s'était passé alors n'avait rien à voir avec l'étudiant, mais bien avec lui, Nix ? Comment lui faire comprendre qu'il avait tellement paniqué qu'il avait préféré couper court à toute forme d'affection, avant qu'il ne soit trop tard ?

Le jeune homme souffrait de devoir se taire, tout comme il avait souffert ces dernières semaines de ne pouvoir parler, voir, toucher Alexis... Il avait encore essayé de se raisonner, de l'oublier, mais rien n'y faisait. Dès qu'il croisait sa route, un aimant invisible, une force indomptable le ramenait vers lui... Nix aurait voulut que les choses soient plus simples. Il aurait voulut pouvoir s'abandonner dans les bras d'Alexis sans rien craindre d'autre que de ne pas réussir à le combler. Mais il n'en serait jamais ainsi. C'était trop tard... et les mots que venaient de prononcer l'étudiant venaient le confirmer. Bien que Nix savait parfaitement leur véracité, et les approuvait même, il ne put s'empêcher de ressentir une atroce déchirure dans son coeur.

Ce fut la voix de Sam qui le tira de ses songes douloureux. Nix avala la boule qui s'était formée dans sa gorge. « Tu as raison Sam, tu ne pouvais pas savoir... en réalité je ne sais même pas moi ce qui a pu m'attirer chez un type comme lui... » L'âme en miettes du barman parlait à sa place, et sa souffrance s'était à nouveau transformée en une impitoyable colère, dirigée uniquement vers Alexis à présent. Sam s'exprima de nouveau, évoquant une évidence, et Nix ferma les yeux comme pour oublier. « Tu te trompes... Alexis ne s'est jamais intéressé à moi que pour me baiser, Sam. Depuis le début... Et à présent il est vexé que je l'ai repoussé... son égo en a prit un coup, et il m'en veut pour cette honte qu'il a du subir. » C'était faux, tout en étant vrai... Nix savait que ce premier soir, des mois plus tôt, Alexis ne l'avait dragué que dans l'espoir de finir dans son lit... le barman l'avait repoussé, ils s'étaient revus, et le jeu avait dérapé... A présent, il était intimement persuadé - ou du moins l'espérait sincèrement - qu'Alexis voulait autre chose de lui, quelque chose de plus concret, de plus durable... Malheureusement, il ne saurait jamais.

Le blond avait tiré un trait sur eux, comme Nix aurait du le faire. Mais il n'y parvenait pas, malgré tous ses efforts... malgré la douleur qui résonnait dans ses tripes. Il entendit Sam s'adresser au garçon, lui parler d'une femme, un autre soir. Il se remémora celle qui accompagnait Sam - ou plutôt que Sam accompagnait - à leur dernière rencontre, celle où il avait évoqué ce qu'il ressentait de troublant pour Alexis... « Sam, je te conseille fortement de rester loin de ce type. Il n'est pas loin de ce qui tu faisais avec ces femmes, sauf que lui n'a comme excuse que celle d'y prendre son pied... » Non, vous ne rêvez pas, Nix venait bien de traiter indirectement Alexis de pute.

Sur ces mots, le barman fixa intensément Alexis, attendant que la tornade le balaye. Il voulait jouer ? Ils allaient jouer. Nix était d'humeur, et si l'étudiant avec des choses à lui reprocher, lui en avait également. Des tas.


― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : Sweet disaster
● Face claim : Lucky Blue Smith
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: bad dream ► [sam & lexis]   Lun 3 Juil - 11:05

Bad dream

― Nix & Sam & Alexis ―

Tu soupires en regardant Sam. Un air un peu blasé. Voilà que lui aussi s’y mettais, cela allait être la joie. « Je ne fais pas comme s’il n’y avait rien. Il n’y a rien. Et non, ce n’est pas de mon choix ou ma décision. » Et bim, prends ça dans les dents Nix. Après tout, c’était lui qui te repoussait à chaque fois. Et qu’il ne cherche pas à nier, tu étais quand même présent dans l’histoire.
Tu regardes à nouveau Nix et tu te mords la lèvre. S’il fait l’aveugle à croire que tu n’attendais que ça de lui que grand bien lui fasse. « Oui, au début je voulais te baiser, rien que ça, tu devais être juste un mec d’un soir. » Tu ne nies pas que c’était ce que tu voulais au début. Juste coucher avec lui.
Mais rien que le soir-là, en laissant un numéro pour te retrouver, tu attendais autre chose de lui, même si tu ne le savais pas toi-même. « Puis ouais, ça a changé, t’as foutu le bordel en moi rien qu’en quelques heures, déjà je faisais les choses différemment. Mais à chaque pas en avant que je faisais tu reculais de plusieurs mètres. » Certes tu l’approchais un peu sauvagement, un peu maladroitement mais tu faisais comme toi tu étais, comme ton caractère le dictait. C’était sa faute s’il repoussait tout en bloc.

Tu lui avoues alors. Tu lui avoues ce que tu as sur le cœur. Tu t’ouvres en partie à lui, un peu plus que tu ne l’as déjà fait. « Tout ce que j’ai fait avec toi, je l’ai fait pour personne d’autre. Tout ce que tu sais de moi, c’est plus que ce que les autres coups que j’ai eu n’en sauront jamais. » Parce que toutes les personnes avec qui tu as couchés ne font pas partit de ton cercle d’amis hormis quelques rares exception comme Sam ou Adrian. Ou Argan mais lui c’était quelque chose de totalement différent.
Tu as ouvert ton cœur à Nix, tu lui as montré des facettes de toi dont tu ne parles jamais. Ta peur des clowns en fait partit, le carnet de croquis de lui également. Ce moment intime que vous aviez partagé la dernière fois. Et toute l’histoire de ton appareil photo quand tu as paniqué. Jamais tu n’aurais réagi comme ça devant lui s’il n’avait pas un minimum d’importance pour toi, même inconsciemment. « Excuse-moi d’avoir trop souffert la première fois, excuse-moi de pas savoir gérer là-dedans depuis qu’il m’a quitté. » Des souvenirs remontent en toi. Des choses que tu as essayé d’oublier. Des choses que tu aurais aimé oublier. Nix venait de tout retourner en toi, te rappelant alors douloureusement ce qu’étais une rupture, ce qu’étais d’aimer quelqu’un au point de souffrir de la relation.
Tu as des souvenirs de toi jeune, bien plus jeune que maintenant, encore brun par ailleurs, dans les bras d’un homme à rire et l’embrasser. Le premier. Tu chasses cela aussitôt de ta tête parce que ce n’était pas le moment et tu en voulais un peu plus à Nix de te faire penser à ce passé loin de toi.

Tu hausses un sourcil à la question de Sam. Tu te souviens vaguement de la nana qui vous a parlé ce soir-là, enfin. Tu ne te souviens plus de sa tête et ses mots t’ont vaguement marqués mais tu n’as pas cherché plus loin. « Si, enfin pas totalement mais j’ai bien compris qu’il y a des choses dont tu ne veux pas parler. » Ce n’était pas la première fois qu’il se faisait discret sur sa vie. Il t’avait clairement dit une fois qu’il ne pouvait pas parler de tout et ne pas afficher sa vie comme toi tu le faisais parce que son entourage n’était pas le même et bien plus dur que le tien.

Ta tête bourdonne alors que tu entends les mots de Nix qui viennent te couper dans ta réponse pour Sam. Les mots montent dans ta tête et s’emmêlent un peu avant que tout ne soit clair. « Espèce d’enfoiré... » Tu te relèves brusquement pour l’attraper par le col. L’adrénaline et la colère dans tes veines donnant un coup de fouet alors que tes muscles contractés n’avaient qu’une envie, se défouler sur ce mec.
« Je suis pas une pute c’est clair ? » Tu avais une seule chose en horreur concernant ta vie sexuelle, c’était que l’on te compare à une pute. Tu n’en étais pas une, tu ne te faisais pas payer pour ça, tu aimais juste le sexe point. Pas qu’il n’y avait pas de d’honneur à être une prostitué, chacun faisait ses choix dans la vie mais toi tu ne l’étais pas et le serais jamais.
Tu le pousses violemment et tu t’en fou qu’il ait du mal à garder son équilibre, tu t’en fou qu’il tombe et se fasse mal, parce que là, il venait de t’infliger le pire des blessures qu’il t’avait faite jusque aujourd’hui. Parce que tu lui as pardonné d’avoir foutu le bordel dans ta tête le premier soir, tu lui a pardonné d’avoir été dur au parc, tu lui as pardonné ce qu’il a fait à la Saint-Valentin, tu lui as pardonné de t’avoir foutu à la porte. Mais ça… Jamais tu ne pourras lui pardonner. « Si… Si c’est ce que tu penses de moi alors sors de ma vie. » Des mots que jamais tu ne te serais vu prononcer. Pour lui ou pour quelqu’un d’autre qui compte pour toi. Parce que tu es ce mec sociable et amical. Mais pas ce soir
Ce soir, la partie de toi qui voulait Nix ne le souhaite plus. Pas après ce qu’il venait de te dire, d’insinuer et surtout, de penser. « Pour toujours. » Tu chuchotes ces mots qui te sont douloureux. Mais après tout, tu ne peux réagir autrement. Nix t’a trahit en se comportant ainsi. Et jamais tu ne saurais lui pardonner de t’avoir insulté car depuis le début, jamais, jamais tu n’as prononcé de paroles haineuses envers lui.

Tes mains sur ton crâne alors que tu ne te rends pas totalement compte de la situation. Tu sens le goût de la bile dans le fond de ta gorge, prêt à sortir. « J’ai cru que je t’intéressais, que j’étais pas un gamin, que j’étais... » Tu ne trouves même plus tes mots tellement ton cœur se comprime dans ta poitrine et que tu sens le sang battre furieusement à tes tempes.
« Tout ce que tu m’as dit ce jour-là c’était que des paroles en l’air, que des mensonges… » Dire que tu le croyais. Dire que tu avais confiance en lui malgré votre petit jeu débile. Débile. C’est bien le mot. Tu as été débiles de le croire. Débile d’accorder ta confiance à ce type. Tu le regardes furieusement et tu serres tes poings, essayant de te retenir de lui en foutre une. « Tu sauras Castle que moi, je mentais pas. Ni dans mes mots, ni dans mes coups de crayons, ni dans mes photos et encore moins dans mes gestes. » La violence que tu ressens en toi, ce n’est pas la première fois. Tu sais que cela t’es déjà arrivé il y a très longtemps. Tellement longtemps que tu t’en souviens à peine. Mais tu sais aussi que si tu te laisses aller, tu vas le regretter et que tu pourrais faire quelque chose d’irréparable.
« Faut croire que la vie est une garce, que j’ai pas le droit de ressentir de l’amour. J’osais espérer que tu serais celui qui me sortirait de cette idée, mais ton comportement à chaque fois me faisait bien comprendre que j’allais rester une personne sans-cœur. Et ce soir ne déroge pas à la règle. » Finalement, tout le monde à raison en parlant de toi. Que tu étais le mec qui couchais avec qui bon lui semblait. Celui qui ne pouvait pas se caser, celui qui offrait une nuit de plaisir à l’heureuse victime choisie. He bien, si c’est que l’on pense vraiment de toi, tu allais réellement le faire.

Tu le regardes de haut en bas avant de t’asseoir en prenant un air supérieur à lui. Si tu devais être de glace, alors tu allais l’être, et tu allais montrer au barman qu’il était loin d’avoir tout vu. « Bien que je me demande qui de nous deux est sans-cœur finalement. » Tu finis ton verre et sors de ta poche de quoi rouler un joins. Une foutue habitude que tu lui dois. Parce que en fumant tu as l’impression de le sentir à nouveau proche de toi et de vous revoir dans votre bulle à la soirée de Saint-Valentin.
Ainsi, tu boucles la discussion, ignorant Nix, lui faisant comprendre que pour toi, il n’était plus là et ne le serait plus. Tu allais désormais te concentrer que sur Sam qui était toujours là et que tu accompagnais à l'origine pour passer une bonne soirée.

― made by hope ―

_________________

La fin du jeu est proche,
Deux perdants au lieu d'un seul.



Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : tag
● Face claim : sebastian stan
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: bad dream ► [sam & lexis]   Lun 3 Juil - 12:41

Je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait un règlement de compte entre ces deux là et je m'en voulais d'avoir tout déclenché. Je ne savais plus ou mettre. Ils avaient besoin d'être seul tous les deux et j'étais là à les observer ne sachant pas quoi faire pour les réconcilier. Je ne suis pas cupidon, loin de là, mais je suis pour la paix des ménages, bien que ma propre vie soit compliquée. Je ne sais pas qui s'est passé entre eux, mais il y a bien eu quelque chose et leur confession ne les aide pas à se pardonner. Ils s'aiment, ils s'aiment et ils sont là à se balancer des horreurs. Je ne sais pas ce qui s'est passé dans leur vie avant, mais je suppose qu'ils ont du mal à faire face à ce qui leur arrive. Et puis Nix lâche sans doute la phrase de trop. Et puis Lex se lève brusquement et attrape Nix. Instinctivement je me relève, oubliant que ça fait si mal de bouger. Je grimace, mais je ne réfléchis pas, je n'ai pas envie qu'ils en viennent au main:

« Lex! Doucement, lâche-le. S'il te plaît.»

J'étais complètement démunis face à leur détresse et je ne savais pas ce que je pouvais faire pour les aider. J'étais spectateur et ce que je voyais ne me plaisait pas forcément, les voir s'entre déchirer ce n'était pas ce que j'avais espérer pour la soirée.

« Ok, alors vous avez visiblement pleins de chose à vous dire tous les deux, ne gâcher pas tout les gars … on a qu'une seule vie et on n'est jamais sur de la vivre jusqu'au bout … vous méritez tous les deux d'être heureux ... »

Je me permettais de leur dire histoire qu'ils comprennent que la vie était courte et qu'on devait en profiter, j'avais eu de la chance de m'en sortir vivant, d'être juste blessé après mon accident, mais si j'avais du mourir ce jour là Averell aurait su que je l'aimais. Il faut parfois savoir faire table rase de nos erreurs pour avancer et j'espérais que tous les deux s'en rendraient compte avant qu'il n'y ait un drame.

« Je vais vous laisser tous les deux … mais promettez moi que vous ne vous taperez pas sur la tronche.»

Je ne voulais pas qu'en me levant demain matin j'apprenne qu'ils s'étaient battu, ce n'était pas du tout le but de l'opération.

_________________

In the end, you will always kneel
You must be truly desperate to come to me for help. What makes you think you can trust me?

Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: bad dream ► [sam & lexis]   Jeu 6 Juil - 22:29

bad dream
alexis & sam & nix





Evidemment, Alexis ne resta pas de marbre face aux propos du barman. Ce dernier ne regrettait rien. Il savait que ses mots étaient durs, et violents, mais quelque chose en lui s'était brisé... quelque chose en lui cherchait à arriver à une finalité étrange. A quelque chose d'irrémédiable. Des conséquences dramatiques qui serviraient ses intérêts. Qui le sauveraient. Même si son coeur hurlait qu'il ne voulait pas être sauvé. Que tout ce qu'il voulait, c'était Alexis, entièrement, et sincèrement.
Nix écouta tout ce qu'il avait à dire... relever ce sur quoi il avait raison, et annoncer des choses nouvelles... comme cette 'première' fois et son incapacité à ne pas savoir géré les choses depuis que ce 'il' l'avait quitté. Le brun fronça les sourcils, interrogeant presque Sam d'un regard en coin pour savoir s'il savait quelque chose sur cette histoire. Alexis avait-il eut un petit-ami ? Avait-il déjà été amoureux ? A entendre son malaise et la façon dont il en parlait, cela ne faisait pas de doute...

Cependant, cela ne fit qu'accentuer la folie de Nix, et son désir enfoui. Si le garçon disait ne pas pouvoir gérer de nouveau... cela confirmait que rien n'était possible entre eux. Et qu'il n'était qu'un coureur, qui s'était laissé amadouer par Nix, mais qui ne comptait en aucun cas lui céder totalement, et durablement. Mais lui, le désirait-il ? Lorsqu'il le voyait au bras d'un autre, il était trop jaloux pour se poser la question. Il savait simplement qu'il détestait cela.

Alors il lâcha la bombe. Son coeur en colère, son âme assombrie par une douleur infernale... et la tornade lui tomba dessus comme attendu. Alexis l'avait saisit par le col et l'insultait. Nix ne broncha pas, ses yeux fixés dans ceux de l'étudiant. Au loin, il entendit vaguement Sam tenter de calmer le blond. Ce dernier finit par lâcher, mais Nix ne le lâcha pas des yeux. Il se tramait ici une bataille muette, une bataille de l'âme. A celui qui flancherait le premier face à l'autre.
Et puis le barman compris que la violence physique d'Alexis n'était rien comparé à l'horreur qu'allait faire naître ses mots. Il encaissa chacun d'eux. Chaque minuscule poignard enfoncé dans son coeur, tandis qu'il serrait les poings pour ne pas craquer, sans cesser de le regarder avec cette même dureté, à peine ébranlée - en apparence - par ce qu'il se prenait en pleine face. Entendre dire Alexis qu'il ne voulait plus le voir dans sa vie, qu'il lui avait mentit, alors que lui avait été sincère et s'était confié... c'était pire que tout pour Nix. En quelques instants, la certitude que tout était finalement terminé, avant même que cela ait réellement commencé, éclipsa toute forme de jalousie ou de colère dans le coeur du jeune homme. Il était simplement détruit, démolit.

Et le pire, c'était qu'il le savait. C'était exactement ce qu'il avait attendu. Puisque lui ne parvenait pas à oublier Alexis. Puisqu'il le hantait, et puisqu'il n'arrivait pas à le repousser... Il avait laissé à l'étudiant le soin de faire tout cela à sa place. Le haïr, refuser de le revoir, mettre fin à leur histoire houleuse et sans squelette.
La voix de Sam résonna dans le silence bourdonnant de l'esprit de Nix, tandis qu'il se remémorait les mots d'Alexis. Sans coeur. Oui, peut-être l'était-il. Mais au moins, son secret était sauf. Son honneur était sauf. Et Alexis pourrait continuer sa vie sans lui pour lui noircir l'existence, le bercer d'illusions, lui cacher des choses, le mettre en danger...

« Très bien. » Deux seuls mots, pour approuver les dires d'Alexis. Pour manifester un désintérêt inexistant, et un choc trop violent. Nix était vidé. Il écouta son ami blessé évoquer la seule vie qu'ils avaient, et se dit qu'il était heureux d'avoir sauvé celle d'Alexis, et que la sienne pouvait continuer d'être sans dessus-dessous, il avait l'habitude. Il continuait à regarder le blond, tremblant imperceptiblement. Dans ses poings serrés, ses ongles avaient percé ses paumes, mais il ne ressentait qu'une douleur insoutenable là où devait battre son coeur. Une migraine menaçait, alors qu'un goût âcre lui brûlait la gorge.

Il ne parvint à réagir à nouveau que quand Sam annonça qu'il partait pour les laisser seuls discuter. D'un geste vif, il retint son ami par l'épaule.
« Non Sam, reste. Tu es venu pour t'amuser. Je suis désolé pour tout ça. » Il l'était sincérement. Il s'en voulait d'avoir jalousé son ami, et d'avoir agit si mal à son égard, avec Averell, avec lui ce soir... Il tourna la tête vers Alexis et parvint à confronter ses prunelles, malgré la douleur. « C'est moi qui part. Bonne soirée. » Il avait lâché les premiers mots avec une lassitude empreinte d'assurance, et les derniers avec dureté, avant de tourner les talons et se rendre vers le bar. Il salua Winnie de loin, récupéra ses affaires et fendit la foule sans un regard pour Alexis et Sam, tout droit vers la sortie. Il bouscula des gens dans son sillon, mais s'en moqua. Il voulait être le plus loin possible. Etre seul. Hurler tout son saoul. Noyer sa détresse dans les ombres, et honorer la promesse d'Alexis de ne jamais le revoir. Et pour cela, il n'y avait qu'une seule solution, il le savait. Etre lâche, ou souffrir mille morts chaque fois que son regard se poserait sur lui hasardeusement, chaque fois que ses pensées le trouveraient, chaque fois que ses rêves dessineraient son visage...

Il partait sans se retourner. Du moins c'était ce qu'il croyait...


― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
 
bad dream ► [sam & lexis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Chestnut Heights :: the Red Door-