AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Shooting, stress et amitié ? ~ Eileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
● Crédits : Blueberry, it's me !
● Face claim : Jamie Campbell Bower
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Shooting, stress et amitié ? ~ Eileen   Mer 5 Juil - 17:33

Shooting, stress et amitié ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
― Eileen & Charlie ―

Tu regardais encore l'adresse sur le papier. Adresse donnée par Eileen quelques jours plus tôt. Enfin, qu'elle t'avais envoyé par sms et que tu avais noté sur un post-it afin de peser le pour et le contre. C’était le pour qui l'avait emporté. Le pour qui signifiait que tu allais participer à un shooting photo. Chose que tu ne te serais jamais vu faire, ni avant et encore moins aujourd'hui. Pourtant tu allais le faire. Toi, l'aphasique, le débile, l'handicapé. Tu allais faire des photos. Enfin non !
Tu venais d'abord pour jeter un œil. Parce que tu n’étais toujours pas convaincu que tu pourrais poser, tu ne pensais pas que tu allais convenir, pour toi, tu étais trop grand et trop maigre pour rendre une photo jolie. Tu as déjà tenté de le dire à Eileen mais à chaque fois elle a fini par te rembarrer...

Tu as mis beaucoup de temps avant de te décider à venir. Assez de temps pour avoir plusieurs fois écrit un sms disant que tu avais un empêchement avant de l'effacer et finalement ne jamais l'envoyer.
Puis au final, tu as accepté, tu ne sais pas comment ni pourquoi. Peut-être que c'était d'avoir passé du temps avec Sasha peu de temps avant d'accepter, que le blond t'influençait doucement sur des choix que tu pourrais et aurais fait des mois plus tôt. Avant ton accident. Avant toute la merde que tu vivais actuellement. Une merde sans nom qui semblait empirer au fil des semaines qui passaient. Et pourtant qui te semblait plus supportable depuis que tu parlais régulièrement à Sasha, bien que tu tentes toujours de comprendre ce qu'il te veux vraiment et pourquoi il s'intéresse à toi. Comme Eileen, tu ne comprends toujours pas ce que la brunette te veux et pourquoi elle a tant insisté à ce que tu acceptes les photos. Pourtant, elle aurait pu trouver facilement quelqu'un d'autre dans cette ville. Tu n'avais rien de bien exceptionnel...

Te voilà arrivé devant la bâtisse dont elle t'avait vaguement décrit la devanture pour être certaine que tu ne te trompes pas. Tu avances d'un pas devant la grosse porte métallique. Le genre d'immeuble qui ressemblait à celui dans lequel tu habitais quand tu avais pris la poudre d'escampette de la demeure familiale. Un immeuble ancien avec des appartements du style grand loft industriels. Tu ne sais pas ce qu'il t'attends là dedans et tu te demandes même si il y a bien un studio photo et si ce n'est pas une blague ? Après tout, cela ne t’étonnerais, tu ne serais pas à ta première que tu subis.
Tu humidifies tes lèvres, hésitant toujours et te demandant si ce n'était pas mieux que tu rentres chez toi pour te glisser sous ta couverture, t'y rouler en boule et ne pas en sortir avant le lendemain matin. Tu finis pourtant par l'ouvrir sans difficulté et tu prends les escalier, délaissant l'ascenseur, Eileen t'ayant dit de venir au premier étage. Rien que dans les couloirs, tu peux voir que tout est refait à neuf, dans le genre ultra moderne et sûrement aux dernières normes. Ce qui en soit, te rassure un peu, cela voudrait dire qu'il y avait des chances pour que ce soit un vrai studio et pas une foutu arnaque.

Une fois devant la bonne porte tu te mets à toquer quelques coups, attendant une réponse par politesse. Tu ne comptes pas les dizaines de secondes mais tu finis par retoquer avant de cette fois-ci continuer le mouvement et entrer à l'intérieur, un peu tendu et un peu stressé de ce qu'il pourrait se passer. Tu cherchais déjà Eileen du regard pour lui montrer que tu étais là à défaut de ne pouvoir t'annoncer.

― made by hope ―

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

My fucking pain it's easy to see
That it is my cross to bear
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : .Buzzcutseason (avatar) & tumblr (gifs)
● Face claim : Adelaide Kane
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Shooting, stress et amitié ? ~ Eileen   Dim 9 Juil - 22:27


« Respire, détend toi. » Je parle alors que j’ai l’œil collé à mon objectif.  Je regarde la jeune femme à travers le petit écran de verre l’un de mes yeux fermé que j’ouvre de temps en temps lorsque je lui jette un regard par-dessus mon appareil. « Souris, imagine toi avec des amis en train de boire un verre et de passer une super soirée. » Nouveau clic en plus de la lumière qui illumine toute la pièce au moment où j’appuie sur le bouton déclencheur. « VOILA, c’est ça que je veux continuer, t’es magnifique ma belle ! » Nouvelle série de clics qui se suivent alors qu’elle évolue enfin d’elle-même, soudain moins crispée qu’au départ. Je n’aime pas donner des directives à mes modèles, je l’ai choisi justement parce que j’ai trouvé quelque chose en eux qui fait que je n’ai pas vraiment besoin de les guider. Mais pour elle, c’est une première fois et elle prend ça beaucoup trop au sérieux alors qu’elle devrait uniquement le prendre comme un plaisir, un jeu. « Joue avec l’objectif, sois toi-même, fait moi l’amour sans me toucher ! » Je me mords la lèvre inférieure en lui disant cela alors qu’un sourire vient naitre aussitôt sur mes lèvres lorsque je capture l’air innocent et surtout surpris qu’elle dégage. Mais elle comprend vite. Cette fille est un vrai régal. La musique qui se diffuse seule dans le studio qui change, qui passe à quelque chose de plus fun, plus mouvementé. « Oui c’est ça, danse pour moi. J’aime ça tu es superbe ! » Je continue de shooter, essayant de ne rien rater de ce qu’elle m’offre. Avec la musique et l’implication dans mon travail, je n’entends pas que quelqu’un toque à la porte. C’est l’attitude du mannequin en herbe qui me fait me redresse pour finalement me retourner alors que je vois Charlie dans mon dos. Je lui souris aussitôt, heureuse de le voir ici. De voir qu’il n’a pas changé d’avis. « Charlie ! » Mais soudain prise d’un doute je tiens mon appareil d’une seule main pour lever mon poignet et voir l’heure qu’il est. « Il est déjà l’heure ! » Mon dieu que le temps passe vite… « Je te laisse te changer. Tu me retrouve pour regarder un peu les photos, ok ? » Je m’adresse à la jeune femme qui hoche la tête. Je me tourne vers Charlie et m’avance pour venir poser ma main libre sur son épaule, l’entrainant avec moi. « Comment tu vas ? » Lui demandais-je en le fixant tout en l’entrainant avec moi vers l’ordinateur portable ouvert sur une table un peu plus loin, avec deux chaises que je rapproche pour qu’il vienne s’asseoir avec moi.

Je m’assois à mon tour et par automatisme je branche l’appareil au câble qui pend de l’ordinateur. « Je suis contente que tu sois venu. » Dis-je tout en laissant les photos charger. « Tu n’as pas de raison de stresser ! Tu vas voir, tout va bien se passer. » Je lui fais un clin d’œil tout en me penchant enfin sur l’écran d’ordinateur tout en mettant les images en plein écran, les faisant déjà défiler sous mes yeux en appuyant sur la touche fléchées du clavier. Je commence mon pré tri, supprimant celles qui sont déjà inintéressante. Celle avec trop de flou ou jugeant les doublons et ne gardant que le meilleur des deux. La mannequin arrive alors dans notre dos et se penche au-dessus de nos épaules. Je lui souris, levant le nez quelques secondes sur elle, mais le reposant très vite sur l’écran. Je me redresse tout en soupirant, venant coller mon dos contre le dossier de ma chaise. « Tu vois ça, c’est quand tu étais crispée. » Je montre l’image du doigt. Puis j’en passe plusieurs assez rapidement pour arriver après. « Là c’est la fin de la séance. » Je les laisse défiler lentement, histoire qu’elle assimile le changement, qu’elle voit à quoi elle ressemble sous mon œil à moi. « Tu vois la différence ? » Je lève les yeux quelques secondes sur elle alors qu’elle fixe mes yeux tout en hochant un oui. « Je veux que la prochaine fois que tu passes devant mon objectif, tu sois comme ça ! Cette fille-là qui souris, qui est bien, qui se sent belle, car tu es belle ! » Je lève la main pour venir saisir le col du t-shirt de la jeune femme l’attirant à moi pour déposer le coin de mes lèvres contre le coin des siennes. Sourire qui s’agrandit et clin d’œil qui vient jouer avec elle. Elle ne s’en offusque pas et je reporte mon attention sur les images. Je croise les bras sous ma poitrine, stoppant la contemplation des images.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : Blueberry, it's me !
● Face claim : Jamie Campbell Bower
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Shooting, stress et amitié ? ~ Eileen   Mar 11 Juil - 21:47

Shooting, stress et amitié ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
― Eileen & Charlie ―

Voir Eileen sourire est agréable. Car elle sourit pour toi, parce que tu es venu. Alors tu lui réponds par un petit sourire et un petit signe de la main hésitant. Tu te demandes encore un peu ce que tu fais là mais tu finis par tenter de te détendre après tout tu semblais ne rien risquer ici, à moins qu'elle ne cache son jeu. Ce dont tu doutes et ce dont tu n'oserais croire.
Tu te figes en sentant sa main se poser sur ton épaule. Tu n'aimes pas quand le contact est initié par les autres parce que tu ne sais pas ce que cela veut signifier et ce à quoi il pourrait mener. En général, le contact physique, il vient de toi en premier. Jamais l'inverse. Au risque de... Au risque de dérailler ta respiration comme maintenant. Mais comme la journée s'était bien passée, tu ne pouvais perdre la face et le contrôle maintenant. Pas devant Eileen qui pourrait paniquer ou te faire partir.
Alors tu fermes les yeux et tu penses au prochain café que Sasha doit t'offrir. Pas vraiment une bonne idée en soit car penser de le revoir te perturbe toujours autant mais penser à lui à quelque chose d'apaisant maintenant. Alors doucement tu dégages ton épaule de sa main tout en sortant ton téléphone de ta poche pour ne pas paraître impoli et distant. « Je vais bien et toi ? » C'était étrangement familier. De parler ainsi avec Eileen, ce n'est pas une chose à laquelle tu es habitués. Un peu comme avec Sasha. Car encore une fois, tu ne la connaissais que très peu, tu ne l'avais vu qu'une fois et échangé que quelques messages avec elle. Rien de plus. Pas de quoi dire que tu la connaissais très bien.

Tu suis Eileen jusqu'au bureau pour voir les clichés qu'elle a fait plus tôt juste avant que tu arrives. Tu lèves les mains en signe de paix mais elle a raison, tu stresses et pas qu'un peu au final. « Tant que je ne suis obligé à rien. » Parce que tu ne pourrais devoir faire des choses que tu ne voulais pas. Tu ne sais pas ce qu'il pourrait se passer. Une crise de panique ? D'angoisse ? Ou pire ?
Tu ne dis rien pendant qu'elle parle à sa modèle, profitant pour regarder son travail qui était vraiment très bon, excellent même. Eileen ne devrait pas avoir de soucis à trouver un bon travail pour un magasine ou un créateur de mode. Et tu étais bien loin d'avoir le profil pour correspondre à cela. Absolument loin.
Tu hausses un sourcils en la voyant embrasser la nana sur le coin de la bouche. Tu ne dis rien, après tout, tu étais toi aussi de l'autre côté de la ligne. Mais c'était surprenant qu'elle fasse cela à la fille alors qu'elle ne semblait pas hyper proche non plus. Enfin, après voilà, chacun faisait comme il le souhaitait.

La fille part rapidement ensuit et tu sais que c'est ton tour. Ton tour de t'asseoir là-bas, ton tour d'être devant l'objectif. Ton tour de te faire prendre en photo. « Je... » Tu effaces avant de secouer la tête, cherchant tes mots. « Je ne suis pas sûr d'être aussi bon qu'elle tu sais. » Tu grattes nerveusement ton avant bras, sentant le frottement de ton sweat sur un bandage récent. Espérant ne pas avoir à te changer ici, à ne pas te changer du tout.Ou alors d'avoir de quoi masquer complétement ton corps. Il le valait mieux. Déjà que la demoiselle faisait tout pour que tu acceptes les photos, si elle voyait tel que tu es réellement, elle pourrait refuser.
Tu cherches un échappatoire quelque part dans la pièce mais tu n'en trouves pas vraiment et la panique commence à te gagner. Petit à petit. « Est-ce que je peux pas simplement te regarder faire ? » Tu montres un tabouret à côté de l'appareil qui pourrait te permettre de tout voir sans être sur les photos. La suppliant presque du regard d'accepter bien que tu sens que ce ne seras pas le cas et qu'elle va te demander de poser. Mais après tout, qui ne tente rien, n'a rien.

― made by hope ―

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

My fucking pain it's easy to see
That it is my cross to bear
Revenir en haut Aller en bas
 
Shooting, stress et amitié ? ~ Eileen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Central Grove-