AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 So shook || ft Angel & Meena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
● Crédits : avatar : Lux aeterna + signa : anaelle
● Face claim : Deepika Padukone
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: So shook || ft Angel & Meena   Jeu 6 Juil - 16:35



Matinée tranquille pour Radha, aujourd’hui elle n’avait pas à se rendre à son bureau et pouvait se permettre de rester travailler chez elle. Mais au lieu de se plonger dans ses dossiers comme elle avait l’habitude de le faire, la jeune femme avait décidé de traîner un peu dans son lit et de repousser son réveil lorsqu’il sonna. Deux fois, même. Elle ne dormait pas vraiment, elle profitait juste de la chaleur de sa couette et de la tranquillité de son chez elle, heureuse de ne pas devoir composer avec le monde extérieur aujourd’hui. Elle su qu’il était temps pour elle de quitter son lit lorsque ses yeux commencèrent à s’attarder un peu trop sur la bague de fiançailles qu’elle avait au doigt, et que son cerveau l’emmenait des vers des recoins où se logeaient des souvenirs tristes. Mais non, pas aujourd’hui. D’un bond, elle quitta son lit pour aller prendre une douche et enfiler quelque chose d’autre que son pyjama, sans pour autant mettre des talons. Oui en gros elle était en tenue de sport qui était aussi adaptée pour la sieste qu’elle allait faire dans la journée.

Dans son salon, elle avait décidé de se montrer inventive le temps qu’Angel n’arrive, et décida de construire un château fort en draps. Le sol était couvert d’oreillers et de coussins et pour faire les murs, elle s’était servie de draps propres qu’elle avait récupérés du sèche-linge et qu’elle avait attachés à des lampes sur pied pour être sûre qu’elles tiennent. Elle avait ensuite branchée un ventilateur pour afin d’avoir de l’air frais sous son château, et aussi parce qu’elle aimait le mouvement du vent contre les draps. Ca diffusait l’odeur de son adoucissant dans toute la pièce et elle adorait ça. La jeune femme avait prit la peine de pousser la table basse pour avoir plus d’espace et de se poser juste devant la télé pour plus de confort. Si elle était fière d’elle ? Oui, très. Si ça servait à quelque chose ? Non, mais tant qu’elle était contente c’était l’essentiel après tout. Et le petit plus c’était qu’elle ne serait pas seule pour ranger tout son bordel vu que le jeune blond allait lui donner un coup de main. Mais ça, il n’était pas encore au courant. La porte sonna et sautillant presque, elle se dirigea vers la porte d’entrée qu’elle ouvrit en grand sans même prendre la peine de regarder dans le judas, sachant déjà qui se trouvait derrière. « Bonjour. » Son ton était joyeux et plus excitée que d’habitude. Avant même qu’il ne réagisse, elle lui prit la main et claqua la porte derrière lui, pour le mener jusqu’au salon et lui montrer son œuvre d’art. « J’ai fait ça ! » Toute la fierté pouvait s’entendre dans sa voix alors qu’elle tendait les bras comme si elle présentait un prix. Ses yeux faisaient des allers-retours entre le jeune homme et ses draps qui  flottaient presque, comme une gamine qui attendait son approbation. « Enlève tes chaussures et installe-toi, je vais chercher à manger. » Elle lui confia la télécommande qu’elle avait récupérée au passage et prit la direction de la cuisine où elle fit le tour des placards pour trouver de quoi manger. Vu l’heure qu’il était, elle se contenta de prendre une boite de céréale qu’elle vida dans un grand saladier et dans un bol plus petit, elle y disposa des fraises qu’elle avait prit la peine de laver et d’enlever la queue – parce qu’elle n’était pas non plus une sauvage quoi qu’on puisse penser – et prit un plus jolie bol dans lequel elle y versa du sucre. Avec habileté, elle apporta le tout pour qu’Angel les récupère à l’entrée du château et s’installa ensuite à ses côtés. « C’est bon je suis installée, j’ai rien manqué de l’action ? Clover a déjà parlé de se trouver un mec ou j’ai raté ça ? »  S’enquit Radha en prenant une fraise qu’elle trempa dans le sucre avant de le portr à sa bouche, invitant son ami à faire de même en poussant doucement le bol vers lui.

_________________

Love drought

Nine times out of ten I'm in my feelings. But ten times out of nine I'm only human, tell what did I do wrong ? Feel like that question has been posed, I'm moving on. I've always been committed, I been focused. I always paid attention, been devoted. Tell me what did I do wrong ? Oh I really asked that, my bad. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar @shiya | signa by bat'phanie | citation signa by linkin park (invisible)
● Face claim : max riemelt
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: So shook || ft Angel & Meena   Ven 7 Juil - 20:42

so shook
meena & angel & radha





Angel s'était levé aux aurores pour arrangé la maison. La famille Black était en effervescence en ce mois de Juillet, et comme tous, supportait mal la chaleur. Heureusement le camping organisé par la ville allait sans doute alléger les coeurs et détendre un peu tout le monde. Angel avait prévu d'y aller avec Olivia et Mia, et Jude lui avait dit qu'il s'y trouverait également. En attendant, il était toujours assigné aux cuvettes des toilettes du centre commercial, qui, avec la canicule, glissaient sous les fesses des clients qui y laissaient leur mucus, au grand dégoût d'Angel.
Aujourd'hui cependant, il était en congé, et comme chaque jour de congé, il allait 'faire le ménage' chez Radha Reagan. La sœur du psy familial. Une grande histoire d'amour entre ces deux familles, assurément. Au départ, il avait prit ce job supplémentaire pour arrondir les fins de mois, notamment en cette période estivale où les folies n'étaient souvent pas très loin à l'horizon... Il devait balayer, cirer, ranger le chez elle de la demoiselle, pour un prix plus que satisfaisant. Sauf que s'était créé entre Radha et le technicien de surface de fortune une amitié étrange, qui devait se situer aux alentours de 12 ans. Ils s'étaient trouvés avec une facilité effrayante, et à force de se côtoyer, Radha avait finalement proposé à Angel de venir pour 'faire le ménage' lorsqu'en réalité ils déliraient en bouffant des cochonneries devant des programmes pour ados. Evidemment, elle le payait, pour la forme.

Et ce matin, il avait prévu de 'faire les poussières'. Il avait revêtu un t-shirt ample un peu négligé et à peine repassé, ainsi qu'un jogging de fortune et de vieilles baskets. Ses cheveux en bataille lui donnaient un air mal réveillé, et il se contenta de passer la main dedans pour tenter - vainement - de les discipliner. Il fouilla le frigo juste avant de partir et glissa des restes de lasagnes maison dans un tupperware qu'il offrirait à Radha. Il fila ensuite, déjà en retard, jusqu'à chez la jeune femme. Lorsqu'il sonna et qu'elle vint ouvrir, il se sentit tout de suite mieux et un sourire radieux illumina ses traits tirés. Elle semblait elle aussi très en forme et extrêmement enthousiaste. Angel se laissa traîner jusqu'à sa création et ses yeux s'allumèrent comme ceux d'un gosse qui débarque à Disneyland. « Whaou, t'as géré ! C'est exactement comme dans mon souvenir... » Il fixait le château de draps, gonflé par le vent, en se remémorant des années en arrière lorsque lui et ses frères en faisaient de semblables et qu'ils y dormaient les samedis soirs. Perdu dans son émerveillement, Angel eut un accès de lucidité lorsque Radha lui colla la télécommande dans les mains et annonça qu'elle allait chercher à manger. « EOH ATTEND ! Des lasagnes maison d'hier. Cadeau d'Erin. » Depuis le temps, la jeune femme savait que les petits plats qu'Angel apportait n'était pas son oeuvre, mais il aimait mettre sa sœur à l'honneur en le répétant chaque fois.

Après lui avoir tendu la boîte, il retira ses chaussures comme demandé et se glissa entre les draps avec soin, pour ne pas casser l'oeuvre de Radha. Il regardait autour de lui comme on découvre un vrai château de princesse et finit par allumer la télé et zapper sur leur chaîne fêtiche : Disney Channel. Bien sûr, il était pile l'heure des Totally Spies, la série qu'ils préféraient. Radha revint vite avec un bol rempli de céréales, des fraises, et du lait. Angel sourit et se rua presque sur la nourriture. Il mourrait de faim : il ne mangeait jamais avant d'aller chez la jeune femme, justement parce qu'il savait qu'elle adorait le gaver comme une oie. Il se demandait d'ailleurs comme elle-même faisait pour garder un ventre aussi plat et une taille aussi fille avec tout ce qu'elle ingurgitait, rien que lorsqu'ils étaient ensemble. Encore un des mystères des hormones. « Tu as raté, mais t'inquiète, là elle cherche comment devenir irrésistible, j'pense qu'elle va repartir en chasse plus tard. » Il parlait la bouffe à moitié pleine, tout en continuant de raconter l'intrigue de l'épisode, qui semblait avoir été pris en cours de route.

Ils étaient ainsi en train de s’empiffrer pendant que Sam, Clover et Alex tentait d'échapper à un bain d'huile bouillante lorsque la sonnerie de chez Radha retentit, faisant sursauter les deux amis. Une partie des céréales vint s'étaler sur les draps, tandis qu'Angel fronçait les sourcils. « T'attends quelqu'un ? » Vu la tête aussi surprise que la sienne de la demoiselle, la réponse était non. «Bouge pas, j'vais voir. » Il n'était pas chez lui mais si il s'agissait d'un vendeur ou livreur, il dirait qu'il est en charge de la maison... ce qui était sensé être vrai en réalité. Sinon, il ferait en sorte que l'importun soit satisfait, ou s'en aille fissa.

Il soupira et se redressa avec difficulté. Il ne présentait pas un physique très engageant dans ses vêtements négligés et sa tête de drogué, mais il s'en moquait... Il s'approcha de la porte et ouvrit à la volée, l'air ailleurs. Ce ne fut que lorsque son regard se posa sur la silhouette qui se découpait dans l'entrée qu'il se sentit... revenir sur terre. Ou partir à des milles de là. Il eut soudain honte d'être à ce point peu présentable, en voyant la créature qui se tenait face à lui. Il devait passer pour un gros lourdeau des quartiers malfamés, alors qu'elle... La première chose qui vint à l'esprit d'Angel fut qu'elle était un ange - ironie de la situation -. Il ne sut pas combien de temps il resta à la contempler avec cette indécence fascinée... détaillant chaque détail de son visage, de son accoutrement orientale, qu'il reconnut comme une de ses tenues indiennes que certains aimaient à porter lors des bal masqués ou des carnavals... Elle les éclipsait tous, tant sur elle, le vêtement paraissait naturel et mystique, comme une seconde peau.

Ce fut un cri de Clover au loin qui réveilla l'esprit engourdi d'Angel. « Je... Hum... Excusez moi. » De quoi, il ne savait pas tellement... Sans doute de l'avoir fixée comme s'il s'agissait d'une pâtisserie gourmande, et sans aucune gène, tandis qu'elle paraissait tout sauf à l'aise. Il poursuivit, encore un peu sous le choc. « Vous... vous désirez quelque chose ? » En réalité, il se rendit compte en disant ces mots qu'elle aurait pu demander n'importe quoi, il aurait dit oui sans hésiter et sans même savoir de quoi il retournait... Papillonnant un peu, il parvint à lui offrir un sourire qui se voulait à la fois rassurant et tinté de cette fascination qui ne l'avait pas quitté, tandis qu'il continuait à furtivement suivre la courbe de pommettes, la chute gracieuse de ses boucles sombres, et ses yeux pétillants d'une lueur qu'il n'avait jamais vu encore auparavant... Elle était indéniablement belle, pourtant lorsqu'il la regardait, il ne songait pas à ce qualificatif pour la décrire... Mystérieuse, mystique, célèste... parce qu'au delà de cette beauté, elle possédait ce quelque chose d'un autre monde.


― made by hope ―

_________________
invisible
I was not trying to tear you down, the words that I could've used I was too scared to say out loud ▬ If I cannot break your fall, I'll pick you up right off the ground. If you felt invisible, I won't let you feel that now.


Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : endlessly epic
● Face claim : Tina Desai
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: So shook || ft Angel & Meena   Sam 8 Juil - 5:41

Radha, Angel & Meena
“ So shook. ”


Arrivée à Lakeview depuis quelques heures, armée de son lourd sac de voyage et de sa feuille de papier, Meena peine à se retrouver dans la petite ville. Elle aimerait bien demander des indications à quelqu’un, mais les rares gens qu’elle croise semblent trop pressés, elle n’ose pas les déranger. Ce n’est pas qu’elle soit timide de nature, juste qu’elle a appris à ne pas aborder les gens avant qu’eux-mêmes le fassent. Enfin, elle finira bien par se repérer, la ville n’est pas si grande que ça et elle a l’adresse de Radha sous les yeux. Elle finit par repérer le nom de l’adresse sur un petit panneau à une intersection, et sent une bouffée d’optimisme l’envahir. Elle n’arrive pas à croire qu’après tous ces mois, elle aura enfin sa sœur face à elle. Elle a si hâte de la serrer dans ses bras, de la découvrir sous toutes ses facettes. Elle l’idéalise déjà, imaginant la complicité innée qui naîtra entre elles, ce lien familial dont elle a tellement besoin et qu’elle n’a pas vraiment eu la chance d’avoir avec ses parents. Elle marche le long de la rue, son regard défilant sur les numéros de porte jusqu’à ce qu’elle trouve celui qu’elle cherche, et c’est une main légèrement tremblante qu’elle lève vers la sonnette, pressant le bouton malgré son cœur qui bat trop fort dans ses tempes.

Elle entend un peu de bruit à l’intérieur, et elle se compose un large sourire, laissant tomber son sac sur le sol afin d’avoir les bras libres de toutes entraves lorsque viendra enfin le temps d’enfin étreindre Radha. Mais, à sa grande surprise, c’est un homme qui lui ouvre. Vêtu d’un large t-shirt et d’un pantalon de jogging, les cheveux légèrement en broussaille, il lui lance un regard qu’elle qualifierait d’ébahi, et le sourire de Meena flanche à peine alors qu’elle le détaille du regard avec curiosité. La première chose qui attire son attention, c’est sa chevelure dorée, qui lui rappelle la douceur du miel. Mais son attention est aussitôt détournée par son regard, d’une couleur qu’elle ne pourrait même pas définir. Une couleur qui rendrait l’immensité du ciel jalouse, qui ferait pâlir d’envie l’azur de l’océan. Elle se perd dans son regard un moment, le dévisageant avec intérêt pendant que son sourire se fane légèrement, en oubliant presque la raison de sa venue ici. Elle ne saurait dire combien de temps dure cet instant comme figé dans le temps, quelques secondes, quelques minutes, quelques heures. Peu importe, sinon ce regard qui soutient le sien.

Mais la réalité reprend ses droits, et l’inconnu lui demande si elle désire quelque chose. Et Meena sursaute presque avant de lui adresser un sourire d’excuse, avant de hocher la tête. Elle cherche ses mots, alors qu’il la détaille du regard, et elle en fait de même, découvrant ce visage aux traits gracieux, presque idyllique. Elle pourrait presque poursuivre cet examen jusqu’au coucher du soleil, si ce n’était du fait que sa sœur se trouve sans doute à quelques mètres seulement d’elle. « Je cherche Radha. Je suis sa sœur. » Et comme pour le prouver, elle tend sa feuille de papier au bel inconnu, sur laquelle est écrit un message de la part de Radha, adressé à ses parents biologiques. C’est sa plus précieuse possession, la seule preuve qu’elle possède quant à son identité, et pourtant elle est prête à la donner à cet homme qui lui inspire quelque chose d’innommable. Un sourire timide apparaît sur ses lèvres alors qu’elle glisse une mèche de ses cheveux derrière son oreille, risquant un petit coup d’œil à l’intérieur de la maison. De ce qu’elle peut apercevoir, ça lui semble épuré, agréable. Zen. Et ces draps tendus dans l’une des pièces, ça lui plaît, même si elle ne comprend pas réellement. C’est sans doute une mode américaine, et rapidement elle s’apercevra que toutes les maisons comprennent un tel décor. « Je peux la voir? »




AVENGEDINCHAINS

_________________
What's up?
And so I wake in the morning and I step outside and I take a deep breath and I get real high and I scream from the top of my lungs what's going on?
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar : Lux aeterna + signa : anaelle
● Face claim : Deepika Padukone
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: So shook || ft Angel & Meena   Lun 10 Juil - 22:06



Un sourire aux lèvres qui traduisait tout son enthousiasme, lorsqu’elle montra à Angel sa nouvelle création, sa bonne humeur la faisait presque sauter sur place. Envolée l’avocate sûre d’elle et la grande sœur modèle qu’elle essayait d’être, lorsqu’elle se retrouvait en présence du jeune blond, elle redevenait très vite une enfant. La preuve avec son château. Rares sont les personnes qui l’avaient déjà vu comme ça en dehors de son cercle d’amis plutôt fermé et de sa famille, tout le monde avait droit à l’image qu’elle décidait de renvoyer au monde. Celle d’une femme forte qui ne se laissait pas abattre malgré les obstacles que la vie dressait sur son chemin. Elle avait sa part de vulnérabilité comme tout le monde, mais le monde extérieur n’avait pas à le savoir et encore moins à le voir. C’était peut-être pour ça que peu de gens dans la profession l’appréciaient. Enfin, au-delà du fait d’être une femme et de faire une partie d’une minorité qu’elle représentait et défendait fièrement, elle avait comprit que ces deux facteurs là avaient des airs de défauts dans ce pays.  Mais aujourd’hui elle s’en fichait parce qu’elle était en compagnie de son ami, en train de manger des cochonneries dans son château de princesse, devant la télé. Le monde extérieur n’était plus qu’un lointain souvenir pour elle, son royaume pour le moment se limitait aux draps, aux coussins et accessoirement à la cuisine parce qu’elle n’oubliait pas ses priorités. En parlant de nourriture, à mesure que les fraises descendaient, elle s’assurait qu’Angel mange lui aussi parce qu’elle aimait nourrir ses proches. « Je vais chercher à boire. » Dit-elle sans quitter les yeux de l’écran avant de marcher à quatre pattes pour sortir du château. Elle revint rapidement avec des briques de jus de fruits parce qu’elle avait la flemme de se servir de verres, et reprit sa place initiale. Au passage, elle avait récupéré une couronne qu’elle avait gardée de la galette des rois et une tiare de princesse en plastique qu’elle avait acheté pour sa nièce mais que Kali avait oublié chez elle. « Maintenant on est dans le mood parfait. » Dit-elle en plaçant la couronne sur la tête du jeune blond et de redresser sa tiare de princesse sur sa tête.

Le suspens était à son comble, comme s’ils étaient devant un véritable film d’action, ni Angel, ni Radha ne parlaient. Bien sûr, ils savaient tous les deux que les choses allaient bien se finir, mais malgré ça un silence presque religieux s’installa en attendant le dénouement. La sonnerie vit sortir la jeune femme de sa concentra, la faisant pousser un petit cri de frayeur tandis que son cœur ratait un battement. Les yeux grands ouverts tandis qu’elle s’assurait qu’elle n’était pas morte d’une crise cardiaque, elle lança un regard au jeune blond pour s’assurer que lui aussi soit encore vivant. « Pas que je sache, non… » Les sourcils légèrement froncés, elle hocha doucement la tête lorsqu’Angel lui dit qu’il s’en occupait. Pendant ce temps, elle se chargeait elle de remettre les céréales renversées dans le bol en en mangeant quelques uns par la même occasion. La règle des cinq secondes qu’elle étendait pour ne pas avoir à les jeter.

Plantant sa paille dans la brique de son jus de fruit, elle se réinstalla confortablement, trouvant le temps étrangement long. Elle ne savait pas depuis combien de temps elle s’était levée, mais le fait de ne presque rien entendre de là où elle était – c’est-à-dire pas très loin – ne la rassurait pas vraiment. Peut-être qu’il était mort et qu’elle l’ignorait parce qu’elle était trop occupée à boire son jus de fruit sous son château de princesse. L’avocate poussa un petit soupir avant de redresser sa tiare et sortit de son trou. « Tout va bien ? » Lança-t-elle dans le dos de son ami en s’approchant de la porte d’entrée.

Debout à côté de son ami, elle adressa un regard à la jeune femme qui se tenait devant la porte, s’attardant un instant sur son visage. Elle ne la connaissait pas, ça ne faisait aucun doute – à moins de l’avoir ratée, elle ne l’avait jamais vu auparavant – et pourtant, elle avait ce sentiment étrange qu’elle était loin d’être une étrangère. Ses yeux furent rapidement attirés par la tenue qu’elle portait, rappelant non pas sans arracher une grimace à la brunette, son héritage indien. « Bonjour, est-ce que je peux vous aider ? » S’enquit l’avocate difficilement en passant un bras autour de la taille d’Angel, sentant ses jambes commencer à trembler sous le poids du mauvais pressentiment qu’elle avait.  

_________________

Love drought

Nine times out of ten I'm in my feelings. But ten times out of nine I'm only human, tell what did I do wrong ? Feel like that question has been posed, I'm moving on. I've always been committed, I been focused. I always paid attention, been devoted. Tell me what did I do wrong ? Oh I really asked that, my bad. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar @shiya | signa by bat'phanie | citation signa by linkin park (invisible)
● Face claim : max riemelt
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: So shook || ft Angel & Meena   Lun 17 Juil - 22:05

so shook
meena & angel & radha





Angel avait la fâcheuse manie de bien s'entendre avec beaucoup de gens... Il était du genre sociable, et enfant déjà, il se faisait des amis plus vite que n'importe qui. Radha lui était, comme bien d'autre avant elle - notamment Olivia - tombée dessus par un hasard qu'il aimait à n'en croire pas un. C'était une femme extraordinaire, avec qui il appréciait passer du temps, tout simplement parce que malgré son 'rang' et son nom, elle n'avait rien de ces reines pimbêches qui se croient au dessus des autres. Et qu'avec lui, un comportement de ce genre serait très mal passé... Elle était le contraire de ce que tous devaient s'imaginer, et son intelligence égalait de loin sa beauté teintée des saveurs de l'orient. Les Reagan n'étaient pas spécialement connus pour être de purs sangs Américains, et aux yeux d'Angel, c'était tant mieux !

Il était installé dans le château que la princesse qui n'en était pas une avait construit, à se goinfrer devant un dessin animé vieux de mille ans et qu'ils adoraient au delà de tout, lorsque la porte avait interrompu leur fascination pour le destin des trois espionnes qui évoluaient sur leur écran. Leur sursaut synchronisé avait gâché ce que Radha avait ramené pour qu'ils ne meurent pas de faim, et leurs esprits à demi retrouvés, son invité s'était proposé d'aller ouvrir... sans jamais deviner ce qu'il allait trouver derrière l'entrée de son amie... En réalité, sur le moment, il se sentit même complètement illégitime. Ce n'était pas lui qu'on venait voir, mais Radha. Et il avait le culot d'aller accueillir à sa place ? Quelle confusion pour celui qui se présentait à elle... et se retrouvait face à lui. Heureusement, Angel était suffisamment différent de Radha pour qu'on aille s'imaginer qu'elle avait pu céder à la chirurgie. Et il espérait avoir plus une tête de ménagère que de gigolo...

Sauf que face à la demoiselle qui se tenait devant lui, alors qu'il ne trouvait pas de mots pour s'exprimer avec politesse... ses pensées se mélangeait et s'entrechoquaient... Il ne savait que dire, que penser. Simplement capable de la fixer, de la détailler... elle qui s'avançait là, parfaite inconnue face à un parfait inconnu. Il mit un temps qui lui parut infini avant de retrouver l'usage de la parole - qui demeurait incertaine et totalement inappropriée. Elle le troublait, dans toute sa présentation... Plus encore lorsqu'à son tour, elle s'exprima. Angel sentit son coeur rater un battement, et le sang affluer dans ses tempes tandis que sa voix fluette révélait des réalités dont il n'avait pas connaissance, et qu'il peinait presque à assimiler, tant il restait focalisé sur son timbre plutôt que ses mots...

« Sa so... » Sourcils froncés, son cerveau semblait enfin comprendre à quoi il devait réagir, mais déjà la concernée les avait rejoins. Angel ne su pas, sur le moment, s'il regretta ou bénit l'arrivée de son amie. A la fois parce qu'il aurait désiré demeurer encore un moment - ou éternellement - seul auprès de la créature mystérieuse sur le perron, mais également parce que son trouble était tel qu'il était soulagé de pouvoir retrouver un semblant de soutien et de lucidité, alors que Radha glissait un bras autour de sa taille. Il ne chercha pas à l'en empêcher, l'aidant même à tenir un peu mieux sur ses jambes tandis qu'il la sentait flancher contre lui. Avait-elle compris qui était cette inconnue ? A bien y songer, à présent qu'il la regardait à travers des yeux non plus fascinés mais curieux de la vérité, l'évidence paraissait frappante... « Je ne savais pas que tu avais... une... autre. Soeur. » Il avait coupé le dernier mot pour l'ajouter plus loin, fixant à tour de rôle Radha et sa soit-disant soeur... Le jeune homme peinait à s'y retrouver, mais il sentait que son amie était encore plus en mal que lui, et se força à reprendre ses esprits pour gérer la situation.

Tendant vers la jeune indienne la main qui ne soutenait pas la taille de Radha, Angel lui offrit un pâle sourire. « Je m'appelle Angel. Je vous en prie... entrez. » Il n'était pas chez lui, et n'aurait normalement pas du agir comme il venait de le faire, mais il se voyait mal attendre que Radha retrouve ses esprits pour inviter la jeune femme à entrer. Il se décala légèrement pour lui laisser l'espace de se faufiler dans le grand appartement de sa sœur, grimaçant un peu en voyant le château de draps, les bols de nourriture et les Totally Spies qui tournaient toujours sur l'écran. « Euh... ne faites pas attention. Nous étions en pleine... séance de cinéma gratuite... » Il se sentit un peu rougir, quelque peu honteux, sans pour autant renier ce qu'il adorait vivre avec Radha... « Je peux vous demander... comment vous... enfin quel est votre nom ? » Il aurait voulut savoir comment elle était arrivée jusque là. Comment elle savait avec tant de certitude que Radha était sa soeur... mais au fond de lui, un sentiment étrange l'avait poussé à se taire, lui soufflant que ces questions appartenait à la concernée, tandis qu'il pouvait se permettre de faire en sorte que l'inconnue n'en soit plus une... et que les mystères qui planaient autour des fragrances épicées qui flottaient dans son sillon, deviennent peu à peu clairs.




― made by hope ―

_________________
invisible
I was not trying to tear you down, the words that I could've used I was too scared to say out loud ▬ If I cannot break your fall, I'll pick you up right off the ground. If you felt invisible, I won't let you feel that now.


Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : endlessly epic
● Face claim : Tina Desai
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: So shook || ft Angel & Meena   Mer 19 Juil - 21:32

Radha, Angel & Meena
“ So shook. ”


Les sourcils froncés du bel inconnu la font douter d’elle, de la légitimité de sa présence ici. Elle ose simplement espérer que ce faciès ne trahit que sa surprise d’apprendre son existence, et non pas qu’il met sa parole en doute. Même si elle n’a jamais pu questionner ses parents au sujet de Radha, depuis qu’elle a découvert l’existence de celle-ci, Meena n’a eu qu’un seul but : la trouver. C’est sans doute naïf de croire que sa sœur voudra bien lui accorder une quelconque importance, mais aux yeux de Meena, sa sœur représente tout ce qu’elle désire au monde. Avoir le sentiment de compter aux yeux de quelqu’un. Elle supporterait mal de voir son affirmation être remise en question, ou pire, apprendre qu’elle s’est trompée. Que cette lettre ne représentait pas la vérité. Mais à l’instant où une magnifique jeune femme se glisse auprès du sublime inconnu, le cœur de Meena semble s’arrêter de battre pendant un moment, alors qu’elle détaille Radha du regard. C’est elle, elle n’en a aucun doute. Elle ressemble à s’y méprendre à leur mère, du moins aux photos d’elle qu’elle a vu lorsqu’elle était plus jeune. Et elles ont le même regard d’ébène, les yeux légèrement en amandes. Meena la détaille du regard sans timidité, tentant d’imprégner chacun de ses traits dans sa mémoire, avant de finalement adresser un sourire à sa sœur qui s’adresse à elle comme si elle était une parfaite inconnu. Ce qu’elle est.

Les paroles de l’homme provoquent un pincement au cœur chez la jeune Indienne. Une autre sœur. Évidemment, si Radha avait été donnée en adoption, il fallait s’attendre à ce qu’elle ait une autre famille, qu’elle aimait sincèrement. Mais elle n’avait pas prévu le coup et elle a un léger mouvement de recul, comme si elle réalisait soudainement qu’il n’y avait que peu de chances que Radha l’accueille à bras ouverts. Mais elle se devait d’essayer, au moins. Elle n’avait pas traversé la moitié de la planète pour se dégonfler au moment venu. L’homme se présente finalement, et Meena sort légèrement de sa torpeur en entendant son prénom. Angel. Un nom qui lui sied parfaitement, qui la fait sourire avec douceur. Elle accepte la main qu’il lui tend et la serre délicatement dans la sienne, une décharge électrique se répandant dans son bras alors qu’elle sent la chaleur de sa paume contre la sienne. Après avoir lancé un petit regard interrogatif à Radha, elle décide d’accepter l’offre d’Angel et entre timidement dans l’appartement, l’examinant du regard maintenant qu’elle est à l’intérieur. Des tons clairs qui attirent aussitôt son attention, qui l’apaisent tout en la rassurant. Un décor épuré et agréable au regard, qui lui donne aussitôt l’impression d’être la bienvenue. D’être à la maison. Elle fait un pas vers le château de draps, réellement curieuse de ce décor qu’elle ne comprend pas, effleure un drap du bout des doigts, un large sourire se dessinant sur ses lèvres.

Mais de nouveau, la voix agréable d’Angel la ramène à la réalité et elle s’arrache à sa contemplation des lieux, tournant la tête vers eux, un petit sourire aux lèvres. « Je m’appelle Meena. » Elle fait quelques pas vers eux, son regard ne quittant pas le visage d’Angel, parce qu’elle est trop timide pour regarder sa sœur droit dans les yeux. Elle a peur de ce qu’elle va lire dans son regard. « Meena Jatania. », précise-t-elle en risquant un coup d’œil en biais vers Radha, espérant que ce nom de famille évoquera quelque chose dans son esprit. Elle voudrait bien lui tendre sa lettre pour mieux exprimer ce qu’elle n’arrive pas à formuler, les mots restant pris dans sa gorge. Mais la feuille de papier est toujours en possession d’Angel. « Tu ressembles tellement à maman… », souffle-t-elle finalement en prenant son courage à deux mains, plongeant son regard dans celui de sa sœur.




AVENGEDINCHAINS

_________________
What's up?
And so I wake in the morning and I step outside and I take a deep breath and I get real high and I scream from the top of my lungs what's going on?
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar : Lux aeterna + signa : anaelle
● Face claim : Deepika Padukone
Chassez le naturiste, il revient au bungalow.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: So shook || ft Angel & Meena   Jeu 20 Juil - 18:31



Radha essayait de garder son calme alors qu’intérieurement, son cerveau était en panique et elle n’avait qu’une envie : fermer la porte au nez de cette inconnue et retourner à ses occupations comme si rien de tout cela n’était arrivé. A nouveau, ses yeux firent le chemin de haut en bas pour observer la jeune femme qui se tenait devant sa porte, sans gêne. De toute façon au point où ils en étaient, il n’y avait pas vraiment de place pour de la gêne ou de la pudeur. « Euh… Moi non plus. » Elle réussit à articuler ces mots difficilement, alors qu’elle continuer de dévisager l’Indienne devant sa porte. Ce fut Angel qui la ramena brièvement sur terre en invitant la jeune femme à entrer pour ne pas qu’elle reste sur le pas de la porte. A ce moment là si elle n’était pas complètement tétanisée, elle lui aurait sûrement donné une petite tape derrière la tête. Pas parce qu’il prenait des décisions comme s’il était chez lui – il était déjà allé ouvrir à sa place, ils n’étaient plus à ça prêt au niveau des aises qu’il prenait – mais parce qu’il n’avait pas vraiment de preuve de ce qu’elle avançait. Peut-être qu’elle mentait parce qu’elle voulait l’extorquer ? Il n’était pas bien compliqué de deviner que la jeune avocate n’avait pas vraiment de lien de sang avec sa famille, par conséquent, il était facile de se faire  passer pour un membre de sa famille biologique et de débarquer sur le pallier en prétendant être une sœur, une cousine ou même une mère. Mais elle n’était pas vraiment maitresse des évènements, alors quand Angel se poussa pour laisser passer la jeune brune, influencée par la main qu’il avait sur sa taille, elle en fit de même.

Elle laissa le soin au jeune homme de refermer la porte derrière sa « sœur », tandis que son regard suivait chaque mouvement que faisait cette dernière. Comme fascinée, elle ne saurait expliquer pourquoi mais il lui était impossible de détacher son regard de cette femme qu’elle ne connaissait pourtant pas, mais qui lui donnait l’impression d’avoir enfin trouvé ce qu’elle cherchait depuis tant d’années. C’était peut-être la couleur de sa peau bronzée aux couleurs d’orient, soutenue par la tenue qu’elle portait,  qui lui faisait vaguement rappelée la sienne et qui, par conséquent provoquait ce sentiment chez la jeune femme. Mais ça ne voulait pas dire pour autant qu’elle avait la preuve que cette femme avait vraiment un lien avec elle. Toujours sans dire un mot, elle s’éloigna d’Angel en ne décollant pas son regard de l’inconnue qui s’était rapprochée des draps qu’elle avait accroché pour leur « séance de cinéma gratuite » comme le disait son ami. C’était une façon intéressante de voir les choses lorsqu’on savait que leur programme cinéma ne s’arrêtait qu’aux Totally Spies lorsqu’ils étaient ensemble. Son regard croisa celui du jeune blond pendant une fraction de seconde, suffisamment pour voir qu’il était en train de rougir.  Forcément, les dessins animés sous les châteaux de draps ce n’était pas très viril. Les hommes. Il se reprit en posant la première question muette que Radha n’arrivait pas à poser, la réponse la faisant légèrement reculer alors qu’elle ouvrait la bouche sans qu’aucun son ne sorte. « Jatania. » Répéta la brunette en écho à celle qui se présentait sous le prénom de Meena. Tout devenait beaucoup plus clair pour l’avocate tandis que les pièces de puzzles dans son cerveau commençaient à s’emboîter. Les bras croisés sous sa poitrine, elle avait dû prendre appuie sur Angel qui était debout à côté d’elle, pour ne pas flancher. C’était en général des nouvelles qu’on préférait apprendre lorsqu’on était assis, allongé ou même mort, mais dans le cas de la brunette, en plus de ne pas être morte, à cause de son stupide château de draps elle n’avait accès directement à un endroit où s’asseoir. Alors elle prenait le jeune blond en substitut, il fallait bien qu’il serve. « Je sens que je vais faire un malaise, laisse pas mon corps toucher le sol il vaut trop cher et j’ai pas balayé encore. » Marmonna la jeune femme en collant son front contre l’épaule d’Angel.

Les mots de Meena donnèrent l’impression à Radha de raisonner dans toute la pièce. « A maman. » Ces simples mots eurent le don de faire gonfler le cœur de la jeune femme de telle façon qu’elle commençait à sentir les larmes monter. Elle ne savait pas si elle ressentait de la joie ou de la tristesse. Une part d’elle était contente parce que pour la première fois dans sa vie elle avait l’impression de pouvoir s’identifier à quelque chose, à quelqu’un. Elle n’était plus l’enfant adoptée qui ignorait d’où elle venait puisqu’elle savait dés à présent qu’elle avait une famille quelque part, une part de cette famille était d’ailleurs juste sous ses yeux. Mais une part d’elle, beaucoup plus grande et qui prenait le pas sur le reste, la rendait triste parce que ça ne faisait que creuser un peu plus le fossé qu’elle se forçait à remplir avec les Reagan. Une larme roula le long de sa joue, qu’elle essuya d’un revers de la main avant de renifler doucement, et de se redresser pour planter son regard dans celui de Meena. Elle avait tellement de questions à lui poser qu’elle ne savait même pas par laquelle commencer, tout se bousculant dans sa tête. « Pourquoi personne ne m’a jamais répondu ? » Fut pourtant la première question qui sortit de sa bouche. « Je pose ma question différemment. Qu’est-ce qui te fais croire que c’est plus acceptable de débarquer directement chez quelqu’un qu’on ne connait pas, au lieu de répondre à un mail qui prendrait sûrement moins de temps, d’énergie et visiblement d’argent ? » Son ton était calme mais sérieux à la fois, c’était l’avocate qui avait parlé.   

_________________

Love drought

Nine times out of ten I'm in my feelings. But ten times out of nine I'm only human, tell what did I do wrong ? Feel like that question has been posed, I'm moving on. I've always been committed, I been focused. I always paid attention, been devoted. Tell me what did I do wrong ? Oh I really asked that, my bad. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
 
So shook || ft Angel & Meena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Central Grove :: Lincoln Avenue-