AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Unexpected reunion ♦ Charlie


● Crédits : tyrell (avatar)
● Face claim : Dylan O'Brien
Le secret est l’écrin du bonheur.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Unexpected reunion ♦ Charlie Dim 15 Juil - 18:28
Unexpected reunionCharlie & LorcanLorcan en avait plein les bottes.

« T'as l'air d'un mec qui a pas dormi depuis des jours. » commenta Stanley, Stan, son collègue embringué avec lui ici, au centre de soin de Westberry mis en place pour décharger l'hôpital dans lequel ils bossaient normalement ensemble. Le jeune homme avisa son collègue et le sourire agaçant au coin de ses lèvres. « J'suis vachement content que mon manque de sommeil te fasse tellement marrer. »

L'autre décrocha de son air goguenard et lui posa une main amicale sur l'épaule. « Ce que j'essaie de te dire, c'est que tu devrais rentrer chez toi t'occuper de tes mômes. »

Stan marquait un point. Personne n'en voudrait à Lorcan s'il demandait une permission temporaire, juste le temps d'aller s'occuper lui même de ses fils, ce qui n'était plus arrivé depuis cette maudite tornade ou du moins pas assez pour qu'il garde encore longtemps son statut de père à leurs yeux. Et s'il pouvait grappiller un créneau pour fermer les yeux, juste une heure ou deux, le temps d'effacer un peu la trace du semi remorque qu'il avait en travers du visage à force d'étirer ses cernes jusqu'à sa mâchoire, ça serait toujours ça de pris.

Un regard autour de lui suffit à le décourager. « Laisse tomber. » Il désigna d'un geste fatigué le bordel tout autour. « Y a encore trop de gens ici pas pas en état de s'occuper de leurs enfants même si ils le voudraient bien. »

Et c'était une raison assez bonne pour qu'il reste là, encaisse la fatigue encore quelques jours et assure les soins de ceux dont la situation étaient encore plus critique que la sienne. C'était même la raison pour laquelle ils  avaient accepté ce poste, Stan et lui. Stan n'avait juste pas d'enfants privés de leur maison qui l'attendaient dans une chambre d'hôtel, et il se pouvait que cet avantage lui confère un point de vu plus ojectif que Lorcan sur son propre état.

Cependant l'infirmier connaissait assez Lorcan pour ne pas insister. « Ouais. » acquiesça t-il sans approuver vraiment parce qu'il voyait bien que Lorcan s'était déjà déconnecté de lui et avait rivé ses yeux sur la feuille d'information de prise en charge de son prochain patient. « Tu sais quoi ? Je m'occupe de lui, toi vas plutôt t'occuper de ça. » Lorcan, du haut de ses trois heures de sommeil par nuit, se contenta de regarder sa feuille de prise en charge être échangée par une autre. La liste de matériel manquant que lui et Stan avaient dressée au fur et à mesure qu'ils tombaient en panne de matos. Le centre de soin était sous l'assistance de bénévoles chargés de l'intendance temporairement, et si ça amenait quelques couacs par ci par là, ils faisaient assez bien leur boulot pour que le personnel soignant soit vite ravitaillé.

Le jeune homme hocha la tête. « Okay. »

Le nez dans la liste qu'il avait en main, Lorcan s'arrêta devant le comptoir blanc où il avait l'habitude de venir demander ce genre de service aux bénévoles qui se succédaient. « On manque de cathéters, de draps d'examens, de glace instantanée, de coussins hémostatiques et de... » Il plissa les yeux, constatant que la liste était bien trop longue pour qu'il la poursuive à haute voix. Il se pinça l'arrête du nez et soupira. « Tout un tas de trucs. Et de café aussi. » Il déposa sa liste sur le comptoir, leva les yeux vers le bénévole. « C'est dommage qu'ils aient pas installé un coin bar ici, vous seriez quand même vachement mi – Charlie ? »

Lorcan s'était arrêté tout net dans sa phrase, comme frappé par la foudre elle même. Charlie n'était pas exactement un courant électrique à haute vélocité mais il avait le mérite d'être au moins aussi surprenant que cette dernière. « Nom de dieu. » éructa Lorcan dont toute forme de tact et de savoir vivre avait été annihilés par trop d'heures de garde. « Qu'est ce que tu fous là ? »

Sans doute que la politesse, et surtout le plaisir de trouver là un homme auquel il vouait une affection sans bornes, bien qu'il s'était malheureusement éloigné de sa vie, allait finir par se voir sur son visage et dans sa façon de parler. Pour le moment, Lorcan était juste trop étonné de le voir là pour réagir proprement à ces retrouvailles imprévues.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

● Crédits : .nephilim
● Face claim : Jamie Campbell Bower
Le secret est l’écrin du bonheur.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Unexpected reunion ♦ Charlie Mar 24 Juil - 22:18
Tu n’avais plus de travail à proprement parlé pour le moment. Alors pour occuper ton temps libre et ne pas rester à rien faire, tu passais une partie de tes journées à aider bénévolement à l’hôpital secondaire de la ville. Ils manquaient tous de bras et si tu pouvais faire les petites-mains pour les soulager rien qu’un peu, alors c’était avec plaisir que tu le faisais.
Et puis, toi aussi tu es passé parmi les patients, Sasha t’ayant obligé à venir faire soigner tes coupures. Alors c’était un peu un moyen de remercier pour leur travail qui n’en finissait plus.
Et puis tu te sentais bien ici, les démons de ton quotidien ne venaient pas te déranger, et tu avais meilleure mine de façon générale. Tu souriais plus souvent, doucement tu laissais ta cape d’asocial dans un placard pour laisser les gens t’approcher, devenant moins sauvage que tu ne l’as été.

Dans le local de l’intendance, tu avais pris ton poste ce matin un peu plus tôt, gérant les allées et venues du matériel. Tu étais actuellement en train de vérifier le contenu des cartons que vous veniez juste de recevoir, avant de devoir dispatcher le tout dans l’hôpital.
Tu as rapidement su trouver ta place en prenant un peu les commandes, ou plutôt, les autres bénévoles t’ont laissé les commandes en voyant ton système d’organisation au point par rapport au leur.
L’avantage d’avoir bossé dans un café et d’être barman. Tu savais comment ça fonctionnait tout ça. Tu étais un peu dans un élément qui te plaisait, tu aimais aider à l’hôpital et rendre service de cette façon. C’était aussi bien moins stressant que le Red Doors, et moins risqué de rencontrer des gens peu avenants avec toi.

Tu entends la porte s’ouvrir et se refermer, un membre du personnel venait d’arriver et c’était à toi d’aller l’accueillir pour voir ce qu’il souhaitait.
Tu attrapes une fiche de demande vierge, prêt à la remplir avec le nouveau venu. Mais tu t’arrêtes. Tu reconnais cette masse de cheveux entre mille. Tout comme ce timbre de voix qui s’arrête en te regardant, en te reconnaissant.
Tu hésites un dixième de seconde avant de taper sur la tablette à portée de ta main. La voix électronique parlant à ta place. « Salut. » Lorcan savait que tu avais des problèmes d’aphasie suite à ton accident de voiture, mais il ne savait pas à quel point tu t’étais amélioré ou plutôt dégradé.

Tu fais un peu comme si rien n’était. Comme si ces dernières années tu n’avais pas chassé de ta vie celui que tu considérais comme ton meilleur-ami.
Tapant à nouveau rapidement sur les touches, tu ne le quittes pas du regard, un léger sourire sur les lèvres. Un peu un sourire de pardon aussi, pour l’avoir fait fuir, pour l’avoir ignoré et t’être muré dans un silence aussi longtemps. « Je viens donner un coup de main comme tu peux le voir. » Tu montres la pièce d’un regard. Tu es quand même un peu stressé de retomber sur ton ami d’enfance mais tu essaies de le masquer au maximum, ne voulant pas le lui montrer.
« Je peux ? » Tu lui montres la feuille qu’il a toujours en main et tu l’as prends doucement pour commencer à t’y intéresser. Enfin, plus ou moins. Tu as toujours une partie de ton attention fixée sur Lorcan.

En venant travailler ici, tu ne t’étais pas douté un seul instant que tu tomberais sur lui. Mains maintenant qu’il était là, tu étais content. Tu avais l’impression que ces longs mois loin de lui se sont effacés et que tout est redevenu à la normale. « Comment vont tes fils ? » Tu ne demandes pas concernant James, tu as su à l’époque pour son accident et sa disparition, tu ne veux pas lui faire de mal à ce propos-là.
Cela te fait penser à ton propre accident. Cela fera deux ans dans quelques semaines. Déjà deux ans. Tu en as fait du chemin depuis. Surtout un mauvais chemin, bien que doucement tu commences à remonter la pente. A ton rythme. Peut-être que Lorcan arrivera à remonter la sienne lui aussi. Peut-être qu’il l’a déjà fait. Mais tu ne sais rien de tout ça. Tu ne sais rien de sa vie puisque tu l’as fui pendant tout ce temps presque.
Revenir en haut Aller en bas

● Crédits : tyrell (avatar)
● Face claim : Dylan O'Brien
Le secret est l’écrin du bonheur.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Unexpected reunion ♦ Charlie Lun 13 Aoû - 15:02
Unexpected reunionCharlie & LorcanLorcan n'avait pas été le type le plus jovial depuis la disparation de son époux.

Alors quand Charlie avait joué les filles de l'air, il ne lui en avait pas voulu. Il avait regretté son absence en revanche, mais à cette époque, le vide était une telle constante dans son existence que le jeune homme était incapable d'en tenir rigueur à qui que ce soit. Il s'était replié sur lui même, à tel point que s'il se repliait davantage il allait finir par cesser d'exister, du coup... une partie de lui s'était demandée si ce n'était pas aussi un peu pour cette raison que Charlie avait mis les voiles. Après tout, pourquoi est-ce qu'il serait venu chercher du soutien auprès d'une épave incapable de se tenir elle même debout ?

« Ouais, bien sûr. » fit-il distraitement en tendant sa liste au jeune homme qui lui faisait face. Il le laissa l'étudier, et ses yeux s’étrécirent à la mention de ses garçons. « Compte tenu de tout ce qui s'est passé, on peut dire qu'ils vont bien. »

Il esquissa une moue crispée en poussant la réflexion un peu pus loin. Niveau bouleversement, Zach et Nate devaient avoir remporté le pompon loin devant les autres gamins de leurs âges. Charlie n'en savait probablement rien, du moins, rien de l'affaire James-revenu-d'entre-les-morts... pour le reste, il devait bien se douter qu'ils étaient secoué et que le quartier dans lequel ils vivaient avait été sacrément amoché. « C'que je veux dire, c'est qu'ils vont bien physiquement. On s'est réfugié dans le sous sol dès que la tornade est arrivée, ils n'ont même pas eu une égratignure. » précisa t-il, parce qu'il ne voulait pas avoir l'air de repousser Charlie alors que ce dernier, malgré leur longue séparation, avait l'art de se montrer toujours si doux et bienveillant. « Psychiquement... c'est une longue histoire, et pas qu'à cause de la tornade. »

Avec le recul, le jeune homme constata qu'il n'avait aucune idée de comment entamer ce type de conversation. Parce qu'elle allait être longue d'une part, et qu'il était toujours réticent à s'arrêter de bosser, mais également parce que le lieu n'était pas le mieux choisi pour faire un brin de causette avec quelqu'un qui avait tant manqué à sa vie. « Si tu veux... » commença t-il du bout des lèvres. « J'te paye un café, et à moi aussi, parce que je vais peut-être crever sur place si j'ai pas ma dose. »

De ses prunelles brunes, il observa le visage de Charlie. Ses traits fins, souriants, probablement sincèrement heureux de le trouver là quand bien même il n'avait pas recherché sa présence durant tout ce temps. Il y avait des paradoxes que Lorcan ne comprenait qu'avec une trop grande acuité. Il lui offrit son sourire le plus engageant, même si dans son état de fatigue, ça ne devait pas ressembler à grand chose. Puis il désigna la tablette qui s'exprimait à la place de Charlie. « Comme ça tu pourras me dire comment tu vas depuis tout ce temps. »

Depuis l'accident, aurait été plus vrai, mais il faut croire que Lorcan avait retrouvé un semblant de tact et qu'il recommençait à s'exprimer comme une personne civilisée. De toute façon, Charlie comprenait les mots cachés entre les lignes. Il les avait toujours deviné instinctivement.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Le secret est l’écrin du bonheur.

MessageSujet: Re: Unexpected reunion ♦ Charlie
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Westberry :: Centre de soins-