AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Let's talk about dress baby - ft Geo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
● Crédits : Hope
● Face claim : Stefania Ferrario
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Let's talk about dress baby - ft Geo   Jeu 7 Sep - 11:54

Lakeview, bar Le Reign-bow, mercredi 6 septembre, 21:43


Encore une journée bien remplie … Peuplée d’interrogatoires, de gardes à vues et d’enquêtes sur le terrain. Je ne me plains pas hein, pas du tout ! J’adore mon job ! Mais, parfois, j’ai sérieusement besoin de décompresser. Raison pour laquelle je me trouve ici, dans un bar gay de la ville. Officiellement, c’est un bar friendly, mais il y a une telle surabondance de mecs gays avec leurs amies hétéros que j’ai du mal à le considérer comme autre chose qu’un lieu typiquement gay. Et comme j’ai la flemme de chercher un autre endroit pour aller prendre un verre après mon service … (surtout que celui-là n’est pas trop loin du commissariat …) Et puis, après une journée passée entourée de mecs hétéros que je dois gérer et auxquels je dois donner des ordres, ça fait du bien de me retrouver avec des gens de ma communauté.

Le travail d’association me manque, parfois. Je n’ai pas encore trouvé d’endroit où proposer mes services à Lakeview. J’aimais bien ça, aider des jeunes en difficulté. J’avais l’impression de vraiment les aider. Plus qu’en mettant quelques criminels derrière les barreaux, ça, c’est sûr ! Objectivement, je sais que ça participe aussi au bon fonctionnement de la société et que j’évite que plus de personnes ne se transforment en victime. Mais j’ai toujours trouvé ça plus gratifiant de trouver un appart ou un boulot à un jeune en difficulté que d’appréhender un meurtrier multirécidiviste.

Accoudée au bar, je sirote tranquillement ma tequila sunrise (même à presque 30 ans, j’aime toujours autant les cocktails très sucrés de mon adolescence) et j’observe les personnes présentes. Beaucoup de mecs, comme je le disais, la plupart rentrant dans le stéréotype gay le plus évident. Des filles hétéros hyper féminine qui profitent d’une soirée au calme, sans gros lourds pour les draguer. Quelques lesbiennes discrètes, la plupart en couple. Des types avec des chemises de bucheron et des bras qui doivent faire trois fois les miens. Et, vers la fenêtre … quelqu’un. Quelqu’un qui porte une très jolie robe à froufrous blanche et dorée avec la veste assortie, un voile dans ses cheveux longs et qui est d’une beauté à couper le souffle. Je suis très sensible à la beauté, de manière générale. Et cette personne est indéniablement belle. Et surtout, elle sait où trouver des beaux vêtements ! Je baisse les yeux vers ma propre robe, un modèle fleuri, avec une majorité de tons verts et bleus. Je la possède depuis presque trois ans. Je suis arrivée à Lakeview depuis un an et je n’ai toujours pas trouvé où est-ce que je pouvais acheter de quoi renouveler ma garde-robe.

Je prends à peine le temps de réfléchir, me dirige vers la jeune personne (je ne lui donne pas plus d’une vingtaine d’année) et m’installe à côté d’elle, avec ma tequila sunrise et mon plus beau sourire. "Salut, je m’appelle Izzy, je suis relativement nouvelle dans le coin. Ma question va te sembler bizarre mais … Où est-ce que tu trouves tes robes ? J’ai besoin de refaire mon stock et je ne sais pas où le faire ici et comme la tienne est vachement jolie, je me suis dit que tu avais peut-être de bonnes adresses à me conseiller." J’attends sa réponse sans me départir de mon sourire, en espérant intérieurement ne pas la (ou le ?) faire fuir. C'est pas tous les jours qu'une inconnue vous aborde dans un bar pour parler chiffons après tout ...

_________________
Come at me and you'll see, I'm more that meets the eye. You think that you'll break me, you're gonna find in time, you're standing too close to  a flame that's burning hotter than the sun in the middle of July. ©Pando
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : tumblr + insta
● Face claim : Stav Strashko
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's talk about dress baby - ft Geo   Ven 8 Sep - 13:45

La rentrée avançant irrémédiablement après la langueur des vacances, j’avais besoin de me ressourcer entre les tables d’un café ou d’un bar, à peu près tous les jours de la semaine avant le jour J, qui me faisait déjà grincer des dents. Il ne fallait pas se méprendre, j’adorais absolument la musique. J’avais juste du mal avec certains élèves de ma classe, qui disaient toujours « il », qui n’étaient pas très tolérants, somme toute. Et la rentrée signifiait se battre à nouveau, reconstruire le mur, remettre ses masques. Certes, ils étaient toujours là, mais moins épais, moins protecteurs, car je ne devais rien à personne pendant les vacances. Être dans l’obligation de travailler avec quelqu’un qui déteste fondamentalement qui tu es, alors que ça ne les regarde pas me fatiguait.

Je faisais passer l’amertume de mes pensées derrière l’amertume de l’alcool de mon cocktail, un Last Word. Je fréquentais ce bar essentiellement parce qu’ils avaient de la Chartreuse, décidément mon alcool préféré. En shot ou en cocktails, j’avais toujours du mal à refuser ce goût presque médicinal sur la langue, et la chaleur se diffusant dans ma gorge. Je me souvenais encore des premières fois que j’en avais bue, où allongé.e sur le sol, je riais sans pouvoir me contrôler, et sans raison, à vrai dire. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi, mais cet alcool me rendait toujours heureux.se. Alors autant ne pas se priver.

Certes, j’avais l’air disparate avec cet environnement. Toujours décalé.e, mais j’aimais les regards que l’on me lançait, la stupeur. L’habitude me lassait, mais malheureusement, les personnes fréquentant assez souvent ce bar n’étaient plus surprises, ni par le lolita, ni par rien d’autre de ma garde-robe ou presque. Ni même par mon superbe visage ? Ma voix troublante ? J’étais sûr.e qu’ils étaient juste un peu timides, finalement. Oui, ils devaient être timides de me regarder, car à chaque fois, c’était trop particulier. Ils n’avaient pas le droit de s’habituer, n’est-ce pas ?


Je discutai de base tranquillement avec un serveur, qui m’avait toujours plus ou moins dragouillé sans savoir comment réagir face à moi. Dans ces murs, beaucoup savaient que j’étais agenre, que je n’en avais que faire des sentiments, et que j’adorais la sensation d’une peau contre la mienne. Son regard me caressait, nos pieds se cherchaient sous la table, sa main se posait sur mon bras, quand il se penchait vers moi en riant. Mais il était au travail, et fut rappelé à l’ordre, alors en attendant, je restai avec mon verre. Ca ne dura pas.

J’étais un aimant à charmantes personnes, après tout, alors je ne fus pas surpris.e par le beau visage rayonnant de la femme qui s’assit en face de moi, là où le serveur était plus tôt. Je la détaillai un instant. Plantureuse, sensuelle, mais ferme, elle devait faire du sport. J’appréciais sa silhouette, ses cheveux courts, la couleur de ses yeux. Bien sûr, comme toujours, je souriais aussi. Quand elle me posa des questions sur mes vêtements, je ne cachai pas ma joie.  « Alors, je porte une robe de chez Alice and the Pirates, l’autre branche de Baby the Stars Shine Bright, ce sont deux marques japonaises du style qui s’appelle lolita. » Je posai alors ma main sur mon boléro aux manches de princesse, pleines de dentelles. « Ce boléro vient de chez Innocent World, une autre marque lolita japonaise. En fait, le lolita ça vient de là-bas donc les ‘grandes marques’ on va dire sont japonaises. » Elle avait de la chance que je ne sois pas de ces lolitas fâchées avec le monde qui refusaient de répondre à qui que ce soit. « Baby et Angelic Pretty – une autre marque dominante – ont tous deux des boutiques physiques à San Francisco, Baby en a aussi une à New York, mais moi je les commande sur leur site. Il faut toujours regarder si les mesures correspondent à tes mensurations, car ce ne sont que des tailles uniques. » Je cherchai quelque chose à rajouter. « Après, le lolita, c’est un investissement. Il faut avoir les blouses, les bonnes chaussures, les accessoires sinon ta coord est considérée comme ‘ennuyeuse’, il faut accorder forcément les couleurs, et si le bleu de ton nœud est différent de celui de ton nœud… » Je fis mine d’avoir l’air choqué.e par l’idée même avant de sourire à nouveau. « Beaucoup de règles stupides, comme ça, mais la communauté lolita est assez amère, on va dire, donc elle châtie les hérétiques sans pitié. Mais si tu veux porter du lolita je peux t’apprendre toutes ces règles. »

Evidemment, pour moi, le lolita… ne se portait pas en-dehors du lolita. Ces robes sans jupon n’avaient l’air de rien, portées sans accessoires elles semblaient si tristes. C’était comme n’être qu’une demi-princesse ; le lolita n’allait pas avec la demi-mesure, je ne pensais pas que ce soit possible en tous cas. « Sinon comme vêtements sympathiques mais non lolita… plutôt mori peut-être ? Il y a bien certaines friperies, que je visite parfois. Ils ont de temps en temps des accessoires ‘loliables’, comme on dit. Après, on peut toujours coudre ses propres vêtements – je ne pas assez bien coudre pour ça, mais je fais parfois mes accessoires. Pas ce voile, par contre, il vient de chez Baby… » Je me mis à réfléchir… « Ah, bien sûr comme le lolita c’est assez cher, il y a beaucoup de revente entre nous, tu as des sites japonais comme des sites internationaux, et sinon il y a TaoBao, une sorte d’ebay chinois où il y a des marques chinoises connues comme Infanta ou Krad Lanrete ou même Dear Celine qui ont beaucoup de succès. » J’étais tellement bavard.e, une fois lancé.e, je me demandais comment elle survivait. « Pardon, je parle trop ! » Je me mis à rire, pas vraiment embarrassé.e. J’étais heureux.se de pouvoir parler de ce que j’aimais, donc… autant en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
 
Let's talk about dress baby - ft Geo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Central Grove-