AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Crise et imprévu (Mia & Leonora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
● Crédits : playgroundhustle - Signa : Alexis
● Face claim : Shailene Woodley

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Crise et imprévu (Mia & Leonora)   Mar 22 Nov - 13:10

Mia, Leonora
Crise et imprévu

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J’étais exténuée. Et encore, le mot était plutôt faible. Entre le stage de fin d’étude et les affaires de l’entreprise, j’avais le sentiment de ne plus avoir de vie. Je n’étais pas à plaindre bien sûr mais parfois je ressentais l’envie de faire pause, de me poser quelques instants, le temps de respirer.
Mais non. J’étais toujours cent à l’heure. Je venais de quitter l’hôtel et avant mon rendez-vous chez Edward avec le reste de la famille, j’étais passée dans le centre-ville . Déjà en retard, j’avançais d’un pas rapide, jusqu’à ma voiture, choisie par Aaron pour sa robustesse, comme si cela pouvait empêcher la malédiction de nous poursuivre…

C’est à ce moment là que je la vis. C’était surement un effet d’optique ou quelque chose comme ça. Car Jo ne pouvait pas être là. Je restais debout, droite comme un I à observer cette fille aux grands yeux clairs, les cheveux bruns.

- Jo…

« Elle est morte » me souffla une petite voix intérieur. Oui, Jo était morte, elle ne pouvait pas être là à Lakeview. Pourtant je m’étais si souvent imaginée son visage et cette fille lui ressemblait tellement, c’était son portrait craché. Cette dernière m’adressa un sourire que je lui rendis avant qu’elle ne se détourne  

- Jo ! JO !

Aussitôt je m’élançais à sa suite oubliant totalement le reste.

- Pardon, excusez-moi, excusez-moi.. JO ! ATTENDS !

J’avais du mal à comprendre pourquoi elle me fuyait mais je n’étais pas décidée à la laisser partir. Je continuais donc à la suivre en courant, jusqu’à la rattraper

- JO ! S’IL TE PLAIT ! dis-je à bout de souffle en posant ma main sur son épaule.

La jeune femme se tourna alors vers moi, étonnée que je la dérange.

- Pourquoi tu ne t’es pas arrêtée ?
- Excusez-moi mais… On se connait ?
- Jo… C’est moi, Leo…
- Je crois que vous vous trompez de personne, je ne m’appelle pas Jo.
- Jo, arrête…
- Je vous dis que vous vous trompez ! me dit-elle en élevant la voix, faisant quelques personnes se retourner sur notre étrange duo.

Je restais quelques secondes à la fixer sans rien dire. Elle ne semblait plus étonnée maintenant, juste agacée.

- Vous n’êtes pas… Jo…

Instinctivement, je commençais à faire claquer mon élastique noir sur mon poignet. Cette femme n’était pas Jo. Jo était morte, partie loin. Comme mes parents, comme Nat, comme tout le monde.

Et tous ces gens autours de moi qui me fixaient. La respiration commençait à me manquer.

© code par Nostaw.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : avatar : outlines + signature : endlesslove
● Face claim : mila kunis

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Crise et imprévu (Mia & Leonora)   Jeu 24 Nov - 0:27


Mia rangea son téléphone dans sa poche après avoir envoyé un dernier message à sa mère pour lui dire qu’elle viendrait diner en fin de semaine. La vérité était qu’elle comptait annuler au dernier moment mais ça elle n’avait pas à le savoir. Elle n’avait pas envie de la voir, pas en ce moment. Elle adorait sa mère mais à cause de certaines divergences bien marquées surtout ces derniers mois, elle préférait l’éviter pour éviter une énième confrontation. Elle ne comprenait pas pourquoi est-ce que sa fille était toujours célibataire à son âge et surtout, pourquoi est-ce qu’elle ne lui a jamais présenté personne. La jeune femme arrivait souvent à se dérober lorsqu’elle entamait cette discussion mais avec le peu de tact qu’elle avait lorsqu’elle était en présence de sa mère, elle finissait toujours par aller trop loin en sortant la provocation de trop. Et comme à chaque fois qu’elles se voyaient : confrontation, puis froid qui ne durait jamais plus de deux jours, mais de plus en plus désagréable.

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui elle n’avait que très peu d’énergie à accorder à ce genre de prise de tête et préférait couper court à la conversation avec sa génitrice. Ayant sa journée de libre aujourd’hui, la brunette en profita pour faire quelques courses avant de regagner son chez elle et d’hiberner jusqu’au lendemain. Elle avait une petite liste qu’elle avait pris la peine de faire au préalable pour ne pas perdre de temps, sa mission était simple, aller jusqu’au centre commercial, acheter de quoi se nourrir et rentrer chez elle ni vue ni connue. Munie de toute la bonne volonté du monde, elle finit tout de même par se mettre à regarder les vitrines de Noël qui commençaient à se mettre en place. Il n’y avait rien de ce qu’elle n’avait pas déjà vu auparavant mais n’ayant rien de mieux à faire, elle pouvait se le permettre. Son attention fut cependant vite captivée par une petite foule qui commençait à se créer non loin d’elle. Curieuse à son tour, elle se mit à suivre automatiquement les gens sans se poser de questions. Elle arriva bien vite à se frayer un chemin parmi les gens pour se mettre tout devant, lui permettant de voir clairement ce qu’il se passait. « Leonora ? » Souffla-t-elle à elle-même, reconnaissant le visage de la jeune femme qui semblait en panique. Elle fronça les sourcils et essaya d’analyser la scène, et tout ce qu’elle pouvait en déduire était que la jeune femme ne semblait pas à l’aise. Mia avait déjà vu cette expression plusieurs fois et voyait bien qu’elle était en train de faire une crise de panique, et les gens qui continuaient de s’agglutiner autour d’elle n’aidaient pas. Elle devait la sortir de là. Sans réfléchir à deux fois, elle se jeta au milieu de la foule et prit la Dixen par les épaules avant de la traîner avec elle sur plusieurs mètres à coups de grands pas. Au bout de deux longues minutes, lorsque la Hopper estima qu’elles étaient assez éloignées,  s’arrêta pour se mettre face à elle. « Est-ce que ça va ? » S’enquit-elle en obligeant la jeune femme à la regarder.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Scared of lonely
I'm in this fight, and I'm swinging and my arms are getting tired. I'm trying to beat this emptiness but I'm running out of time. I'm sinking in the sand, and I can barely stand. I'm lost in this dream and I need you to hold me. I'm scare of lonely and I'm scared of being the only shadow I see on the wall. And I'm scared the only heartbeart I hear is my own, and I'm scared of being alone. ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : playgroundhustle - Signa : Alexis
● Face claim : Shailene Woodley

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Crise et imprévu (Mia & Leonora)   Jeu 24 Nov - 1:13


Inspirer, expirer. Visualiser quelque chose d'apaisant.
Plus facile à dire qu'à faire. Mes pensées me ramenaient sans cesse vers Jo et vers cette fille que j'avais prise pour elle, cette même fille qui me dévisageait à présent. Le regard des passants ne m'aidaient en rien à me calmer et même le claquement du bracelet sur mon poignet ne pouvait empêcher la crise d'arriver. Je fermais les yeux quelques secondes, comme si cette simple action pouvait résoudre mon problème luisj les rouvrit au moment où des mains se posaient sur mes épaules. Sans résistance aucune, je suivis la jeune femme que j'avais déjà rencontré une ou deux fois lors de mes visites chez mon grand cousin.

Ça pouvait paraitre risible mais le fait de voir un visage connu semblait aller mes pulsions. De là où elle m'avait emmener, c'était beaucoup plus facile pour moi de respirer à nouveau. Je restais donc là quelques secondes afin de reprendre mon souffle.

- ça va... Merci dis-je finalement au bout de quelques instants.

J'espérai qu'elle ne me prenne pas pour une folle échappée d'asile.  Mais au vu de la situation, je n'étais pas certaine que mes voeux puisse être exaucée.

Je suis désolée, je... J'ai fais.. Vous savez, une crise d'angoisse...


J'étais toujours penaude lorsque je parlais de cette partie de ma vie. Généralement j'arrivais toujours à cacher mon petit problème mais cette fois ci, la crise avait eu lieu en pleine rue, devant un parterre de public.

Bon, il ne fallait pas penser à ça. J'étais une spécialise pour me rejouer l'histoire en long, en large et en travers et ça ne m'aidait pas à me calmeR.
- Vous êtes... Mia, c'est ça ?  

Je n'avais aucun doute sur son identité mais Edward n'étant pas du genre à faire des présentations, je n'avais pu échanger avec elle que des mots banales.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : avatar : outlines + signature : endlesslove
● Face claim : mila kunis

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Crise et imprévu (Mia & Leonora)   Ven 25 Nov - 18:33


Elle la laissa souffler quelques secondes le temps de reprendre son souffle. La dernière chose qu’elle voulait faire était de la brusquer, elle n’avait pas besoin de ça pour le moment. Elle posa ses mains sur ses épaules pour qu’elle puisse se concentrer sur la voix de la jeune psychologue et plongea son regard dans le sien avant de lui demander si ça allait, en prenant la voix la plus calme et la plus bienveillante possible. Mia se doutait bien qu’elle n’était pas au top de la forme, mais elle voulait s’assurer qu’elle soit un peu plus calme qu’il y a cinq minutes. Lorsqu’elle répondit, elle lui lança un petit sourire et ôta ses mains de la jeune femme. « Tant mieux. » Elle s’éloigna d’un pas pour laisser son espace vital à la Dixen. Elle ne connaissait pas vraiment la jeune femme et l’avait seulement croisé une fois ou deux à tout casser, elle ne savait donc pas si elle était en train d’envahir son espace personnel ou pas. D’un autre côté, la Hopper venait de la voir en pleine crise de panique donc elle n’était plus à ça près quant à la violation de l’espace privé. Elle fronça les sourcils en l’entendant s’excuser, ne comprenant pas très bien pourquoi est-ce qu’elle était désolée. Une crise d’angoisse n’était pas quelque chose qui pouvait se contrôler donc il n’y avait pas de raison de présenter ses excuses, de plus au vu de son métier et de sa vie personnelle, la brunette avait vu plus d’une crise dans sa vie. Elle n’était pas non plus une experte en la matière mais elle pouvait comprendre que certaine fois on perde pied au point que cela crée une crise d’angoisse. « Inutile de s’excuser pour ça, ça arrive. » Elle ramena ses bras sous sa poitrine, ne lâchant pas des yeux Leonora. Les rares fois qu’elle l’avait aperçue elles n’avaient jamais eu vraiment l’occasion de discuter. En temps normal Mia essayait de faire en sort qu’on ne la voit jamais en présence d’Edward, que ce soit dans des endroits publics ou privés. En l’occurrence les rares fois où les deux jeunes femmes s’étaient croisées, c’était juste à cause du hasard. Un hasard qui faisait bien les choses puisqu’elle n’était pas sûre qu’elle serait intervenue si quelqu’un d’autre avait fait une crise en pleine rue, du moins pas aussi rapidement. Elle se demandait tout de même ce qui avait pu provoquer une telle crise à la jeune femme, Mia n’était pas sans savoir que les Dixen avaient une certaine réputation à tenir et que s’afficher en public était la dernière chose à faire. Elle savait que Leonora ne l’avait pas fait exprès, mais toujours est-il que ça soulevait encore une question concernant cette famille. Bien qu’elle soit « proche » d’Edward, elle ne pouvait pas dire qu’elle les connaissait vraiment et ça c’était sans compter le fait qu’elle les côtoyait depuis son arrivée à Lakeview, sans vraiment les côtoyer.  Cette famille était tout un mystère pour Mia, mystère qu’elle essayait de percer mais en vain. Cela faisait déjà des années qu’elle essayait de sonder Edward et aujourd’hui elle avait comme la nette impression qu’elle était prise à son propre piège. Peut-être que Leonora serait plus simple à cerner.

« C’est ça, et toi tu es… enfin, vous… » Elle partit d’un petit rire avant de reprendre plus sérieusement. « Je pense qu’on peut se tutoyer, non ? Tu dois être Leonora si je ne me trompe pas, ravie de faire ta connaissance. » Pour rendre ces présentations un peu plus officielles, elle tendit une main toujours avec ce sourire qui se voulait rassurant sur les lèvres.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Scared of lonely
I'm in this fight, and I'm swinging and my arms are getting tired. I'm trying to beat this emptiness but I'm running out of time. I'm sinking in the sand, and I can barely stand. I'm lost in this dream and I need you to hold me. I'm scare of lonely and I'm scared of being the only shadow I see on the wall. And I'm scared the only heartbeart I hear is my own, and I'm scared of being alone. ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : playgroundhustle - Signa : Alexis
● Face claim : Shailene Woodley

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Crise et imprévu (Mia & Leonora)   Jeu 8 Déc - 14:36


Outre le fait que je venais de passer pour une cinglée en pleine rue, la situation était plutôt cocasse. Même si Edward s'évertuait à paraitre comme le parfait homme d'affaire devant moi, je savais pertinemment comment il traitait la gente féminine (pas en détail d'après Aaron mais c'était bien suffisant à mes yeux) et je savais également que Mia était l'une de ses victimes.

- Euh oui, c'est ça, Leonora mais tout le monde m'appelle Leo et on peut se tutoyer oui. Je suis ravie de faire ta connaissance moi aussi. Enfin de manière plus officielle

J'avais dis cela sans penser à mal mais ç présent que les mots étaient sortie, j'étais un peu gênée. Je gardais donc le silence, tout en observant autour de moi sans jamais vraiment regarder ma sauteuse.
Après quelques instants de silence, je repris cependant la parole.

- Ecoute, si tu pouvais garder pour toi ce qui vient de se passer. Edward a tendance à me surprotéger. En fait il n'est pas le seul. Je suis la plus jeune et...

La plus fragile mentalement, celle qu'il faut surveiller de peur qu'elle ne tombe et ne se relève jamais. Mais ça bien sûr je n'allais pas le dire à Mia. Déjà parce que nous ne nous connaissions pas et surtout parce que Edward risquait de péter un câble. Qu'on se comprenne, je ne pensais pas que mon ainé puisse avoir honte de moi. Seulement, nous étions du genre secret dans la famille, nous n'aimions pas parler de vos vies privées, même à nos amis. Tout devait rester en famille.

- Enfin bref, je veux pas leur faire peur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : avatar : outlines + signature : endlesslove
● Face claim : mila kunis

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Crise et imprévu (Mia & Leonora)   Dim 18 Déc - 19:27


Le sourire de Mia s’effaça doucement lorsqu’elle entendit les mots de la jeune Leo, mais elle se força tout de même à afficher une expression neutre voire même un petit sourire. Elle ne voulait pas qu’on remarque sa tristesse et encore moins que la cousine d’Edward ne le remarque. Elle savait déjà qu’il serait au courant de leur rencontre d’une manière ou d’une autre, mais elle ne voulait pas qu’il soit au courant qu’elle ne s’était toujours pas remise de leur dernière rencontre et que son cœur lui faisait mal à chaque fois qu’elle entendait l’évocation de son prénom ou qu’on fasse allusion à leur histoire. A ce qui appartenait à présent au passé. Elle identifia rapidement la gêne sur le visage de la jeune fille et était à présent gênée à son tour qu’elle soit dans cet état à cause de ce qu’elle voulait dire. Elle n’avait pas à être désolée, Mia n’était qu’une parmi tant d’autre et comme toutes les autres elle s’était laissée bercer d’illusion concernant leur relation. Le jeune homme s’était bien arrangé pour faire passer le message à la Hopper qu’il n’y aurait rien de plus entre eux et que tout était fini.

Elle chassa de son esprit ces pensées négatives et reporta son attention sur la jeune femme en réalisant qu’elle avait tout de même laissé un silence de plusieurs secondes, beaucoup trop occupé à trier ses pensées qui avaient commencé à s’emballer en pensant à celui qu’elle essaie d’oublier. Elle commença à lui dire qu’elle voulait qu’elle évite de parler du petit incident. Honnêtement elle ne risquait rien, elle n’avait même plus de nouvelles de lui depuis la dernière fois et penser qu’elle aurait de toute façon parlé de Leo à Edward lors de leurs rencontres habituelles d’un autre temps, semblait un peu trop ambitieux. « Ne t’inquiète pas il n’en saura rien. Du moins pas de moi… » Elle voulait poursuivre sa phrase en lui disant que de toute façon c’était à peine si elle entendait encore parler de lui mais elle se ravisa. C’était le genre de détail qu’elle n’avait pas besoin de connaître et dont elle n’aimerait pas discuter de toute façon donc autant rester sur les informations de base. Non, elle ne lui dirait pas qu’elle avait surpris sa petite cousine en pleine crise de panique dans la rue. Cependant, Mia se demandait toujours ce qui avait pu provoquer cette crise aussi soudaine. Elle devait avouer qu’elle ne s’était jamais attardée sur le reste de la famille Dixen, mais connaissant un peu leur histoire et surtout l’image qu’ils renvoyaient aux gens de la ville, ils n’étaient pas du genre à faire des crises en pleine rue. Et pourtant… « Si je peux me permettre de demander, est-ce que tu fais souvent ce genre de crise ? Je demande ça d’un point de vue professionnel bien sûr, mais je comprendrais que tu ne veuilles pas en parler. » La dernière chose qu’elle voulait c’était bien de s’immiscer dans la vie de la jeune femme avec ses questions envahissantes, mais ce ne serait pas très professionnel de sa part si elle ne lui posait pas un minimum de questions.  

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Scared of lonely
I'm in this fight, and I'm swinging and my arms are getting tired. I'm trying to beat this emptiness but I'm running out of time. I'm sinking in the sand, and I can barely stand. I'm lost in this dream and I need you to hold me. I'm scare of lonely and I'm scared of being the only shadow I see on the wall. And I'm scared the only heartbeart I hear is my own, and I'm scared of being alone. ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : playgroundhustle - Signa : Alexis
● Face claim : Shailene Woodley

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Crise et imprévu (Mia & Leonora)   Dim 15 Jan - 17:22

- Ne t’inquiète pas il n’en saura rien. Du moins pas de moi…
- Merci, dis-je dans un souffle, soulagée que ce moment d’égarement reste secret. Entre moi et la vingtaine de passants.

- Si je peux me permettre de demander, est-ce que tu fais souvent ce genre de crise ? Je demande ça d’un point de vue professionnel bien sûr, mais je comprendrais que tu ne veuilles pas en parler.

Je me raidis immédiatement. Mia avait beau être venue à mon secours quand j’en avais eu besoin et même si sa sollicitude et sa gentillesse ne me semblaient pas feintes, j’avais toujours du mal à parler de moi, professionnel ou non, inconnu ou pas. Notre famille avait toujours attiré les regards, les critiques et autres réactions. Du coup, j’en étais arrivée au pire, toute personne était susceptible de nous nuire. Peu importe les raisons invoquées, le monde était notre ennemi.

- Non, pas vraiment, dis-je vaguement.

Ce n’était pas un mensonge. Cela faisait longtemps qu’une telle crise ne m’avait pas traversée. Les psychologues payés à grand frais servaient à quelque chose, c’était déjà ça.

- Mais… Tu fais quel métier ? Enfin tu viens de dire que c’était d’un point de vue professionnel.

Ce moyen de détourner la conversation de moi était parfait. Et puis il fallait avouer qu’elle m’intriguait. J’avais du mal à croire que Edward puisse sortir ou tout du moins coucher, avec une psy. Après tout, c’était connu que ce genre de personne cherchait toujours à savoir ce qu’il n’allait pas dans vos vies, à analyser vos faits et gestes, tics et manies pour en savoir le plus sur vous. C’était franchement étonnant que son choix se soit porté sur elle. Etait-ce le signe qu’il avait besoin de quelqu’un de spécial qui pourrait comprendre tout ce qu’il cachait sous son masque ? Ou peut-être ne savait-il pas ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : avatar : outlines + signature : endlesslove
● Face claim : mila kunis

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Crise et imprévu (Mia & Leonora)   Dim 22 Jan - 22:25




Elle remarqua rapidement la surprise sur le visage de la jeune brune et ne pu s’empêcher de sourire. Lorsqu’elle disait son métier, les gens avaient souvent cette réaction, enfin, c’était surtout parce que n’oubliait jamais de mentionner qu’elle n’est pas une simple psychologue mais qu’elle travaille les policiers. Elle n’était pas peu fière de ça, même si son métier était beaucoup moins intéressant que sur papier, elle aimait bien voir l’expression sur le visage des gens lorsqu’elle le leur disait fièrement.

Mia hocha la tête légèrement lorsque Leonora répondit à sa question. Elle fronça légèrement les sourcils en essayant d’examiner ses expressions faciales. Elle ne mentait pas et ça la jeune femme pouvait le croire, cependant elle ne comprenait toujours pas ce qui pouvait pousser à une telle crise en pleine rue. La brunette ramena ses bras sous sa poitrine, pensive. Sa curiosité la poussait à poser plus de questions mais elle se ravisa en se rappelant qui elle avait devant elle. C’était une Dixen, et pour Mia comme pour elle, il valait peut-être mieux qu’elle ne cherche pas à trop en savoir. La dernière fois qu’elle s’était montrée un peu trop curieuse, elle avait fini avec des bleus sur le corps – plus que d’habitudes – et le cœur brisé. Cœur qui l’incitait à se rapprocher de la jeune femme, dans l’espoir de revoir son bien-aimé. Sa raison en revanche qui reprenait peu à peu le dessus et qu’elle avait accepté d’écouter, la retenait pour ne pas qu’elle en fasse plus que ce qu’elle avait déjà fait. Elle sortie de ses pensées en entendant la question de la jeune brune. Elle se racla la gorge doucement avant de relâcher ses bras et fit un petit sourire en sa direction. « Je suis psychologue. Enfin, psycho-criminologue, ce qui par définition rend mon métier encore plus déprimant que d’habitude.» Précisa-t-elle en partant d'un petit rire, tout en essayant de se montrer la moins prétentieuse possible. Toutes les personnes qui faisaient le même métier qu’elle et même les policiers savaient qu’elle n’était demandé que dans de très rares cas et que la plupart du temps elle ne s’occupait que de la réinsertion des gens ou des gens ayant vécu un choc suite à un crime ou ce genre de choses. Mais ça, les gens n’étaient pas obligés de le savoir, surtout qu’elle  n’avait rien à envier à personne. Elle était l’une des meilleures dans son domaine et la particularité qu’elle avait de cerner les gens grâce aux expressions du visage lui valait ce petit plus et son authenticité. C’était d’ailleurs grâce – ou à cause – de son métier qu’elle avait réussi à attirer l’attention d’Edward. Lui qui n’était pas très expressif en temps normal ne cachait jamais son admiration lorsqu’elle mettait ses talents et surtout, son don en pratique. Que ce soit pour décrypter une personne lambda dans la rue ou lorsqu’il sollicitait ses services pour analyser un de ses collègues pendant un entretient. Elle poussa un soupir en pensant à ça, ses souvenirs l’ayant encore ramenés vers lui alors qu’elle s’efforçait de ne plus penser à lui. « Est-ce que tu.... Non, rien. Je ne devrais peut-être pas trop poser de questions, en général ce qui se passe chez les Dixen reste chez les Dixen, et c’est peut-être pas plus mal comme ça. » Elle essaya de lui faire un petit sourire qu’elle préféra masquer en se mettant une main devant la bouche avant de tousser légèrement. « Tu veux que je te dépose quelque part… ? »   

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Scared of lonely
I'm in this fight, and I'm swinging and my arms are getting tired. I'm trying to beat this emptiness but I'm running out of time. I'm sinking in the sand, and I can barely stand. I'm lost in this dream and I need you to hold me. I'm scare of lonely and I'm scared of being the only shadow I see on the wall. And I'm scared the only heartbeart I hear is my own, and I'm scared of being alone. ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : playgroundhustle - Signa : Alexis
● Face claim : Shailene Woodley

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Crise et imprévu (Mia & Leonora)   Mer 1 Fév - 1:17

Et non ! Je ne mettais pas trompé ! Mia était bien une psychologue ou du moins une psycho-criminologue comme elle l’avait précisé. Au vu de son métier et de ce que pouvait faire Edward pour le bien des Dixen, cette fille avait du l’ensorceler. Ça ne pouvait qu’être ça. La pauvre… Le mieux pour elle était de fuir le plus vite et le plus loin possible. Quiconque s’attachait à Edward ou au Dixen s’en retrouvait piégé, incapable de reprendre le train normal de sa ville.

D’ailleurs son début de phrase très vite abrégée confirmait ce que je pensais. Pire, à peu de chose prêt, elle avait dit mot pour mot le dicton des Dixen, « en général ce qui se passe chez les Dixen reste chez les Dixen ». J’avais beau ne pas la connaitre, je me sentais triste pour elle.

- Tu sais, j’ai beau adoré Edward, rester loin de lui et loin de nous, ça ne peut être que bénéfique pour toi.

Je savais que si mon ainé venait à apprendre ce que je venais de dire il m’en voudrait mais c’était la vérité. Tout ce que nous touchions se transformaient certes en or mais le sang coulait également. Mia semblait être une femme intelligente, différente de bon nombres des filles que Ed avait pu fréquenter. Trop pour se laisser aller pour quelqu’un comme lui

- Je suis sur que tu mérites mieux.

Je regrettai aussitôt ces dernières paroles. Edward avait autant souffert que nous tous. Il avait aussi perdu ses parents et il méritait de trouver l’amour. Seulement sa façon d’être n’était pas la bonne.

- Enfin je veux dire… Il ne faut pas te …

Ok, pathétique, je m’emmêlais dans mes propos. Mia allait finir par croire que j’étais demeurée.

-Bref, c’est pas la peine de me raccompagner, j’ai ma voiture pas loin. Faut juste que je reprenne un peu mes esprits.

Car non, je n’oubliais pas la réunion et je savais qu’il me faudrait cacher mes sentiments. Auxquels cas, tout le monde saurait que j’avais pété un cable en public. Hors, même s’ils pouvaient comprendre jusqu’à un certains points, il y ‘avait fort à parier ce là, c’était trop pour eux.

- Mais je veux bien que tu m’accompagnes à ma voiture… Enfin si tu veux…

C’était surement très bête mais sa présence me rassurait. Et puis surtout, je ne m’imaginais pas le moins du monde refaire le chemin en sens inverse en étant totalement seule. Les gens qui avaient été témoins de ma folie n’étaient pas tous partie de l’avenue piétonne et je ne voulais pas sentir leur regard curieux et remplis de pitié sur moi.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
● Crédits : avatar : outlines + signature : endlesslove
● Face claim : mila kunis

Sunny days are coming to us.
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Crise et imprévu (Mia & Leonora)   Sam 4 Fév - 20:40


Lorsqu’elle avait levé la tête en direction de la jeune femme, Mia avait vu quelque chose qui ne lui plaisait pas. Elle lui inspirait de la pitié. Elle voulait sûrement se montrer compatissante – ou pas – mais ce que voyait la Hopper ne lui plaisait pas. Elle avait déjà pitié d’elle-même lorsqu’elle faisait le constat de sa vie en ce moment, elle n’avait pas besoin que les autres aient pitié d’elle à leur tour. Lorsqu’elle y repensait, cela faisait déjà plus d’une décennie qu’elle avait laissé cette histoire prendre le pas sur sa vie, et maintenant qu’elle était lâché dans l’air, presque libre, elle en savait pas quoi faire. « J’imagine… » Souffla simplement la brunette en baissant légèrement la tête face à la réaction de Leonora. Elle avait bien compris qu’il n’était pas bon pour elle et ça depuis bien longtemps, mais il y avait toujours ce petit quelque chose qui faisait qu’elle ne savait pas se détacher de lui. Au fond d’elle, dés le moment où il avait commencé à être un peu trop envahissant, l’encourageant même à trahir l’une de ses amies les plus proches pour qu’ils continuent leur liaison, elle aurait dû y mettre un terme. Elle le voulait, elle se souvient même être allée lui parler pour lui dire qu’elle refusait de trahir Penny et qu’elle mettait un terme à ce qu’il y avait entre eux. Mais il n’avait rien voulu entendre, usant de la violence pour qu’elle reste, en voyant la détermination sur son visage. Il la retenait à chaque fois, que ce soit physiquement ou psychologiquement. Il l’avait plaqué violemment à maintes reprises contre différents murs, la faisant comprendre encore et encore qu’il était à lui et qu’elle n’avait pas intérêt à sortir sa vie. Elle s’était laissé convaincre que pour minimiser la casse, elle ferait mieux de rester à ses côtés, ignorant encore à cette époque que c’était son cœur qui parlait au lieu de sa raison.

Elle releva la tête en la voyant s’embrouiller dans ce qu’elle disait, et lui gratifia d’un sourire timide. Elle voyait très bien ce que Leonora voulait dire, elle n’avait pas besoin de s’expliquer d’avantage. « Ne t’inquiète pas, j’ai compris ce que tu voulais dire. J’ai même compris qu’il n’était pas le bon pour moi. Un peu tard, mais j’ai compris quand même. » La jeune femme lâcha un petit soupire, toujours en essayant de garder le sourire bien que ces mots lui arrachèrent un pincement au cœur. Elle avait surtout compris qu’elle ne serait sûrement jamais assez bien pour lui, ils n’étaient pas du même monde et devait s’y faire à cette idée. Elle était assez bien pour lui à partir du moment où ils étaient dans une chambre tous les deux, autrement ça ne fonctionnait pas. Bien qu’elle se soit très souvent écrasée devant lui, il leur arrivait également de se disputer violemment à cause de leurs deux caractères trop forts pour se supporter. Pour changer de sujet, elle lui demanda si elle voulait qu’elle la raccompagne quelque part, tant qu’à faire, elle pouvait bien se rendre utile. La brunette hocha la tête lorsqu’elle déclina son offre, prête à s’en aller de son côté et faire comme si cette rencontre ne s’était jamais produit, mais dû reporter ses plans à plus tard. Toujours avec un sourire bienveillant, elle accepta de l’accompagner jusque sa voiture. « Allons-y. » Elle tendit son bras à la jeune Dixen pour qu’elle s’y agrippe, elle serait obligée de suivre la cadence comme ça. Mia ouvrit ensuite la marche en quittant la petite ruelle pour aller jusque sa voiture. « Dis moi juste à quoi ressemble ta voiture, regarde devant toi et évite de croiser le regard des gens. »    

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Scared of lonely
I'm in this fight, and I'm swinging and my arms are getting tired. I'm trying to beat this emptiness but I'm running out of time. I'm sinking in the sand, and I can barely stand. I'm lost in this dream and I need you to hold me. I'm scare of lonely and I'm scared of being the only shadow I see on the wall. And I'm scared the only heartbeart I hear is my own, and I'm scared of being alone. ~ byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
 
Crise et imprévu (Mia & Leonora)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors :: Lakeview :: Central Grove-