AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I would hold you in my arms I would take the pain away feat Emma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
● Crédits : moi
● Face claim : Stephen james
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: I would hold you in my arms I would take the pain away feat Emma    Lun 11 Sep - 18:20

I would hold you in my arms
I would take the pain away
Thank you for all you've done (@originecitation // beerus)
polka dots
☆ Name & Name ☆

La journée était longue. Je m'ennuyais à la station. Il n'y avait pas grand monde, comme souvent. Je me demandais parfois comment l'enseigne pouvait tenir avec si peu de client, mais apparement ce n'était pas un problème de la patronne qui n'avait pas que cette station. Quoi qu'il en soit je m'ennuyais. J'avais envoyé un message à Emma pour lui donner rendez-vous ce soir et j'avais déjà hâte d'y être, hâte de la voir, de pouvoir l'embrasser et d'être avec elle. Depuis la séance photo nous étions encore plus proche et on se voyait pratiquement tous les jours. Je m'étais tellement habitué à elle en si peu de temps. C'était fou à qu'elle point je me sentais bien avec elle et à quel point elle me manquait quand elle n'était pas là. Je lui envoyais souvent des messages pour discuter parce que je m'ennuyais quand il n'y avait personne et on passait du temps a parler et le temps me semblait moins loin. Je jouais à un jeu sur mon téléphone quand ils sont entrés. J'ai levé la tête et j'ai arrêté ce que je faisais, je savais que ça n'était pas très professionnel de jouer avec son téléphone au travail, mais bon il faut bien faire passer le temps, donc à chaque fois je posais mon téléphone et je m'occupais des clients. J'ai tout de suite senti qu'il y avait quelque chose de louche. Leur regard, leur allure, deux gars baraqué, plus costaud que moi. Ils n'avaient pas l'air franchement ravi. Je n'ai pas vraiment compris ce qui m'arrivait et l'un deux m'a attrapé par le col me disant qu'ils savaient qui j'étais et ce que j'avais fait. Il me tenait par le col de mon t-shirt et sur le coup j'ai pensé qu'ils m'avaient retrouvé alors je me suis débattu et je lui ai collé un poing dans le ventre pour qu'il me lâche et pour fuir surtout. Mais ils étaient deux et l'autre m'a attrapé par derrière et m'a plaqué contre le comptoir me maintenant par le bras qu'il me retournait. J'ai grimacé. Je me demandais comment ils avaient fait, puis ils ont dit quelque chose qui m'a surpris. Quelque chose qui n'avait rien à voir avec moi. L'un d'eux m'a appelé Tyler, sauf que ce n'était pas moi c'était mon collègue. Ce n'était pas pour moi qu'ils venaient. Je leur ai crié que je n'étais pas Tyler, qu'ils se trompaient de personne, mais évidement ils ne m'ont pas cru. C'est à ce moment là que mon collègue est arrivé avec une arme pointé sur eux. Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il se passait mais j'étais soulagé que ça ne soit pas moi qu'ils cherchaient. Ils n'était pas là pour moi, j'avais flippé. Je ne voulais pas devoir m'enfuir de nouveau. Celui qui me tenait a desserré son emprise sur moi et j'en ai profité pour lui collé un point dans la figure. Ce qui ne lui a pas plus du tout. Il m'a envoyé valsé dans le décor derrière le comptoir. J'étais sonné. J'ai vu à moitié ce qui s'est passé, Tyler les as intimidés et leur a donné quelque chose dans une mallette, puis ils sont repartis en le menaçant. Il est venu me voir et s'est excusé. Il a bafouillé deux trois trucs mais je l'ai envoyé baladé. Comment est-ce que je pouvais lui faire confiance ? Je ne voulais pas traîner dans ce genre d'histoire. Je suis parti même s'il me disait que ce n'était pas prudent que je prenne ma moto, mais j'avais juste envie de rentrer. J'ai oublié d'envoyer un message à Emma pour confirmer le rendez-vous de ce soir. Je suis rentré et je me suis soigné comme j'ai pu. Je n'avais pas tellement de boîte à pharmacie mais j'avais déjà vécu ce genre de situation, les bleus finissaient toujours par partir. J'étais bien placé pour le savoir quand mon père me frappait ça finissait toujours par disparaître au bout d'un moment. J'ai fini par envoyé un message à Emma en lui disant de ne pas venir. Je ne voulais pas qu'elle me voit comme ça. Je ne voulait pas l'inquièter alors je préférais autant qu'elle ne sache pas ce qui était arrivé.

Le lendemain je ne suis pas allé travailler. J'ai envoyé un message à ma patronne qui a compris et qui de toute manière semblait au courant de ce qui s'était passé. Elle m'avait dit qu'elle vu sur les vidéos et elle avait renvoyé Tyler. Ce serait elle qui s'occuperait de la station, elle préférait que je me repose et je n'étais pas contre cette idée. Je suis resté toute la journée chez moi à dormir. Je regardais mes messages et j'en avais reçu quelques uns d'Emma. Je lui ai répondu à certain sans dire ce que j'avais ni pourquoi je ne voulais pas qu'elle vienne. Le deuxième jour après l'altercation je n'ai préféré rester aussi chez moi. Le bleu à mon visage se voyait bien trop et j'avais encore mal dans le bras, il avait eu de la poigne. Je ne suis pas sorti non plus ce jour là. Il était pas loin de huit-heure du soir lorsque j'ai entendu toquer à la porter. Je n'attendais personne je décommandais Emma sans cesse depuis deux jours. Je ne savais pas qui pouvais être là. J'ai ouvert la porte et c'est Emma qui était là sur le pas de ma porte. Mince. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle vienne. Je ne lui avais dit de pas venir.

«Emma … qu'est-ce que tu fais là ? »

Je voyais à son air qu'elle semblait nerveuse et inquiète. Ce n'était peut-être pas une si bonne idée de rien lui dire finalement. Elle était quand même venue. Je n'étais pas mécontent de la voir. Je l'ai laissée entrée. Je ne sais pas pourquoi mais je sentais qu'elle allait me crier dessus pour ne pas l'avoir prévenu et qu'elle allait me passer un savon.

_________________


We can be heroes
I don't remember one moment i tried to forget i lost myself yet i'm better not sad now i'm closer to the edge. it was a a thousand to one and a million to two time to go down in flames and i'm taking you closer to the edge.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : lilousilver
● Face claim : Lili Reinhart
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I would hold you in my arms I would take the pain away feat Emma    Mar 12 Sep - 4:00

Bremma
“ I would hold you in my arms I would take the pain away. ”


Emma avait passé la journée à l’université. Le retour en classe s’était bien passé, ça lui faisait du bien de revoir ses amis, de retrouver l’environnement auquel elle était familière. Elle adorait ses études, ainsi elle ne voyait pas le fait de retourner en cours comme une corvée, mais bien comme quelque chose d’excitant. Elle avait passé la journée à alterner les cours et les visites dans son endroit favori, la salle noire de photographie. Elle avait passé son été à faire des clichés, mais n’ayant pas accès à la salle noire, elle n’avait pas pu les développer elle-même. Ça lui plaisait de se retrouver dans cet environnement qui lui inspirait le calme, la paix intérieure. Ses pensées ne cessaient de divaguer vers Brent, surtout qu’elle avait décidé de développer quelques clichés qu’elle avait pris de lui lors de leur séance photo chez lui. Juste à repenser à cette journée, elle se sent rougir, et son cœur fait un petit bond dans sa poitrine en repensant à tout ce qui s’est passé. C’était plus que parfait, et depuis elle a l’impression que leur relation est encore plus forte. D’ailleurs, ils se voient presque tous les jours, même si c’est un peu plus compliqué avec son retour en classe et l’emploi à temps partiel qu’elle a décroché au centre commercial. Elle a réussi à obtenir un job comme photographe dans une boutique professionnelle, et passe donc ses samedis à photographier des enfants, des bébés, des jeunes couples qui veulent annoncer leurs fiançailles. Ce n’est pas du grand art, mais elle adore ça.

Deux jours plus tôt, Brent a annulé leur rendez-vous du soir, et Emma n’y a pas vu de problème. Il prétextait qu’il était fatigué, et elle ne pouvait que le comprendre. D’ailleurs, elle avait l’impression de négliger ses amitiés, et n’avait pas envie de devenir le genre de fille qui laisse tomber tout le monde juste parce qu’elle a un petit ami. Elle avait donc passé la soirée avec Georah, et ça lui avait fait du bien de retrouver l’excentricité de son.sa meilleur.e ami.e. La veille, il avait également refusé de la voir, restant très évasif lorsqu’elle lui demandait ce qu’il se passait. Elle n’avait pas particulièrement insisté, mais elle ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter. Alors aujourd’hui, même s’il lui avait encore dit qu’il préférait ne pas la voir, Emma avait enjambé sa bicyclette et avait pédalé jusqu’à l’autre bout de la ville pour le voir. Plusieurs scénarios lui passaient par l’esprit. Peut-être était-il simplement malade et préférait se reposer, c’était sans doute l’option la plus crédible. Mais si ça avait été le cas, il le lui aurait simplement dit. À dire vrai, bien qu’elle ait confiance dans leur relation, elle avait peur qu’il cherche à l’éviter parce qu’il ne voulait tout simplement plus la voir. Durant les dernières fois qu’ils s’étaient vus, rien ne lui permettait de croire que Brent se désintéressait à elle, mais son naturel manque de confiance en elle lui avait mis cette idée en tête et plus elle y réfléchissait, plus elle paniquait. Elle avait donc décidé de carrément aller le voir afin de comprendre la situation. Si Brent voulait vraiment rompre avec elle, elle aurait certainement le cœur brisé. Mais elle préférait en avoir le cœur net plutôt que de se torturer.

Une fois arrivée chez lui, elle cogne à la porte et il faut quelques secondes avant qu’il vienne lui ouvrir. Dès qu’elle le voit, son cœur s’arrête, et elle le dévisage un moment en détaillant le bleu qui colore son visage et qui enfle légèrement son œil. « Oh. » De tous les scénarios qu’elle avait pu imaginer, celui-ci ne lui était pas passé par l’esprit. Ses sourcils se froncent légèrement aux paroles de Brent, et elle lève le regard au ciel en soupirant. « Je m’inquiétais! » Elle n’a pas envie d’avoir l’air de la fille trop collante ou contrôlante, loin de là son intention. Mais ils ont l’habitude de se voir tous les jours depuis plusieurs semaines, alors ce changement de situation a provoqué chez elle un sentiment d’insécurité. « Avec raison, on dirait… » Elle parle d’une voix douce en le regardant, son regard exprime son inquiétude et son chagrin de le voir dans cet état. « Je peux entrer? », demande-t-elle ensuite d’une petite voix, s’attendant presque à ce qu’il la jette dehors.




AVENGEDINCHAINS

_________________
Hope when the moment comes you'll say I did it all. I owned every second that this world could give, I saw so many places, the things that I did. Yeah, with every broken bone I swear I lived.
© anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : moi
● Face claim : Stephen james
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I would hold you in my arms I would take the pain away feat Emma    Mar 12 Sep - 16:39

I would hold you in my arms
I would take the pain away
Thank you for all you've done (@originecitation // beerus)
polka dots
☆ Name & Name ☆

Je n'avais pas voulu lui parler de cette histoire, elle avait repris les cours et elle avait autre chose à penser, puis je n'avais pas voulu non plus qu'elle me voit comme ça. J'aurais sans doute du me douter que mon silence soudain la pousserait à venir me voir quand même et ça n'avait pas empêcher qu'elle s'inquiète pas, bien au contraire. J'avais eu faux sur toute la ligne. Elle me demandait si elle pouvait entrer. J'ai acquiescé et je l'ai laissé passé, elle connaissait mon chalet maintenant. La voir me faisait du bien on ne s'était pas vu depuis seulement trois jours et la revoir après ce court laps de temps me faisait plaisir. Je m'en voulais déjà de ne pas lui avoir dit ce qui s'était passé.

« Tu veux boire quelque chose ? »

Je n'avais pas envie de lui raconter tout de suite pourquoi j'avais cette tête là. Je n'étais pas certain que ça réduirait son inquiétude, bien au contraire. Je voyais déjà qu'elle se faisait du soucis pour moi et même si c'était adorable ce n'était pas ce que je voulais. Je suis allé dans la cuisine faire du thé et j'ai pris deux tasses dans la placard, j'ai grimacé en tendant le bras. La douleur était encore là mais heureusement elle s'estompait et d'ici quelque jours il n'y aurait plus rien, comme les bleus ils disparaîtrait. J'avais heureusement mes tatouages qui masquait celui de mon bras, du moins ils masquait la trace de la main du type qui m'avait empoigné, enfin je savais qu'elle était là mais on ne la voyait pas énormément. C'était d'ailleurs une des raisons pour lesquelles je m'étais fait un premier tatouage quand j'étais plus jeune, quand mon père m'avait frappé, je m'étais dis que ça dissimulerait ses coups. Ce n'était que récemment finalement que j'avais complètement modifié mon apparence. Il n'y avait donc que mon visage qui semblait amoché. Je ne mettait pas vraiment regardé dans le miroir, j'avais juste mis de la glace là où j'avais mal. Je n'aimais pas forcément les miroir. Quoi qu'il en soit je suis revenu vers elle et j'ai fini par lui dire :

« Je suis désolé, je ne voulais pas t'inquiéter avec cette histoire. »

C'était raté visiblement.

_________________


We can be heroes
I don't remember one moment i tried to forget i lost myself yet i'm better not sad now i'm closer to the edge. it was a a thousand to one and a million to two time to go down in flames and i'm taking you closer to the edge.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : lilousilver
● Face claim : Lili Reinhart
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I would hold you in my arms I would take the pain away feat Emma    Mar 12 Sep - 22:26

Bremma
“ I would hold you in my arms I would take the pain away. ”


Brent s’écarte un peu pour la laisser entrer, ce qu’elle fait. Depuis quelques temps, lorsqu’elle vient chez lui, elle fait comme si elle était chez elle. Elle se sent à l’aise chez lui, et ne se gêne pas pour aller se chercher quelque chose à boire ou à manger, ou encore pour aller s’affaler sur son lit. Mais là, elle reste debout sans trop savoir quoi faire, parce qu’elle se sent mal à l’aise de toute la situation et qu’elle a l’impression que quelque chose à changer. Ce n’est sans doute que dans son imagination, mais quand même. Elle hoche la tête lorsqu’il lui propose quelque chose à boire, et elle le suit vers la cuisine, en silence. Elle ne peut s’empêcher de remarquer qu’il fait une grimace de douleur en levant le bras, et de nouveau son cœur se serre dans sa poitrine. Emma se mord la lèvre inférieure pour s’empêcher de dire ce qui lui passe par l’esprit, mais ne peut retenir un soupir. « Je sais… », lui dit-elle d’une voix douce lorsqu’il dit ne pas avoir voulu l’inquiéter. « Mais ce n’est pas comme ça que ça fonctionne. », ajoute-t-elle d’une voix un peu plus sèche. Elle regrette aussitôt son ton de voix, elle n’a pas envie de se disputer avec lui. Elle lui envoie un regard inquiet, et tend les mains vers sa tasse en le remerciant d’un petit sourire, réchauffant ses mains sur celle-ci.

Elle fixe sa tasse quelques secondes, puis la lâche finalement pour s’approcher de Brent, appuyant sa tête contre son torse et passant ses mains dans son dos. Elle ne fait que l’effleurer, parce qu’elle devine qu’il a mal, même s’il ne voudra pas le lui dire. Et elle ne voudrait pas empirer son état, même si elle est en colère. Déjà, elle se sent mieux de le sentir près d’elle, de pouvoir humer son odeur, de sentir sa chaleur contre son corps. Elle lève la tête et l’embrasse dans le cou, puis le regarde de plus près, son regard s’attardant sur l’énorme bleu à son visage. Et le petit sourire qu’elle a aux lèvres s’évanouit alors qu’elle secoue la tête. « Mais qu’est-ce qui s’est passé? »




AVENGEDINCHAINS

_________________
Hope when the moment comes you'll say I did it all. I owned every second that this world could give, I saw so many places, the things that I did. Yeah, with every broken bone I swear I lived.
© anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
● Crédits : moi
● Face claim : Stephen james
Happy 1st Birthday to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I would hold you in my arms I would take the pain away feat Emma    Hier à 20:19


Elle était fâchée je le sentais. Je ne voulais pas l'inquiéter. Je n'avais pas voulu la mêler à tout ça, surtout que ce n'était pas aussi important que ça en avait l'air. J'avais eu peu sur le moment qu'ils soient vraiment là pour moi, mais en réalité ce n'était pas pour moi qu'ils venaient. Je ne voulais pas repartir. J'étais bien ici et je ne voulais pas la perdre surtout pas. J'ai soupiré quand elle m'a dit que ça ne fonctionnait pas comme ça. Je lui ai répondu :

« Oui je sais. Je suis désolé. Je ne voulais pas gâcher tes premiers cours. »


J'ai baissé la tête sur ma tasse de thé et je la pose sur la table voyant qu'elle se rapproche de moi. Je la prend dans mes bras et la sert contre moi. Sa présence me faisait du bien et je me rendais compte que j'aurais du l'appeler dès que tout ça était arrivé. Je m'en voulais. Quand elle m'embrasse dans le cou je me sens déjà mieux. Elle me regarde et fini par me demander ce qui s'est passé. Je redoutais cette question. Je lui ai répondu :

« Je travaillais, du moins je faisais semblant, il n'y avait personne à la station et ils sont arrivés. J'ai cru qu'ils venaient pour moi, qu'ils m'avaient retrouvé et au début ça semblait être le cas, mais ils m'ont appelé comme mon collègue, en fait ils étaient là pour lui, apparemment il fait du trafic de je ne sais quoi, enfin bref c'est moi qui a pris à sa place. Ma patronne l'a renvoyé quand elle a vu les vidéos surveillance, il est arrivé avec une arme et fait fuir les deux types mais ça ne change rien au fait qu'il a des affaires illégales. Je ne le connaissais pas beaucoup, je ne me serais jamais douté de  quoi que se soit. Je ne pensais pas qu'il était de ce genre. J'étais juste au mauvais endroit au mauvais moment. Rien d'inquiétant. »


J'essayais à la fois de la rassurer et de me rassurer. Ce n'était pas aussi minime que ça en avait l'air. Ces deux brutes avaient quand même réussis à me casser la figure avec facilité et à entrer dans la boutique sans être inquiété. Moi qui pensait que cette ville était sure. Il semblerait que je me sois trompé.

_________________


We can be heroes
I don't remember one moment i tried to forget i lost myself yet i'm better not sad now i'm closer to the edge. it was a a thousand to one and a million to two time to go down in flames and i'm taking you closer to the edge.
Revenir en haut Aller en bas
 
I would hold you in my arms I would take the pain away feat Emma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Riverside Bay :: Crimson Alley-