AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 retrouvailles feat meena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
● Crédits : tag
● Face claim : jeremy renner
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: retrouvailles feat meena    Mar 5 Sep - 15:24

Il était tôt lorsque je me suis levé ce matin. Je n'arrivais plus à dormir, ça m'arrivait fréquemment depuis six ans. Je ne pouvais pas fermer l’œil sans revoir la voiture exploser, sans me poser des tas de questions sans me demander pourquoi c'était arrivé. Je me réveillais tous les matins avec l'étrange sensation que ma vie avait basculée et que rien n'était plus comme avant, même si j'avais refais ma vie, je ne cessait de penser à Elena et Cassidy. J'avais d'ailleurs une gourmette avec le nom de ma fille au poignet que je gardais depuis l'accident. J'essayais de ne pas trop parler d'Elena avec ma nouvelle femme. Je n'avais pas envie d'aborder le sujet et ça ne serait pas galant vis à vis d'elle alors je préférais me taire et ne pas lui dire pourquoi je me réveillais souvent en plein milieu de la nuit, même si elle s'en doutait forcément. Je l'ai embrassé sur la joue avant de me lever et de partir m'isoler dans la cuisine comme je le faisais à chaque fois. Je me suis pris un café et j'ai regardé par la fenêtre, tout était calme. Je suis allé m'habiller et j'ai reçu un message sur mon téléphone. Ça venait de mon employeur. Urgent. J'ai levé les yeux au ciel, avec eux c'était toujours urgent. Nora c'était levée et me demandait ce que j'avais prévu pour aujourd'hui. J'étais sensé être en vacances comme elle. Je lui ai répondu que j'allais bosser, elle n'a rien dit mais je savais qu'elle se posait beaucoup de questions. J'ai pris mes clés de voiture, mon fils s'était levé et m'appelait comme il le faisait souvent. C'était son rituel. Je suis allé le voir et je lui ai dis que je devais partir travailler. Je l'ai pris dans mes bras et je lui ai déposé un bisous sur le front. Je suis allé voir si ma fille dormait encore, c'était le cas. J'ai souris en la voyant si paisible dans son berceau. J'ai embrassé ma femme et je suis monté dans ma voiture. Urgent. Je me demandais bien ce qui avait de si urgent à moins qu'ils aient retrouvé des os d'un tyrannosaure au beau milieu de la ville, mais j'en doutais. Je ne pouvais pas leur dire non de toute manière. J'en avais toujours été incapable et c'était justement ce qui avait agacé ma première femme et ça continuait aujourd'hui avec Nora. Je me suis arrêté pour prendre un café, ce que j'avais souvent l'habitude de faire avant d'aller dans le centre internationale d'archéologie de la ville. Ils avaient des bureaux à dispositions. J'ai garé ma voiture devant le parking et j'allais entré lorsque j'ai vu dans la rue un visage que je connaissais et que je ne pensais pas recroiser ici. La dernière fois qu'on s'était vu c'était en Inde. Je me suis arrêté surpris et j'ai d'abord baissé la tête ne voulant pas qu'elle me repère mais c'était sans doute trop tard. J'ai finalement soupiré et je suis allé vers elle.

« Bonjour, Meena. Je ne savais pas que vous connaissiez cette ville et pour être honnête je ne pensais pas vous revoir en Amérique. Vous … vous vous souvenez de moi ? »

Il valait peut-être mieux qu'elle ne se rappelle pas de moi au fond, mais j'en doutais fort. Je m'étais battu avec son mari la dernière fois qu'on s'était vu alors forcément je n'en menais pas large. Elle avait toutes les raisons de penser que je n'étais pas quelqu'un de bien et de se méfier.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : noralchemist.
● Face claim : Tina Desai
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: retrouvailles feat meena    Jeu 7 Sep - 3:31

William & Meena
“ Retrouvailles. ”


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Durant les dernières semaines, la vie de Meena avait drastiquement changée pour le mieux. Pour la toute première fois de sa vie, elle vivait dans un endroit où elle se sentait la bienvenue, auprès d’une personne envers qui elle éprouvait une affection authentique. Après avoir passé sa vie à se sentir étrangère auprès de ses parents, puis de son époux, elle avait fui l’Inde pour retrouver sa sœur biologique, et les choses s’étaient encore mieux déroulées qu’elle n’aurait pu l’espérer. Radha était rapidement devenue la personne la plus importante à ses yeux. Auprès d’elle, elle apprenait à se laisser aimer, à laisser une autre personne prendre soin d’elle. Elle lui rendait évidemment la pareille, s’occupant des tâches ménagères et de la cuisine alors que Radha travaillait. C’était comme une seconde nature pour elle de se montrer serviable, mais pour la première fois elle le faisait avec un réel enthousiasme. Chacun des sourires que sa sœur lui adressait était pour elle une victoire personnelle. Il faudrait encore du temps pour qu’elles partagent ce lien si particulier qui aurait dû se développer depuis l’enfance, mais elles semblaient déjà avoir établies une complicité certaine, un amour sincère.

Ce matin là, elle s’était réveillée très tôt. Ne voulant pas embêter Radha en faisant du bruit, elle s’était habillée le plus silencieusement possible et avait décidé de sortir pour boire un thé. Armée d’un bouquin (Harry Potter and the philosopher stone, si vous voulez tout savoir – Radha avait failli la jeter à la rue en apprenant que sa sœur n’avait jamais lu les livres mais simplement vu les films, et elle lui avait donné la pile de livres en lui ordonnant de les dévorer dans les plus brefs délais), elle s’était rendue dans un café près de chez Radha. Mais alors qu’elle marche vers la porte de l’établissement, elle remarque du coin de l’œil un homme qui ne lui est pas étranger… Ça lui fait l’effet d’une douche froide, de le revoir. Leur unique rencontre remonte à quelques années, et pourtant ça lui a laissé un souvenir marquant. William était un ami de son époux, et celui-ci l’avait invité un soir pour partager leur repas. Évidemment, en sa présence, son mari s’était montré plus agréable envers sa femme qu’à l’habitude, mais certains détails n’avaient pas échappés à William. D’abord, les nombreuses marques aux bras et au visage de Meena, ce bandage de fortune fait au poignet foulé par son mari, son ton de voix plutôt brusque lorsqu’il lui donnait des ordres… Une manière d’agir qui n’était pas particulièrement étrange aux yeux de Meena, mais qui pouvait certainement paraître parfaitement déplacée chez un Américain. William avait alors décidé de prendre la défense de Meena, et les choses s’étaient plutôt mal passées. Les deux hommes s’étaient battus, et son mari avait perdu le combat pour mieux se défouler sur elle une fois l’invité chassé dehors. Elle gardait un souvenir vif de cette soirée et éprouvait des sentiments mitigés face à cet homme. D’un côté, il avait pris sa défense, et c’était la toute première fois de sa vie que quelqu’un agissait ainsi envers elle. Espace d’un moment, elle s’était sentie plus forte grâce à lui, comme si elle valait vraiment quelque chose. De l’autre côté, les coups que son mari lui avaient porté cette nuit là lui laissait un goût amer sur la langue lorsqu’elle repensait à cette soirée. Et puis, si ce type était ami avec son époux, il ne pouvait décidément pas être une bonne personne… « Bonjour, William. Évidemment, que je me souviens de vous… » Elle lui sourit, davantage par politesse qu’autre chose, le détaillant du regard pendant quelques instants, priant pour qu’il ne la questionne pas sur son mari. « Je suis arrivée à Lakeview depuis deux mois, ma sœur habite ici. J’avoue que je ne m’attendais pas à vous revoir un jour… »




AVENGEDINCHAINS

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
What's up?
And so I wake in the morning and I step outside and I take a deep breath and I get real high and I scream from the top of my lungs what's going on?
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : tag
● Face claim : jeremy renner
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: retrouvailles feat meena    Jeu 7 Sep - 13:30

Elle se souvenait de moi. Mince. J'aurais sans doute préféré qu'elle ne se souvienne pas. Notre dernière entrevue avait été quelque peu mouvementés, enfin surtout pour son mari. C'était il y a quelques années, Elena et Cassidy étaient encore en vie et j'avais du aller en Inde pour le travail. J'avais travailler avec son mari, mais il ne m'avait pas plu du tout. Je n'avais pas aimé la façon dont il lui parler et j'avais bien compris qu'il était violent avec elle. J'avais essayé de lui faire comprendre les choses, mais ça avait été compliqué. Je m'étais battu avec lui et je l'avais mis avais mis une bonne raclée, parce que je n'étais pas connu pour me laisser faire. Je savais me battre, après tout j'avais fait mon service militaire et j'étais resté quelques années avant de prendre un autre chemin. Je connaissais le combat, il n'aurait eu aucune chance de toute manière. Je n'avais pas eu de nouvelles depuis. J'étais revenu en Amérique et j'avais eu d'ailleurs des ennuis à cause de cette bagarre. Mes supérieurs l'avait appris et n'avaient pas apprécié mon comportement mais je n'en avais rien eu à faire. Quand quelque chose me déplaisait je n'étais pas du genre à laisser passer. Il me fallait des explications, voir un compte rendu. Je voulais comprendre mais son mari ne m'avait pas expliqué et de toute manière je n'étais pas mécontent qu'il se soit pris une raclée. Il ne la méritait pas. La demoiselle avait changé depuis. Je la trouvais déjà plus joyeuse. J'avais pourtant appris pour la mort de son époux. C'était mes supérieurs qui m'avaient prévenus.

J'étais surpris qu'elle soit en ville. Je ne pensais pas la revoir et elle non plus. Je me demandais ce qu'elle faisait là et j'avais à vrai dire plein de questions. Elle m'a dit que sa sœur était ici. Je ne savais même pas qu'elle en avait une. J'ai haussé les sourcils. Elle était aussi surprise que moi de me voir. Je lui ai répondu :

« Je vis ici depuis un moment maintenant. J'étais en Inde seulement pour le travail, mais je voyage beaucoup. »

Mon téléphone à sonné c'était mon patron. J'ai décroché. Il me demandait de venir tout de suite. J'ai râlé et j'ai répondu « je serais là dans un quart d'heure, je suis en rendez-vous.» Ils m'ont rappelé que j'avais un dossier à leur rapporter et j'ai levé les yeux au ciel. « Ouai, ouai, je l'ai, je vous le ramènerait.» Évidement c'était un mensonge, je ne l'avais pas sur moi et je l'avais complètement oublié chez moi. J'ai raccroché.

« Désolé … les patrons veulent toujours tout … mais puisque j'ai un peu de temps je voudrais vous parler de quelque chose. En particulier de ce qu'il s'est passé quand j'étais chez vous. Je suppose que vous ne me faites pas confiance, mais vous n'avez rien à craindre de moi. J'ai appris pour votre époux … … Est-ce qu'on peu aller quelque part pour en discuter, de préférence où il y a du monde ... »


C'était moins risqué avec pleins de monde autour de nous au moins il y aurait du brouhaha et personne ne se soucierait de nous, si on allait dans un endroit trop calme n'importe qui pourrait entendre ce que j'avais à lui dire.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : noralchemist.
● Face claim : Tina Desai
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: retrouvailles feat meena    Sam 9 Sep - 2:07

William & Meena
“ Retrouvailles. ”


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il aurait été surprenant que Meena ne se rappelle pas de lui. D’une certaine manière, il avait complètement changé sa vie, ce soir là. Bien que son intervention auprès de son mari ait eu des conséquences plutôt désagréables, il avait permis à Meena de comprendre une chose essentielle. Que la situation était loin d’être normale. Que tous les hommes ne traitaient pas leurs femmes de cette manière, et qu’elle avait le droit d’exiger d’être traitée différemment. Ce jour là, une force d’esprit était apparue chez Meena, ce désir absolu de s’en sortir, de quitter son mari. Évidemment, les choses étaient plus faciles à dire qu’à faire, et elle n’avait pas vraiment pu se sortir de cette situation par elle-même. Ayant très peu de ressources, elle avait dû continuer à endurer ses conditions de vie, mais au moins, quelque part dans son esprit, elle savait que les choses pourraient un jour être différentes. Elle avait souvent songé à cette soirée, avait souvent eu envie de remercier cet inconnu qui avait mis une amitié en péril pour la défendre. Et de le revoir, des années plus tard, à l’autre bout de la planète… Ça avait quelque chose d’incroyablement rassurant. Comme si ça lui confirmait que sa place était définitivement ici, désormais.

Elle hoche la tête lorsqu’il mentionne avoir été en Inde pour le boulot, elle se doutait bien qu’il n’était pas de la région. Pas seulement à cause de la couleur de sa peau, mais également sa manière de parler. Elle s’apprête à répondre quelque chose, mais est interrompue par la sonnerie du téléphone de William. Elle reste donc silencieuse pendant qu’il passe son appel, lui souriant lorsqu’il râle ensuite sur les patrons. Comment pourrait-elle le savoir, elle qui n’a jamais travaillé? William la surprend ensuite en faisant référence à cette fameuse soirée où il était chez elle, et Meena pince les lèvres, se demandant où il veut en venir. Mais certaines paroles prononcées par William la surprennent, et elle hausse les sourcils en hochant la tête. « Euh… Oui, d’accord. » Elle jette d’ailleurs un petit coup d’œil vers le café, qui est très populaire à cette heure matinale. Plusieurs habitants viennent chercher leur dose quotidienne de caféine, et l’endroit est certainement bruyant. « On peut aller là. »

Elle marche vers l’intérieur et remarque une table libre près de la fenêtre, alors elle s’y dirige en s’assurant que William la suit. Une fois assise, elle observe William quelques instants, l’évaluant du regard, tentant de deviner si elle devrait lui faire confiance ou non. « Je ne sais pas comment vous connaissiez mon époux… Ni ce que vous savez de sa mort. Mais j’avoue que vous piquez ma curiosité… » Une serveuse s’approche d’eux, faisant sursauter l’Indienne, qui s’empresse de commander un thé à la menthe et un croissant. Elle a besoin de forces pour se replonger dans ses souvenirs, pour faire face au fantôme de son mari.




AVENGEDINCHAINS

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
What's up?
And so I wake in the morning and I step outside and I take a deep breath and I get real high and I scream from the top of my lungs what's going on?
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : tag
● Face claim : jeremy renner
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: retrouvailles feat meena    Dim 10 Sep - 12:24

Je ne savais pas si elle allait accepter de m'écouter, ni si elle comprendrait ce que je lui dirais mais je devais essayer parce que je ne voulais pas qu'elle pense que j'avais quoi que se soit à voir avec son mari. Je ne l'avais jamais apprécié et il ne faisait pas parti du tout de mes amis. Je n'avais eu affaire à lui qu'à cause de mon travail, sans ça je ne l'aurais jamais croisé. Je voyais beaucoup de monde avec mon travail et parfois ça ne fonctionnait pas toujours, ça avait été le cas avec son époux. Elle était visiblement curieuse de savoir ce que j'avais à lui, tant mieux parce que je sentais qu'elle se méfiait de moi alors que je ne voulais que son bien. On s'installe à une table du café qu'elle a indiqué et un serveur viens prendre nos commandes. Je ne suis pas surpris qu'elle demande du thé à la menthe, pour ma part je me contente d'un café. C'est a boisson fétiche le matin. Je ne pars pas de chez moi sans un café et je peux en boire deux où trois tasses dans la mâtiné même plus. J'attends que le serveur parte et je fini par lui dire :





J'avais besoin de le savoir. Je ne pouvais pas m'empêcher de revenir sur cette histoire parce qu'elle m'avait marquée et parce que j'ai toujours eu besoin de tout savoir et surtout de comprendre ce qui s'était passé.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : noralchemist.
● Face claim : Tina Desai
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: retrouvailles feat meena    Mar 12 Sep - 3:34

William & Meena
“ Retrouvailles. ”


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Une fois les commandes prises, Meena pose son regard de jais sur William. Elle est méfiante, c’est l’évidence même. Sa curiosité est piquée, mais elle voit d’un mauvais œil cette personne qui appartient à un passé qu’elle cherche tant à fuir. Les paroles de William provoquent aussitôt un haussement de sourcils chez la jeune femme, qui entrouvre la bouche sous l’effet de la surprise. Mais avant même qu’elle ne puisse réagir, le serveur revient avec leurs tasses. Meena grimace légèrement en voyant sa tasse, elle aurait préféré des feuilles de menthe fraîches, et non pas un sachet directement sorti d’une boîte. Mais bon, il faudra se contenter de ce qu’on lui offre.

Meena hausse les épaules lorsqu’il mentionne ne pas avoir apprécié la manière dont son époux la traitait. Aussi triste soit-il de l’admettre, elle était à l’époque habituée à ce traitement et n’y voyait là que son quotidien. Et encore, il avait été relativement poli face à son invité, même si un Américain aurait pu voir la manière dont il s’adressait à sa femme comme un profond manque de respect. Ça, et les nombreuses marques qu’elle portait sur elle. « Je sais. J’aurais voulu vous remercier d’avoir pris ma défense, ce soir là. C’était la première fois que quelqu’un le faisait, et je ne peux même pas compter le nombre de gens qui ont vu ses agissements. C’est peut-être un peu tard… mais merci. » Un petit sourire effleure ses lèvres, puis elle pose ses mains sur sa tasse et souffle doucement sur le liquide avant de prendre une petite gorgée. Puis ses sourcils se froncent de nouveau lorsque William lui pose une question sur les affaires de son mari. « Je n’ai jamais vraiment su ses fonctions. On ne discutait pas beaucoup, lui et moi… J’imagine que c’était illégal? » Ça ne l’étonne pas, Karan n’était pas un homme bien. Il avait pas mal de sous, d’où le fait que ses parents aient accepté la demande en mariage faire à Meena. Mais il n’avait pas de diplôme, pas de profession particulière. Officiellement, il tenait une boutique de tissus. La réalité était sans doute toute autre.




AVENGEDINCHAINS

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
What's up?
And so I wake in the morning and I step outside and I take a deep breath and I get real high and I scream from the top of my lungs what's going on?
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : Izzy
● Face claim : Inconnu
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: retrouvailles feat meena    Mer 13 Sep - 1:25


Un soupir remonta le long de sa gorge alors qu’elle se donnait une petite tape sur le front. Il n’était vraiment pas possible, pensa-t-elle. Encore une fois, William avait oublié sa mallette à la maison, et Nora savait déjà que d’ici quelques minutes, son téléphone allait sonner pour qu’il lui demande si elle ne pouvait pas la lui amener. Elle ferait semblant de faire la tête et de le gronder comme l’un de leurs enfants, mais finirait tout de même par aller la lui apporter parce qu’elle l’aimait et voulait jouer aux épouses parfaite aussi longtemps qu’elle le pouvait.

Une ampoule s’alluma dans sa tête alors qu’elle venait tout juste d’avoir une idée qu’elle trouvait brillante. Elle déposa sa tasse de café à moitié vide sur le comptoir, et s’empressa de prendre la mallette oubliée ainsi que son téléphone et ses clefs,  avant de sortir de la maison et gagner sa voiture. Une fois assise derrière le volant, elle fit une rapide manipulation sur son téléphone lui permettant de géolocaliser son mari en temps réel. Il arrivait que Nora se serve de cette fonctionnalité pour regarder où se trouvait son mari sur la carte de la ville, selon elle, ce n’était pas de l’espionnage mais une simple application dont elle se servait lorsqu’elle n’avait rien de mieux à faire. De toute façon, il pouvait en faire de même depuis son téléphone, il n’a qu’à commencer à s’en servir pour qu’ils soient quittes.

A sa grande surprise, l’application ouverte devant elle, indiquait qu’il se trouvait dans un café non loin de chez elle. Les sourcils légèrement froncés, elle réactualisa deux fois pour être sûre que l’adresse ne bouge pas et visiblement, ce ne fut pas le cas. La jeune femme haussa les épaules doucement et démarra pour se rendre à l’adresse indiquée sur l’écran, l’air pensif.  Pour être sûre de ne pas le louper, Nora s’empressa de quitter sa voiture pour rentrer dans le café déjà bien fréquenté à cette heure, à la recherche de son mari qui ne devait pas être loin. Elle rangea ses clefs ainsi que son téléphone dans qu’elle tenait dans une main, et la mallette dans l’autre, elle se fraya un chemin parmi les gens pour avoir une meilleure visibilité. Un sourire fendit son visage lorsqu’elle repéra enfin la tête de son mari parmi tous ces gens, mais qui finit par s’évanouir lorsqu’elle se rendit compte qu’il n’était pas tout seul. A vrai dire, il était plutôt en bonne compagnie. Traduction : il était attablé avec une femme que Nora ne connaissait pas et grâce à la rapide analyse qu’elle avait pu faire du café, elle remarqua qu’ils étaient surtout éloigné de tout le brouhaha que pouvait faire les gens autour. Un peu comme s’ils étaient en tête. Qui pouvait-elle bien être ? De quoi pouvaient-ils parler ? En y repensant, il avait mit plus de temps que d’habitude à l’appeler pour lui dire qu’il avait oublié sa mallette, était-ce parce qu’il était trop occupé avec cette femme qu’il en oubliait même ses priorités ?

Les sourcils de la jeune blonde s’étant automatiquement froncés en voyant son mari en compagnie d’une inconnue, elle les défronça avant d’afficher un sourire forcé sur le visage et de franchir les quelques pas qui la séparait de la table, avec la même assurance qu’elle savait si bien prétendre avoir même lorsque ça n’était pas le cas. Une fois arrivée à leur hauteur à tous les deux, elle agrandit son sourire tout en gardant les yeux fixés sur l’archéologue. « Hey ! » S’exclama Nora, tout sourire pour faire remarquer aux deux qu’elle était là. Elle se pencha en avant pour déposer un baiser sur la joue de son mari avant de se redresser et de brandir légèrement la mallette qu’elle tenait entre les mains. « J’espère que je ne vous dérange pas,  William a oublié sa mallette je suis juste venue la lui apporter.» Elle s’était tournée en direction de la jeune femme assise, un sourire toujours aussi faux collé au visage, la dévisageant rapidement du regard. Elle était jolie, elle avait une beauté qui sortait de l’ordinaire. Elle était exotique quoi. « Moi c’est Nora, la femme de William. » Au cas où ça n’était pas déjà claire, avait-elle envie de rajouter, mais elle préféra se taire et tendit une main à la place pour la saluer.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : tag
● Face claim : jeremy renner
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: retrouvailles feat meena    Jeu 14 Sep - 13:30


J'ai acquiescé à sa question. Je ne savais pas ce que je pouvais lui dire d'autre. Mon travail était vaste. Je ne savais pas si elle comprenait vraiment ce que je lui disais, mais en tout cas je ne voulais pas qu'elle pense que j'étais malhonnête. La plupart des gens ne comprenait pas mon travail. Il faut dire que ça ne courrait pas les rues. C'était aussi ce que j'aimais. Je lui ai répondu :
J'ai eu un petit sourire quand elle m'a dit qu'elle était reconnaissante que je l'ai défendue ce soir là. Ça me touchait qu'elle me remercie, même si je n'étais pas là pour ça. C'était toujours gratifiant de savoir qu'on a pu aider quelqu'un.

« Vous savez, vous n'avez pas à me remercier. J'ai juste fait ce qui me semblait juste, mais je vous en prie. Je n'aurais pas pu dormir en sachant qu'il n'avait jamais été inquiété de ce qu'il vous faisait.»


Je trouvais ça ignoble qu'un homme puisse frapper une femme, peu importe les raisons. En tant qu'homme c'est de notre devoir de prendre soin de nos femmes, pas de les frapper, je savais que certaines femmes aimaient ce genre de fantaisies lors de parties de jambes en l'air et même pour ce genre de choses, je trouvais ça malsain alors je ne concevais pas qu'il ait pu lui faire du mal pour aucune raison. J'avais du arrêter et passer autre chose à un autre projet. J'ai tourné la tête quand j'ai entendu une voix que je reconnaissais. Je ne me doutais pas que Nora serait venue jusqu'ici. Mince. J'espérais qu'elle n'allait pas s'imaginer des choses. J'ai regardé Meena en espérant qu'elle ne lui dirait pas pourquoi on était là. Elle est venue m'embrasser sur la joue et m'a tendue ma mallette que j'avais oublié à la maison. J'avais tendance à oublier beaucoup de choses en ce moment.

« Bien sur que non , tu me dérange jamais chérie.»

Je n'en menait pas large, j'avais l'impression que j'allais avoir droit à un règlement de compte à la maison ce soir. Je connaissais ma femme et elle ne tendait pas la main à Meena pour rien. J'espérais que l'indienne ne lui dirait pas de quoi on discutait juste avant. Je ne savais pas comment j'allais me sortir de là, ça allait être compliqué. J'ai l'impression de faire une brasse coulée et d'avoir la tête sous l'eau, que tout ce que j'aurais beau dire ne m'aiderait pas à me sortir de là. J'ai finalement dit :

«Meena je vous présente ma femme, Meena est une de mes clientes. »


J'espérais qu'elle entrerait dans mon jeu et qu'elle confirmerait mes dires, sinon j'étais cuit. Je ne savais pas si Nora croirait à mes propos, elle avait sans doute déjà énormément de doutes à mon sujet vu que je lui parlais peu de ce que je faisais. Je n'aurais plus qu'à trouver une solution pour tout ça.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : noralchemist.
● Face claim : Tina Desai
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: retrouvailles feat meena    Dim 17 Sep - 6:20

William & Meena
“ Retrouvailles. ”


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Si elle se fie à ses souvenirs, William est archéologue. Un métier qui l’avait fascinée, d’ailleurs elle l’avait pas mal interrogé à ce sujet lorsqu’il était venu chez elle, quelques années plus tôt. Ça lui avait évidemment valu des réprimandes de la part de son mari, qui l’accusait de flirter avec lui, alors qu’en fait ce n’était que la curiosité naturelle de Meena qui faisait surface. « Je suis désolée que ça vous ait causé du tord. De m’avoir défendue. » En vrai, ça aura causé du tord à tout le monde. Meena, parce que son mari a passé sa frustration sur elle ce soir là, et les jours suivants. William, parce qu’il a apparemment eu des ennuis avec ses patrons. Un beau merdier quoi, mais ça n’empêche pas Meena de se sentir profondément reconnaissante à cet homme qui a pris la défense d’une pure inconnue au détriment de sa carrière.

Une blonde magnifique s’approche d’eux et Meena relève la tête vers elle, lui adressant un sourire poli. Elle s’attend plus ou moins à ce qu’elle leur demande leur sucrier ou autre truc du genre, mais celle-ci s’approche de William pour l’embrasser et Meena détourne légèrement le regard. Sans qu’elle ne puisse vraiment s’expliquer pourquoi, la présence de cette femme la rend mal à l’aise. Peut-être est-ce son sourire qui parait trop faux. Meena tend une main timide pour la serrer dans la sienne, souriant à Nora avec un petit hochement de tête. « Meena. », se présente-t-elle le plus simplement du monde, avant que William l’interrompe presque pour expliquer à sa femme qu’elle est l’une de ses clientes. Meena écarquille légèrement le regard avant de sourire à Nora, inclinant légèrement la tête sur le côté. « Enfin, cliente est un grand mot… C’est surtout mon père, son client. Je sers surtout de point de communication entre les deux, mais j’avoue que je ne comprends pas grand-chose au dossier. » Son regard croise celui de William alors qu’elle émet un petit rire. Elle ne sait pas trop pourquoi elle décide d’entrer dans son petit jeu, après tout ils ne font rien de mal. Il ne s’agit que de deux vieilles connaissances qui se retrouvent après des années pour partager un café. Mais elle a l’impression d’avoir une dette envers lui. Si elle peut l’aider à se sortir d’une situation délicate, elle le fera sans hésiter. Mais n’empêche, elle n’est pas particulièrement douée pour le mensonge, et si sa femme se met à lui poser trop de questions, elle risque de tout faire foirer. Bien qu’elle ne comprenne pas vraiment ce que William a à cacher.




AVENGEDINCHAINS

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
What's up?
And so I wake in the morning and I step outside and I take a deep breath and I get real high and I scream from the top of my lungs what's going on?
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : Izzy
● Face claim : Inconnu
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: retrouvailles feat meena    Dim 17 Sep - 21:12


Elle avait vu le regard qu’avait lancé William à la jeune femme assise en face de lui alors qu’elle venait de débarquer. Ou alors l’avait-elle rêvé ? Quoi qu’il en soit, elle n’était pas rassurée de le savoir avec une femme et surtout, attablée dans un coin comme s’ils étaient en tête à tête et qu’ils cachaient quelque chose. Elle aurait aimé pouvoir le confronter directement, mais elle était de ces femmes qui préféraient laver son linge sale en privé plutôt qu’en public, et mieux encore, elle préférait donner le bénéfice du doute à son mari.  Elle tendit la main que la jeune Indienne attrapa, faisant naître un petit sourire satisfait sur le visage de Nora lorsqu’elle sentit sa poignée de main timide. De son analyse personnelle et rapide, elle était plus à l’aise lorsqu’elle discutait avec un homme marié dans le coin d’un café, plutôt que face à sa femme. Se sentirait-elle intimidée par Nora ? La jeune blonde aimait penser que ce soit le cas. Pas qu’elle se sente supérieure à qui que ce soit, mais s’il y a  un moment où elle se laisse allé à ce genre de pensée, c’est bien lorsqu’elle fait la connaissance d’une femme qui se trouve dans l’entourage de son mari. Elle lança d’ailleurs un regard interrogateur à ce dernier lorsqu’il s’empressa de préciser que Meena était une cliente. Pourquoi le préciser avec autant de hâte ? Pour être lavé de tous soupçons ? Si c’était le cas, c’était loupé parce que cela ne soulevait que plus de questions chez Nora.

« Vous êtes donc une cliente ? » S’enquit la jeune blonde qui s’était tournée vers Meena avec une voix  qui se voulait douce, pour ne pas qu’on interprète ses questions comme si elle était en train de faire passer un interrogatoire à la jeune femme. « Votre père donc. » Dit-elle en partant d’un petit rire cristallin. « N’est-il donc pas préférable qu’il s’entretienne avec votre père plutôt qu’avec vous pour ce genre d’affaire ? Si comme vous le dites, vous ne comprenez pas grand-chose, il serait dommage de faire perdre son temps à William et ainsi qu’à votre père, non ? » Le ton de sa voix était mi-amusée et mi-sérieux, mais elle ne perdait pas son sourire pour autant. Oui, elle était bien la personnification de l’hypocrisie. « Mais bon, je suppose que vous savez ce que vous faites. Je suis loin d’être une experte en affaires. » Elle haussa les épaules légèrement de façon désinvolte, alors qu’une main s’était glissée sur l’épaule de William avant de remonter doucement dans sa nuque.  
Revenir en haut Aller en bas
 
retrouvailles feat meena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Central Grove-