AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 bad dream ► [sam & lexis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
● Crédits : Sweet disaster
● Face claim : Lucky Blue Smith
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: bad dream ► [sam & lexis]   Dim 9 Juil - 19:36

Bad dream

― Nix & Sam & Alexis ―

Le choc, tu l'avais aussi. Le choc d'avoir prononcé ces mots. Le choc d'avoir dit que tu ne le voulais plus dans ta vie. Mais après tout, que faire d'autre ? Il t'avait insulté de la pire des façons, tu ne pouvais pas pardonner ça. Tu ne saurais pas le faire, parce que tu avais toi aussi des limites. Déjà que tu as continuer à lui courir après alors que normalement tu ne l'aurais pas fait, qu'après le premier soir tu aurais totalement disparu de sa vie, juste croisé au bar. Mais non. Tout avait changé avec lui arrivé dans ta vie.
Tu étais un peu dans un état second, n'entendant plus le bruit ambiant des gens autour de vous. Tu ne sentais plus la présence de ton ami à tes côtés. Pourtant tu as bien relâché Nix quand il t'as demandé de le faire et te calmer. Tu étais totalement ailleurs alors que dans ton corps quelque chose s'était brisé. Tu ne savais pas quoi mais tu le sentais, que ce ne serait plus pareil.

Tu reprends un peu conscience en voyant Sam se lever et tu sais que tu as merdé. Et beaucoup merdé. « Sam... » Tu ne veux pas qu'il parte alors que tu l'accompagnais boire un coup. Qu'il sortait déjà très peu. Tu t'en voulais. Mais aussi, tu ne voulais pas rester seul avec Nix même si tu ne serais pas resté bien plus longtemps.
Tu allais même proposer à Sam de le raccompagner pour ne pas qu'il rentre seul avec ses béquilles et qu'il galère de trop. Mais avant même que tu n'annonce ta question, le barman te coupe la parole. « Tapette... » Tu murmures et le regardes fixement en fronçant les sourcils. Il voulait faire quoi ? S'en sortir avec le beau rôle ? Tu bouillais un peu en toi, tu avais envie de lui dire d'autres chose mais il avait déjà tourné le dos et s'enfuyait entre les clients. Tu regardes Sam, les poings serrés. Tu ne veux pas abandonner ton ami mais tu as encore tellement de choses à lui dire, tellement de choses sur le cœur.

Tu ne tiens plus et te relèves en vitesse, manquant de faire tomber ta chaise. Tu es tendu et stresser de ce que tu vas faire. Parce que, bien que tu ne comptes pas lui pardonner ses mots, tu ne vas pas le laisser filer sans lui faire comprendre le fin fond de ta pensée sur sa façon d'agir, envers toi mais aussi envers Sam ce soir. « Je suis vraiment désolé Sam, je sais qu'on était censé passer un bon moment.... » Bon moment que tu as réussit à rendre mauvais en foutant la merde. Bien que techniquement c'est Nix qui a commencé. Encore. Remake de la Saint-Valentin. A croire que cela ne pouvait que se passer ainsi entre vous et vos amis.
« Promis je me rattraperais. » Tu viens l'embrasser sur la joue avant de filer dans la même direction que le barman. Tu devais le rattraper avant qu'il ne s'en aille définitivement d'ici parce que tu doutes d'avoir la force de l'affronter un autre jour. La force de lui dire à quel point tu avais mal de par ses mots.

Une fois sur les traces du barman, tu arrives rapidement dehors du côté de la rue où vous vous êtes franchement parlé la première fois. Cette rue. Cette rue où tu l'as embrassé. Cette rue qui a vu votre jeu malsain naître et prendre forme. « Castle ! » Tu l’appelles une première fois mais il ne se retourne pas. Tu presses le pas pour arriver à sa hauteur. Tu comptes bien insister et montrer que tu es là. Que tu ne le laisseras pas filer sans avoir obtenu le fin mot de son comportement et également tant que tu ne lui auras pas montré à quel point tues déçu et bousillé ce soir. « J'en ai pas fini avec toi ! » Tu poses la main sur son épaule pour lui montrer que tu étais là et qu'il arrête de faire la sourde oreille. Tu devais encore lui parler, tu devais encore lui dire des choses. Des choses qui faisaient que tu étais blessé par son comportement.

― made by hope ―

_________________

La fin du jeu est proche,
Deux perdants au lieu d'un seul.



Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : tag
● Face claim : sebastian stan
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: bad dream ► [sam & lexis]   Mer 12 Juil - 16:52

Ils étaient tout de même incroyable. Ils s'aimaient et pourtant ils se jetais a la tronche des tas d'horreur. Je ne comprenais pas pourquoi ils s'infligeaient ça. C'était peut-être une sorte de jeu entre eux, mais si c'était ça se serait vraiment très bizarre. Même moi je n'avais pas le cœur à détester Avi, pourtant j'aurais eu de quoi, mais l'amour était le plus fort et j'espérais que ça soit le cas pour eux aussi. Ils méritaient tous les deux d'être heureux. Ils ne s'en rendait juste pas compte et pour une raison qui m'était inconnu ils disaient se détester et ils se faisaient du mal. Je ne suis pas cupidon. Je n'ai pas la prétention de rabibocher des couples, mais ce sont tous les deux mes amis et si je peux les aider je le ferais. C'est donc tout naturellement que je leur ai dis que j'allais m'en aller. Mais Nix n'était pas de cet avis. Certes j'étais venu pour passer du temps avec Alexis et pour me changer les idées, mais je pouvais me débrouiller. Ils avaient besoin de se parler. Nix pourtant m'a dis de rester là et c'est lui qui est parti. J'ai soupiré. Je me sentais coupable d'avoir foutu la merde. J'ai regardé Alexis et je lui ai dis :

« Je suis désolé. Je ne voulais pas que ça se termine comme ça et ne soit pas désolé, tu as raison, va le voir, parlez-vous. Je vais rester un peu là. J’appellerais un taxi pour rentrer, t'en fais pas pour moi, va. »

Il avait beaucoup mieux à faire que de rester avec un éclopé. Je l'ai encouragé à partir le rejoindre et j'ai siroté la fin de mon verre. J'ai envoyé quelques messages à d'anciens contacts. J'avais envie de passer un peu de temps en dehors de chez moi et depuis quelque temps, je m'étais remis à jouer au poker. Je n'aurais pas perdu toute ma soirée si je gagnais, au moins je savais que j'allais faire ce soir.

Fini pour moi, je vous laisse tous les deux :p

_________________

In the end, you will always kneel
You must be truly desperate to come to me for help. What makes you think you can trust me?

Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: bad dream ► [sam & lexis]   Hier à 17:11

bad dream
alexis & sam & nix





Il s'était souvent sentit lâche. Egoïste. Et pourtant, quelque part en lui, il aimait à croire que ses départs et ses abandons avaient un écho de pitié et de réelles bonnes intentions. Jusqu'ici, Nix avait toujours fuit pour se protéger, pour se cacher... Il avait besoin de bouger, de voyager... Parce que rester trop longtemps au même endroit signifiait souvent se mettre en danger, lui et son secret. Mais ici, tout était différent. Il aurait du partir bien plus tôt. Lakeview aurait du être comme toutes ses autres villes conquises ; une amante d'un soir, une simple maîtresse. Mais il en avait été autrement, lorsque tous étaient entrés dans sa vie... Adalyn, Sam, Adrian, revenu du monde des oubliés, et puis lui. Alexis.

Jamais Nix n'aurait imaginé pouvoir s'attacher si vite, si fort, et si follement. Il désirait Alexis comme on désire la liberté, comme on sent le soleil brûler sa peau mais qu'on laisse faire. Une douleur qui éveille. Un cri de déraison qui fait se sentir vivant. Mais toujours, l'esprit demeurait. Et ses mises en gardes n'avaient cessé de hanter le barman, tandis qu'il rêvait des yeux d'opale de celui qui avait mit son monde en peine.
Cette fois alors, il partait pour lui. Pour l'épargner. Et pour survivre. Croiser sa haine était au dessus de ses forces. Il avait trop donné pour l'engendrer, tant qu'il était incapable de la supporter à présent...

Alors il était parti, laissant sur place celui qui ne pourrait plus jamais le voir sans avoir dans le regard cette lueur sombre, dégoûtée et déçue. Tout ce que Nix inspirait autour de lui. Il était sorti du bar, se retenant de tout casser sur son passage. Poings serrés, coeur meurtri, il ne chercha même pas à attraper un taxi. Il avait besoin de marcher, d'oublier, d'évacuer. Il marchait d'un pas rapide, ignorant les visages sur lui, les voix dans son sillon, et cette douleur qui lui vrillait le crâne, un peu plus à chaque pas.

Sa voix dévora toutes les autres pourtant, résonnant en lui comme un coup de tonnerre inattendu, qui vous fait sursauter, qui vous vibrer. Il faillit se stopper net mais se força à poursuivre, sans se retourner. Il entendait Alexis courir à sa suite, et une colère sourde, teintée d'une souffrance de plus en plus insupportable, se propagea en lui, comme une vague de tempête.
Lorsque la main de l'étudiant se posa sur son épaule, Nix se réfléchit même pas. Il se retourna dans la foulée, et le cou parti sans qu'il puisse même songer à le freiner. Il toucha la mâchoire, de plein fouet, tandis qu'une douleur froide irradiait dans son bras. Il l'ignora, fixant le blond qui lui faisait face, ses yeux fous de rage et de tristesse sur lui, tandis que quelque part en lui, son coeur se déchirait entre un désir atroce de frapper de nouveau, et un autre, qui se retenait de plonger dévorer ses lèvres et le posséder là, dans l'instant.

« Ne t'approche plus de moi... » Son ton est dur, cinglant. Il parvient par un miracle étrange à ne pas laisser ses tremblements trahir combien il est mal. Tout ce qu'il veut, c'est être seul, qu'il sorte de sa vie, de sa tête, qu'il cesse de l’obséder. Pourquoi l'a t-il suivi ? Lui-même qui disait ne plus vouloir le voir... lui qui le hait à présent, ne pouvait-il pas rester avec Sam et draguer tous les mecs de la boîte ? Pourquoi le suivre ainsi ? Nix le méritait il le savait. Souffrir ainsi. En un sens, ce comportement d'Alexis lui soufflait que peut-être, lui aussi n'avait pas envie que tout s'arrête là... qu'il tentait vainement de sauver leur lien... mais ailleurs, il n'y voyait qu'un moyen de plus pour le démolir, et lui faire payer ses affronts.

Il essaye de ne pas le regarder, mais son coeur ne voit que lui dans la nuit. Le barman serre les dents. Il a envie de le supplier de partir, de le laisser en paix... Mais faire cela, ce serait détruite tout ce qu'il a si douloureusement construit... ce mur de haine, autour du coeur d'Alexis, à son égard. « Si tu me touches encore... » Il recule d'un pas, comme si le contact du jeune homme le brûlait et le dégoûtait. « J'me casse. T'as ce que tu voulais. J'te ferai plus chier. T'entendras plus parler de moi. Alors dégage et laisse moi, pigé ? »


― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : Sweet disaster
● Face claim : Lucky Blue Smith
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: bad dream ► [sam & lexis]   Aujourd'hui à 15:57

Bad dream

― Nix & Sam & Alexis ―

Tu t'en voulais un peu d'abandonner Sam comme ça alors qu'il sortait enfin un peu de chez lui. Qu'il était venu pour s'amuser et se changer les idées. Et te voilà l'abandonnant seul dans le bar. Tu sais qu'il ne t'en voudrait pas de faire ça il voulait vous faire parler ensemble de ce que tu as compris ce soir. Mais ce n'était pas non plus très correct de la par d'un ami de partir ainsi. Tu te promettais de rattraper cela plus tard.
Tu as posé ta main sur son épaule pour le forcer à se tourner vers toi et te regarder alors que tu comptais lui parler. Pour ne pas le laisser prendre la fuite comme il sait si bien le faire. Seulement, tu n'as jamais pensé qu'il allait se retourner aussi vivement et te frapper.
Le coup de point reçu pile sur la mâchoire t'a fait basculer en arrière et tituber pour garder ton équilibre, t'arrachant un cri de surprise et de douleur, les yeux te piquant un peu sur le coup. T'obligeant à le lâcher aussitôt. Jamais vous n'aviez été aussi loin. Des mots parfois dur, repoussant l'un ou l'autre, des provocations malsaines mais jamais des insultes aussi graves et des coups physiques. Et tout cela, c'était Nix qui l'avait fait, pas toi.

Tu restes là, à quelques pas, une main posée sur l'endroit frappé, figé et tendu comme jamais. Tu ne sais pas quoi faire. Tu aimerais pouvoir t'énerver, tu as envie de t'énerver de laisser partir ta colère mais tu sais que c'est une mauvaise idée. Que tu dois te contrôler pour ne pas faire la même chose et lui faire du mal bien qu'une voix en toi te pousse à le faire.
« Quoi... » Tu sens un coup de poignard quand il te dis de ne plus approcher. C'était l’hôpital qui se foutait de la charité ? C'est plutôt toi qui devrait demander à ce qu'il ne t'approche plus. Toi qui te faisais insulter et frapper sans raison. « Et puis quoi ?C'est toi qui m'insulte pour rien. » Tu t'approches en le voyant reculer, faisant alors exprès d'agir ainsi. Tes mains viennes sur ses épaules pour le pousser en arrière au fur et à mesure que tu avances dans sa direction. Tu ne devrais pas t'énerver mais ce soir il fait tout pour. « C'est toi qui t'es bien foutu de ma gueule depuis le début. » Parce que même si au début tu ne voulais que coucher avec lui, tu as toujours été clair sur ce point. Tu lui as toujours dit que c'était ce que tu voulais avant que cela ne change et que tu lui dise que tu tenais à lui, que tu aimais passer du temps en sa compagnie.
Mais le barman n'avait pas agit comme ça, il s'était foutu de toi, la preuve en était ce soir avec les insultes et les coups. « Et tu joues la victime là ! » Nix n'en avait pas le droit. La victime ici et maintenant, c'était toi. Alors ok tu as fais des choses pas très correctes avec lui. Mais jamais tu n'as été jusque là. Le pire ayant été à la Saint-Valentin. Jamais tu n'as recommencé des choses de ce genre devant lui. Parce que tu as compris la leçon lorsque cela à touché vos amis.

La douleur sourde à l'intérieur de toi t'empêche de craquer. Mais aussi le fait que tu ne peux pas te laisser aller à la douleur pour un type comme lui. Un type qui vient de te faire du mal et qui continue à t'en faire. « Ok, j'ai pas été le plus sympa, mais je pense pas que j'ai mérité tes insultes de ce soir. » Parce que jamais tu n'as supporté que l'on te traite de pute. Tu n'en étais pas une. Tu aimais le sexe, tu ne pouvais t'en passer mais tu ne faisais pas cela pour de l'argent, tu le faisais parce que c'était une envie comme une autre, l'envie de ne pas vouloir se caser avec quelqu'un. L'envie de profiter des plaisirs que le monde peut offrir. « Je pensais qu'après tout ça je comptais un peu pour toi. » Parce que Nix comptait pour toi. D'une certaine façon, il était important. Tu ne pouvais définir ce qui vous liais. Amitié ou haine. Mais il y avait un truc qui faisait qu’il avait sa place et son importance. En profitant pour t’abîmer un peu plus.
« Et après on me demande pourquoi j'agis comme ça. » Encore une preuve que ce sont les autres qui font de toi ce que tu es aujourd'hui. Parce que Nix n'est pas le premier à te détruire ainsi mais que, pour une fois que tu voulais t'ouvrir à quelqu'un comme tu l’avais fait avec ton ex, on se se jouait de toi. On profitait de toi.

Tu recules enfin, les poings serré le long de ton corps. Tu as envie de le frapper, de faire évacuer cette tension qu'il y a en toi. Mais tu n'y arrives pas, parce que si tu commences, tu ne pourras t'arrêter. « J'aurais du m'en tenir à mon objectif de départ. » Et selon toi, il y a des façons bien pire pour faire du mal à quelqu'un. Des façons de te venger de ce qu'il t'a fait. Et c'est lui prouver que tu peux survivre sans lui. Que t'as pas besoin de lui dans ta vie pour avancer.
Alors tes mots sont difficiles, pas vraiment pensé mais au moins ça te permet de te défouler. « Uniquement te baiser. » Parce que c'était ton plan de départ, uniquement une nuit. Juste une fois et ensuite fini, tu sortais de sa vie et il sortait de la tienne, ne faisant que vous croiser au bar et sans plus. Nuit qui aurait du se passer en janvier. Tu te souviens de votre rencontre. Assez marquante par ailleurs. C'est là que tu as commencé à changer tes habitudes. Pour lui. Pour Nix et voilà où cela vous avait amené tout les deux. À ce jeu malsain qui vous a détruit, qui a fait de vous deux des perdants plutôt que deux gagnants. Un jeu qui t'as appris que la vie est une garce et qu'elle le sera toujours.

― made by hope ―

_________________

La fin du jeu est proche,
Deux perdants au lieu d'un seul.



Revenir en haut Aller en bas
 
bad dream ► [sam & lexis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Chestnut Heights :: the Red Door-