AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Scars make us who we are, hearts and homes are broken ~ Nixis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
● Crédits : Blueberry, it's me !
● Face claim : Lucky Blue Smith
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Scars make us who we are, hearts and homes are broken ~ Nixis   Mer 12 Juil - 21:55

Scars make us who we are, hearts and homes are broken

― Nixis ―

Dépressif. C'est ce que t'a sortit ton frère en passant te voir hier. Il a dit que tu allais finir ainsi à rester cloitrer dans ta chmabre et ne pas en sortir. Dans un sens il n'avait pas tort. Tu étais roulé en boule sous tes draps depuis des jours, sortant à peine pour passer par la case salle de bain ou essayer d'avaler un truc avant de t'enfermer à nouveau dans ta chambre et ne pas en sortir. C'était une micro routine que tu développais depuis le soir de ton anniversaire, depuis que tu as eût vingt deux ans. Tu étais toujours sous le coup de la nouvelle.

Nix quittait la ville.

Ce mec avec qui tu jouais depuis des mois, avec qui tu as dérapé, avec qui tu t'es battus. Ce mec allait partir de la ville. Il déménageait de Lakeview et tu ne sais pas pour où. Il n'avait rien dit à sujet juste qu'il partait, te laissant derrière, te laissant seul, t'abandonnant. Et en partant, tu savais que plus jamais tu ne pourrais avoir de ses nouvelles, plus jamais tu ne pourrais lui parler, plus jamais tu ne pourrais le voir. Il allait disparaître de ta vie et ne jamais y revenir.
Tu sais que tu le voulais, tu lui as même dit le soir où vous vous êtes battus. Mais au fond de toi, tout au fond, tu ne le pensais pas vraiment. Tu ne le voulais absolument pas. Mais les mots ont été dit, les gestes ont été fait et il était maintenant trop tard.
Et depuis le soir où tu l'as apprit, le soir de ton anniversaire il y a exactement une semaine, tu ne vis plus. Tu as un vide en toi, un vide énorme que tu ne peux combler par quoi que ce soit. Plus rien n'a de goût ou d'attrait. Le sexe ne te donne pas envie, la nourriture ne te donne pas envie, le dessin et la photo ne te donnent pas envie. Tu ne veux rien.

Argan était passé te voir. Déjà, il était la le soir où tout s'est passé, le soir de ton anniversaire puisque vous êtes sortit le fêter ensemble. Il était rester dormir chez toi alors que tu étais dans un état amorphe sur ton lit. Il est revenu plusieurs fois, plusieurs jours. La dernière fois, c'était hier. Ou alors il y a quelques heures, tu ne sais pas vraiment. Mais il était là, à te parler, à te faire manger, à t'aider lorsque tu vomissais. Puis il est partit en te disant qu'il espérait que tu ailles mieux. Comme si cela pouvait être le cas. Comme si tu pouvais guérir de cette blessure, comme si tout ton être pouvait revivre.
Roulé en boule dans tes draps, les larmes coulant sur tes joues et finissant leurs courses dans ton oreiller, tu ne peux arrêter. L'envie de vomir et la bile qui remonte dans ta gorge, tu as déjà vider ton estomac plusieurs fois dans les toilettes cette semaine. Un estomac déjà presque vide.

Le jeu que tu avais initié il y a de cela des mois est devenu un jeu dangereux, blessant vos amis qui n'y étaient pour rien, vous blessant mutuellement par les mots et les coups. Un jeu que tu voulais faire pour t'occuper, un jeu de charme où Nix était juste censé être ta victime d'une nuit avant qu'il ne retourne les règles contre toi et te piège dedans. Un jeu de chat et souris où le but était de faire craquer l'autre, de le faire mariner et de lui faire goûter à la tentation. Un jeu de passion où tu t'es brûlé les ailes.
Il y a bien longtemps que tu ne t'es pas sentit ainsi. Depuis plusieurs années, depuis la seule fois où tu as su aimer quelqu'un, où tu as été en couple. Avant qu'il ne parte, avant qu'il ne te quitte. Et aujourd'hui, en ce moment, c'est un peu la même chose que tu revis sauf que rien n'a eût le temps de se créer et se construire entre toi et Nix. Tu n'es même pas amoureux de lui, tu ne ressens pas de l'amour juste un trcu indescriptible. Un truc qui te détruit en millions de morceaux.

Tu relèves à peine la tête quand la clenche de ta porte se mets à bouger. Tu gémis de douleur alors que le bruit te vrille la tête et tu glisses l'oreiller sur ta tête alors que de nouvelles larmes coulent sur tes joues. Tu ne veux voir personne, tu ne veux parler à personne.

― made by hope ―

_________________

Deux gagnants,
Deux amants,
Un couple. #Nixis



Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scars make us who we are, hearts and homes are broken ~ Nixis   Jeu 20 Juil - 23:36

far, i could go so far...
nixis



Il fixait ses valises, l'air perdu. Tout dans la maison le poussait au départ ; l'électricité avait été coupé, les meubles recouverts de draps à la manière des maisons des morts, plus rien de personnel ne décorait les pièces assombries... Seul Nix demeurait, l'esprit ailleurs, au milieu du salon, à ne savoir que faire. Deux heures encore auparavant, il était pourtant parfaitement sûr de lui. Il ne savait pas encore où il irait, mais il savait qu'il partait, sans se retourner. Cette fois, sa décision était sans appel, et personne ne parviendrait à lui faire changer d'avis. Il avait prévenu ses amis, promis de donner des nouvelles. Mais n'avait laissé personne le dissuader une seconde fois de mettre les voiles.
Tout était devenu trop compliqué, trop douloureux. Et il sentait au fond, que c'était le bon moment pour disparaître... Il ne pouvait nier que la ville lui manquerait, que sa vie ici avait été apaisée, et heureuse... Même dans les moments difficiles, jamais il n'avait regretté son choix. Jamais il n'avait songé à fuir... jusqu'à quelques jours plus tôt... toute cette folie avec Alexis, cette peur qu'il était parvenue à enfouir et qui avait resurgi soudain, violente et fulgurante, tandis qu'il tentait de maintenir son coeur à flot, ballotté par cet étudiant aux cheveux trop clair et au regard trop profond...
Rester, c'était subir la haine dans son regard, chaque fois qu'il le croiserait. Rester c'était lutter contre le désir qui imprégnait chacun de ses sens lorsqu'il pensait simplement à lui. Rester, c'était souffrir de savoir que jamais il ne l'aurait, et que si par chance cela arrivait, tout serait gâché par ce sombre passé qu'il s'efforçait depuis trop longtemps d'enterrer, sans jamais y parvenir totalement...

Alors, le lendemain de cette soirée où il avait annoncé au concerné qu'il quittait la ville, lui annonçant autant qu'à lui-même, il avait réservé un billet pour un vol direct à Bergen, dans sa Norvège chérie, une semaine plus tard. Là-bas, rien ne l'attendait que des souvenirs d'enfance, des moments heureux... et même si Nix n'avait aucune idée de ce qu'il ferait une fois sur place, il avait au moins d'impression de partir pour un monde où il serait à sa place. Il rentrait chez lui. Et cela consolait en partie la douleur qui le dévorait de devoir partir ainsi...
Il avait préparé son départ les jours suivants, sortant à peine. Il avait démissionné de son poste au Red Door et mit sa maison en vente. Cette dernière n'étant pas encore vendue, il avait fait communiquer à l'agence ses coordonnées pour tout régler lorsque cela serait le cas... Et puis le jour J était arrivé. Nix détestait les adieux, et il n'avait rien prévu pour son départ... Il savait qu ses amis lui en voudraient, mais il était incapable de fêter sa fuite lâche... tout ce qu'il voulait c'était mettre le plus de distance possible entre lui et Alexis. Quitte à déchirer son coeur, une bonne fois pour tout, ce serait toujours moins douloureux que de le voir saigner un peu plus chaque jour qu'il restait...

Et puis au moment de fermer sa porte pour la dernière fois... il était sorti de nulle part. Argan. Le meilleur ami d'Alexis. Instinctivement, Nix avait paniqué ; était-il arrivé quelque chose au jeune homme pour qu'un type qu'il ne connaissait pas du tout et qu'il jalousait atrocement - et qui le détestait probablement, à l'instar de son meilleur ami - débarque ainsi chez lui à l'improviste ? Il n'avait pu cacher sa crainte d'apprendre une mauvaise nouvelle, et lorsqu'Argan avait finalement parlé, le monde de Nix s'était écroulé. Encore. L'état dans lequel se trouvait Alexis, selon les dires de son ami, était sa faute. Entièrement. Et bien plus que de la culpabilité, c'était un désir absolument insoutenable de courir le réconforter qui rongeait le garde-forestier, tandis qu'il prenait conscience des conséquences de ses décisions. Il n'avait jamais été doué pour faire les bons choix. Et à cet instant précis, déchiré entre sa raison qui lui hurlait de fuir, lui soufflant qu'Alexis finirait par s'en remettre... et son coeur qui lui soufflait d'aller le voir, de rester et de lui expliquer... Nix ne savait plus quoi faire. Plus que jamais, il était perdu. Plus que jamais, il se sentait déchiré, tiraillé, et anéanti.

Argan était parti depuis près d'une heure à présent. Laissant le jeune homme dans un état second... De longues minutes que Nix fixait ses sacs sans les voir... qu'il cherchait à comprendre, qu'il cherchait la voie à suivre... Et puis soudain, il s'était levé. Sans savoir pourquoi, sans savoir comment... il était sorti, avait fermé sa porte et parcourut les rues dans une semi-torpeur, jusqu'à l'appartement d'Alexis. Il ne sut jamais vraiment comment il était arrivé jusque là, mais il y était, et faire marche arrière n'était plus une option, alors que son âme entière appelait à pénétrer ces lieux et rejoindre celui qui, à bien des égards, avait fait de sa vie autant un enfer qu'une révélation.

Étonnamment, la porte est ouverte, et Nix prend une inspiration avant de la pousser et d'entrer. L'endroit semble vide, et sur le moment, il hésite. A t-il le droit de faire cela ? Il n'est qu'un inconnu. Un intrus en ces lieux... et quelque part, derrière une porte, un jeune homme se meurt par sa faute... Quelque part, Nix est heureux de ne croiser personne. Mais ailleurs, il aurait désiré que quelqu'un l'arrête, qu'on lui hurle dessus combien il est un salaud, combien il est ignoble d'avoir agit ainsi avec Alexis... qu'on le chasse, en lui interdisant de revenir. Cela rendrait les choses tellement plus faciles... et à la fois tellement plus compliquées, lorsqu'il y songe. Au fond de lui, quelque chose se battra toujours pour ne pas avoir à quitter Alexis. Qu'importe les épreuves et les barrières.

Mais personne ne le stoppe. Et Nix ne tarde pas à trouver la porte de la chambre de l'étudiant... La seule porte close de la maison... et la seul qui, lorsqu'il s'en approche, laisse un goût amer dans son coeur.
Il hésite à nouveau, puis doucement, se laisse guider par ce besoin d'être auprès du blond, de le voir, de sentir son odeur... Lorsque la pièce se dévoile sous ses yeux, la première chose qui le saisit est la noirceur... La silhouette recroquevillée d'Alexis git sur le lit, et le coeur de Nix se serre, tandis qu'il réalise là, pleinement, ce qu'il a fait... Il reste figé un moment, ne sachant que dire, que faire... Il a autant envie de fuir que de courir étreindre le jeune homme... Finalement, au prix d'un effort guidé par l'inquiétude, il s'approche du lit sans un mot. Alexis ne le voit pas, un oreiller plaqué sur son visage. Mais Nix sait lui, qu'en dessous, il n'est que douleur et désespoir. Comme lui. Sauf que lui ne l'exprime pas de la même manière...

Doucement, il s’assoit sur les draps, prenant garde de ne pas toucher le garçon... Il l'observe là, en silence, assimilant un peu plus chaque seconde à quel point il avait raison. A quel point il n'a pas de coeur. Et à quel point il est un monstre...




― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : Blueberry, it's me !
● Face claim : Lucky Blue Smith
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scars make us who we are, hearts and homes are broken ~ Nixis   Dim 23 Juil - 9:54

Scars make us who we are, hearts and homes are broken

― Nixis ―

La porte de ta chambre qui s'ouvre signifiant que quelqu'un osait venir te voir. Ils étaient peu dans ce cas là. Ta fratrie ou Argan. Et encore, Emma n'a pas supporté de te voir ainsi et n'est pas revenue pour le moment. Enfin, il te semblait.
Pourtant, quand la porte s'ouvre, tu peux dire qu'il ne s'agit d'aucun d'eux. Tu reconnais leurs pas sur le sol et ceux là tu ne les connais pas. Le poids sur le bord de ton lit non plus. Par contre, ce que tu reconnais c'est l'aura et le parfum. L'aura brisée d'une personne qui te déteste pour tout ce que tu as fait. Le parfum entêtant qui t'as rendu addictif dès le premier soir.
Tu reste pourtant sous ton oreiller, c'est la dernière personne que tu souhaites voir. Tu ne veux pas lui montrer à quel point tu es détruit bien que cela aurait été une bonne leçon de lui montrer les dégâts qui ont été causés. D'ailleurs il retire l’oreiller de ton visage et là il peut te voir. Il peut voir les cernes sous tes yeux rougis et brillant, les sillons humides, le visage blanc et cadavérique. Et tu continues d'éviter son regard. D'éviter ses yeux qui ne feront que mettre du sel sur les plaies.

Cette voix. Ce léger accent étranger et exotique. Nix.

Tu le reconnaissais mais tu ne voulais pas le voir. Tu pensais même que c'était une vision provoquée par ton cœur meurtrit. Parce que tu le vois dans tes cauchemars alors pourquoi pas une vision ? Après tout tu devenais fou.
Tu ne dis rien quand il parle. Tu ne peux rien dire. Ta voix est bloquée, elle ne se fait plus entendre. Presque plus. Tu as juste déjà parlé à Argan, au tout début de ce cauchemars quand tu arrivais encore à parler. Maintenant il est le seul qui te parle et toi tu fais. Parce que tu ne peux désobéir à ton meilleur-ami lorsqu'il te dit de te lever et de venir manger un truc. Mais là, quand Nix parle, tu ne peux rien lui répondre. Alors tu l'écoutes, ton cœur se serrant un peu plus à chaque fois. Les larmes coulant silencieusement sur tes joues en entendant sa voix que tu sais ne plus entendre bientôt. Parce qu'il part. Parce qu'il quitte Lakeview en te laissant derrière, en te laissant le haïr.

Et dans un sens tu as hâte qu'il parte. Parce que le fat qu'il soit venu aujourd'hui n'est qu'un coup de poignard supplémentaire qu'il te fait. Un coup encore plus dur, une façon de te narguer. Et tu sais que ça va mal se passer pour toi lorsqu'il quittera ta chambre. Pourtant, tu as autant envie qu'il parte mais aussi qu'il reste. Qu'il reste parce que tu as besoin de lui. Parce que tu as difficilement compris que tu avais besoin de sa présence dans ta vie. Que ce jeu de séduction est devenu bien plus que cela, qu'il est une part importante de toi bien que tu ne te l'explique pas. Parce qu'il te fais ressentir des émotions comme avec lui, les mêmes douleurs que ta rupture avec ton seul amour. Bien que là tu sois certain de ne pas ressentir de sentiments amoureux. Juste quelque chose de fort pour Nix.
Tu voudrais lui dire mais les mots ne sortent pas. Alors tu te tais et tu l'écoutes. Parce que ta voix ne se laissent entendre que lorsque les cauchemars envahissent ton sommeil. Réveillant tes frères chaque nuit qui eux espère que cette phase va se dissiper.

Pourtant, ouvrant plusieurs fois la bouche de suite, tu finis par parler, voyant du coin de l’œil qu'il a retiré sa chaîne. Tu ne sais pas ce qu'il a en tête, ce dont il veut parler mais tu sais que ces mots vont être là pour te blesser encore plus. « Il n'y a rien à justifier. » Ta voix rauque et lourde, bien différente de celle que tu as habituellement. Qui montre que tu ne parle peux, que tu te brises les cordes vocales à hurler la nuit. « Tu me hais. Et je sais que je n'ai que ce que je mérite. » Tu en étais venu à un point où tu te haïssais toi-même. Parce que tout était de ta faute, dès le premier soir. Qu'il Gouttant à peine aux délices de votre drôle de relation, te brûlants les ailes pour quelques étreintes rapides et quelques baisers volés.
« C'est ça la vérité. » Tu le regardes alors dans les yeux, lui montrant vraiment ce que tu es devenus ces derniers jours, lui montrant ce qu'il avait fait de toi. Tu te redresses dans le fond de ton lit pour appuyer ton dos contre le mur. La couverture, bloquée par Nix assit dessus, glissant pour dévoiler un peu ton corps. Ton torse-nu, tes avant-bras découverts. Des traces rouges de griffures, fraîches et anciennes. Signe de violentes crises de larmes, de désespoir avec pour seul moyen de se calmer que de se blesser. Destruction psychologique et physique.

Tu restes de longues secondes à le regarder avant de te rallonger dans la position que tu étais, grognant faiblement alors que tu n'avais plus le coussin pour mettre sur ta tête et t'isoler totalement.

― made by hope ―

_________________

Deux gagnants,
Deux amants,
Un couple. #Nixis



Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scars make us who we are, hearts and homes are broken ~ Nixis   Lun 24 Juil - 20:26

far, i could go so far...
nixis



Il essayait encore de comprendre ce qui l'avait poussé à agir si violemment, si radicalement. Jamais encore auparavant il avait celui qui brise les coeurs, qui détruit les espoirs. Toujours, il était le laissé pour compte, l'abandonné, le mit de côté. Il avait grandit heureux avant de connaître la vraie vie, celle qui fait mal, celle qui dévore l'âme. Il avait tenté de s'endurcir, de conquérir ce qui lui faisait si peur, et tant défaut. Il y était un peu parvenu avec Adrian, mais lui aussi avait finit par lui échapper, s'envoler. Et dans sa solitude, il s'était forgé, endurci. A contrecoeur peut-être, inconsciemment sans doute. Mais celui avait permis de ne plus souffrir des autres, de leurs mots, de leurs évolutions... Il avait pu grandir seul à partir de ce jour là, et depuis, rien ni personne encore n'était parvenu à mettre à terre le mur qu'il avait construit autour de son coeur.

Personne avant Alexis... Il avait tout détruit, petit à petit, pierre par pierre, révélant le meilleur de Nix, et le pire, à bien des égards. Le jeune homme faisait à présent face à sa créature ; l'âme qu'il avait façonnée de ses mots tranchants, de ses mensonges douloureux, tandis qu'il jurait ne pas vouloir de lui, lorsque chaque fibre de son corps hurlait le contraire. Lui qui avait songé se protéger en agissant ainsi, protéger les efforts faits ces dernières années pour se soustraire au joug des autres. Il avait craint si fort qu'Alexis le haïsse pour ce qu'il était, pour ce qu'il avait fait, qu'il n'avait pas songé un instant que peut-être, cette haine qu'il lui porterait le toucherait lui aussi. Il n'avait pas écouté le blond lui dire combien il comptait. Il avait préféré ignorer cette partie et se convaincre que, contrairement à Nix, l'étudiant l'oublierait.

Mais l'évidence même s'affichait là, son corps mutilé, sous ses yeux... Argan n'avait pas exagéré son état lamentable, et le garde-forestier parvenait encore difficilement à se dire que tout cela était de son fait... Jamais il n'avait voulut que cela finisse ainsi. C'était trop. Bien trop, comparé à ce qu'il risquait. Alors, presque sans hésiter, il avait prit la décision folle de tout dire à Alexis. Ainsi, les jeux pourraient être faits en toute connaissance de cause.  






― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : Blueberry, it's me !
● Face claim : Lucky Blue Smith
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scars make us who we are, hearts and homes are broken ~ Nixis   Lun 24 Juil - 23:02

Scars make us who we are, hearts and homes are broken

― Nixis ―



― made by hope ―

_________________

Deux gagnants,
Deux amants,
Un couple. #Nixis



Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scars make us who we are, hearts and homes are broken ~ Nixis   Lun 24 Juil - 23:50

far, i could go so far...
nixis






― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : Blueberry, it's me !
● Face claim : Lucky Blue Smith
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scars make us who we are, hearts and homes are broken ~ Nixis   Mar 25 Juil - 13:02

Scars make us who we are, hearts and homes are broken

― Nixis ―



― made by hope ―

_________________

Deux gagnants,
Deux amants,
Un couple. #Nixis



Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scars make us who we are, hearts and homes are broken ~ Nixis   Mar 25 Juil - 15:43

far, i could go so far...
nixis






― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : Blueberry, it's me !
● Face claim : Lucky Blue Smith
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scars make us who we are, hearts and homes are broken ~ Nixis   Mer 26 Juil - 14:48

Scars make us who we are, hearts and homes are broken

― Nixis ―



― made by hope ―

_________________

Deux gagnants,
Deux amants,
Un couple. #Nixis



Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : avatar | hope (me) ☼ gifs | hope me ☼ code signa | bat'phanie ☼ citation signa | linkin park, easier to run
● Face claim : grey damon
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scars make us who we are, hearts and homes are broken ~ Nixis   Ven 28 Juil - 0:27

far, i could go so far...
nixis







― made by hope ―

_________________
runaway from you
it's so much easier to go ▬ Sometimes I remember the darkness of my past, bringing back these memories I wish I didn't have. sometimes I think of letting go and never looking back and never moving forward so there'd never be a past.
Revenir en haut Aller en bas
 
Scars make us who we are, hearts and homes are broken ~ Nixis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Chestnut Heights :: Grafton Row-