AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 rythm inside feat alma (hot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
● Crédits : mcfly
● Face claim : Bill Skarsgard
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: rythm inside feat alma (hot)   Sam 1 Juil - 22:07


La nuit était tombée sur Lakeview. Une fois n'était pas coutume j'étais parti dans un night club pour boire. Je ne dansais pas souvent, je venais boire et quand j'étais bien éméché je commençais à me déhancher, souvent je finissais au bras d'une jeune femme et depuis peu il m'arrivait de finir la nuit au bras d'un homme. Ma révélation avec Alexis me trottait dans la tête, mais j'aimais toujours autant les femmes, avec les hommes c'était aussi bien. Je m'étais rendu compte que j'étais bi et je n'avais pas peur de me montrer en bonne compagnie. Je me fichais complètement de ce qu'on pourrait dire, et c'était sans doute depuis ma discussion avec Joshua d'il y a des moins. Parfois je doutais que ça fonctionne, mais en voyant tout ce qui c'était passé depuis, j'étais plus déterminé que jamais et surtout depuis mon retour de Londres. Londres … ça avait d'ailleurs été un fiasco. Winnie savait la vérité à mon sujet et je l'évitais un peu depuis. Je voulais juste que tout ça s'arrête alors j'étais déterminé, mais pour ce soir j'allais boire un verre histoire de me détendre. Et j'ai bu. Plusieurs verre. J'étais assis au bar et je voyais une fille danser depuis un bon moment. Elle avait de grande jambes, des cheveux noir et des yeux qui m’envoûtaient depuis tout à l'heure. J'ai demandé à un des serveurs de me préparer deux verre. Je me suis dirigé vers elle d'un pas lent et je lui ai tendu et je lui  ai dit :

« J'espère que tu aimes la tequila. »

Je savais qu'elle prendrait le verre, on ne me refusais rien. J'étais bien fringué, même si je ne suis pas habillé de façon décontracté, je porte très peu de jeans, non c'est un pantalon de costume et une chemise blanche dont je me suis fringué ce soir. Je portais souvent ça, c'était un peu ma marque de fabrique et généralement la plupart des femmes aimaient ça. J'avais juste besoin qu'elle accepte ce verre. J'imaginais bien comment ça pouvait finir et j'espérais que de son côté c'était pareil, même si ça ne fait que quelques secondes que je lui parlais.

_________________
Highway of fallen kings

❀ When you look at me I wonder if you see All the things you thought I could be Or all the crazy nights All the stupid fights All the tears that filled our eyes.All my life All I ever did was try and try I never meant to be your problem child
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : ©moony
● Face claim : Camila Mendes
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: rythm inside feat alma (hot)   Sam 1 Juil - 23:02


Ses pas ralentissent, son souffle s’essouffle doucement et quand un point de côté commence, lentement, à se faire sentir, Alma décide d’écouter l’appel douloureux de son corps éreinté pour s’écarter de la piste de danse. Cheveux légèrement humides, collés à son visage brillant, de quelques paillettes qu’on a eu l’idée lumineuse de lui coller au visage pour égayer son maquillage, elle retrouve le reflet d’une créature un peu pâlotte dans le miroir des toilettes. Les créatures éméchées de la soirée s’entassent dans la pièce, rendant l’air lourd, écrasant, mais Alma ignore volontairement l’odeur de gerbe et d’alcool qui surplombe le tout, repassant sur ses lèvres le rouge claquant d’un gloss emprunté à une amie - sans plus savoir laquelle. L’eau froide du robinet, qu’elle trouve malgré tout tiède, rafraîchit à peine sa peau tiède et ce n’est qu’en ressortant des toilettes qu’une vague fraîcheur la saisit, réveillant son épiderme de petites cloques, peau qui frissonne. Sourire aux lèvres, elle parvient à se glisser entre les corps qui se heurtent, qui s’échauffent, pour rejoindre le comptoir où sa carte, fausse évidemment, lui permet d’obtenir un shot de vodka, mélangé à un sirop d’elle ne sait trop quoi, alors que son regard fouille la piste.. Pour le.a voir. Ses cheveux balaient l’air, fouette quelques peaux et pourtant, malgré l’alcool qui donne à son corps des airs dégingandé, i.el reste absolument ravissant.e. Sourire fasciné sur les lèvres, Alma appuie son dos contre le bar pour l’observer, l’étudier et se féliciter d’avoir rencontré pareil être à Lakeview; elle l’aurait surement cherché qu’elle ne l’aurait jamais trouvé. Le hasard fait décidément bien les choses, sa voyante aussi il faut le dire. Verre vide, dont elle mâchouille le rebord, la mexicaine arrive tout de même à capter un regard du coin de l’oeil, sans vraiment y prêter attention, bien que savourant celle qu’on lui porte. Croisant les bras, Alma finit par reposer son verre pour retourner danser, éprise d’une nouvelle euphorie qu’elle n’est pas certaine d’avoir ressenti depuis Washington. Elle retrouve l’énergie de son ami.e, cheveux qui virevoltent, robe qui balaie légèrement l’air, découvrant par intermittence sa silhouette. Le temps s’écoule à une vitesse folle et elle ne se rend compte qu’elle danse depuis un moment que parce que ses muscles se tétanisent légèrement, jusqu’à ce point où elle ne sent plus rien; état qu’elle cherchait à atteindre en entrant ici.

Et puis une voix. Alma n’y prête pas tout de suite attention, avant que son regard ne se pose sur le type qui s’est rapproché; le parfait cliché du gars qui se sait charmant, surement parce qu’il l’est, mais qui en joue. Le genre qui attire, donc, toujours le regard d’Alma. D’un sourire qu’elle veut taquin, provocateur, elle ralentit son déhanché pour se concentrer sur lui, ses yeux qui arrêtent leur course sur le verre qu’il lui tend. Il a parlé de tequila ? Posant une main sur le poignet de l’inconnu, elle attrape le verre de l’autre pour taper doucement contre le sien avant d’en avaler le contenu d’un clin d’oeil. « J’espère que tu comptes pas seulement sur un verre et ta belle gueule pour me choper. » Sourcil arqué, Alma éclate de rire avant de remonter sa main du poignet à l’épaule du jeune homme, enroulant finalement son bras autour de son cou pour l’entrainer sur son rythme, la musique qui fait écho aux battements de son coeur, réveille son énergie.

_________________
Yellow Flicker Beat
I’m a princess cut from marble, smoother than a storm And the scars that mark my body, they’re silver and gold My blood is a flood of rubies, precious stones It keeps my veins hot, the fires find a home in me I move through town, I’m quiet like a fire And my necklace is of rope, I tie it and untie it ▬ And our people talk to me, but nothing ever hits

Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : mcfly
● Face claim : Bill Skarsgard
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: rythm inside feat alma (hot)   Dim 2 Juil - 0:12

La franchise de cette demoiselle me fit sourire. Elle avait du cran et j'adorais les femmes qui avait ce comportement. J'aimais qu'elles se fassent désirer c'était encore plus amusant et plus jouissif de les avoir ensuite dans mon lit. J'ai fini par lui répondre :

« Non, je compte plutôt sur deux ou trois autres verres et bien sur ma belle gueule sera toujours là. »

Je lui ai souris.Elle jouait la franchise, je l'étais aussi. Ce n'était pas très romantique, mais je ne cherchais pas le romantise. Je voulais juste du sexe ce soir et si elle ne voulait pas alors j'irai voir ailleurs, mais au moins je serais tout de suite fixé. Je me fichais complètement que ça ne soit pas très galant. Je ne donnais pas de faux espoir. Je n'avais pas de temps à perdre après tout. Elle m'a prise par le bras et m'a entraîné sur la piste de danse. En temps général je ne dansais pas, mais comme j'avais un peu bu, je ne refusais pas une danse, surtout accompagnée par une aussi charmante demoiselle. Dire non serait mettre un terme directement à notre entrevue et c'était tout le contraire de ce que je voulais. J'ai posé mon autre bras sur sa hanche, sentant ainsi les courbes de son corps tandis qu'elle passait mon bras autour de son cou. Je me suis rapproché un peu plus d'elle, mon visage était près du sien. Je sentais presque son souffle sur mon visage. Je fixais ses yeux sans me détacher d'elle. Elle avait de beaux yeux. Envoûtants, mystérieux, des yeux pleins de fougue et d'ardeur et j'adorais son regard. Je bougeais au rythme de la musique en restant tout près d'elle. Il faisait chaud dans cette boîte comme toujours et au bout d'un moment ce n'est plus très agréable de danser, mais elle se déhanchais comme une déesse et je voulais bien faire un effort ce soir. Je faisais beaucoup d'efforts depuis quelques temps d'ailleurs, mais c'était parfois toujours aussi compliqué de me sociabiliser.

« Tu ne veux pas qu'on aille prendre l'air ? J'ai du whisky dans ma voiture. »

J'espèrais qu'elle me dise oui, même si je me doutais que j'allais devoir ramer encore un peu avant qu'elle ne le fasse, mais qui ne tente rien n'a rien.

_________________
Highway of fallen kings

❀ When you look at me I wonder if you see All the things you thought I could be Or all the crazy nights All the stupid fights All the tears that filled our eyes.All my life All I ever did was try and try I never meant to be your problem child
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : ©moony
● Face claim : Camila Mendes
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: rythm inside feat alma (hot)   Dim 2 Juil - 1:06


Il émane de cet homme une confiance qui aurait tendance à l’amuser, si elle ne s’était pas mise, soudainement, à comparer son allure princière à celle des types croisés, par le passé, dans les bars branchés de Washington. Est-ce qu’on peut réellement comparer ? Parce que vivre à Lakeview n’invite pas forcément au prestige, étant donné qu’Alma a eu la déconvenue de découvrir que les célébrités locales sont bien loin des people qui arpentent les rues de sa ville natale. C’est triste à dire, parce que ce grand brun est absolument charmant, physiquement parce qu’au niveau de la conversation il a l’air assez suffisant pour croire n’avoir aucunement besoin de faire des efforts, il se ferait bouffer tout cru dans les big cities du reste du territoire - celles qu’on trouve du premier coup d’oeil sur une carte. Et si les standards d’Alma sont souvent élevés, en matière de flirt et plus si affinités, elle accepte, ce soir, de se laisser bousculer par cet étranger. Après tout, Georah se distrait très bien sans elle et puis, elle n’est pas seulement venue ici pour regarder son ami.e se trémousser, bien que cela pourrait constituer une activité suffisante pour l’occuper le temps d’une soirée. Le divertissement à l’air aussi intéressant du côté de son cavalier improvisé, même si l’hésitation ne dépasse pas les remparts de son crâne, regard équivoque à la réponse de son interlocuteur. « Profites-en alors, il paraît que ça ne dure jamais.. » De l’index, elle lui tapote le front, là où la première ride se dessine toujours, avant de placer son bras autour de son cou, rapprochant leur corps, bien qu’Alma aime à garder cette espèce de distance.

Le jeu de l’effleurement. Les corps qui se cherchent, qui s’invitent, sans réellement se confronter et le sourire de la mexicaine qui s’élargit un peu quand il passe un bras autour de sa taille. « Tss tss. » Secouant la tête, elle glisse son bras dans son dos, ses doigts tenant fermement son verre, attrapant malgré tout la main de l’inconnu d’un index pour qu’il libère sa taille de son étreinte. Pour lui occuper les mains, Alma lui colle son verre vide, croisant ses poignets derrière la nuque du joli brun, jouant quelques secondes avec les pointes de ses cheveux. Comme pour dessiner sa silhouette, les mains de la mexicaine se détachent pour glisser sur ses épaules, le long de ses bras et atterrir à son bassin qu’elle guide, lentement, dans un rythme plus proche de ce qu’il se joue en fond. Alignant ses pas sur les siens, avant de pencher la tête en arrière pour rire, l’alcool dont elle a surement un peu abusé avant qui commence à faire un peu effet; bien qu’avec le nombre de soirées déjà vécues, sa résistance semble avoir augmenté avec le temps, l’âge aussi.

Il faut attendre qu’il parle à nouveau pour que son hilarité se calme, s’apaise. Elle sait très bien ce que ça veut dire, ce genre de propositions et si les papas apprennent toujours à leurs filles à ne pas suivre des inconnus; Alma a cessé d’écouter son père à la seconde où il a fais un choix. Une seconde d’hésitation, une décision prise à la hâte qui lui a coûté l’attention d’une de ses filles. Et puis on apprend aussi aux filles biens à ne pas boire un verre offert par un étranger.. Ne suivant aucunes règles que celles qu’elle se fixe, Alma sourit en courant, avant de rapprocher son visage du sien. « J’espère au moins que les sièges sont en cuirs. » Mademoiselle à des standards, cf les lignes plus hauts. « Tu dois vraiment penser que ta belle gueule est suffisante.. » Et pour ce soir, ça fera surement l’affaire, parce qu’elle n’a pas l’air de refuser la proposition.

_________________
Yellow Flicker Beat
I’m a princess cut from marble, smoother than a storm And the scars that mark my body, they’re silver and gold My blood is a flood of rubies, precious stones It keeps my veins hot, the fires find a home in me I move through town, I’m quiet like a fire And my necklace is of rope, I tie it and untie it ▬ And our people talk to me, but nothing ever hits

Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : mcfly
● Face claim : Bill Skarsgard
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: rythm inside feat alma (hot)   Dim 2 Juil - 13:59


Je hausse un sourcil à sa remarque. Personne n'aime se faire traiter de vieux, même si c'est entendu. Je comprends bien ce qu'elle essaie de me dire. Elle est sûrement plus jeune que moi ce qui me fait sourire et je ne peux pas m'empêcher de lui balancer :

« J'espère que tu as l'âge légal pour boire ou être ici. Ça vaut parfois le coup d'être plus âgé. On ne risque pas d'avoir des ennuis.»

Petite pique qui pourrait bien heurter la fierté qu'elle semble avoir, mais il faut bien quelqu'un pour la remettre à sa place. Son assurance est là, mais je n'ai pas l'intention de me laisser marcher sur les pieds non plus. Il ne faudrait pas abuser non plus. Quand au fait que la jeunesse ne durait pas c'était une évidence et je ne m'en faisait pas trop pour ça. Je n'avais pas peur de vieillir, peut-être un peu, mais ce n'était pas mon soucis principale. Ce soir je me fichais de l'âge que j'avais. Elle se fait désirer. Ma main était venue se poser sur sa taille et elle la replacée dans le haut de son dos. Je l'ai regardé vers avec un air de malice dans les yeux. Après quelques minutes de danse, presque endiablés, so caliente, je lui ai proposé de me suivre dehors. Je n'avais pas envie de perdre mon temps ce soir. J'ai haussé un sourcil a sa phrase. Elle avait le goût du luxe. Elle était bien tombée avec moi. J'ai glissé ma main dans la sienne et je me suis dirigée vers la sortie. On est vite arrivé dehors. Ma voiture était garée un peu plus loin de l'entrée. J'aimais bien l'exposée en temps normal, mais ici je préférais l'éloigner, comme ça je ne risquais pas d'être surpris avec une demoiselle. J'ai sorti mes clés, c'était une vieille voiture alors elle n'avait pas d'ouverture automatique, mais une vieille voiture qui m'avait coûté cher. C'était sans doute ma préféré d'ailleurs.

« Ton carrosse est avancée, et les sièges sont en cuirs.»

J'ai ouvert la porte passager et j'ai ouvert la boîte à gant. Je rangeais toujours une flasque de Wisky dans la petite boîte à gant. Je l'ai prise et j'en ai bu une goutte. L'alcool me brûlait la gorge. Je lui ai tendu la flasque. Il y en avait assez pour deux et j'avais besoin de boire avant de passer au choses sérieux, ça me rendait plus … facile à avoir. Je ne lui avais même pas demandé son prénom et au fond, je n'en avais pas grand chose à faire. Je préférais autant qu'elle ne sache pas qui j'étais non plus. On était deux anonymes. Deux inconnus dans la nuit.

_________________
Highway of fallen kings

❀ When you look at me I wonder if you see All the things you thought I could be Or all the crazy nights All the stupid fights All the tears that filled our eyes.All my life All I ever did was try and try I never meant to be your problem child
Revenir en haut Aller en bas
 
rythm inside feat alma (hot)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Westberry :: Eden-